Centrafrique

ALIMA recrute 01 Coordinateur.trice de Projet (Financement Basé sur la Performance)

ALIMA recrute 01 Coordinateur.trice de Projet (Financement Basé sur la Performance) – Boda & Bimbo – RCA – H/F

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients et aux patientes, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective
  7. Responsabilité environnementale

ALIMA promeut et défend les principes des droits humains fondamentaux. ALIMA a une approche de tolérance zéro envers les personnes coupables d’actes de violences sexistes et sexuelles ainsi qu’envers l’inaction face à des faits de violence supposés ou avérés. La protection des personnes bénéficiant et impactées par notre intervention est notre priorité absolue dans tout ce que nous faisons. Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à :

  • Respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ;
  • Signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à une supérieure, un supérieur, une référente ou à un référent.

SOIGNER – INNOVER – ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 10 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2021, nous avons développé 60 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 357 structures de santé (dont 45 hôpitaux et 312 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques, notamment pour lutter contre la malnutrition et les fièvres hémorragiques virales.

L’ÉQUIPE ALIMA : plus de 2000 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 4 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé sexuelle et reproductive incluant les violences basées sur le genre, Santé Primaire et secondaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Fièvres hémorragiques, méningite, Choléra, Rougeole, Dengue, Covid-19).

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan, Mauritanie.

ALIMA EN CENTRAFRIQUE : 

La crise de 2013 en République centrafricaine (RCA) a considérablement affaibli tous les piliers du système de santé du pays. En RCA, pour 100 000 naissances vivantes, plus de 882 femmes meurent (OMS, indicateur clé du pays), un taux presque deux fois supérieur au taux moyen en Afrique. Le pays est également considéré comme le deuxième endroit le plus risqué au monde pour accoucher. En effet, concernant, la mortalité néonatale, sur 1000 nourrissons nés en 2016, 42 sont décédés avant la fin de leur premier mois d’existence (UNICEF, 2018).

En décembre 2013, ALIMA a apporté un soutien médical dans 3 sites de déplacés de la périphérie de Bangui puis a mis en place un paquet de soins de santé primaires gratuits dans 5 CDS du DS de Bimbo et de Bangui. L’offre de soins a été élargie à 13 CDS à Bimbo en 2018. Le projet vise à renforcer les capacités du District Sanitaire en vue d’une complète autonomisation.

La deuxième intervention d’ALIMA a débuté dans le DS de Boda en juin 2014, ville qui faisait face à des affrontements communautaires violents. ALIMA a permis la réouverture de l’hôpital de Boda et du CDS de Boboua (DS de Mbaïki). Aujourd’hui, le projet couvre l’hôpital et 9 FOSA pour assurer l’autonomisation ainsi que la résilience du système de santé local et de la communauté.

Depuis avril 2018, l’action au niveau de la Nana-Gribizi comporte deux volets : une stratégie de réponse RRM au choc humanitaire et en cas d’épidémie et une seconde composante en appui au FOSA de l’AS de Mbrès. Ainsi, 8 alertes ont été déclenchées et 7 évaluations ont pu être réalisées entre avril et novembre 2019. Le contexte sécuritaire n’a pas permis aux équipes de réaliser une évaluation sur l’axe Botangafo – Ouandago. Au total 11 FOSA de l’AS de Mbrès dont l’hôpital sont appuyés. Parmi les CDS, 6 sont depuis octobre 2019 appuyées régulièrement incluant un renforcement de capacités du personnel de santé.

En septembre 2019, deux nouveaux projets ont été ouverts dans la préfecture du Haut-Mbomou, au sud-est du pays, où les équipes d’ALIMA soutiennent deux hôpitaux à Zémio et Obo. La réhabilitation, la mise en place d’activités chirurgicales et le soutien médical permettent ainsi aux populations hôtes, déplacées, retournées et réfugiées d’avoir accès à des soins de qualité dans ce désert médical.

Enfin, au cours de l’année 2020 et dans le cadre de la riposte Covid-19, ALIMA a développé dans toutes les structures de santé appuyées des activités de prévention et contrôle de l’infection et de formation du personnel de santé pour limiter la propagation du virus. Cet appui s’effectue au niveau de la capitale, au Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui, où ALIMA a mis en place une unité de prise en charge des cas suspects et confirmés.

En avril 2022, ALIMA a bénéficié d’une subvention de la part de la délégation de l’Union Européenne pour mettre en œuvre un projet de « Renforcement de la résilience du système de santé local et de l’engagement des communautés dans les districts sanitaires de Boda & Bimbo ». Ce projet financé à travers le nouvel instrument de l’Union Européenne « NDICI/Global Europe) couvre la période de mai 2022 à décembre 2024.

De manière spécifique, ce projet vise à :

  • Améliorer la disponibilité et l’accessibilité à des soins de santé de qualité pour les populations les plus vulnérables
  • Renforcer de manière durable les capacités et le leadership des équipes cadres des districts et des formations sanitaires dans la gouvernance du système de santé

L’action proposée s’inscrit dans la continuité des activités menées sur financement du fonds Bêkou tout en intégrant les enseignements capitalisés durant celle-ci et en accentuant la transition vers les acteurs locaux. Ainsi, la logique d’intervention du projet répond à une volonté de consolider les efforts entrepris dans les districts de Bimbo et Boda, dans l’objectif d’assurer le renforcement et la résilience du système de santé local.

LIEU DE MISSION : Boda et Bimbo  – RCA

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le ou la Coordinateur sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d’un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

  • Rend compte au chef de mission basé à Bangui pour les aspects liés à la gestion de la sécurité, du partenariat et le management stratégique du projet
  • Rend compte à l’adjoint chef de mission basé à Bangui pour les aspects liés à la gestion et le pilotage du projet.
  • Encadre l’équipe projet (le médecin référent, l’administrateur projet, le logisticien projet).
  • Collabore avec la coordination (médicale, logistique, finances et Ressources Humaines) et les partenaires.

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

Le.la Coordinateur.trice Projet NDICI (Bimbo/Boda) sera à mi-temps sur Bimbo (20% du temps) et Boda (80% du temps). Il est le garant de la sécurité dans toute sa zone d’intervention. Il est responsable de l’encadrement des équipes, du suivi des indicateurs, et de la communication avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux en relation avec le projet au niveau de la zone d’intervention.

ACTIVITÉS PRINCIPALES 

Définition et suivi du projet

  • Identifie les besoins de santé des populations
  • Analyse du contexte (environnement, acteurs, sécurité, négociations d’accès…) et les enjeux humanitaires
  • Évalue des risques et des contraintes, et adapte le plan d’action en cas d’éléments nouveaux non prévus après consultation avec la coordination pays
  • Supervise la mise en place d’un système de collecte de données et de surveillance épidémiologique
  • Contrôle la poursuite du chronogramme établi et des objectifs fixés
  • Évalue les objectifs du projet et  leurs mises en œuvre financiers, humains, logistiques…)

Encadrement des équipes

  • Assure le suivi individuel de chaque membre de l’équipe : encadrement, coaching, soutien, conseil et évaluation
  • Réalise les POP (plan des objectifs de performance) des membres de l’équipe sous sa responsabilité directe et veille à ce que ceux-ci garantissent les Plan d’Objectif et de Performance
  • Évalue la fin de mission des membres de son équipe et soumission au Chef de mission
  • Planifie les remplacements du personnel de son projet
  • Rédaction des profils de poste

Sécurité des équipes

  • Évalue les risques et menaces liés à la mise en œuvre des activités
  • Veille au respect des règles de sécurité du projet et à ce qu’elles soient connues et appliquées

Expériences / Formation

Expériences

  • Expérience de terrain dans l’aide humanitaire, à un poste équivalent
  • Expérience préalable dans des contextes sécuritaires dégradés
  • De préférence, une qualification médicale ou paramédicale
  • Expérience dans la mise en œuvre du Financement Basé sur la Performance (FBP)
  • Expérience dans la mise en œuvre des projets de santé au niveau communautaire

Compétences

  • Capacités d’analyse et de synthèse
  • Capacité d’organisation, d’adaptation et d’animation d’équipe
  • Diplomatie et capacité à la négociation
  • Sang-froid, patience et maturité professionnelle

Langues 

  • La bonne maîtrise du français oral et écrit est indispensable
  • La compréhension ou la maîtrise de l’anglais est un atout

Salaire

Durée et type de contrat : CDD de droit français – 6 mois avec possibilité de prolongation

Prise de poste : Janvier 2023

Salaire : Grille salariale ALIMA + Expérience + Per Diem

ALIMA prend en charge : 

  • Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission
  • Les frais d’hébergement
  • 2,08 jours de congés par mois
  • Per diem journalier
  • La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits
  • La politique de break tous les 3 mois (pour 6 mois de mission)
  • L’évacuation pour l’employé

Comment postuler

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Cliquez ici pour postuler

hr.alima.ngo/jobs/detail/9735?utm_campaign=Campagne+d%27offres+&utm_medium=Website&utm_source=CSUD

Laisser un Commentaire