Tunisie

ASF recruits 01 Monitoring, Evaluation, Accountability and Learning (MEAL) Expert

ASF recruits 01 Monitoring, Evaluation, Accountability and Learning (MEAL) Expert– Région Méditerranée (H/F/X)

Avocats Sans Frontières (ASF)

Tunis, Tunisie
 AVOCATS SANS FRONTIERES RECHERCHE  SON NOUVEAU (H/F/X)   Monitoring, Evaluation, Accountability and Learning (MEAL) Expert– Région Méditerranée
  Lieu d’affectation : Tunis, Tunisie
 Statut : CDD d’un an (renouvelable)
 Clôture des candidatures : 7 janvier 2020 (au vu de l’urgence de la position à pourvoir, ASF se réserve le droit de clôturer la période de candidatures avant cette date)
 Entrée en fonction : dès que possible
Notre organisation
Créée en 1992, Avocats Sans Frontières (ASF) est une ONG internationale née à Bruxelles, qui a pour mission de soutenir la réalisation d’une société juste et équitable, dans laquelle le droit est au service des groupes et des populations les plus vulnérables. Son objectif principal est de contribuer à la mise en place d’institutions et de mécanismes permettant l’accès à une justice indépendante et impartiale, capable d’assurer la sécurité juridique et de garantir la protection et l’effectivité des droits fondamentaux pour tous. Elle met en place des activités très diverses pour garantir l’accès à la justice des plus vulnérables et la mise en place de systèmes légaux capables de les protéger.
ASF est engagée sur plusieurs axes d’intervention (accès à la justice, justice transitionnelle, promotion des droits économiques et sociaux, défense des droits civils et politiques, soutien et protection des défenseurs des droits humains, etc.) et dispose de missions permanentes en Indonésie, au Maroc, en Ouganda, en République centrafricaine, en Tunisie, au Tchad et en RDC.
Contexte
En 2018, ASF a décidé de créer un hub régional « méditerranéen » afin de mieux mutualiser les ressources ainsi que pour renforcer et harmoniser son action dans les différents contextes d’intervention. Le hub se veut particulièrement novateur en ce sens qu’il aborde la région méditerranéenne dans son sens politique plutôt que purement géographique, en prenant pleinement en compte les liens historiques, économiques, politiques et culturels existant entre les deux rives de la Méditerranée. L’un des principaux objectifs du hub consiste à collecter et analyser des données issues de l’action de terrain d’ASF afin d’influencer les processus décisionnels au niveau national, mais également au niveau européen (y compris les institutions de l’UE et les États membres).
Le soi-disant printemps « arabe » a entraîné d’importants changements dans la région sudméditerranéenne, ouvrant ainsi la porte à de nouveaux défis très différents d’un contexte à l’autre. En Tunisie, la transition démocratique semble suivre son chemin, bien que la corruption, une crise sociale profonde, les menaces terroristes et le besoin migratoire soient toujours présents. Au Maroc, alors que la Constitution de 2011 prévoit des libertés accrues pour les citoyens, sa mise en œuvre reste encore inachevée. Pendant ce temps, la crise politique prolongée en Libye a fourni un terrain fertile pour la perpétration de violations massives des droits de l’homme. L’Algérie connaît actuellement un mouvement citoyen sans précédent qui pourrait conduire à l’ouverture d’une transition démocratique.
La stabilité, la croissance et la prévention des conflits dans la région sud-méditerranéenne – à commencer par la résolution du conflit libyen – nécessitent des efforts considérables de la part  des pays de la région, en particulier de ceux situés sur la côte nord de la Méditerranée. Cependant, ce sujet est principalement abordé dans les pays européens par le biais de discours populistes sur le « rejet des migrations », alors que ses « véritables » facteurs et conséquences sont presque invisibles dans les débats publics et politiques. Son manque de capital politique a un impact direct sur le champ d’action international, en particulier au niveau de la coopération européenne. De telles actions tendent à se limiter à la gestion des flux migratoires et à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, alors qu’il serait plus pertinent de s’attaquer aux causes profondes de ces deux phénomènes et de les recouper avec des indicateurs et des politiques économiques.
De plus, le manque d’intégration au Maghreb est l’un des obstacles majeurs au développement économique des pays qui le composent, ce qui réduit l’action des États du sud de la Méditerranée dans les espaces décisionnels internationaux. Pourtant, dans chaque pays, il existe une société civile dynamique, bien intégrée dans les réseaux internationaux. Les acteurs de la société civile jouent un rôle actif dans un large éventail de domaines traditionnellement publics (par exemple, l’éducation, la santé, le développement économique et la défense des droits humains), notamment par la prestation de services aux citoyens, la recherche, la documentation et le plaidoyer.
Objectifs du poste
La responsabilité générale du titulaire du poste est de coordonner l’élaboration et / ou la mise en œuvre du cadre de suivi, d’évaluation, de redevabilité et d’apprentissage (MEAL) pour les programmes et projets d’ASF dans la région méditerranéenne. Il/elle contribuera également aux notes conceptuelles, aux propositions de projets et aux obligations de rapport des donateurs. Le/la Expert/e MEAL coordonne les processus de suivi et évaluation au sein du Hub régional. Il/elle est responsable de la gestion et de la capitalisation de l’apprentissage acquis lors de la mise en œuvre des projets et de le réintégrer dans les plans de programme et de projets.
Il/elle est reporte au Représentant Régional et entretient des relations fonctionnelles avec les Directeurs pays, les coordinateurs des projets des missions ainsi qu’avec le pôle Knowledge and Learning à Bruxelles.
Principales responsabilités
1) Conception et mise en œuvre du dispositif MEAL
 – Participe à la réflexion pour le développement des stratégies pluriannuelles tant au niveau régional que pays en y apportant son expertise ;
– Appuie les équipes de projet dans le développement et la mise en place, en consultation et en collaboration avec les partenaires et les alliés, des dispositifs MEAL de chaque projet, tout en garantissant une cohérence systémique ;
– Soutient les efforts d’élaboration de propositions de projet en facilitant la conception de logiques d’interventions et de cadres logiques ;
– S’assure que le cadre MEAL des projets est mis en œuvre comme prévu et ajusté si nécessaire en fonction des leçons apprises ou des modifications apportées à la logique et / ou au contexte de l’intervention.
– En collaboration avec les parties prenantes concernées, élabore des indicateurs (d’impact) et des méthodes de mesure, telles que la recherche-action participative, les récits de changement les plus significatifs, etc.
– S’assure de l’utilisation scientifique et statistique d’un ensemble d’outils de collecte de données qualitatives et quantitatives et de méthodologies permettant de mesurer l’impact des projets.
– Apporte son soutien à la préparation et à la diffusion de rapports / documentation de haute qualité sur le programme / apprentissage auprès des principales parties prenantes.
2) Collecte des données et analyse
 – Compile et analyse les données des projets – ou gère les ressources externes nécessaires à le faire ;
– Développe des termes de référence pour les consultants techniques en S&E, appuie leur recrutement et assure un suivi adéquat de leurs travaux dans les domaines de la collecte de données qualitatives et quantitatives, de la conception de bases de données et d’autres activités pertinentes.
– Soutient les coordinateurs de projets dans l’analyse des données et l’intégration effective des activités de suivi dans les activités en veillant à ce que tous les intervenants dans les actions contribuent à la mise en œuvre des activités de S&E – Réalise ou organise des Baselines, des analyses de progrès et les évaluations finales en fonction des objectifs des projets
3) Renforcement des capacités
 – Evalue les besoins en renforcement des capacités des partenaires et du personnel nécessaires pour atteindre les objectifs MEAL des projets, et renforce leurs capacités d’exécution par le biais d’un coaching sur les méthodologies.
4) Apprentissage, gestion et partage des connaissances
 – Aide les programmes, le staff et les partenaires à extraire les leçons apprises les plus importantes en identifiant et en mettant en évidence les résultats obtenus dans le cadre d’objectifs définis ;
– S’investit dans l’organisation de tous les événements liés à l’apprentissage, notamment la Knowledge Week en collaboration avec le bureau de Bruxelles.
Profil recherché
– Diplôme universitaire (niveau Master) en sciences politiques, développement international, droit ou équivalent
– Expérience de minimum 5 années à un poste similaire dans une ONG internationale
o Expérience avérée en suivi-évaluation et gestion de bases de données
o Expérience avérée en knowledge management
o Expérience avérée dans la gestion des contrats de financement et bonne connaissance des règles et procédures bailleurs (notamment UE, DGD, DFID, etc.)
– Excellentes capacités rédactionnelles, d’analyse et de synthèse
– Excellente maîtrise du français et de l’anglais
– Très bonne capacité à travailler en équipe, d’animation et sens élevé de la diplomatie – Capacité à conduire de multiples tâches en parallèle (gestion des priorités)
– Solides compétences en informatique (notamment suite office, bases de données, outils statistiques, etc.)
– Expérience professionnelle préalable dans l’une ou plusieurs des thématiques d’ASF est un atout majeur
– Expérience professionnelle préalable dans un environnement multiculturel, de préférence dans la zone méditerranéenne
– Capacité de travail dans un environnement sécuritaire instable
Nous offrons
– CDD d’un an
– Salaire brut mensuel entre 2208,10€ et 2781,80€ selon notre grille salariale et l’expérience du/de la candidat/e
 – Indemnité d’expatriation & prime de logement mensuelles + prime d’installation le 1er mois
– Assurance rapatriement prise en charge par ASF
– Sécurité sociale (assurance soins de santé) à charge de l’expatrié(e)
– 25 jours de congés payés par année complète de contrat
– Un billet d’avion aller-retour pour rejoindre la mission en début de contrat et rejoindre le pays d’origine en fin de contrat + par contrat d’une année, un billet aller-retour vers le pays d’origine
– Poste accompagné
– Poste basé à Tunis
Pour postuler
Merci de déposer :
– Un CV (3 pages maximum)
– Une lettre de motivation (1 page maximum)
– Les contacts de 3 personnes de référence
– Votre disponibilité
A l’adresse suivante : job@asf.be et amanganella@asf.be au plus tard le 7 janvier 2020, en précisant « ASF – MED – MEAL Expert » en objet.
Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
Pour des raisons de ressources humaines limitées, seuls les candidats présélectionnés seront contactés par ASF. Merci pour votre compréhension et votre intérêt pour l’action d’ASF.
[subscribe]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :