Niger

PRAPS recrute 01 Spécialiste en Sauvegardes Environnementales

PRAPS recrute 01 Spécialiste en Sauvegardes Environnementales

Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS)

Niamey, Niger
A. Description sommaire du projet PRAPS- NIGER
La République du Niger a obtenu de l’Association Internationale de Développement (IDA), le financement du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS).
L’objectif de développement du PRAPS (PDO) vise à « améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontalières sélectionnées et le long des axes de transhumance dans les six pays du Sahel, et d’améliorer la capacité de ces pays à répondre à temps et de façon efficace en cas de crises pastorales ou d’urgences. De cette façon, le projet proposé soutiendra l’amélioration de la productivité, la durabilité et la résilience des moyens d’existence pastoraux, comme une priorité dans la Déclaration de Nouakchott sur le pastoralisme.
Le projet s’organise au niveau des 5 composantes suivantes :
iàamélioration de la santé animale
ii) amélioration de la gestion des ressources naturelles
iii) facilitation de l’accès aux marchés iv) amélioration de la gestion des crises pastorales
iv) la gestion du projet.
Le gouvernement du Niger entend utiliser une partie du crédit de la Banque Mondiale pour recruter un(e) spécialiste en sauvegardes environnementales pour appuyer la mise en œuvre du projet.
Mandat du Specialiste en Sauvegardes Environnementales
Sous la supervision directe du Coordonnateur national du Projet, en collaboration étroite avec les membres de l’Equipe de Projet, le Spécialiste en Sauvegardes Environnementales sera chargé(e) de promouvoir et de renforcer la conformité environnementale dans les activités du projet. A ce titre, il assure la mise en œuvre des instruments de gestion Environnementale (CGES, PGP, EIES, PGES, etc.) de l’Unité de Gestion du projet. Il assure également le suivi du processus d’évaluation des impacts environnementaux et sociaux des différentes interventions du projet lié à l’environnement.
Il aura pour responsabilités essentielles, les tâches suivantes :
-Servir de conseiller du Coordonnateur du projet sur le plan des sauvegardes environnementales en relation avec les activités du sous-projet pendant sa mise en œuvre ;
-Analyser les activités et sous-projets de chaque composante pour apprécier l’adéquation avec les exigences et les orientations du cadre de gestion environnementale et sociale du projet ;
-Constituer une banque de données environnementales et sociales dans la zone du projet ;
-Développer des indicateurs environnementaux d’évaluation et de suivi (indicateurs de procédures, d’impacts et de résultats);
-Assurer le suivi, l’évaluation, la supervision et l’évaluation rétrospective des différentes activités en vue d’apprécier l’effectivité de la prise en compte des mesures environnementales ;
-Définir les procédures d’élaboration, de diffusion, d’application et de mise à jour des directives environnementales du projet et veiller à leur application ;
-Coordonner et superviser le renforcement des capacités des Unités de mise en œuvre et autres maîtres d’ouvrage délégué du projet sur les questions environnementales dans les projets ;
-Développer un système de coordination et d’échanges avec d’autres institutions pour mieux prendre en compte les préoccupations environnementales ;
-Faciliter le processus d’alimentation et d’actualisation des données ;
-Assister le comité technique dans la préparation du PRAPS 2
-Exécuter toutes tâches à lui confiées par le Coordonnateur national du Projet et qui sont en relation avec les tâches définies dans ses TDR.
De manière spécifique, le Spécialiste en Environnement doit :
-Concevoir les outils, initier et coordonner la collecte des données de suivi des mesures de sauvegardes environnementales et leur intégration dans le logiciel de suivi et évaluation ;
-Conduire la réalisation du ciblage environnemental (screening environnemental) systématique des activités du projet en vue de leur catégorisation environnementale ;
-Réaliser en collaboration avec le spécialiste en sauvegardes sociales le screening (tri) environnemental des activités inscrites dans le projet avant leur démarrage et les classer en activités faisant : (i) sujet à étude d’impact environnemental, (ii) non assujetti à une étude d’impact environnemental mais pouvant
faire l’objet de recommandations des mesures environnementales ou d’une fiche PGES simplifiée ;
-Rédiger les fiches PGES simplifiées des sous-projets et veiller à l’inclusion des mesures dans les plans d’exécution des travaux ;
-Assurer la diffusion adéquate des documents de sauvegardes environnementales (CGES, EIES, PGES etc.) aux acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet dès son démarrage ;
-Superviser ou préparer les clauses environnementales des DAO, assurer que les tableaux de devis quantitatif estimatif des Dossier d’Appels d’Offre comportent les lignes pour les activités/produits
environnementaux adéquats et/ou indiquer, le cas échéant, les clauses et dispositions visant une prise en compte effective des mesures environnementales dans les documents d’appel d’offre et les contrats des sous-projets ;
-Coordonner les activités liées à l’environnement entre les différents centres d’exécution et partenaires de mise en œuvre du projet ;
-Veiller à la prise en compte des aspects environnementaux dans toutes les activités du projet ;
-Participer à l’élaboration des plans de travail et de budget annuels (PTBA) et des calendriers globaux d’exécution des sous projets et activités concernées pour intégrer les mesures environnementales et définir les besoins en études et/ou audits nécessaires pour un bon suivi environnemental, élaborer les
termes de référence de ces études et audits, assurer le suivi de la préparation, de la mise en œuvre des recommandations et la diffusion des résultats ;
-Analyser et donner un avis motivé sur les TDR et rapports d’activités des partenaires de mise en œuvre des mesures environnementales du projet (entreprises, bureaux de contrôle, etc.) ;
-Assurer la coordination avec les services de l’environnement, en particulier le BNEE, aux niveaux national et déconcentré où des Points Focaux sont désignés par le Ministère en Charge de l’Environnement, et sont chargés d’assurer le suivi de la mise en œuvre par les promoteurs des mesures d’atténuation préconisées dans les EIE des sous-projets. Ils assistent les promoteurs du projet dans le remplissage du formulaire de sélection environnementale et sociale, dans le choix des mesures d’atténuation ;
-Aider à l’obtention diligente des avis de conformité environnementale du Ministre chargé de l’environnement ou de l’administration compétente pour le projet ;
-Développer des indicateurs environnementaux d’évaluation et de suivi (indicateurs de procédures, d’impacts et de résultats) ;
-Assurer le suivi, l’évaluation, la supervision et l’évaluation rétrospective des différentes activités en vue d’apprécier l’effectivité de la prise en compte des mesures environnementales ;
-Produire des rapports trimestriels sur le suivi environnemental (niveau d’exécution, contraintes, suggestions de solutions) ; ces rapports serviront à alimenter la section ‘’Mise en œuvre des mesures de sauvegarde environnementale’’ du rapport périodique global d’avancement du Projet. Ils seront transmis à la Banque mondiale;
-Collaborer avec le (la) spécialiste en sauvegardes Sociales et le Suivi-Evaluation pour la production d’un rapport mensuel sur les plaintes reçues et traitées, à envoyer à la Banque mondiale ;
-Conseiller sur le matériel pédagogique et la conduite technique des éventuels ateliers de formation sur les questions environnementales ;
-Coordonner et superviser, en collaboration avec le (la) Spécialiste en sauvegardes Sociales, le renforcement des capacités des agences d’exécution et autres maîtres d’ouvrage délégués du projet sur les questions environnementales et sociales dans les projets ;
-Préconiser des mesures opérationnelles de renforcement de l’expertise environnementale de la Coordination du Projet ;
-Appuyer et former l’équipe du projet, les agents et structures impliqués dans le suivi environnemental ;
-Assurer une veille technique dans son domaine de compétence.
Obligations du Specialiste en Sauvegardes Environnementales
Le (la) spécialiste en sauvegardes environnementales signera un contrat de performance avec la coordination du projet afin d’assurer en temps voulu la production régulière des rapports d’activité trimestriels, semestriels et annuels,. Le (la) spécialiste en sauvegardes environnementales remettra à l’unité de coordination du projet un rapport trimestriel d’activités au plus tard quinze (15) jours après la fin du trimestre auquel il se rapporte et un rapport final en fin de mandat.
Obligations de l’Administration (PROJET)
L’administration remettra au (à la) spécialiste en sauvegardes environnementales l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle remettra également à la disposition dudit spécialiste, les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service. Une évaluation de la performance du (de la) spécialiste en sauvegardes environnementales sera faite au moins une fois l’année deux mois avant la date d’échéance du contrat et sur la base de critères préalablement établis.
Qualifications Professionnelles et Academiques
1.Etre titulaire d’un diplôme universitaire en gestion de l’environnement ou ressources naturelles du niveau Bac +5
2.Justifier d’une expérience d’au moins 07 ans dans le domaine de la protection de l’environnement, de l’évaluation et du suivi environnemental, de préférence en rapport avec les projets financés par l’IDA ou la BAD ;
3.Maitriser les législations nigériennes et les conventions internationales relatives à la protection de l’environnement ;
4.Avoir des connaissances sur les problématiques de changement climatiques et leurs effets sur l’environnement ;
5.Avoir des connaissances sur la problématique du déplacement des populations ;
6.Connaitre la problématique des questions liées aux projets d’infrastructures et avoir une bonne capacité d’anticipation des effets/impacts des activités y afférent sur l’environnement ;
7.Avoir une bonne connaissance des politiques de sauvegardes environnementales et sociales et des normes de fonctionnement de la Banque Mondiale ou institutions assimilées (FED, BAD, BID…) ;
8.Avoir une bonne connaissance du système d’information géographique (SIG) ;
9.Avoir une bonne connaissance de l’Anglais serait un atout ;
10.Avoir une bonne capacité de synthèse et de rédaction de rapports ;
11.Avoir des aptitudes à travailler en équipe ;
12.Avoir une connaissance informatique des logiciels courants (Word, Excel, Power Point, Email et autres outils de communication).
B. Demande d’Informations / Renseignements
Les termes de référence complets du poste sont disponibles à l’unité de coordination du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS)(, BP : 13 017, Tél. : (227) 96 97 15 46/ 20 32 54 56 Niamey -Niger et peuvent être obtenus en envoyant une demande à l’adresse électronique suivante : : sfode2001@yahoo.fr
C. Durée de la Mission et Lieu de travail
 La durée totale des prestations est d’un (1) an renouvelable. Le (la) candidat(e) retenu(e) sera invité(e) à signer un contrat d’une année renouvelable compte tenu de ses performances et sera reversé(e) dans le compte du PRAPS II en cas d’évaluation positive.
D. Composition et Date de Dépot des Dossiers des Candidatures :
Le dossier de candidature devra être composé des pièces suivantes :
– un CV détaillé, faisant état du parcours scolaire et des diplômes obtenus, de toute expérience professionnelle par ordre chronologique inversé, des compétences linguistiques, et de tout autre titre (ou certification) professionnel approprié ;
– les copies certifiées des diplômes et attestations ;
– les attestations de service ou preuves attestant de l’expérience professionnelle du candidat ;
– un casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois.
Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 07 décembre 2020 avant 14H00, heure locale de Niamey (TU+1) :
*soit sous plis fermés, au Secrétariat Général du Ministere de l’Agriculture et de l’Elevage
soit envoyés par email (format PDF) à l’adresse suivante : sfode2001@yahoo.fr
*Dans le cas où les candidatures sont communiquées sous plis fermés, les dossiers doivent être envoyés dans une enveloppe format A4 portant l’intitulé suivant : « Recrutement d’un (e) Specialiste en Sauvegardes Environnementales pour le PRAPS – NIGER »
Les candidatures envoyées par fax ne seront pas acceptées.
Les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien.
Aucune question et/ou appel téléphonique des postulants ne sera accepté avant la publication de la liste des présélectionnés.
Le Consultant sera sélectionné conformément aux Directives « sélection et Emploi des Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale dans le cadre ses Prêts de la BIRD et des Crédits et Dons de l’IDA (édition de Janvier 2011 révisée en Juillet 2014) » et le(la) candidat(e) retenu(e) aura un statut de consultant.
A cet égard, il est important de rappeler les dispositions de l’article 1.13 d) qui précisent que les représentants du gouvernement et les fonctionnaires peuvent être engagés pour des marchés
portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’experts d’un bureau de consultants, sous réserve que cela ne soit pas incompatible avec le droit de la fonction publique ou d’autres lois et règlements, ou politiques du pays de l’Emprunteur et (i) s’ils sont en congé sans solde, retraités ou ont démissionné ; (ii) s’ils ne sont pas engagés par l’organisme pour lequel ils
travaillaient avant leur départ en congé sans solde, en retraite ou leur démission ; et (iii) si leur engagement ne donne pas lieu à un conflit d’intérêts (voir paragraphe 1.9 des mêmes Directives).
Le poste sera basé à Niamey avec des possibilités de missions périodiques à l’intérieur du pays.
 Le Secrétariat Général

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :