Sur le fil
Accueil / Recrutement ONU / UN Recruitment / PNUD Côte d’Ivoire recrute (01) Programme Manager

PNUD Côte d’Ivoire recrute (01) Programme Manager

PNUD Côte d’Ivoire recrute (01) Programme Manager

Entreprise/Structure: PNUD (UNDP)
Ville, Pays: Abidjan, Côte d’Ivoire
Niveau d’études minimum réquis: Bac + 5 ou plus
Expériences professionnelles demandées: 5 ans
Date limite de dépôt de dossier: 05-09-2016
Email de réception des candidatures : Non précisé

Détails de l’offre:

Agency
UNDP
Title
Programme Manager
Job ID
5352
Crisis Prevention and Recover
Vacancy End Date
(Midnight New York, USA)
05/09/2016
Time Left
Abidjan, Cote D’Ivoire
Education & Work Experience
H-Some Graduate School – 5 year(s) experience
Required:
Desired:
English, French
 
Grade
SB5
Vacancy Type
Service Contract (SC)
Posting Type
External
Bureau
Africa
Contract Duration
1 year
 

Return to Previous Page

Background

La Côte d’Ivoire a connu de nombreuses crises dont la plus récente est la crise post-électorale qui a entraîné de nombreuses exactions des destructions de biens et infrastructures publiques et privées, la déstructuration des infrastructures économiques et sociales de base ainsi que d’importants mouvements de populations à l’intérieur du pays et/ou réfugiées dans les pays limitrophes. Les fondements de la cohésion sociale et de la paix ont été remis en cause par la crise post-électorale qui a accentué la fracture sociale. De ce fait, la consolidation de la paix et la réconciliation nationale constituent une priorité nationale et un soutien fort de la part de la communauté internationale qui doit faire face à de nouveaux défis et aider le Gouvernement ivoirien à répondre aux besoins des populations.

Sur la base des priorités nationales établies, un premier plan prioritaire pour la consolidation de la paix a été élaboré en 2011 par le système des Nations Unies en collaboration avec le gouvernement et certaines composantes de ce plan, formulées à travers cinq projets, ont été approuvées et financées par la commission de consolidation de la paix des Nations Unies (PBSO) à hauteur de 11,850 millions de dollars américains. Une deuxième phase du Plan prioritaire vient d’être approuvée et financée à hauteur de 12 millions de dollars.

Le contexte de la consolidation de la paix en Côte d’Ivoire à l’horizon 2015 a beaucoup évolué depuis la mise en œuvre du premier Plan prioritaire appuyé par le Fonds de consolidation de la paix sur la période 2011-2014. Le premier Plan prioritaire reposait sur une série de documents cadres qui lui ont permis de dégager les grands axes prioritaires de son intervention, à savoir (i) Restauration de l’autorité de l’État à travers les services de sécurité, l’administration préfectorale et l’appui au système judiciaire , (ii) Amélioration de l’environnement sécuritaire par l’appui à la mise en œuvre de la Réforme du secteur de la Sécurité, (iii) Identification des populations, (iv) Réconciliation nationale, cohésion sociale et réduction du nombre de conflits liés à l’accès de terre, (v) Réintégration économique des personnes affectées par la crise postélectorale avec un objectif de renforcement de la cohésion sociale

Deux ans après le démarrage et la mise en œuvre du Plan prioritaire, une évaluation externe a conclu au fait que des résultats tangibles et satisfaisants avaient été enregistrés et que la majeure partie des zones visées par le premier Plan prioritaire s’étaient progressivement normalisée, particulièrement dans l’ouest du pays, zone la plus touchée par la crise postélectorale. Même si tout est loin d’être réglé, l’évaluation relevait en particulier le bilan des réalisations en matière de restauration de l’état de droit, d’efforts en matière de réconciliation des populations ainsi que d’appui à l’identification des populations, tout en notant la nécessité de poursuivre et consolider certains des axes programmatiques engagés.

C’est ainsi que sous la direction du Comité de pilotage, une deuxième phase du Plan prioritaire d’un montant de 12 millions de dollars a été formulé avec pour vision d’appuyer la tenue d’élections apaisées et la consolidation de la paix en renforçant la confiance, la coexistence pacifique et la stabilisation de la sécurité, ainsi que la prévention et la résolution pacifique des conflits à travers la consolidation des  capacités de l’État et d’autres mécanismes en place.

En répondre aux attentes du gouvernement, le PNUD en appui des ministères techniques, les agences du SNU

(UNESCO ONUFEMMES, UNFPA), les sections de l’ONUCI (RSS, Civiles affaires, UNPOL, OHCHR), des organisations de la société civile et des élus locaux conduit et met en œuvre un programme visant à contribuer au renforcement de la confiance, de la coexistence pacifique et à a stabilisation sécuritaire pour les élections apaisées en Côte d’Ivoire.

Les objectifs spécifiques de ce programme sont : (i) Renforcer la confiance entre la population et les forces de défense et de sécurité à travers un accompagnement du processus de décentralisation de la RSS, un renforcement des capacités des acteurs du secteur de la sécurité pour plus d’efficacité dans les services rendus à la population et à l’instauration d’un cadre permanent d’échange entre les population et ces acteurs; (ii)Appuyer la définition du cadre stratégique pour la mise en œuvre des recommandations de CDVR validées par la mise à disposition auprès du gouvernement d’une assistance technique pour les aider à réfléchir sur les stratégies de mise en œuvre des recommandations; (iii)Contribuer à la consolidation de la démocratie, de la cohésion sociale et de la participation citoyenne et le renforcement du dialogue, de la confiance entre les acteurs politiques, femmes, jeunes et société civile en vue d’élections apaisées et non violentes à travers les plateformes de dialogue et d’échange avec la société civile, les femmes, la jeunesse, les médias et les structures étatiques.

Le PNUD assure également la mise en œuvre d’une composante du programme « Appui à la prévention et à la gestion pacifique des conflits en Côte d’ivoire » à travers le renforcement des capacités des autorités locales, des Chefs traditionnels et membres des comités de paix dans la prévention et la gestion pacifique des conflits dans leur zone d’intervention

Toutes ces initiatives du  bureau pays, en harmonie avec le Plan Stratégique du PNUD défini au niveau mondial et le Cadre de Programmation Unique des agences des Nations Unies (CPU) pour la période 2017-2020, s’inscrivent aussi dans la dynamique de la poursuite de ses actions relatives à ses programmes de sécurité humaine en appui au Gouvernement, ainsi que celles liées au transfert des compétences de l’ONUCI à l’équipe pays, notamment (RSS, Affaires civiles, Désarmement communautaire, réintégration des ex-combattants résiduels, cohésion sociale, etc.).

En vue d’assurer la mise en œuvre et la coordination de ces différents projets et programmes d’appui à la consolidation de la paix, la représentation du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Côte d’Ivoire recrute : Un (e) Coordonnateur(trice) National(e) des projets/programmes PBF.

Sous l’autorité  du Directeur Pays du PNUD, la supervision générale du Chargé de l’Unité Gouvernance et la supervision directe du CTP ALPC et Sécuritaire Communautaire, Il/Elle aura en charge l’identification, la mise en œuvre, le suivi et la coordination des activités des projets/programmes de consolidation de la paix dans ses zones d’intervention.

Il/elle travaillera en étroite collaboration avec les autres volets du programme, les autres projets et programmes du Plan prioritaire, toutes les parties prenantes, le Secrétariat Technique du plan prioritaire pour en assurer la cohérence et tous les partenaires impliqués dans le processus du programme.

Duties and Responsibilities

Résumé des fonctions principales :

  • Assurer la gestion et le suivi quotidiens des activités des projets  exécutés par le PNUD;
  • Faciliter et Cordonner les interventions du PNUD dans le cadre des projets et programmes de consolidation de la paix mis en œuvre par le PNUD dans le cadre du Plan Prioritaire II de consolidation de la paix financé par le PBF ;
  • Assurer l’élaboration de plans de travail conjoint et d’un plan de mise en œuvre de l’ensemble des activités des projets et programmes, en complémentarité et synergie avec les autres programmes PBF et les autres initiatives du SNU et d’autres partenaires intervenant dans la consolidation de la paix et en étroite collaboration avec les points focaux des agences participantes au programme ainsi que les partenaires nationaux ;
  • Assurer la planification, la mise en œuvre et le suivi du programme dans la zone d’intervention en conformité avec le  programme de coopération du PNUD avec le gouvernement et le Plan d’Action Annuel du PBF ;
  • Favoriser les synergies avec les autres programmes du SNU et les échanges avec les autres acteurs clés du programme en associant d’autres partenaires intervenant dans la consolidation de la paix ainsi que les partenaires nationaux dans la zone d’intervention ;
  • Favoriser la complémentarité du programme avec les autres programmes du PNUD, notamment, le Programme ALPC-SC et celui chargé du renforcement du dialogue socio-sécuritaire
  • Participer pleinement, dans son domaine de compétences assignées par le Bureau Pays du PNUD, aux échanges sur le transfert des compétences de l’ONUCI à l’Equipe Pays, ainsi qu’à la prise en compte de celles qui lui sont devolues
  • Contribuer de façon continuelle à l’analyse de la situation, la planification, la mise en œuvre et le suivi des projets et programmes PBF dans la zone d’intervention ;
  • Faciliter le renforcement de capacités organisationnelles des comités locaux de sécurité existant en les organisant et les animant dans les différentes zones d’intervention ;
  • Faciliter le renforcement de capacités des partenaires sur les thématiques clés, les stratégies, approches et méthodes en matière de réforme du système sécuritaire, réconciliation nationale, démocratie, gestion/résolution des conflits ;
  • Organiser et faciliter des ateliers d’échanges et faire des diagnostics avec les principaux acteurs clés du programme afin d’identifier les solutions consensuelles susceptibles de créer un environnement paisible pour la consolidation de la paix ;
  • Faciliter l’opérationnalisation de l’équipe de mise en œuvre du programme PBF, en synergie avec les autres projets/programmes des agences du Système des Nations Unies impliquées ;
  • Préparer les ateliers de formation, les réunions et autres activités et prendre part aux réunions, forum et groupes sectoriels relatifs aux actions des projets et programmes ;
  • Apprécier périodiquement les réalisations de terrain et l’état d’avancement des activités et assurer la documentation des connaissances (meilleures pratiques, leçons apprises et études de cas) qui résultent de la mise en œuvre des projets et programmes dans les zones d’intervention ;
  • Veiller au respect des procédures en matière de gestion des fonds du programme et fournir des conseils et faire des recommandations sur l’utilisation des ressources du programme ;
  • Rédiger les rapports périodiques d’avancement (trimestriel, semestriels, annuels) ainsi que les rapports consolidés à soumettre au PBF à intégrer dans le système interne de gestion du PNUD ;
  • Faciliter la visibilité des résultats du programme en étroite collaboration avec le Spécialiste Communication du PNUD et le chargé de la communication au sein du Secrétariat technique PBF ;
  • Contribuer aux débats et échanges sur les thématiques développées dans le cadre du programme par rapport aux actions conjointes du Système des Nations Unies avec la partie nationale et les autres partenaires ;
  • Mettre en place un système de suivi-évaluation permettant de mesurer les progrès vers les résultats, et de réajuster les activités du programme, selon que de besoin ;
  • Préparer les missions conjointes de terrain, d’évaluation et d’audit externe et diffuser les résultats ;
  • Préparer tous les documents nécessaires à l’établissement de partenariats et à la mobilisation de ressources complémentaires dans une perspective de développement du programme ;
  • Orienter et appuyer le renforcement des capacités techniques et le partage des connaissances sur les règles et procédures en vigueur au sein du SNU, et participer activement à l’organisation des ateliers et séances de formation des partenaires de mise en œuvre et des bénéficiaires du programme ;
  • Accomplir toutes autres tâches, en liaison avec le programme, qui pourraient lui être confiées par le bureau pays du PNUD

Impact des résultats

Les résultats clés ont un impact sur la consolidation de la paix. En particulier, ces résultats focalisent leur impact sur la Gouvernance Sécuritaire et Judiciaire, les reformes du système de sécurité, la réconciliation et la cohésion sociale nationales, la promotion de la démocratie et la prévention et la gestion des conflits, les interventions liées au contrôle des ALPC et aux nouvelles menaces.

Competencies

Compétences relatives à l’organisation :

  • Fais preuve d’intégrité en mettant en avant les valeurs et morales des SNU;
  • Fais la promotion des valeurs, missions, et objectifs stratégiques du PNUD;
  • Affiche une flexibilité et une adaptation aux différences liées à la culture, au genre, à la religion, à la race, à la nationalité et à l’âge;
  • Traite tout le monde sans favoritisme.

Compétences relatives à la fonction :

Gestion du savoir et de l’Apprentissage

  • Préconise la gestion du savoir au sein du programme et un environnement favorable à l’apprentissage par le leadership et l’exemple personnel;
  • Travaille activement vers une acquisition du savoir personnel et continu et le développement d’un ou plusieurs domaines d’application, agit sur le plan d’apprentissage et applique les aptitudes nouvellement acquises;
  • Capacité à donner des conseils de très grandes qualités sur les questions traitées dans le cadre du programme;
  • Connaissances approfondies des questions interdisciplinaires de développement.

Développement et Efficacité opérationnelle

  • Capacité à faire la mobilisation sociale;
  • Communique habilement et efficacement à travers les différents volets du programme;
  • Fait preuve d’une capacité à écrire et communiquer avec précision et professionnalisme;
  • Bonne connaissance de l’actualité sur les questions de développement, particulièrement celles pertinentes aux domaines de la démocratie, la gestion/résolution des conflits, réconciliation nationale et réforme du système sécuritaire ;
  • Fait preuve de compétences avérées en matière de gestion de projet.
  • Habileté à travailler sous pression

Gestion et Leadership

  • Fait preuve d’ouverture au changement et de capacité à gérer des situations complexes;
  • Tisse de solides relations avec la clientèle, met en avant l’impact et les résultats en faveur de la clientèle et répond positivement aux critiques;
  • Encourage la prise de risque dans la poursuite d’un esprit de créativité et d’innovation;
  • Aborde le travail avec la même énergie et adopte une attitude positive et constructive;
  • Fait preuve d’une grande capacité de communication orale et écrite .
Required Skills and Experience

Formation 

  • Diplôme supérieur de niveau maitrise ou Master en sociologie, agroéconomie, criminologie, sciences sociales, économie ou équivalent.

Experience

  • 5 ans d’expérience pertinente dans la gestion des projets et programmes de sortie de crise et/ou de consolidation de la paix, la planification et le suivi-évaluation, et particulièrement dans le domaine de la gouvernance locale et sécuritaire, de la démocratie, la prévention, la gestion/résolution des conflits et la cohésion sociale et la réconciliation nationales ;
  • Familiarité avec les règles de monitoring du Système des Nations Unies en générale et en particulier dans le cadre de la mise en œuvre des projets et programmes conjoints ;
  • Familiarité avec l’élaboration des Project Paper, la rédaction des Rapports périodiques, ainsi que des actions ciblées liées à la visibilité et la lisibilité des activités des programmes
  • Expérience dans les coordinations multipartenaires, dans la participation aux processus inter-agences, et de travail en partenariat avec un large éventail d’organismes ;
  • Expérience en gestion des projets et programmes de sortie de crise et de consolidation de la paix.

Niveau de langue requis :

  • Excellente connaissance du Français et une compréhension de l’Anglais.
Disclaimer

Important applicant information

All posts in the SC categories are subject to local recruitment.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

Apply here :
https://jobs.partneragencies.net/erecruitjobs.html?JobOpeningId=5352

 

Ne Soyez pas avare, Partagez avec ces jolies boutons en dessous .... Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :