Algérie

African Union recruits 01 HEAD OF DIVISION, ENERGY POLICY, PLANNING AND STRATEGY

African Union recruits 01 HEAD OF DIVISION, ENERGY POLICY, PLANNING AND STRATEGY

Publication externe de poste vacant 50620594
Job Posting Title : CHEF DE LA DIVISION POLITIQUE, PLANIFICATION ET STRATÉGIE DANS LE DOMAINE DE L’ÉNERGIE
Date de début : 09.04.2019
End Date :  13.05.2019
Code de référence :  AFRIC – 30002189 – 04
Désignation de la fonction : HEAD OF DIVISION, ENERGY POLICY, PLANNING AND STRATEGY
Organization
Créée en tant qu’organisation continentale panafricaine unique en son genre, l’Union africaine est chargée de
conduire le processus d’intégration rapide et de développement durable de l’Afrique par la promotion de l’unité,
de la solidarité, de la cohésion et de la coopération entre les peuples et les États africains, ainsi que par
l’établissement d’un nouveau partenariat avec les autres régions du monde. Le Siège de l’Union africaine est
établi à Addis-Abeba, la capitale de l’Éthiopie.
En vue de la réalisation de ces objectifs, l’Union africaine entend renforcer sa capacité à s’acquitter de sa
mission en procédant, entre autres, à la mise en œuvre d’une nouvelle structure organisationnelle et au pourvoi
de tous les postes vacants.
La Commission de l’Union africaine invite, par conséquent, les ressortissants des États membres de l’Union
africaine à faire acte de candidature au poste de Chef de la division Politique, planification et stratégie dans le
domaine de l’énergie au sein de la Commission africaine de l’énergie (AFREC) à Alger (Algérie).
Service
1- Poste :
Intitulé du poste : Chef de la division Politique, planification et stratégies
Grade du poste : P5
Superviseur : Directeur de la Commission africaine de l’énergie (AFREC)
Département : Commission africaine de l’énergie (AFREC)
Lieu d’affectation : Alger (Algérie)
Nombre de postes : 1
Tâches
2- Principales fonctions et responsabilités
Sous la supervision générale du Directeur exécutif, et dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le
titulaire du poste sera responsable des tâches suivantes :
• Élaborer et coordonner la formulation des stratégies et des politiques pour le développement du secteur
de l’énergie dans les États membres, conformément à la mission, aux buts et aux objectifs généraux de la
Commission ;
• Coordonner la mise en œuvre des politiques et stratégies continentales dans le domaine de l’énergie et
la planification de la mise en œuvre grâce à une étroite collaboration avec les États membres africains, les
communautés économiques régionales (CER) et d’autres organisations continentales et internationales ;
• Superviser et gérer les programmes de l’AFREC sur les énergies renouvelables, la bioénergie,
l’efficacité énergétique, le pétrole et le gaz, la facilitation de projets énergétiques régionaux, la lutte contre le
changement climatique, entre autres ;
• Effectuer et coordonner des recherches, des études et des analyses dans le secteur énergétique
africain portant sur des questions qui présentent un intérêt particulier aux États membres africains, aux CER et
à d’autres institutions africaines régionales et continentales ;
• Superviser et orienter le personnel travaillant sur les questions énergétiques et l’analyse des données
du secteur énergétique africain ;
• Coordonner le partenariat avec les parties prenantes de l’AFREC telles que les États membres
africains, les communautés économiques régionales (CER), les pools énergétiques régionaux (PER), d’autres
organisations intergouvernementales, les ONG, les secteurs public et privé, les institutions régionales et
internationales dans la conception et la mise en œuvre des stratégies et la réalisation des activités y relatives ;
• Effectuer une analyse du secteur énergétique africain en s’appuyant sur la base de données sur
l’énergie africaine qui est produite chaque année par l’AFREC et proposer des politiques et des plans d’action
en conséquence ;
• Planifier et mettre en œuvre l’appui technique, financier et humain à l’AFREC et aux États membres
africains proposé par les partenaires au développement, les gouvernements, les fondations, le secteur privé, les
donateurs et d’autres institutions internationales ;
• Représenter l’AFREC lors de conférences, de réunions intergouvernementales, de séminaires
professionnels et d’événements similaires ;
• Expliquer la position et les perspectives de l’AFREC sur les questions énergétiques, sur les activités de
l’AFREC et sur la pertinence de ces activités.
Exigences
3- Aptitudes et compétences requises
a) Professionnalisme : Le titulaire doit faire preuve d’un haut degré de compétence dans les questions
techniques et de gestion liées à la fonction. Le titulaire doit faire preuve d’une aptitude avérée à élaborer et à
promouvoir des approches en collaboration et de mise en œuvre des activités conjointes par les partenaires
géographiquement et culturellement différents.
b) Communication : Efficacité dans la communication (orale et écrite) et la présentation, y compris
capacité de défendre et d’expliquer des problèmes et des positions difficiles au personnel et aux hauts
fonctionnaires ;
c) Solides compétences conceptuelles et faire preuve d’ouverture et de partage de l’information.
d) Travail d’équipe Aptitude à établir et entretenir des partenariats et des relations de travail efficaces
aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur dans un environnement multiculturel et multiethnique avec sensibilité et
respect de la diversité, y compris la parité hommes-femmes ;
e) Planification et organisation Aptitude à définir des objectifs de programme clairs et conformes aux
stratégies arrêtées ;
f) Capacité à identifier les activités prioritaires et à déléguer, surveiller et ajuster de manière appropriée
les plans et les actions.
g) Qualités de chef Capacité à élaborer des politiques et stratégies pour atteindre les objectifs et s’investir
dans le changement et le progrès ;
h) Capacité à doter les autres des atouts nécessaires pour traduire la vision en résultats ;
i) Capacité à diriger, superviser, encadrer, développer et évaluer le personnel de manière efficace ;
j) Une aptitude à diriger une équipe dans les efforts interdisciplinaires ainsi que des compétences
avérées en gestion et organisation sont essentielles.
k) Vision Capacité à identifier les problèmes stratégiques, les opportunités et les risques. Capacité à
clairement communiquer les liens existant entre les stratégies de l’Union africaine et les objectifs de l’AFREC
dans le domaine de l’énergie ;
l) Capacité à établir et à entretenir des partenariats efficaces.
4- Qualifications et expérience professionnelle requises
Le candidat doit être titulaire d’un Master universitaire dans le domaine de l’énergie, avec 12 ans d’expérience
pertinente acquise progressivement, dont 7 ans à des postes de direction au sein d’une organisation
internationale qui s’occupe des questions énergétiques.
OU
Il doit être titulaire d’une Licence universitaire dans le domaine de l’énergie, avec 15 ans d’expérience
pertinente acquise progressivement, dont 5 ans à des postes de direction au sein d’une organisation
internationale qui s’occupe des questions énergétiques.
Expérience avérée dans la formulation des politiques énergétiques et dans l’élaboration de stratégies.
L’expérience dans une organisation internationale est souhaitable, ainsi qu’une connaissance des questions
énergétiques dans les pays africains et les efforts intergouvernementaux pour relier l’énergie aux programmes
de politique socioéconomique.
5- Connaissance des langues
Le candidat doit maîtriser l’anglais et/ou le français. La connaissance approfondie d’une ou de plusieurs autres
langues de travail serait un atout.
6- Durée du contrat
L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période initiale de 3 ans, dont les 12
premiers mois sont considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une
période de 2 ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.
7- Égalité de chances
La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux
femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.
8- Les pays les moins représentés
Les candidats des pays les moins représentés ci-après sont vivement encouragés à soumettre leurs
candidatures : Afrique du Sud, Algérie, Angola, Cap-Vert, Comores, Congo (RDC), Ghana, Guinée équatoriale,
Guinée-Bissau, Guinée-Conakry, Madagascar, Mali, Maroc, Namibie, Rép. Centrafricaine, République arabe
sahraouie démocratique (RASD), Sao Tomé et Principe, Seychelles, Somalie, Soudan du Sud
Les candidats des pays les moins représentés suivants sont encouragés à soumettre leurs candidatures :
Les candidats des pays les moins représentés suivants sont encouragés à soumettre leurs candidatures :
9- Rémunération
À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de 50 746,00 $ EU (P5 Échelon 1) par an. À ce salaire
s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (40 % du salaire de base), l’indemnité de
logement (26,208,00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais
connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux de
la Commission de l’Union africaine et de 3,330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux de la
Commission.
Les dossiers de candidature, qui doivent parvenir à la Commission au plus tard le 13 May 2019, sont à envoyer
à l’adresse du Site de recrutement en ligne de la Commission de l’UA http://www.aucareers.org.
Les candidatures déposées font l’objet d’une sélection automatisée selon les critères d’évaluation publiés de
l’Avis de vacance de poste et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences
de l’Avis de vacance de poste, les candidats doivent fournir des informations complètes et exactes relatives à
leurs qualifications, y compris leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances
linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes
peut les rendre irrecevables dans le cadre du poste vacant. Une sélection et une évaluation des candidatures
seront effectuées en fonction des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas
être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure
de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.
1. Joindre un curriculum vitae détaillé et à jour, avec la liste de 3 références qui connaissent bien
l’expérience professionnelle du candidat. Veuillez fournir les coordonnées des références (numéros de
téléphone, adresse électronique).
1. Une copie du passeport valide.
2. Copies certifiées conformes des diplômes ou certificats universitaires, le cas échéant (au plus 5
2. documents au format PDF, et ne dépassant pas 1 Mo).
3. Sachez que seules seront retenues les demandes de candidatures dûment remplies.
4. Seuls les candidats présélectionnés feront l’objet d’une notification.
Direction de l’Administration et de la Gestion des Ressources humaines
Commission de l’Union africaine
Addis-Abeba (Éthiopie)
Taux d’activité
Temps plein
Établissement
AFREC, Algiers

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :