Algérie

African Union recrute 01 Fonctionnaire politique principal chargé

African Union recrute 01 Fonctionnaire politique principal

African Union

Alger, Algérie

Fonctionnaire politique principal chargé – Recherche, chargé du pétrole et du ga

Lieu : Algiers – AFREC (Algeria), Algeria

Organisation : African Union

Valeurs de l’UA

• Respect de la diversité et du travail d’équipe            • L’Afrique en premier

• Transparence et responsabilité                                   • Intégrité et impartialité

• Efficacité et professionnalisme                                   • Information et partage des connaissances

Informations sur l’organisation

Rend compte à:Chef de la Division Politiques, stratégies et soutien énergétiques

Direction/Département : Commission africaine de l’énergie (AFREC)

Division :Division Politiques, stratégies et soutien énergétiques

Nombre de rapports directs: 1

Nombre de rapports indirects: 2

Grade du poste: P3

Nombre de postes : 01

Type de contract: Permanent

Lieu: Alger (Algérie)

Objectif du poste

Permettre à l’UA d’atteindre les objectifs de division dans ses différents départements/organes.

Principales fonctions

•    Fournir un soutien à la préparation et à la mise en œuvre des programmes élaborés à partir du plan stratégique de la Division ;

•    Contribuer activement à l’élaboration de stratégies, de politiques, de programmes et de plans ;

•    Assurer la liaison avec les États membres, les Communautés économiques régionales (CER) et d’autres parties prenantes sur des questions pertinentes et assurer la coordination et la collaboration à tous les niveaux ;

•    Préparer et élaborer des rapports, des budgets et des programmes de travail relatifs au fonctionnement de la Division ;

•    Soutenir l’élaboration d’une stratégie de mobilisation des ressources avec une coordination étroite avec des parties prenantes ;

•    Effectuer des analyses complexes et établir des rapports précis en temps utile pour l’usage interne et externe de la Division et de l’AFREC ;

•    Assurer la liaison avec les différentes divisions de l’AFREC et les départements/unités de la Commission de l’Union africaine à des fins de coordination et de concordance ;

•    Assurer la préparation budgétaire et l’établissement de rapports de la Division conformément aux cadres pertinents ;

•    Soutenir la promotion des activités de la Division, notamment en préparant des directives et des fiches d’information, le cas échéant ;

Responsabilités spécifiques

•    Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre du programme de l’AFREC dans le secteur du pétrole et du gaz, notamment en apportant un soutien coordonné à la formulation de politiques et à l’élaboration de cadres juridiques afin de renforcer les capacités institutionnelles et humaines des États membres en vue d’accroître les investissements et de réglementer le secteur du pétrole et du gaz en Afrique et son sous-secteur ;

•    Initier des stratégies continentales, régionales et nationales globales pour le développement du marché intérieur africain du pétrole et du gaz en Afrique et préparer des politiques et des plans d’action exhaustifs pour garantir la valeur ajoutée, la création d’emplois, la croissance inclusive et la durabilité du secteur ;

•    Coordonner les conseils politiques et l’appui technique aux États membres africains et aux institutions panafricaines sur les politiques relatives au secteur pétrolier et gazier, les cadres juridiques et les réglementations, les réformes institutionnelles et les questions stratégiques liées au développement et à l’investissement ;

•    Aider à développer des initiatives de plaidoyer, des activités de renforcement des connaissances, une stratégie de mobilisation des ressources et la coordination des donateurs pour le développement du secteur pétrolier et gazier en Afrique ;

•    Préparer des plans d’action qui traitent efficacement les problèmes et les contraintes découlant de l’approche actuelle pour le développement du secteur pétrolier et gazier en Afrique et la création d’un marché intérieur africain pour le pétrole brut, les produits pétroliers et le gaz naturel ainsi que pour le commerce transfrontalier ;

•    Coordonner la préparation de notes d’orientation, d’études, de recherches et d’études de cas pour promouvoir l’intégration des ressources, l’investissement et le développement du secteur pétrolier et gazier aux niveaux national, régional et continental ;

•    Établir un partenariat et une collaboration avec les États membres, les CER, les institutions panafricaines, les organisations internationales, les groupes de réflexion, les investisseurs et toutes les parties prenantes concernées par la formulation de politiques de référence, afin de développer un soutien et des interventions efficaces pour les États membres et de renforcer le savoir-faire institutionnel national, régional et continental dans le secteur pétrolier et gazier africain ;

•    Aider à mobiliser un soutien technique et financier aux États membres pour la préparation et la mise en œuvre de projets et programmes sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ; 

•    Représenter l’AFREC aux ateliers, conférences, réunions et séminaires relatifs au secteur pétrolier et gazier et fournir des conseils sur les questions liées au travail de l’AFREC dans ce secteur ;

•    Être informé des évolutions et tendances mondiales et régionales en matière de politiques et de gouvernance dans le domaine du pétrole et du gaz et de leur impact sur le secteur pétrolier et gazier africain, en accordant une attention particulière aux nouvelles politiques liées au changement climatique et à la transition énergétique ;

•    Coordonner le soutien consultatif sur le pétrole et le gaz, notamment les politiques, les cadres réglementaires et les structures institutionnelles, afin de renforcer les capacités des États membres dans ce secteur ;

•    Identifier les domaines potentiels de soutien aux États membres et concevoir les interventions appropriées ;

•    Concevoir et mener un programme complet de renforcement des capacités des experts des États membres et promouvoir la collaboration et le partage d’expériences transfrontalières ;

•    Mettre en œuvre le programme de l’AFREC sur le pétrole et le gaz et promouvoir l’établissement d’un marché africain du pétrole brut, des produits pétroliers et du gaz naturel et faciliter le commerce transfrontalier entre les États membres ;

•    Conseiller le Chef de Division sur le programme pétrole et gaz. 

Formations universitaires et expériences requises

Le candidat doit être titulaire d’un Master universitaire en pétrole et gaz naturel, y compris en géosciences, ingénierie, économie, politique ou dans un domaine connexe, avec une expérience de sept (7) ans dans l’industrie pétrolière et gazière, dans un environnement réglementaire ou dans des organisations internationales, dont trois (3) ans à des postes de supervision.

OU

•     Il doit être titulaire d’une Licence universitaire en pétrole et gaz naturel, y compris en géosciences, ingénierie, économie, politique ou dans un domaine connexe, avec une expérience de dix (10) ans dans l’industrie pétrolière et gazière, dans un environnement réglementaire ou dans des organisations internationales, dont cinq (5) ans à des postes de supervision.

Compétences requises

•    Excellentes aptitudes dans les relations interpersonnelles ; 

•    Excellentes aptitudes en matière de planification et d’organisation ;

•    Aptitude à négocier diplomatiquement ;

•    Aptitude à déléguer des responsabilités, des obligations redditionnelles et le pouvoir décisionnel appropriés en ce qui concerne la gestion de la performance et du développement professionnel ; 

•    La maîtrise d’une des langues de travail officielles de l’Union africaine (anglais, arabe, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

Compétences en leadership

Vision stratégique

Gestion des risques.

Compétences de base

Établissement de relations

Communiquer avec influence ..

Compétences fonctionnelles

Réflexion conceptuelle

ÉGALITÉ DE CHANCES :

La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.

DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :

L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.

DES LANGUES:

Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

RÉMUNÉRATION :

À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  37,453.00  $ EU (P3 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (48 % du salaire de base), l’indemnité de logement (18,547.20 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.

Les candidatures doivent être déposées au plus tard Le 11 juillet 2022.

Requisition ID: 1172POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :