Palestine

Appel à propositions pour des parcours de perfectionnement et de reconversion professionnelle en Palestine

Appel à propositions pour des parcours de perfectionnement et de reconversion professionnelle en Palestine


Date limite : 29 août 22

Enabel lance un appel à propositions dans le cadre de l’intervention : l’autonomisation économique des jeunes en Palestine (YEP) dans le cadre du programme d’autonomisation des jeunes financé par l’UE.

Vidéo de formation de la note conceptuelle de l’USAID à la proposition pour les ONG

Cette invitation à élaborer une proposition d’action fait partie de l’intervention « Youth Economic Empowerment in Palestine (YEP) », financée par l’Union européenne et exécutée par l’Agence belge de développement, Enabel.

L’action d’autonomisation économique des jeunes en Palestine (YEP) vise à remédier au manque de perspectives économiques pour les jeunes palestiniens, y compris les jeunes vulnérables et les jeunes femmes , en leur donnant les moyens d’accéder à des opportunités d’ emploi décent .

Objectifs
L’objectif général du programme d’autonomisation des jeunes palestiniens est d’améliorer la contribution des jeunes palestiniens à la vie économique, sociale et publique.
L’objectif général de l’action est : « Améliorer l’employabilité et l’autonomisation économique des jeunes palestiniens ».
L’objectif spécifique de l’Action est : « Les jeunes femmes et hommes sont mieux équipés pour accéder à des opportunités d’emplois inclusifs et décents ».
Priorités
Les priorités de cet appel à propositions sont les suivantes :

Soutenir les possibilités d’apprentissage continu pour améliorer l’employabilité des diplômés sans emploi des établissements de formation professionnelle et d’enseignement supérieur , ainsi que des travailleurs de jeunesse.
Créer de nouvelles filières de perfectionnement technique et de requalification professionnelle adaptées aux besoins du marché du travail, permettant aux jeunes diplômés et aux travailleurs d’acquérir des compétences techniques spécifiques, nouvelles ou complémentaires et/ou des compétences transversales, et in fine d’augmenter leurs opportunités de carrière.
Combler les lacunes persistantes et spécifiques en matière de compétences au sein de la population active et aider les jeunes à mieux s’adapter aux environnements de travail en évolution rapide et aux exigences professionnelles qui caractérisent l’économie du XXIe siècle.
Combler les lacunes en matière de compétences sur le marché du travail, en intégrant les opportunités de perfectionnement et de reconversion dans une vision plus large de l’apprentissage tout au long de la vie, basée sur une analyse systématique des besoins de formation et incluant des liens structurels avec le monde du travail.
Renforcer l’implication du secteur privé dans l’identification des besoins de formation, ainsi que dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes de formation
Promouvoir la coordination des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie au niveau politique par le plaidoyer et la collaboration avec la Commission de l’EFTP, les membres de son conseil d’administration et d’autres partenaires de développement.
Aidez les entreprises du secteur privé à atténuer l’impact de Covid-19 et de la crise prolongée en Palestine en faisant correspondre le perfectionnement de leurs travailleurs.
Informations sur le financement
Le montant total indicatif disponible dans le cadre du présent appel à propositions est de 350 000 EUR.
Toute demande de subvention dans le cadre du présent appel à propositions doit être comprise entre les montants suivants :
Minimum 50.000 EURO (cinquante mille euros)
Maximum de 100.000 EURO (cent mille euros)
La durée initiale d’une action ne peut être inférieure à 8 mois ni supérieure à 14 mois.
Groupes cibles
Les bénéficiaires directs du projet sont les jeunes âgés de (18 à 29) ans, y compris les jeunes vulnérables et les jeunes femmes, récemment diplômées des universités et d’autres établissements d’enseignement supérieur et d’EFTP. Comme il s’agit d’un programme de formation de recyclage et de perfectionnement ; La formation ou l’expérience des bénéficiaires doit être pertinente pour le secteur de la formation et de l’économie qu’ils rejoindront. Le projet doit assurer la participation d’au moins 50% de diplômés classés comme jeunes vulnérables et d’au moins 40% de femmes.
Les jeunes vulnérables sont ceux qui sont confrontés à des obstacles supplémentaires à l’emploi ou qui ne sont généralement pas suffisamment équipés pour bénéficier de programmes de placement ou de programmes d’entrepreneuriat. Alors que les critères de sélection seront encore affinés par les partenaires de mise en œuvre et Enabel lors de la mise en œuvre de chacun des projets respectifs grâce à l’élaboration d’une stratégie de ciblage pour les bénéficiaires sélectionnés, les critères de sélection suivants pour les bénéficiaires sont proposés :
Âge et taille et structure de la famille (femmes soutiens de famille) et nombre de personnes à charge
Localisation géographique
Vulnérabilité économique et niveaux de pauvreté
Les projets doivent prêter attention à la non-sexisme des propositions afin de s’assurer que les profils envisagés sont neutres en matière de genre ou stimulent l’emploi des femmes. Au moins 40 % des bénéficiaires doivent être des femmes.
Couverture géographique
Les actions doivent être mises en œuvre en Palestine couvrant une (ou plusieurs) des régions suivantes :

Jérusalem Est
Gaza
banque de l’Ouest
Critère d’éligibilité
Pour être éligibles aux subventions, les candidats doivent remplir les conditions suivantes :
être une personne morale ; et
être une entité privée locale à but non lucratif ou une fondation ; et
être une organisation faîtière du secteur privé ( PSUO); et
être établi en Palestine; et
être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et ne pas agir en tant qu’intermédiaire ; et
doit avoir un compte bancaire actif au cours des 24 derniers mois ; et
doit avoir des états financiers audités (compte de résultat et bilan) du dernier exercice clos
Codemandeur(s)
L’appel à propositions doit être soumis par au moins deux (et au maximum 5) acteurs : un candidat chef de file qui postule avec un (ou maximum 4) prestataires de formation sélectionnés en tant que cocandidats. La proposition peut cibler 1 (ou plusieurs) régions géographiques.
Le ou les codemandeurs participent à la spécification de la mise en œuvre de l’action et les coûts qu’ils encourent sont éligibles au même titre que ceux encourus par le demandeur.
Pour plus d’informations, visitez https://www.enabel.be/content/enabel-tenders

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :