Opportunités pour Africains

Appel à propositions du PNUD pour les ONG travaillant à la lutte contre la VBG et/ou le SARV (Papouasie-Nouvelle-Guinée)

Appel à propositions du PNUD pour les ONG travaillant à la lutte contre la VBG et/ou le SARV (Papouasie-Nouvelle-Guinée)


Date limite : 23 août 22

Avec le soutien financier du Département du développement communautaire et de la religion (DFCDR), le Programme des Nations Unies pour le développement ( PNUD ), dans le cadre de son mécanisme de subventions de faible valeur, est heureux de lancer un appel à propositions pour les organisations non gouvernementales ( ONG ) travaillant à lutter contre la violence basée sur le genre (VBG) et/ou la violence liée à l’accusation de sorcellerie (SARV).

Zones
Les organisations doivent démontrer qu’elles ont de l’expérience dans la mise en œuvre d’activités liées à la lutte contre la VBG et/ou le SARV. Plus précisément, les projets proposés doivent contribuer à certains ou à tous les domaines suivants :

Répondre au SARV et/ou à la VBG, en fournissant des services de réponse aux crises (y compris le rapatriement et la réintégration) et d’autres activités similaires ;
Exploitation de refuges pour les survivants de VBG ou de SARV ;
Fournir des services de conseil aux survivants ou aux auteurs de VBG ou de SARV ;
Participer à des activités d’éducation ou de prévention VBG et/ou SARV ;
Fournir une formation ou un renforcement des capacités aux organisations travaillant pour soutenir les survivants de SARV ou de VBG.
Informations sur le financement
Le montant de la subvention pouvant être accordée sur 12 mois pour toutes les activités est d’un minimum de 40 000 PGK (quarante mille kina papouan-néo-guinéens) à un maximum de 200 000 PGK (deux cent mille kina papouan-néo-guinéens) par proposition. Les propositions peuvent couvrir plusieurs provinces et plusieurs enjeux (p. ex. intervention en cas de crise, opérations de maisons d’hébergement, counseling, éducation/prévention), ou elles peuvent couvrir une seule province et se concentrer sur un seul enjeu.
La période de mise en œuvre est de 12 mois à compter de la date de signature de la convention de subvention par le bénéficiaire.
Critère d’éligibilité
Les ONG éligibles sont encouragées à soumettre des candidatures pour des projets de subvention de faible valeur. Les organisations non gouvernementales (ONG) enregistrées, les organisations de la société civile (OSC), les organisations communautaires (CBO) et les organisations confessionnelles (OC) sont encouragées à soumettre des candidatures.

Critère
Les ONG, les OSC, les OBC et les organisations confessionnelles intéressées à postuler à des projets de subvention de faible valeur doivent répondre aux critères suivants :

Preuve d’enregistrement légal de l’organisation auprès de l’Autorité de promotion des investissements de PNG .
Au moins 2 ans d’expérience démontrée dans la mise en œuvre d’activités pertinentes en rapport avec les sujets mentionnés ci-dessus dans la section Appel à propositions.
Une équipe expérimentée avec des capacités démontrées à
mettre en œuvre les projets de subvention de faible valeur et
administrer de manière responsable et faire rapport sur le financement fourni. Une structure organisationnelle comprenant le titre, la fonction et les années d’expérience de chacun des membres de l’équipe doit être incluse dans la candidature.
Les organisations travaillant au niveau provincial, aux côtés des Secrétariats VLG ou des Comités d’Action VLG ont un avantage.
Pour plus d’informations, visitez https://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=94327

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :