Centrafrique

SI recrute 01 Responsable de Programme Mutualisation (H/F) – RLH Coop

SI recrute 01 Responsable de Programme Mutualisation (H/F) – RLH Coop – Bangui

Date de prise de fonction souhaitée : 15/06/2022

Durée de la mission : CDD 6 mois (avec possible prolongation)

Localisation : Bangui – République Centrafricaine

QUE FAISONS-NOUS…

SOLIDARITES INTERNATIONAL (SI) est une association d’aide humanitaire internationale qui, depuis près de 40 ans, porte secours aux populations victimes de conflits armés et de catastrophes naturelles en répondant aux besoins vitaux, boire, manger, s’abriter. Particulièrement engagée dans le combat contre les maladies liées à l’eau insalubre, première cause de mortalité au monde, SI met en œuvre par ses interventions une expertise dans le domaine de l’accès à l’eau potable, l’assainissement et la promotion de l’hygiène mais également dans celui, essentiel, de la sécurité alimentaire et moyen d’existence. Présentes dans une vingtaine de pays environ, les équipes de SI – 2000 personnes au total composées d’expatriés, de staffs nationaux, de permanents au siège, de quelques bénévoles…- interviennent avec professionnalisme et engagement dans le respect des cultures.

LA COOPERATIVE RLH (RLH Coop) est une coopérative logistique humanitaire créée en juin 2021 par 9 organisations humanitaires. Son objectif principal est d’améliorer l’efficacité de la logistique humanitaire par la mutualisation des ressources. Tous les membres de la coopérative soutiennent activement la reconnaissance de la logistique comme pilier stratégique des opérations humanitaires, à travers la mise en œuvre de projets mutualisant ressources humaines et matérielles. Fondée sur une gouvernance inclusive et la mobilisation de l’expertise de tous ses membres, RLH Coop apporte un soutien logistique à l’ensemble des partenaires humanitaires à travers la mobilisation d’experts techniques, la coordination d’achats conjoints et la gestion d’achats complexes. RLH Coop est actuellement gérée par une équipe de coordination dédiée de 6 personnes, et deux autres « RP Mutualisation » opèrent déjà au Burkina Faso et au niveau global.

Ce poste est recruté et embauché par Solidarités International, pour le compte de RLH Coop.

DESCRIPTIF DU POSTE

Sous l’autorité hiérarchique directe du Coordinateur des Opérations de la Coopérative RLH et au sein de l’équipe des Opérations (actuellement composée de 4 autres personnes), le.a Responsable Programme Mutualisation est en charge de la définition, de la mise en œuvre, et de la réalisation des initiatives de mutualisation des activités logistiques au sein du pays.

A ce titre, il/elle est chargé.e de la coordination des partenaires sur les initiatives proposées, ainsi que du support technique nécessaire à leurs réalisations. Il/elle sera donc le garant.e de la bonne exécution et de la qualité des activités de mutualisations mises en œuvre, ainsi que de leurs ajustements dans le temps.

Enfin, le.a Responsable Programme Mutualisation contribuera également aux activités suivantes :

  1. Conception et mise en œuvre du projet :
  • Définir les initiatives de mutualisation à mettre en place en étroite collaboration avec les partenaires sur le terrain.
  • Etablir le plan de travail précis de chaque activité en étroite coordination avec les partenaires impliqués.
  • Planifier et coordonner la définition des initiatives de mutualisation, leur lancement et leur mise en œuvre.
  • Etablir la documentation nécessaire à chaque activité de mutualisation, incluant les documents d’appels d’offres, les accords avec les partenaires, la Charte, etc…
  • Identifier les éventuels freins aux initiatives et alerter le Coordinateur des Opérations sur les besoins spécifiques en termes d’expertise technique.
  • Adapter les modes opératoires génériques à chaque activité de mutualisation.
  • Faciliter les échanges entre les différentes entités impliquées à travers une coordination et un appui dédié.
  • Assurer la mise à jour du plan de travail global.
  1. Coordination, Représentation, Communication et Reporting :
  • Entretenir localement un réseau de communication opérationnel et de bonnes relations avec les autorités gouvernementales/locales, les représentants bailleurs, les agences UN et autres agences internationales.
  • Assurer sur son lieu d’affectation la représentation de la coopérative aux réunions ou forums logistiques.
  • Mettre en place une coordination poussée avec les partenaires de la mutualisation dans le pays d’affectation, et avec le Cluster Logistique.
  • Partager ouvertement les réalisations concrètes avec toutes les entités concernées.
  • Communiquer à l’équipe de coordination tout blocage majeur nécessitant leur intervention au niveau de la gouvernance des partenaires impliqués.
  • Assurer la transmission des informations relatives au projet au Coordinateur des Opérations pour la préparation des rapports aux bailleurs de fonds.
  1. Développement du portefeuille des partenaires présents sur le pays :
  • Présenter les outils et les bénéfices de l’action de la coopérative, au-delà du cercle des partenaires déjà impliqués.
  • Initier des nouveaux partenariats avec les organisations locales et internationales présentes sur le pays.
  1. Support aux outils digitaux de la coopérative (notamment plateforme « Shared Resources») :
  • Assurer la présentation des outils et assurer la formation aux utilisateurs sur le pays.
  • Assurer la modération sur la plateforme digitale.
  • Alerter l’équipe Systèmes d’Information de la coopérative d’éventuels problèmes d’utilisation.
  1. Capitalisation :
  • Rédiger des documents de capitalisation en respectant les outils prédéfinis.
  • Participation à l’adaptation continue du projet de mutualisation à travers la conduite d’un RETEX sur chaque initiative mise en œuvre.
  • Rédiger un rapport de passation avant la fin de son contrat, et le transmettre à son.a remplaçant.e (ou au responsable hiérarchique à défaut).

Expériences / Formation

Compétences spécifiques et expérience :

  • Justification de deux ans d’expérience en Logistique ou en Supply Chain, en siège ou sur le terrain.
  • Compétences en facilitation, (re)présentation, et communication orale et écrite (en français).
  • Bonne compréhension des enjeux logistiques humanitaires et de la valeur ajoutée de la mutualisation.
  • Connaissance des standards humanitaires en termes de redevabilité, de transparence et de reporting.
  • Capacité à animer un réseau de partenaires divers.
  • Capacité à motiver, guider et entrainer différents partenaires autour d’un projet commun.
  • Maitrise des outils Microsoft.
  • Expérience en coordination sur le terrain est un plus (dont clusters, groupes de travail,… par exemple).
  • Capacité à voyager, tolérance au stress, et bonne résilience au travail dans des conditions difficiles.

Salaire

  • Poste base à Bangui, République Centrafricaine, avec des déplacements dans la région à prévoir.
  • CDD 6 mois (avec possible prolongation).
  • Rémunération brute mensuelle, selon l’expérience du.de la candidat.e, à partir de 2640 Euros bruts par mois (2400 Euros de salaire de base + 10% de prime de congés payés versés mensuellement).
  • Perdiem mensuel de 732 Euros, versés localement en CFA.
  • SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale :

  • L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.
  • Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois avec une allocation de 850 USD.
  • Sur la base d’une mission d’un an : breaks de 7 jours ouvrés à 3, 6 et 9 mois de mission (avec une participation de 850 USD versée par Solidarités).
  • A ces temps de break, il faut ajouter l’octroi d’un jour de repos supplémentaire par mois travaillé soit 12 jours en plus pour un contrat d’un an.

Conditions de vie :

Bangui est une ville de taille moyenne, très verte, et d’assez faible densité, dans laquelle circuler est facile. La ville est bordée au sud par la rivière Oubangui, sur les berges de laquelle on trouve bars, terrasses et équipements sportifs : piscine, terrains de tennis et de squash, une salle de musculation… En règle générale, c’est une ville assez calme ; même s’il faut garder à l’esprit la fragilité générale du contexte centrafricain et l’éventualité d’une dégradation de la situation sécuritaire même à Bangui (scénario peu probable aujourd’hui mais contexte volatile).

On trouve de nombreux restaurants (cuisine française, libanaise, chinoise, et bien sûr africaine) dans lesquels il est permis de se rendre la journée et le soir, en respectant le couvre-feu actuellement fixé à 20h à 05h du matin tous les jours. Certains restaurants livrent également à domicile. Le nombre important d’ONG basées à Bangui facilite grandement la vie sociale.

SI dispose de deux Guest house à Bangui et l’internet est disponible aussi bien au bureau que dans les deux maisons (quelques améliorations sont en cours). L’électricité de la ville est régulièrement coupée, mais la base dispose d’un système inverseur et d’un générateur permettant d’avoir du courant en quasi-permanence

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description ? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce, vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International !

www.solidarites.org

Cliquez ici pour postuler

emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?id=PI0FK026203F3VBQB6G8N8NW6&nPostingTargetID=71412

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :