Bourses Opportunitées pour Africains

SUBVENTIONS POUR JEUNES Chercheurs ressortissants de l’Afrique du Nord et des pays du Golf.

SUBVENTIONS POUR JEUNES Chercheurs ressortissants de l’Afrique du Nord et des pays du Golf.

 

 Date limite :

31 déc. 2019

 Université étatique:

HES-SO

 Spécialités:

Tous les spécialités

 Niveau d’études:

Troisième cycle

SUBVENTIONS POUR JEUNES Chercheurs ressortissants de l’Afrique du Nord et des pays du Golf.

Date limite  de candidature: 31 décembre 2019.

1. Origines

Le Secrétariat d’Etat à l’éducation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a confié à la HES-SO le rôle de leader dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Le mandat durera de 2017 à 2020 et son objectif global est de développer des collaborations scientifiques entre la Suisse et les pays de la région MENA. Les pays suivants ont été identifiés comme pays prioritaires pour la première phase de la LHMENA: les Émirats arabes unis, l’Égypte, le Liban, le Maroc, la Palestine, le Qatar et la Tunisie. Cet appel permet de financer environ 26 bourses de mobilité, en fonction du nombre de candidatures reçues ainsi que du respect des critères d’évaluation et de sélection (voir la section 8 du présent document pour plus de détails).

2. But et objectifs

La mobilité représente un élément stratégique pour développer de nouveaux partenariats entre pays. Grâce à l’échange d’étudiants et de chercheurs, les établissements d’enseignement supérieur peuvent établir de nouveaux partenariats, élargissant ainsi leur réseau international. Les bourses de mobilité permettent aux chercheurs et aux étudiants d’établir des relations et des contacts personnels, qui constituent le fondement de collaborations fructueuses et durables entre les institutions. De plus, lorsque les bourses de mobilité ciblent les jeunes scientifiques, elles permettent d’inclure la prochaine génération de scientifiques dans les collaborations, ce qui les rend plus durables. La «subvention pour la mobilité des jeunes scientifiques» ciblera:

– développement des capacités individuelles (capital humain),

– favoriser le progrès scientifique et l’innovation (perspectives scientifiques),

– Mise en place ou renforcement de réseaux entre jeunes chercheurs (mise en réseau).

3. Admissibilité

a) Tous les candidats à une bourse de mobilité peuvent être attribués à de jeunes scientifiques titulaires d’une licence ou d’une maîtrise mais n’ayant pas encore de doctorat, avec une expérience de recherche professionnelle de moins de six ans. L’appel est ouvert aux activités dans toutes les disciplines scientifiques et domaines de recherche. Les activités peuvent inclure un travail sur le terrain et / ou un stage en relation avec le projet de recherche du candidat. Les chercheurs hôtes doivent être des chercheurs principaux employés en permanence dans une université ou un institut de recherche de leur pays respectif.

La visite de mobilité du demandeur doit durer au minimum 4 semaines et ne pas dépasser 5 000 francs suisses par subvention.

b) Informations complémentaires pour les scientifiques suisses partant à l’étranger Les candidats doivent être des scientifiques d’une université fédérale ou cantonale, d’une université des sciences appliquées et des arts ou d’une université de formation des enseignants, ou encore d’un institut de recherche public. Ils doivent avoir la nationalité suisse, la résidence permanente en Suisse ou un permis de banlieue pour la Suisse, ou être mariés ou en partenariat avec un citoyen suisse. Les candidats de plusieurs nationalités, qui ont indiqué la citoyenneté d’un pays MENA et qui ont fréquenté un lycée dans le même pays MENA, ne peuvent pas être considérés pour un séjour dans le pays MENA, ils sont citoyens. Par exemple, un candidat ayant la double nationalité suisse et libanaise, qui a fréquenté un lycée au Liban, n’est pas éligible pour un séjour au Liban.

c) Informations supplémentaires pour les scientifiques de la région MENA Les candidats doivent être des scientifiques avec un institut de recherche, accrédité, mandaté ou nommé par le gouvernement, dans leur pays respectif. Ils doivent être ressortissants du pays où se trouve leur institut d’origine ou leur résidence permanente, ou y être autorisés, ou être mariés ou avoir un partenariat enregistré avec un citoyen du pays où se trouve leur institut d’origine. Les candidats de nationalités multiples qui ont indiqué la nationalité suisse et qui ont fréquenté un lycée en Suisse ne peuvent être considérés pour un séjour en Suisse. Par exemple, un candidat ayant la double nationalité libanaise et suisse, qui a fréquenté le lycée en Suisse, n’est pas éligible pour un séjour en Suisse.

4. Partenariats:

L’engagement mutuel des partenaires dans les deux pays (à savoir la Suisse et un partenaire dans l’un des pays énumérés ci-dessus) servira de critère de la force de la demande de subvention. Cela comprend l’engagement de fonds et de ressources en nature par tous les partenaires.

5. Financement et budgétisation

Le montant maximum pour une bourse de mobilité est de 5 000 CHF.

a) Budget pour les scientifiques suisses partant à l’étranger La Leading House financera les vols pour les candidats suisses (coût réel jusqu’à 1 000 CHF) et fournira une allocation de subsistance de 4 000 CHF maximum pour toute la durée du séjour. La subvention peut inclure les frais de subsistance, un forfait pour les frais de voyage et, si cela est justifié, une contribution aux frais de recherche et de conférence.

Le partenaire d’accueil à l’étranger devrait financer le poste de travail pour les candidats suisses: cela peut inclure, mais sans s’y limiter, des espaces de bureau adéquats, la mise à disposition d’installations de recherche appropriées, l’accès à Internet et autres services, etc.

b) Budget pour les scientifiques étrangers en Suisse La Leading House financera des allocations de vie pour les candidats de l’Abroa (coût réel jusqu’à 2 500 CHF par mois), tandis que l’institut partenaire à l’étranger devrait financer leurs vols. Veuillez noter que la Leading House ne déboursera que des fonds pour l’institut d’envoi et / ou d’accueil suisse. Il ne fera aucun versement à une autre organisation (par exemple, une institution hôte, une administration fiscale, une compagnie d’assurance, etc.) ou un particulier. L’institut suisse sera chargé de dépenser la subvention dans l’esprit de cette application.

 

 Découvrez des opportunités dans le pays Suisse

Si vous avez quelques points qui ne sont pas claires, vous pouvez poser votre question sur notre forum de discussion. Poser votre question

N’oubliez pas de mentionner mina7 lors de votre candidature.

 Région:

Europe de l’Ouest

 Opportunités:

Bourse d’étude

 Pays hôte:

Suisse

 Pays éligible:

Cette opportunité est destiné à tous les pays

Si vous aimez voir toutes les opportunités pour Africains et ou francophones, nous vous encourageons à rejoindre le Groupe Facebook Concoursn en cliquant ICI

A propos de l'auteur

Khady Khady

Laisser un commentaire