Afrique Tanzanie

African Union recrute 01 Traducteur/interprète – Portugais

African Union recrute 01 Traducteur/interprète – Portugais

African Union

Tanzania

Traducteur/interprète – Portugais
Date: 24 déc. 2021
Lieu: Tanzania, Tanzania
Organisation: African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe            • L’Afrique en premier• Transparence et responsabilité                                   • Intégrité et impartialité• Efficacité et professionnalisme                                   • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisationSupérieur hiérarchique :    Greffier adjoint de la CourDirection :    Greffe de la CourNombre de personnel sous la supervision indirecte du titulaire du poste : 01Grade :    P4Type de contrat :    Régulier
Objectif du posteLa Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a été créée en vertu de l’article 1 du Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples portant création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, adopté le 9 juin 1998, et entré en vigueur le 25 janvier 2004. Elle est le premier organe judiciaire régional à l’échelle du continent ayant pour vocation d’assurer la protection des droits de l’homme et des peuples. La Cour est devenue opérationnelle en 2006. Le siège de la Cour est établi à Arusha (République-Unie de Tanzanie).  
Principales fonctionsLe titulaire du poste est chargé d’assurer l’interprétation de l’anglais ou du français vers le portugais au cours des sessions et réunions de la Cour ainsi que la traduction de l’anglais ou du français vers le portugais des documents de la Cour.
Responsabilités spécifiquesSous la supervision générale du Greffier de la Cour et la supervision directe du Greffier adjoint, l’Interprète/Traducteur de langue lusophone (Portugais) sera chargé de :
a.    assurer l’interprétation correcte, concise et fidèle de l’anglais ou du français vers le portugais lors des sessions et réunions de la Cour en utilisant un langage standard, clair et exact.
b.    Traduire correctement les documents, principalement de l’anglais ou du français vers le portugais, en veillant à ce que la traduction soit fidèle à l’original du point de vue du contenu, de l’esprit, du contexte, de la qualité, du niveau de registre, du langage technique et des nuances du texte original, en utilisant une terminologie claire et précise.Pour ce faire, l’Interprète/Traducteur de langue lusophone (Portugais) doit :-    exploiter les documents de références pour une compréhension et une utilisation correctes des terminologies techniques de l’Union africaine ;-    consulter les collègues, les auteurs des documents, les dictionnaires/glossaires techniques spécialisés, les banques de données, etc. ;-    suivre l’évolution linguistique, tant de la langue source que de la langue cible, en prenant soin de tenir et de mettre régulièrement à jour les termes, phrases, lexiques, acronymes spécifiques ainsi que les expressions particulières en vue d’enrichir le vocabulaire et d’améliorer les compétences et aptitudes ;-    contribuer à l’élaboration de glossaires/lexiques de termes utilisés par l’Union africaine ;-    assurer en cas de besoin l’interprétation consécutive lors des audiences, conférences, réunions, discussions. etc. ;
c.    s’acquitter d’autres tâches qui pourraient lui être assignées ;
Formations universitaires et expériences requisesLes candidats au poste doivent :Au titre des qualifications académiques, être titulaires de : 
•    Un diplôme universitaire en langues, sciences humaines ou dans une discipline connexe ;•    Un diplôme professionnel délivré par une école d’interprétation/traduction reconnue.
En termes d’expérience professionnelle, posséder 
•    Au moins huit (8) années d’expérience acquise dans le domaine de l’interprétation/traduction. •    Une expérience de travail sur les documents juridiques est hautement souhaitable. Compétences requisesAptitudes et connaissances requises
•    Bonnes aptitudes à diriger et professionnalisme ;•    Concentration, précision, capacité à travailler sous une supervision minimale ;•    Sens de la confidentialité et des relations publiques ;•    Excellente aptitude à gérer les relations interpersonnelles ainsi que capacité à organiser et à travailler sous pression dans un environnement multiculturel ;•    Maîtrise des outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) (TRADOS)•    Bonnes aptitudes à la communication et à la planification•    Excellente connaissance des organisations internationales ;•    Connaissance de l’informatique, y compris le formatage des documents.•    Excellente maîtrise du portugais et de l’anglais ou du français. La connaissance d’une autre langue de travail de l’UA serait un atout. Compétences en leadershipVision stratégiqueValorisation des autres:Moteur de changementGestion des RisquesCompétences de baseÉtablissement de relationsResponsabilitéOrientation vers l’apprentissageUtilisation d’une communication à impactCompétences fonctionnellesRéflexion conceptuelle et résolution de problèmesConnaissances du métierSoucieux des résultatsAptitude à être innovant et à prendre l’initiative
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  50,746.00 $ EU (P5 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (46 % du salaire de base), l’indemnité de logement (26,208.00  $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le  10 janvier 2022.
Requisition ID: 942
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :