Ghana

African Union recrute 01 Directeur des affaires institutionnelles et de la coordination des programmes

African Union recrute 01 Directeur des affaires institutionnelles et de la coordination des programmes

African Union

Accra, Ghana

Directeur des affaires institutionnelles et de la coordination des programmes
Date: 30 mars 2022
Lieu: Ghana, Ghana
Organisation: African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe            • L’Afrique en premier• Transparence et responsabilité                                    • Intégrité et impartialité• Efficacité et professionnalisme                                    • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisationRend compte à:Secrétaire généralDirection/Département : Affaires institutionnelles et coordination des programmesDivision :Affaires institutionnelles et coordination des programmesNombre de rapports directs: 5Nombre de rapports indirects: 0Grade du poste: D1Nombre de postes : 01Type de contract: PermanentLieu: Accra (Ghana)
Objectif du posteAssumer la responsabilité dans les activités de l’ensemble de la direction/département ; planifier, élaborer et mettre en œuvre des politiques stratégiques tout en favorisant la collaboration entre les directions/départements ; fournir des conseils techniques et stratégiques au Secrétaire général et aux institutions de la ZLECAf en apportant un soutien à toutes les directions techniques ;  Principales fonctions•    Élaborer et maintenir des règles et procédures de fonctionnement ;•    Assurer la direction technique et veiller au fonctionnement efficace de toutes les Divisions ;•    Assurer la gestion générale de la Direction/Département : personnel, budget, performance, qualité, discipline et formation en conformité avec les règles et procédures pertinentes en vigueur ;•    Déterminer et exécuter la stratégie organisationnelle globale ;•    Élaborer des lignes directrices pour l’élaboration des politiques de ressources humaines et les superviser ;•    Préparer et superviser les programmes intégrés et les activités générales de l’organisation ;•    Établir et tenir à jour les plans stratégiques pour établir de bonnes relations de travail avec les autres directions et départements ;•    Établir et entretenir des relations de travail régulières avec les parties prenantes de haut niveau représentant les agences appropriées des États membres et des partenaires ;•    Organiser des réunions de coordination entre l’organisation et d’autres organisations pertinentes ;•    Assumer la responsabilité principale dans la préparation des rapports périodiques d’exécution financière et budgétaire, des états financiers annuels et d’autres rapports ;•    Superviser la collecte des contributions financières versées à l’organisation ;•    Initier et prendre les mesures nécessaires pour collecter les fonds de l’ensemble de l’Union africaine ;•    Proposer des programmes de formation sur la conception et la coordination de programmes ;•    Promouvoir les activités de sensibilisation et les formations aux meilleures pratiques dans son domaine d’expertise.•    Préparer les rapports périodiques d’exécution financière et budgétaire, les états financiers annuels et d’autres rapports. Responsabilités spécifiques•    Fournir des conseils techniques et stratégiques au Secrétaire général et aux institutions de la ZLECAf en apportant un soutien à toutes les directions techniques ;•    En outre, étant donné l’importance stratégique de ce poste pour la réalisation des négociations en cours de la ZLECAf, le Directeur assume les responsabilités suivantes :•    Fournir des conseils techniques et stratégiques au Secrétaire général et aux institutions de la ZLECAf ;•    Conseiller le Secrétaire général sur les questions techniques liées à la ZLECAf ;•    Élaborer et développer des programmes et des projets innovants pour aider les États parties et les États non parties à négocier sur les dossiers en suspens ;•    Fournir des évaluations et des examens indépendants et objectifs des politiques des États parties vis-à-vis de l’accord de la ZLECAf ;•    Soutenir le Secrétaire général dans l’élaboration et la gestion des programmes ;•    Assurer la mise en œuvre des projets ;•    Contribuer au renforcement des capacités des institutions de la ZLECAf ;•    Assurer la gestion quotidienne des activités des institutions de la ZLECAf.
Formations universitaires et expériences requises•    Le candidat doit être titulaire d’un Master en économie, politique de développement international, commerce international, droit du commerce international ou dans un autre domaine connexe approprié. Une qualification plus élevée ou un diplôme professionnel supplémentaire serait un atout.•    Le candidat doit posséder une expérience professionnelle d’au moins quinze (15) ans avec des responsabilités acquises de manière progressive, dont huit (8) ans à des postes de direction et de gestion du personnel professionnel au sein d’une organisation nationale, régionale, continentale ou internationale. •    Une expérience en tant que négociateur ou conseiller technique dans le cadre de négociations sur l’intégration régionale ou le commerce régional serait souhaitable.•    Une expérience dans le domaine du renforcement des capacités liées au commerce ou de la gestion de projets serait un atout supplémentaire. Compétences requises•    Expérience en gestion et capacité à communiquer et à faciliter les interactions avec les autres ; •    Capacité à faire preuve d’esprit critique et à résoudre des problèmes ; •    Capacité à communiquer à l’oral et à l’écrit ;•    Aptitudes en rédaction et présentation de rapports ;•    Excellentes relations interpersonnelles, capacité à s’organiser et à motiver d’autres personnes, et capacité à travailler dans un environnement multiculturel ;•    Compétences en matière de planification, d’organisation et d’établissement de rapports ;•    Capacité à négocier avec diplomatie ;•    Aptitude à déléguer des responsabilités, des obligations redditionnelles et le pouvoir décisionnel appropriés en ce qui concerne la gestion de la performance et du développement professionnel ; •    Respecter consciencieusement les délais et être soucieux d’atteindre les résultats escomptés ; •    Une bonne connaissance des processus politiques internationaux et régionaux et une capacité d’analyse des politiques dans le domaine concerné ; et  •    Maîtrise d’une des langues de travail officielles de l’Union africaine (arabe, anglais, français, kiswahili, portugais et espagnol.). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
Compétences en leadershipOrientation stratégique.Développer les capacités organisationnellesLeadership en matière de changementGestion stratégique des risquesCompétences de baseEtablissement de partenariatsPromotion de la culture de la responsabilitéOrientation vers l’apprentissageCommunication avec impactCompétences fonctionnellesRéflexion conceptuelleConnaissances du métier et partage de l’informationSoucieux des résultatsPromotion de l’innovation
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (arabe, anglais, français, kiswahili, portugais et espagnol.). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire
RÉMUNÉRATION :
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de   78,138 .00 $ EU (D1 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (57 % du salaire de base), l’indemnité de logement (27,290.88.00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le 2 mai 2022.
Requisition ID: 1095
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :