Guinée Conakry

African Union recrute 01 Secretaire exécutif OASTI

African Union recrute 01 Secretaire exécutif OASTI

African Union

Malabo, Guinée équatoriale

SECRÉTAIRE EXÉCUTIF OASTI
Date : 30 mars 2022
Lieu : Malabo-AOSTI(Guinea Equatorial, EquatorialGuinea
Organisation : African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe                    • L’Afrique en premier• Transparence et responsabilité                                    • Intégrité et impartialité• Efficacité et professionnalisme                                   • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisationRend compte à: Directeur Direction/Département : ESTIDivision : Science, Technologie et EspaceNombre de rapports directs: 2Nombre de rapports indirects: 0Grade du poste: P6Nombre de postes : 01Type de contract: PermanentLieu: OASTI, Malabo (Guinée Équatoriale) 
Objectif du posteGérer les opérations, les fonctions et la mise en œuvre de l’Observatoire africain de la science, de la technologie et de l’innovation (OASTI), et fournir une orientation stratégique du développement et de la mise en œuvre du programme pour la réalisation de la mission de l’organisation. Principales fonctions•    Coordonner les activités de la Division et veiller à la réalisation en temps voulu des buts et des objectifs ;•    Superviser et gérer les employés pour assurer une performance optimale ;•    Élaborer des stratégies et des politiques conformes aux objectifs du Département afin d’attaquer les problèmes pertinents dans un cadre approprié ;•    Diriger et superviser l’élaboration et la planification des programmes de politiques pour mettre en œuvre les stratégies de la Division ;•    Développer les activités en cours et de nouvelles activités qui font partie intégrante des stratégies et des politiques ;•    Représenter l’organisation et présenter sa position lors de conférences ;•    Mobiliser des ressources pour l’exécution des programmes et des activités du Département ;•     Gérer les risques et recommander des stratégies d’atténuation.
Responsabilités spécifiquesAdministration et gestion de l’OASTI•    Superviser et assumer la responsabilité administrative, technique et financière de l’OASTI, ainsi que de ses programmes ;•    Fournir des décisions et des orientations sur la gestion budgétaire dans le cadre du Règlement financier de la Commission de l’UA, et gérer les implications financières de la mise en œuvre des programmes ;•    Gérer tous les aspects de l’OASTI en utilisant une approche axée sur le travail d’équipe, assumer les pleines responsabilités sur les questions financières, administratives et de dotation en personnel associées à l’OASTI et prendre en charge le recrutement et la gestion du personnel de l’OASTI ;•    Veiller au renforcement des capacités du personnel de l’OASTI, en conseillant le personnel sur la performance et chercher des moyens innovants de transfert des compétences aux clients de l’OASTI ;•    Diriger et gérer les ressources de l’OASTI (humaines, financières et physiques), ainsi que ses activités ;•    S’assurer que les comptes de l’OASTI sont audités conformément aux politiques et procédures de l’Union africaine.•    Assurer la communication avec le pays hôte conformément à l’accord de siège ;•    Gérer, administrer et promouvoir la vision, la mission et les objectifs de l’OASTI ;
Élaboration et mise en œuvre de programmes : 
•    Établir et mettre en œuvre la structure de gouvernance de l’OASTI ;•    Élaborer et mettre en œuvre la stratégie et les programmes de l’OASTI ;•    Gérer la mise en œuvre des plans de travail de l’OASTI et assurer le marketing stratégique de l’OASTI ;•    Élaborer des propositions et mobiliser des ressources financières pour la mise en œuvre des programmes de l’OASTI, ainsi que les activités de suivi associées ;•    Diriger et faire preuve de leadership dans :    •    l’élaboration de lignes directrices et de procédures pour l’organisation et la conduite d’enquêtes nationales et régionales sur la science, la technologie et l’innovation (STI) ;•    l’organisation d’ateliers régionaux sur les indicateurs et les enquêtes sur les STI ; •    l’examen des enquêtes nationales sur les STI et la préparation d’analyses comparatives régionales y relatives ;•    la préparation de manuels, de matériels de formation et d’études de fond portant sur les STI ;•    le réseau des indicateurs de STI choisis par les autorités compétentes nationales. •    Préparer et soumettre au département HRST de la Commission de l’UA des plans de travail, des rapports d’activité, des rapports financiers et des budgets exhaustifs tous les ans ;•    Mobiliser auprès des gouvernements, des fondations, du secteur privé et d’autres donateurs, les ressources financières et humaines nécessaires à la mise en œuvre des programmes et des activités qui en dépendent ; Formations universitaires et expériences requisesLe candidat doit être titulaire d’un Master universitaire en sciences, technologie et innovation (économie de l’innovation, gestion de la technologie et de l’innovation, études des politiques scientifiques et technologiques, mathématiques, statistiques ou physique), avec une expérience de quatorze (14) ans dans un des domaines concernés (innovation pour le développement, science et technologie), dont sept (7) ans dans la gestion d’une institution de recherche et dans la conduite de recherches et d’études liées aux sciences, à la technologie et à l’innovation, et cinq (5) ans à des postes de supervision. Un doctorat serait un atout supplémentaire.Expérience dans l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes, dans la mobilisation du public, dans la gestion de projets ou dans un domaine connexe ;Expérience dans l’appréciation, le suivi et l’évaluation de programmes de développement liés à la science, la technologie et l’innovation ;Une expérience professionnelle au sein de l’UA, des Nations Unies ou dans des organisations régionales ou internationales similaires serait un atout supplémentaire. Compétences requises•    Excellentes aptitudes en matière de planification et de gestion organisationnelle ;•    Solides compétences en matière de recherche et de conceptualisation ;•    Compétence solide et pratique dans la gestion budgétaire, y compris la préparation du budget, l’analyse, la prise de décision et l’établissement de rapports ;•    Excellentes aptitudes en communication ;•    Excellentes compétences interpersonnelles, capacité à négocier avec diplomatie ; aptitude à établir et à maintenir des relations professionnelles efficaces avec des personnes de nationalités et de cultures différentes, dans le respect de la diversité ;•    Créativité et sens de l’innovation ;•    Compétences éprouvées en TIC, y compris les logiciels de traitement de texte, de calcul, d’analyse de données, d’outils de visualisation, d’écosystèmes de données massives et d’autres applications informatiques importantes ;•    Capacité à représenter efficacement l’OASTI et à négocier des partenariats ou des collaborations possibles ;•    Aptitude à déléguer des responsabilités, des obligations redditionnelles et le pouvoir décisionnel appropriés en ce qui concerne la gestion de la performance et du développement professionnel ;•    Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine. La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout.
Compétences en leadershipVision stratégiqueValorisation des autres:Gestion du changementCompétences de baseÉtablissement de relationsPromotion de la culture de la responsabilité.Orientation vers l’apprentissageCommunication avec impactCompétences fonctionnellesSoucieux des résultatsApproche axée sur une amélioration continueRéflexion analytique et résolution de problèmesConnaissances du métier et partage de l’information
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  61,023.00 $ EU (P6 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (48 % du salaire de base), l’indemnité de logement ( 21,832.68  EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 2 mai 2022.
Requisition ID: 1086
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :