Afrique Tanzanie

African Union recrute 01 Chef de la Division des finances et de l’administration

African Union recrute 01 Chef de la Division des finances et de l’administration

African Union

Tanzania

Chef de la Division des finances et de l’administration
Date: 24 déc. 2021
Lieu: Tanzania, Tanzania
Organisation: African Union Commission – AUC
Valeurs de l’UA
• Respect de la diversité et du travail d’équipe            • L’Afrique en premier• Transparence et responsabilité                                   • Intégrité et impartialité• Efficacité et professionnalisme                                   • Information et partage des connaissances
Informations sur l’organisationSupérieur hiérarchique :    Greffier de la CourDirection :    Greffe de la CourNombre de personnel sous la supervision directe du titulaire du poste :    22Grade :    P5Type de contrat :    Régulier
Objectif du posteLa Cour africaine des droits de l’homme et des peuples a été créée en vertu de l’article 1 du Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples portant création d’une Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, adopté le 9 juin 1998, et entré en vigueur le 25 janvier 2004. Elle est le premier organe judiciaire régional à l’échelle du continent ayant pour vocation d’assurer la protection des droits de l’homme et des peuples. La Cour est devenue opérationnelle en 2006. Le siège de la Cour est établi à Arusha (République-Unie de Tanzanie).  Principales fonctionsAssurer l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des stratégies, des procédures de gestion financière, comptable, budgétaire, administrative, et optimiser l’utilisation des ressources humaines de la Cour. Responsabilités spécifiquesSous la supervision générale du Président de la Cour et la supervision directe du Greffier, le Chef de la Division des finances et de l’administration sera chargé de :a.    élaborer les politiques, les stratégies et les procédures de gestion, de suivre leur application, d’évaluer leur pertinence et prendre des mesures adéquates pour optimiser la gestion des ressources de la Cour.b.    coordonner et de superviser l’élaboration, l’exécution et le suivi du budget de la Cour.c.    coordonner et superviser toutes les opérations comptables, la production périodiques des comptes de gestion, des états financiers, des rapports d’activités et de gestion des programmes.d.    promouvoir les meilleurs systèmes et pratiques de gestion, d’élaborer des systèmes de contrôle  interne et d’assurer la transparence et l’obligation de justifier les dépenses.e.    s’assurer de la bonne application du Règlement financier, des Statut et Règlement du personnel de l’Union africaine (UA) ainsi que des politiques et procédures de gestion établies par la Cour.f.    superviser le paiement régulier des salaires, des indemnités, des droits sociaux aux membres du personnel et de la Cour, le paiement des fournisseurs et autres prestataires de services en utilisant la méthode technologique appropriée et en simplifiant le processus comptable.g.    assurer la liaison et collaborer avec les Organes de contrôle (le Conseil des vérificateurs externes, les Bureaux d’audit interne de la Commission de l’UA et de la Cour), de veiller à la mise en œuvre appropriée de leurs recommandations, le cas échéant, par le biais de recommandations visant l’amélioration des politiques et des méthodes de travail.h.    assurer et de garantir la gestion optimisée des ressources humaines de la Cour, à savoir, entre autres, réaliser des actions efficientes de recrutement, de formation, d’évaluation annuelle des performances et de gestion administrative du personnel, pour disposer de façon continue des ressources compétentes et motivées.i.    coordonner et superviser la gestion des achats, des magasins, des voyages et des services de transport de la Cour conformément aux procédures et règlements financiers de l’UA.j.    superviser et coordonner les activités des services administratifs pour fournir des prestations requises.k.    superviser la fourniture de services informatiques requis à la Cour.l.    coordonner et animer quotidiennement les activités de la Division.m.    s’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être assignées.
Formations universitaires et expériences requisesLes candidats au poste doivent : Au titre des qualifications académiques, 
•    Être titulaires d’une Maîtrise en comptabilité ou en finance ou en gestion ou dans une discipline connexe. •    Avoir une qualification pertinente en gestion des ressources humaines ou en administration ou dans une discipline connexe. Une qualification professionnelle pertinente en finance ou en comptabilité serait un atout.
En termes d’expérience professionnelle, posséder 
•    Au minimum dix (10) années d’expérience dans un poste de travail similaire, de préférence acquise au sein d’une organisation internationale. 
•    Une expérience en relations publiques, passation de marchés et transports serait un atout. Compétences requisesAptitudes et connaissances requises
•    Compétences en matière de leadership et de gestion•    Compétences en matière de planification et d’organisation•    Aptitudes à la négociation, aux relations interpersonnelles, à l’analyse et à l’établissement de rapports.•    Aptitude à travailler efficacement avec des personnes d’origines diverses, capacité à motiver des équipes, à développer les capacités des autres membres du personnel et à travailler sous pression dans un environnement multiculturel.•    Connaissance et compréhension pratique des politiques, systèmes et normes de l’UA. •    Connaissance des normes comptables internationales du secteur public (IPSAS)•    Connaissances informatiques (y compris une bonne connaissance de ERP-SAP et/ou de SAP S4 Hana).•    Maîtrise de l’une des langues de travail officielles de l’UA (arabe, anglais, français, portugais, espagnol). Une bonne connaissance d’au moins une autre langue mentionnée ci-dessus sera un atout supplémentaire. Compétences en leadershipVision stratégiqueValorisation des autres:Moteur de changementGestion des RisquesCompétences de baseÉtablissement de relationsResponsabilitéOrientation vers l’apprentissageCommunication avec impactCompétences fonctionnellesRéflexion conceptuelle et résolution de problèmesConnaissances du métierSoucieux des résultatsAptitude à être innovant et à prendre l’initiative
ÉGALITÉ DE CHANCES :
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
DES LANGUES:
Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.
RÉMUNÉRATION :
Le salaire de base indicatif est de 50 746 USD par an (P5, échelon 1). À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, par exemple : l’indemnité d’ajustement de poste (42 % du salaire de base), l’indemnité de logement (1 860 USD par mois), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais d’études jusqu’à concurrence de 10 000 USD par an et par enfant pour un maximum de quatre enfants, jusqu’à l’âge de 21 ans au maximum), l’indemnité pour conjoint à charge (5 % du salaire de base), l’indemnité pour enfant à charge (250 USD par an et par enfant pour un maximum de quatre enfants, jusqu’à l’âge de 21 ans au maximum), conformément aux règlements régissant les fonctionnaires internationaux de l’Union africaine.  
Les candidatures doivent être déposées au plus tard le  10 janvier 2022.
Requisition ID: 941
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :