Cote d'Ivoire

SOFRECO recrute 01 Chef de mission / 01 Expert en ingénierie de la formation et développement des compétences

SOFRECO recrute 01 Chef de mission / 01 Expert en ingénierie de la formation et développement des compétences

SOFRECO

Côte d’Ivoire
Ingénierie, Recherche et Développement

Chef de mission / Un Expert en ingénierie de la formation et développement des compétences , Côte d’Ivoire
DESCRIPTION DU POSTEContrat : Court-termeDate limite de candidature : 15/02/2022Lieu : Côte d’IvoireProjet : RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT FIRME EN VUE DE LA REALISATION D’UNE ETUDE POUR LA REFORME DU BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR (BTS) EN COTE D’IVOIRE
L’objectif de la mission est de conduire une étude en vue de proposer des recommandations permettant de rendre le BTS ivoirien compétitif et efficace, en termes d’employabilité, de qualité des filières et des programmes.
L’étude devra, pour ce faire, dresser un diagnostic de l’efficacité interne et externe du BTS ivoirien, mais également, de faire une analyse critique et rationnelle des filières existantes et des programmes actuels de formation, au regard des exigences du monde professionnel.
A l’issue de ce diagnostic, le cabinet sera en mesure de faire des préconisations qui permettront de reformer le BTS en termes de filières porteuses d’emploi, de rénovation de programmes, de suivi du respect des programmes et des normes académiques, de conditions de validation du BTS, ….
Contenus des missions :
1. Pertinence des filières
–   Analyser la pertinence des filières actuelles au regard des perspectives de développement de la Côte d’Ivoire et d’ouverture sur le monde ;
–   analyser l’efficacité interne et externe du BTS par type d’établissement (Public/Privé) ;
–   analyser l’employabilité des titulaires du BTS par filière au regard des besoins des entreprises du secteur privé et du secteur public ;
–   identifier les filières qui n’offrent pas de perspectives d’emploi satisfaisantes ;
–   intégrer l’incidence de l’innovation technologique et des nouvelles exigences des métiers dans les programmes de formation ;
–   proposer une nouvelle liste de filières porteuses d’emploi avec un portefeuille de compétences visées pertinent par filière ;
–   proposer une organisation générale des spécialités de BTS (volume horaire, grands blocs de compétences, modalités d’évaluation, format, durée et objectif du stage) afin que le BTS soit homogène dans sa forme d’une spécialité à une autre ;
–   analyser la pertinence de garder des formations de type BTS dans un contexte marqué par la mise en œuvre du système LMD et voir le cas échéant les synergies possibles.
2. Efficacité des programmes
–   Analyser les programmes actuels par filière et proposer les aménagements nécessaires dans l’objectif de s’assurer que les contenus sont pertinents et couvrent les besoins ;
–   préconiser pour chaque filière l’environnement indispensable à la bonne formation des jeunes (équipements pédagogiques, didactiques, numériques et industriels modernes afin que les diplômés ne soient pas déroutés en prenant leur premier emploi) ;
–   analyser les possibilités de variances pédagogiques (alternance, apprentissage, mode projet) ;
–   identifier les contraintes liées à l’acquisition des compétences (durée de la formation, pré requis, orientation pédagogique, cursus, etc.) ;
–   proposer des options de réorganisation et d’harmonisation des programmes types BTS pour les adapter au marché de l’emploi ;
–   définir les connaissances et les compétences attendues pour chaque spécialité.
3. Politique de décentralisation
–   Analyser l’opportunité de créer des filières spécifiques dans certaines régions de la Côte d’Ivoire et analyser les avantages attendus.
4. Suivi académique
–   Proposer un ensemble de normes académiques régissant le système de formation de type BTS ;
–   proposer un dispositif de suivi et d’évaluation du respect des programmes et des normes académiques régissant la formation ;
–   faire des recommandations relatives aux conditions de validation du BTS ;
–   faire des recommandations sur les possibilités de passerelles entre BTS et de poursuite des études après le BTS ;
–   proposer une période transitoire pour la mise en œuvre effective des formations issues de la réforme.
QUALIFICATIONL’expert devra répondre aux critères suivants : 
–   être titulaire d’un diplôme universitaire (Bac+5) dans le domaine des sciences économiques, sciences de l’éducation et/ou en ingénierie de formation ou tout diplôme équivalent ;
–   justifier d’au moins dix (10) années d’expérience dans le domaine de l’ingénierie de la formation ;
–   justifier d’une bonne expérience pratique en ingénierie de la formation, notamment dans le domaine des études sectorielles d’identification de besoins de compétences pour un secteur économique donné (études sectorielle, études de planification, élaboration de programmes de formation, …) ;
–   justifier d’une expérience en formulation des besoins en compétences des entreprises et leur traduction en modules de formation ;
–   avoir réalisé ou participé à la réalisation d’au moins deux (2) études similaires en Afrique subsaharienne ou dans des pays en voie de développement.
REPONDRE A CETTE ANNONCE / APPLY FOR THIS JOBRéférence SOFRECO : PF12473-LLA
Merci d’envoyer votre CV détaillé en précisant votre disponibilité à SOFRECO – 92/98 boulevard Victor Hugo, 92115 Clichy-cedex Francefax: +33 (0)1 41 27 95 96 – Email : rh@sofreco.com

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :