Bourses Opportunités pour Africains

Bourse Canadien des leaders Africains de demain 2015/2016

Le Programme de bourses pour les leaders africains de demain (LAD) commémore l’engagement du regretté Nelson Mandela envers la justice sociale et l’équité en aidant les jeunes professionnels africains à devenir des chefs de file en matière de politique publique et d’administration publique. Le Programme de bourses LAD octroiera des bourses d’études à de jeunes femmes et de jeunes hommes africains afin qu’ils puissent entreprendre une maîtrise en administration publique, en politiques publiques, en affaires publiques ou en finances publiques au Canada. Les bourses seront accordées en fonction du mérite à de jeunes professionnels de différents pays d’Afrique subsaharienne. Le Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), en collaboration avec L’Institut d’administration publique du Canada (IAPC), mettra en œuvre le Programme de bourses LAD afin de contribuer à l’établissement d’un secteur public solide et efficace en Afrique subsaharienne. La sélection des boursiers et boursières sera effectuée en portant une attention particulière à une représentation équitable de l’ensemble du continent et à l’avancement des jeunes femmes.

Ce programme est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD), et de la Fondation MasterCard.

Le Programme de bourses LAD a deux volets :

  • un volet scolaire où le boursier ou la boursière complétera un programme de maîtrise d’un ou de deux ans en administration publique, en politiques publiques ou en finances publiques ou en affaires publiques dans une université canadienne;
  • un volet de formation continue où le boursier ou la boursière suivra un plan global de perfectionnement professionnel qui comprendra la création d’une étude de cas portant sur son pays d’origine, ainsi que l’exposition aux connaissances, aux innovations et aux pratiques d’excellence canadiennes en administration et politiques publiques au moyen de mentorat, de webinaires et d’activités de socialisation  professionnelle.

Concours 2016 (pour les programmes d’études débutant en septembre 2016) : lancement en septembre 2015, il sera ouvert aux citoyens et citoyennes des pays d’Afrique subsaharienne.

Le Programme de bourses LAD est géré par le BCEI, en partenariat avec L’IAPC et en collaboration avec AAAPM:

IPAC and AAPAM logos

Le prochain concours sera lancé en septembre 2015 pour les programmes d’études débutant en septembre 2016 et sera ouvert aux citoyennes et citoyens des pays d’Afrique subsaharienne .

Les candidates et candidats pour le Concours 2016 doivent respecter toutes les exigences d’admissibilité :

  • Être citoyenne/citoyen et résidente/résident d’Afrique subsaharienne
  • Être âgée/âgé de 22 à 35 ans (au début du programme d’étude)
  • Avoir terminé un diplôme universitaire de premier cycle (4 années d’études universitaires) avec une note moyenne minimale de B
  • Avoir de deux à cinq ans d’expérience professionnelle dans le secteur public, le secteur de la société civile ou des établissements de recherche ou scolaires en Afrique
  • Maîtriser parfaitement le français ou l’anglais
  • Répondre à toutes les exigences scolaires du programme d’études de son choix

Limites d’admissibilité 

  • Les candidates et candidats ayant obtenu la nationalité canadienne, ayant obtenu la résidence permanente au Canada ou ayant déposé une demande de résidence permanente au Canada ne sont pas admissibles.
  • Les candidates et candidats qui sont déjà inscrits à un diplôme ou à un programme d’études dans une université canadienne ne sont pas admissibles.

Programmes d’étude

Le Programme de bourses LAD prévoit des études dans un programme de maîtrise en administration publique, en politiques publiques, en affaires publiques ou en finances publiques seulement et pour une période maximale de deux ans (24 mois). Aucun autre programme d’étude ne sera admissible.

Plusieurs universités canadiennes proposent des programmes de maîtrise d’un ou deux ans. Chaque programme a ses propres particularités et porte sur différents aspects des politiques publiques, de l’administration publique, des affaires publiques ou des finances publiques. Les candidates et candidats pourront décider de faire leurs études dans un programme de maîtrise portant sur des enjeux comme les politiques environnementales, l’administration des systèmes de santé ou d’éducation, ou tout autre enjeu d’administration et de politiques publiques.

Au cours du processus de demande, les candidates et candidats devront mentionner trois universités et programmes de leur choix. Consultez la liste des universités et programmes admissibles et faites vos recherches avant de faire votre demande.Les candidates et candidats devraient consulter les exigences d’admission et la description des programmes pour vérifier que ceux-ci répondent à leurs intérêts et qualifications. Pour le moment, les candidats n’ont pas besoin de faire une demande d’admission séparée à l’université.

Candidatures et dates limites

Le prochain Concours sera lancé en septembre 2015. Les candidates et candidats doivent écrire à alt@cbie.ca pour savoir s’ils remplissent toutes les conditions d’admissibilité et pour obtenir un code d’accès et le lien vers le formulaire électronique de candidature.  Les candidates et candidats devront remplir un formulaire électronique de candidature et l’accompagner des documents suivants pour que la candidature soit étudiée :

  • Un C.V.
  • Tous les relevés de notes et diplômes officiels pour chaque programme universitaire complété ou en cours (avec traduction officielle si les relevés de notes ne sont pas en français ou en anglais)
  • Un résumé d’étude de cas
  • Une lettre de motivation de 500 à 750 mots expliquant pourquoi elles/ils veulent faire des études en administration publique et comment elles/ils ont l’intention d’utiliser cette formation à leur retour dans leur pays.
  • Trois lettres de recommandation (deux lettres scolaires et une lettre professionnelle). Si la candidate ou le candidat a un emploi, nous recommandons que l’une de ces lettres vienne de son employeur.
  • Une copie de leur passeport en cours de validité ou une copie de leur formulaire de demande de passeport si elles/ils n’ont pas de passeport valide
  • Un exemplaire du résultat de l’examen linguistique, si le candidat n’a jamais étudié dans la langue d’instruction (Alliance française, TOEFL, etc.)

Aucune candidature ne sera acceptée avant que le Concours ne soit lancé. Les documents envoyés à alt@cbie.ca ne seront pas considérés comme faisant partie d’une candidature.

Critères de sélection

Les candidatures complètes et admissibles seront étudiées selon les critères suivants par un comité de sélection:

  • Mérite scolaire;
  • Expérience professionnelle;
  • Pertinence et mérite de l’étude de cas;
  • Lettres de recommandation;
  • Capacité démontrée de leadership;
  • Contribution potentielle à l’administration publique et aux politiques publiques au retour du candidat dans son pays.

Une attention particulière sera donnée à la représentation égale des sexes et des régions d’Afrique subsaharienne lors de l’octroi des bourses.

Que comprend la bourse?

La bourse LAD comprend :

  • Le transport entre le pays d’origine et le Canada au début et à la fin du programme d’étude
  • Les frais de scolarité
  • Une allocation mensuelle et une allocation d’installation
  • Une allocation fixe couvrant l’achat de livres et la participation à des colloques au Canada
  • La couverture d’assurance maladie
  • Les frais de permis d’études

Contact

Programme de bourses pour les leaders africains de demain (LAD)
220 Laurier Avenue ouest, bureau 1550
Ottawa, Ontario K1P 5Z9, Canada
Tél:+1+613-237-4820
Fax +1+613-237-1073
alt@cbie.ca

Si une information vous est utile, vous avez le devoir morale de la partager !!!

Concoursn.com

 

Laisser un commentaire