Burkina Faso

ALIMA recrute 01 Chargé de Communication COVID-19

ALIMA recrute 01 Chargé de Communication COVID-19 – Burkina – H/F

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action, inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective

SOIGNER – INNOVER – ENSEMBLE :

Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 3 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 10 pays d’Afrique. En 2018 nous projetons de travailler dans 41 projets dont 10 projets de recherche axés sur la malnutrition, le virus Ebola et la fièvre de Lassa. L’ensemble de ces projets se feront en appui aux autorités sanitaires nationales à travers plus de 320 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 294 structures de santé). Alima intervient en réponse à des crises humanitaires et les patients sont au cœur de toutes nos actions. Nous travaillons en partenariat dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde.

L’ÉQUIPE ALIMA : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 5 millions de patients et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2018, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

NOS PAYS INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Sénégal, Mauritanie.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Coronavirus, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, Ouverture/Fermeture.

 

CONTEXTE

En parallèle, face à la propagation du Covid-19 en Afrique, ALIMA se coordonne depuis fin janvier 2020 avec les autorités sanitaires nationales des 12 pays dans lesquels elle intervient afin d’appuyer non seulement pour apporter des réponses locales aux cas de Covid19 mais pour coordonner des actions de plaidoyer afin de développer une stratégie globale de réponse au virus. Ainsi, ALIMA travaille avec  les autorités de plusieurs pays africains et développe une réponse en soutien aux Ministères de la Santé dans les pays suivants.

Depuis le 12 mars, date de la découverte du premier cas dans le pays, la Guinée a enregistré 404 cas confirmés et 1 décès liés au COVID-19. A la date du 14 avril, le pays est officiellement passé en stade 3 de l’épidémie, ce qui fait craindre une augmentation exponentielle du nombre de cas dans les prochaines semaines. Dans un pays où une famille sur 2 n’a pas accès à un point de lavage des mains, les mesures barrières recommandées sont difficiles à respecter. Ainsi, les autorités guinéennes ont identifié le Centre Hospitalier de Donka, à Conakry, pour la prise en charge des cas COVID-19. L’action d’ALIMA sur place consiste à appuyer l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, sous la tutelle du Ministère de la Santé, dans la prise en charge des cas et la Prévention et le Contrôle de l’Infection. Au sein de l’hôpital, l’appui d’ALIMA va permettre de renforcer le dispositif de 600 lits d’hospitalisation. Nos équipes se concentrent aujourd’hui sur la qualité de la prise en charge et la mise en place de mesures de prévention et contrôle des infections  afin de limiter la propagation du virus mais aussi d’assurer la protection des personnels de santé.

 

DESCRIPTION GÉNÉRALE DU POSTE

Sous la supervision du Chef de Mission Pays (Responsable hiérarchique) et de la Responsable de la Communication d’ALIMA (Responsable Technique), et en liaison avec les équipes opérationnelles sur les missions, le/la chargé(e) de la communication d’urgence appuie les activités de communication sur les opérations Ebola en RDC et Coronavirus dans les pays d’intervention :

  • Gestion des relations media (nationaux et internationaux)
  • Production de contenus pour la presse, le grand public et la et la levée de fonds
  • Appui aux actions de communication opérationnelle sur les terrains d’intervention

Lieu de mission: Ouagadougou (Burkina Faso)

 

LIENS FONCTIONNELS ET HIÉRARCHIQUES

Le/La chargée de communication Urgence COVID-19 exerce ses fonctions sous la responsabilité et l’encadrement de la Responsable Communication et le Chef de mission. Il/Elle travaille de façon étroite avec la mission dédiée à la réponse COVID-19 ainsi qu’avec l’ensemble de l’équipe communication.

MISSION ET ACTIVITÉS PRINCIPALES

  • Production et diffusion de contenus
  • Concevoir et produire des contenus liés à l’urgence COVID-19 en relation avec les résultats obtenus et les plaidoyers portés par ALIMA pour diffusion auprès de ses public-cibles
  • Diffusion sur les plateformes web et media sociaux (articles, posts) ;
  • Distribution auprès des media et des bailleurs (brochures, rapports d’activités etc. à définir en fonction des besoins et de la périodicité recherchée).
  • Gestion des relations médias
  • Appuyer l’équipe Communication de Dakar pour gérer les demandes des journalistes souhaitant interviewer du personnel ALIMA sur le terrain (contexte, messages clés, appui à l’organisation des  interviews et des visites terrain si possible)
  • Participer à définir les stratégies média d’ALIMA sur le COVID-19
  • Appuyer la contractualisation de prestataires locaux pour la réalisation de reportages et la production de contenus pour la communication ALIMA.
  • Participer à l’information des média nationaux et internationaux : communiqués, dossiers de presse, conférences de presse et éléments de langage pour les porte-paroles, en tenant compte des environnements et des partenaires.
  • S’assurer d’une bonne gestion des contacts presse (mise à jour des listes) et de l’entretien d’un réseau de contacts (journalistes, assistants, rédacteurs en chef).
  • Participer à l’accompagnement des porte-paroles ALIMA avant toute interview.
  • Assurer une veille média et RS en Guinée
  • Soutien à la communication opérationnelle

En étroite collaboration avec les équipes de coordination et du terrain :

  • Appui à la mission pour la mise en œuvre d’une stratégie communication COVID-19 auprès des différents parties prenantes, partenaires et bailleurs
  • Production de contenu pour publication digitale ;
    • Diffusion de communiqués de presse locaux.
  • Appui à la mission pour l’identification de la stratégie de communication de crise relative au COVID-19 : soutenir la production d’éléments type Q&A et messages clés dans le cadre d’éventuelles communication de crise
  • Participation hebdomadaire aux groupes de communication OMS et autres organisations partenaires sur le terrain
  • Production de contenu ad-hoc pour publication digitale et demandes bailleurs.                                                        Ce profil de poste n’est pas exhaustif et peut être modifié suivant les besoins de la mission.

Expériences / Formation

Profil recherché

  • Formation supérieure bac+3 à bac+5 dans l’un des domaines suivants: communication, journalisme, marketing, sciences politiques
  • Une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans la communication dans une ONG humanitaire ou organisation internationale, une expérience en tant qu’attaché de presse est un atout
  • Bonne connaissance des enjeux de la médecine humanitaire et de la recherche est un atout

Langues

  • Excellente expression orale et écrite en français.
  • Capacité à travailler et à rédiger en anglais
  • Une troisième langue est un atout

Qualités du candidat

  • Motivation pour le milieu associatif et l’action médicale humanitaire
    Profil rédactionnel associé à une forte sensibilité pour les relations presses

  • Dynamique, autonome, rigoureux et force de proposition

  • Flexibilité et bonnes capacités d’adaptation au rythme de travail d’une organisation orientée vers l’urgence.

  • Compétences en photographie et vidéo sont un atout.

Salaire

Durée du contrat : 3 mois renouvelable

Prise de poste : ASAP

Salaire: selon expérience

ALIMA prend en charge :

  • les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

  • les frais d’hébergement

  • Cinq semaines de congés payés par an et système de jours de récupération pour les déplacements ;

  • Per diem journalier sur le terrain

  • Couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droits.

Comment postuler

Cette offre vous intéresse?

Envoyez votre CV et Lettre de Motivation sur notre site en ligne avant le 15/05/2020.

Lien pour postuler: https://candidatures.alima.ong/jobs/detail/charge-de-communication-covid-19-burkina-h-f-213
Les candidatures sont traitées dans l’ordre d’arrivée et nous nous réservons la possibilité de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une bonne candidature est retenue.

Seules les candidatures complètes (CV PDF + LM) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

[subscribe]

Laisser un commentaire