Niger

PRODAF recrute 01  comptable

PRODAF recrute 01  comptable (Etre de nationalité nigérienne)

  • Niveau d’études: Bac + 3
  • Expérience: 3 ans
  • Expire le: 15-10-2019

Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (PRODAF)

Zinder, Niger
Avis de Recrutement de huit (0 8 ) Agents Au profit des Unités Régionales de Coordination du Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (PRODAF) de Tahoua, Maradi et Zinder
I. Contexte et justification :
Le Gouvernement de la République du Niger a sollicité le concours du FIDA et ses partenaires pour le financement du Programme de Développement de l’Agriculture Familiale (ProDAF) en exécution depuis Novembre 2015dans les régions de Maradi, Tahoua et Zinder avec une extension à Diffa à partir de 2018.
L’objectif de développement du ProDAF est d’augmenter durablement les revenus de 260 000 exploitations agricoles familiales y compris Diffa, leur résilience aux chocs extérieurs, dont les changements climatiques, ainsi que leur accès aux marchés locaux, urbains et régionaux.
Le ProDAF qui est financé à travers plusieurs guichets (FIDA, ASAP, FEM, OFID, NORAD etc), est exécuté à travers trois (3) composantes qui sont : (i) Composante A : Renforcement de l’agriculture familiale durable (ii) composante B ; Accès aux marchés des exploitations familiales (iii) composante 3 ; gestion et coordination du programme, suivi-évaluation et gestion des savoirs. Après quatre ans de mise en œuvre sur les huit ans de sa durée de vie (2015- 2023), huit postes de travail sont devenus vacants. A cet effet, la réunion de management tenu les 16 et 17 août 2019 a décidé de confier à la CENAT et plus particulièrement à l’Assistant Technique National en Dialogue Politique de coordonner le processus de recrutement sur la base des avis de non objection obtenus du FIDA par les URGP.
Ainsi, la réunion de management a autorisé de lancer le processus de recrutement de huit (08) agents pour occuper les postes vacants suite à la démission des titulaires selon la répartition ci-après :
-URGP-ProDAF-Tahoua : 3 assistants (1 Assistant en CC/GRN, 1 Assistant en Mode de Gestion des Infrastructures, 1 Assistant aménagement structurant d’accès aux plateformes de marchés) ;
-URGP-ProDAF-Zinder : 4 postes vacants (1 Responsable Composante 2 , 1 Comptable, 1 Assistant Renforcement des Capacités des Acteurs Ruraux, 1 Assistant en Mode de Gestion des Infrastructures ;
-URGP-ProDAF-Maradi : 1 Assistant comptable ;Le présent avis de recrutement vise à pourvoir les postes vacants avec des agents compétents et motivés.
II. Mandats, profils requis, aptitudes et qualités requis es et critère d’évaluation de performance des postes de travail à pouvoir.
II.2 . Un (01 ) comptable pour l’URGP de Zinder.
Mandats et responsabilités.
Sous l’autorité du Responsable Administratif et Financier, le/la Comptable est garant(e) de la fiabilité des informations financières et de la comptabilisation des opérations de l’URGP. A ce titre, il (elle) doit :
-Tenir une comptabilité informatisée ;
-Codifier/ numéroter les pièces justifiant les transactions faites (achat de biens, fournitures services et investissements, banques, caisse, opérations diverses) ;
-Editer les différents documents comptables (journal, grand livre, balance!) ;
-Tenir la comptabilité matière ;
-Etablir les rapprochements bancaires mensuels des comptes de l’URGP ;
-Assurer la gestion de la sauvegarde des applications et des fichiers pour éviter toute perturbation dans la gestion comptable et financière du Projet ;
-Contrôler et vérifier la fiabilité des liasses – comptables (bon de demande, bon de commande, bon de livraison et bon de réception, factures, certification des factures et les attestations de situation fiscale(ARF) des fournisseurs) ;
-Préparer et établir les demandes de réapprovisionnement de fonds de l’URGP ;
-Faire les états de rapprochement bancaire, le reporting mensuel et les rapports financiers périodiques (mensuels, trimestriels, semestriels et annuels) de l’URGP ;
-Participer à l’élaboration du budget des dépenses et leur gestion ;
-Assurer le règlement des factures des fournisseurs, des prestataires et de toute autre dépense dans le cadre du Programme. Ces paiements sont effectués périodiquement et sur la base d’un plan de liquidation des instances impayées, proposé par lui et qui est validé par le RAF et approuvé par le Coordonnateur ; Vérifier les enregistrements comptables (saisie des liasses de dépenses) et analyser les comptes de la balance générale ;
-Procéder à l’établissement des bulletins de salaires des agents, à la paie mensuelle du personnel, les déclarations d’impôts et de la CNSS par rapport aux informations comptabilisées et dans le délai règlementaire ;
-Contrôler la réception des acquisitions de biens et matériels avant leur mise en stock ou en consommation et respecter les procédures de passation des marchés décrites dans le manuel de procédures ;
-Participer et préparer la documentation adéquate pour la réalisation des missions d’audit et de supervision ;
-Répondre à toutes sollicitations dans le cadre de l’exécution de sa fonction provenant des responsables du programme.
Profil requis.
Les qualifications et expériences requises sont les suivantes :
-Etre de nationalité nigérienne et âgé (e) de 50 ans au plus au 31 décembre 2019 ;
-Diplôme universitaire de niveau BAC plus 3 ans minimum en Finances, Comptabilité-Gestion ou équivalent ;
-Justifier au minimum de trois (03) ans d’expérience dont deux (02) ans au poste de comptable ou 3 ans au poste d’assistant-comptable dans les projets financés par le FIDA ;
-Justifier d’expériences référencées en matière de gestion comptable et financière des projets. La familiarité avec les projets financés par le FIDA sera un atout ;
-Avoir une bonne maîtrise des procédures financières, en comptabilité, en système d’organisation dans le cadre de la gestion de projet de développement ;
-La connaissance des procédures des bailleurs de fonds internationaux notamment celle du FIDA constituera un atout ;
-Avoir une parfaite maîtrise des logiciels courants de gestion comptable et financière de projets et de l’outil informatique et bureautique. La familiarité avec le logiciel TOMPRO ou TOM²PRO sera un atout ;
-Avoir une bonne maîtrise des règlements en vigueur au Niger dans le domaine financier et comptable et gestion du personnel ainsi que des règles de l’OHADA.
Aptitudes et qualités requises.
Les aptitudes et qualités sont déclinées comme suit :
-Avoir une bonne connaissance en français permettant de communiquer efficacement, à l’écrit comme à l’oral ;
-Capacité à rédiger des rapports financiers clairs et concis et à accomplir des tâches dans les délais impartis ;
-Capacité de communication orale, de négociation, de gestion et d’animation d’équipes ;
-Capacité à établir de bonnes relations de travail avec le personnel du projet, les partenaires techniques et financiers y compris les prestataires de services ;
-Sens élevé de l’intégrité, des valeurs morales, de la discrétion, de la confidentialité et, notamment une bonne connaissance des enjeux liés à la gouvernance et à la lutte contre la corruption ;
-Capacité de travailler sous pression ;
-Etre disponible immédiatement.
Critère d’évaluation de la performance.
Sans être exhaustif, les critères d’évaluation de la performance sont :
-Respect des plannings de production des documents comptables et financiers notamment les DRF;
-Fiabilité des informations comptables générées ;
-Qualité des DRF et des rapports financiers ;
-Qualité des déclarations (impôts et CNSS) ;
-Qualité des actions de contrôle interne des pièces justificatives des dépenses;
-Qualité et rigueur dans la gestion des activités courantes
III. Durée et nature des contrats :
Les différents contrats seront à durée déterminée, 1 an renouvelable sur la base d’une évaluation annuelle des performances. Le contrat initial aura une période probatoire de trois mois.
Les postes sont basés au niveau des URGP de Tahoua, Maradi, Zinder et Diffa ou à la CENAT à Niamey avec de fréquents déplacements sur le terrain dans la zone d’intervention du programme.
IV. Composition des dossiers de recrutement.
Le dossier de candidature sera composé de :
-Une demande manuscrite adressée à Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage ;
-Un Curriculum Vitae détaillé du candidat mis à jour intégrant les numéros de contacts téléphoniques et les adresses mail ;
-Une lettre de motivation ;
-Un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;
-Une copie légalisée d’extrait d’acte de naissance ou toute autre pièce d’état civil en tenant lieu;
-Une copie légalisée du certificat de nationalité Nigérienne;
-Un certificat médical d’aptitude à la fonction délivré par un médecin agréé ;
-Copies légalisées des certificats et attestations de travail délivrés par les anciens employeurs ;
-Copies légalisées des diplômes et attestations de formation continue pertinentes ;
-Trois contacts de référence.
Les dossiers de candidatures doivent être déposés au bureau du Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage sous plis fermé portant la mention du poste à pourvoir. Tout dossier n’ayant pas les pièces fondamentales (Curriculum Vitae détaillé, extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 mois, copie légalisée du certificat de nationalité Nigérienne, Copies légalisées des certificats et attestations de travail, Copies légalisées des diplômes et attestations de formation) sera rejeté ;
Seuls les candidats/es présélectionnés (es) seront contactés.
Les dossiers de candidature ne seront pas retournés. Les candidatures féminines sont encouragées.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au mardi 15 octobre 2 0 1 9 à 1 5 heures.

A propos de l'auteur

Khady Khady

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :