Nigéria

African Union recrute 03 Conseillers Technique Principal, Centre Collaborateur Régional

African Union recrute 03 Conseillers Technique Principal, Centre Collaborateur Régional

African Union

Kenya, Zambie, Nigéria
Conseiller Technique Principal, Centre Collaborateur Régional
Lieu: Addis Ababa
Organisation: African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe                    • L’Afrique en premier
• Transparence et responsabilité                                           • Intégrité et impartialité
• Efficacité et professionnalisme                                           • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisation
Rend compte à: Coordinateur, Centre collaborateur régional
Direction/Département : CDC Afrique
Division : Centre collaborateur régional
Nombre de rapports directs: 0
Nombre de rapports indirects: 0
Grade du poste: P3
Nombre de postes : 3
Type de contract: Permanent
Lieu: Nairobi (Kenya) , Lusaka (Zambie) , Abuja (Nigéria)
Objectif du poste
Le Conseiller technique principal est responsable de la fourniture d’une assistance technique pour promouvoir les priorités et initiatives stratégiques de CDC Afrique par l’intermédiaire des partenaires régionaux de mise en œuvre. Ces programmes et activités visent à améliorer la santé des populations africaines par la prévention des infections, par la surveillance des maladies et par des interventions en cas d’urgence (y compris les épidémies, les catastrophes naturelles, les catastrophes provoquées par l’homme et les urgences régionales et internationales de santé publique) et par le renforcement des capacités à réduire le fardeau des maladies sur le continent. Le responsable technique principal appuie la mise en œuvre des activités de préparation et d’intervention de santé publique en cas d’épidémie, ainsi que des activités de surveillance épidémiologique, des activités de développement des ressources humaines, des activités de renforcement des systèmes d’information et des réseaux de laboratoires, et d’autres activités de renforcement des systèmes de santé connexes. En étroite collaboration avec le personnel technique du Secrétariat du CDC Afrique et des Centres collaborateurs régionaux (CCR), le Fonctionnaire assure la coordination, la supervision et le soutien techniques auprès des réseaux régionaux intégrés de surveillance et de laboratoires (RISLNET), des instituts nationaux de santé publique (INSP) et d’autres partenaires de mise en œuvre dans la sous-région Afrique de l’Est ; Cet ensemble d’activités comprend la gestion des incidents, la préparation et les interventions dans les situations d’urgence, le suivi et la communication sur l’épidémiologie et la surveillance, les systèmes d’information sanitaire, les liens entre l’épidémiologie, la surveillance et les réseaux de laboratoires, la recherche en santé publique, le renforcement des ressources humaines et d’autres activités de renforcement des systèmes de santé, conformément à la vision et au plan stratégique du CDC Afrique.
Principales fonctions
•    Fournir un soutien à la préparation et à la mise en œuvre des programmes élaborés à partir du plan stratégique de la Division ;
•    Assurer la coordination et la mise en œuvre effectives à différents niveaux ;
•    Assurer la liaison avec les États membres, les Communautés économiques régionales (CER) et d’autres parties prenantes sur des questions pertinentes ;
•    Préparer et élaborer des rapports, des budgets et des programmes de travail relatifs au fonctionnement de la Division ;
•     Fournir un appui technique à l’élaboration d’une stratégie de mobilisation des ressources en coordination avec les parties prenantes ;
•    Assurer la gestion et l’encadrement des collaborateurs placés sous sa responsabilité en matière d’organisation et d’évaluation de la performance ;
•    Effectuer des analyses complexes et établir des rapports précis en temps utile pour l’usage interne de la Division et de l’UA ;
•    Assurer la liaison avec les différents départements et unités de la Commission aux fins de coordination et d’harmonisation ;
•     Préparer le budget de la Division conformément aux cadres pertinents ; Soutenir la promotion des activités de la Division, notamment en préparant des directives et des fiches d’information, le cas échéant.
•    Contribuer activement à l’élaboration de stratégies, de politiques, de programmes et de plans.
Responsabilités spécifiques
Le conseiller technique principal assume les tâches suivantes :
a)    Fournir une assistance technique pour s’assurer que la vision, la mission et les valeurs directrices du CDC Afrique sont élaborées, communiquées et mises en œuvre par les Centres collaborateurs régionaux du CDC Afrique (CCR) et les partenaires de mise en œuvre, le cas échéant ;
b)    Planifier, élaborer et mettre en œuvre des politiques et des objectifs de programme du CDC Afrique, ainsi que des plans stratégiques, des plans de travail annuels, des plans d’action, des plans d’utilisation des ressources, des budgets, des plans de performance du personnel ainsi que d’autres activités pour la réalisation des stratégies fondamentales, des objectifs axés sur les résultats et des objectifs ; Assurer l’évaluation et l’établissement de rapports d’activités ;
c)    Fournir des avis et des conseils d’expert aux États membres, aux INSP, aux partenaires et parties prenantes clés concernant la mise en œuvre des activités de gestion en situation d’urgence, de préparation et d’intervention en cas de pandémie, ainsi que d’autres activités prioritaires de santé publique ; Ce travail peut également inclure le soutien d’autres initiatives et programmes stratégiques, comme la surveillance événementielle, le renforcement du suivi et de la surveillance des maladies, le renforcement des systèmes de laboratoire, le renforcement des systèmes d’information sanitaire, le développement des ressources humaines et d’autres activités par le biais des réseaux régionaux intégrés de surveillance et de laboratoires (RISLNET) ;
d)    Faciliter et coordonner l’élaboration des procédures opérationnelles standard et des mécanismes de suivi et d’établissement de rapport en vue du renforcement des systèmes régionaux et nationaux de préparation et d’intervention ;
e)    Faciliter et coordonner l’élaboration d’outils de planification et de guides de référence pour le renforcement des capacités régionales de préparation et d’intervention, en collaboration avec les INSP ;
f)    Faciliter et coordonner l’élaboration d’outils et de systèmes pour l’analyse, l’interprétation et l’utilisation des données de surveillance pour élaborer des politiques de santé publique et orienter les décisions relatives aux réponses en situation d’urgence et à l’affectation des ressources en santé publique ;
g)    Faciliter et coordonner le soutien multisectoriel à la préparation et aux interventions en faveur des Divisions et du CCR pour la Région Afrique de l’Est, le cas échéant ; Les activités comprennent la planification de la préparation dans le cadre des opérations de vérification et des interventions en cas d’épidémie, y compris la surveillance des maladies, les enquêtes, les analyses et la communication sur les menaces de maladies en Afrique ;
h)    Faciliter et coordonner la planification et la mise en œuvre du renforcement des capacités, de la formation et des activités de prestation du personnel au service des INSP, des Ministères de la Santé et d’autres organisations partenaires en santé publique ;
i)    Faciliter et coordonner la planification et la mise en œuvre des activités de promotion de la santé pour la prévention et le contrôle des maladies présentant une importance pour la santé publique, au service des INSP, des Ministères de la Santé et d’autres organisations partenaires en santé publique ;
j)    Faciliter, coordonner et/ou diriger, le cas échéant, l’élaboration de propositions et de programmes techniques et/ou rédiger, contribuer et/ou passer en revue des propositions pour la mise en œuvre des initiatives, programmes et projets d’organismes ;
k)    Faciliter et coordonner l’élaboration de notes d’information, de documents stratégiques, des lignes directrices et des directives opérationnelles standard ou y contribuer ; Aider à diriger les efforts visant à documenter les résultats et les leçons tirées des projets sous forme de livres blancs ou d’articles de revues ; Contribuer aux rapports, diapositives et d’autres documents, le cas échéant ;
l)    Sous la direction du chef de commandement des interventions désigné par le CDC Afrique, assurer la prestation de services techniques en appui aux activités d’intervention d’urgence du CDC Afrique, le cas échéant où cette tâche lui serait confiée ;
m)    S’acquitter de tout autre tâche qui pourrait lui être confiée.
Formations universitaires et expériences requises
•    Le candidat doit être titulaire d’un Master en santé publique ou dans un domaine connexe, tel que, entre autres, la santé publique, l’épidémiologie et la recherche sur les services de santé, avec sept (7) ans d’expérience pertinente, dont trois (3) ans à des postes d’expert.
OU
•    Le candidat doit être titulaire d’un diplôme d’études cliniques (par exemple, M.D., MPhil, en médecine, soins infirmiers ou pharmacie) dans un domaine pertinent tel que, entre autres, la santé publique, l’épidémiologie, la recherche sur les services de santé, la recherche sur les résultats sanitaires, la biostatistique, les sciences de l’environnement ou les sciences décisionnelles, avec dix (10) ans d’expérience pertinente, dont trois (3) ans à des postes d’expert.
•    Il doit avoir une expérience pertinente dans la mise en œuvre de programmes en santé publique, tout particulièrement une expérience de gestion en situation d’urgence et de préparation et d’intervention en cas de pandémie.
•    Il doit également avoir une expérience dans des programmes d’épidémiologie et de surveillance de la santé publique ou d’autres programmes de santé publique et/ou dans la recherche en sciences de la santé et sur les résultats au sein d’une agence gouvernementale, d’une institution universitaire, d’un organisme de recherche ou d’une entreprise du secteur des sciences de la vie.
•    Une compréhension claire des systèmes de santé sur le continent africain et une bonne connaissance du fonctionnement des ministères de la Santé des États membres.
•    Une connaissance des programmes de recherche en santé publique et des travaux de recherche sur l’épidémiologie et la surveillance, une connaissance sur le renforcement des systèmes de santé et une expérience dans le soutien de projets et de programmes relevant de ministères gouvernementaux et de donateurs externes.
•    Une connaissance des problèmes de santé publique en Afrique, avec au moins 7 ans d’expérience de travail en Afrique.
•    Une expertise technique avérée et une expérience dans le soutien et/ou la gestion de programmes complexes de santé publique liés à la gestion des urgences, à la préparation et à l’intervention en cas de pandémie, à la prévention et au contrôle des maladies, à l’épidémiologie et à la surveillance, ainsi qu’à d’autres systèmes d’information sur la santé.
•    Une connaissance des pratiques et processus de gestion et d’administration généralement utilisés par les programmes de santé publique et d’autres programmes du secteur public.
Compétences requises
A.    Compétences fonctionnelles
•    Bonnes compétences en rédaction technique, en plus des compétences en rédaction de rapports narratifs et financiers.
•    Excellentes compétences en matière d’organisation et de gestion du temps et une capacité éprouvée à respecter des délais très courts et à travailler sous pression.
•    Excellentes compétences et aptitudes à traduire des informations en plans programmatiques, présentations, notes d’information, rapports, propositions de financement qui s’adressent aussi bien à des techniciens qu’à des profanes.
•    Excellentes aptitudes en matière de relations interpersonnelles permettant de rencontrer et communiquer avec des personnes d’origines diverses.
•    Une bonne maîtrise des techniques de communication orale pour faire des présentations, fournir une consultation sur un programme et donner des réponses fiables aux demandes d’information.
•    Compétences avérées en rédaction technique et scientifique, en plus des compétences en rédaction de rapports narratifs et techniques.
•    Compétent et ingénieux dans la collecte, l’analyse et l’utilisation de données en vue de formuler des recommandations, de prendre des décisions techniques et de les communiquer aussi bien à des techniciens qu’à des profanes ;
•    Aptitude avérée en matière de compétences informatiques, y compris une maîtrise des logiciels de gestion de bureau et statistiques et les systèmes d’information numériques en ligne ;
B.  Compétences personnelles
•    Capacité à travailler sous pression, à garder le cap et à respecter les délais ;
•    De solides aptitudes analytiques et de résolution de problèmes ;
•    Compétences avérées à utiliser un langage clair et concis dans les correspondances, y compris l’adaptation du contenu à l’objectif et au public cible dans la rédaction d’exposés et de rapports ;
•    Aptitude à travailler dans un environnement multiculturel ;
•    Un niveau d’autonomie élevé dans le travail, avec un esprit d’équipe développé ;
•    Ayant une faculté d’adaptation, patient, ingénieux, résilient et flexible ;
•    Proactif et axé sur la recherche de solutions ;
Compétences en leadership
Vision stratégique
Valorisation des autres
Gestion du changement
Gestion des risques.
Compétences de base
Établissement de relations
Promotion de la culture de la responsabilité
Perception de l’apprentissage
Communiquer avec influence ..
Compétences fonctionnelles
Réflexion conceptuelle
Recherche de résultats ..
Orientation vers l’amélioration continue
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  78,138.00 $ EU (P3 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste Lusaka (44% du salaire de base), Allocation de logement 16 819,80 US$ (par an) , Nairobi (42% du salaire de base), Allocation de logement US 18 585,00 $ (par année) ,Abuja (57% du salaire de base), Allocation de logement US$ 24 561,84 (par an)., l’indemnité de logement (26208,00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.
Requisition ID: 842

POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :