Recrutements au Sénégal

PLAY International recrute 01 consultant.e genre

PLAY International recrute 01 consultant.e genre. Le début de la consultance prévue en mai.

PLAY International

PLAY International est une ONG française fondée en 1999 sur une conviction : le sport est une source de solutions pour répondre à nos enjeux de société. L’ONG s’appuie sur l’article 31 de la Charte Internationale des droits de l’Enfant (Unicef, 1989) reconnaissant aux enfants le droit d’accéder au jeu, activité indispensable à l’équilibre de l’individu. La principale mission de PLAY International consiste à concevoir et mettre en œuvre des projets d’éducation et d’inclusion à destination des enfants et des jeunes en situation de vulnérabilité, en utilisant le jeu sportif comme outil pédagogique. L’ONG travaille notamment sur des problématiques telles que l’accès et le maintien à l’école, l’égalité filles-garçons, la réconciliation des communautés, la prévention santé – bien manger – bien bouger – bien dormir – bien utiliser les écrans, le changement de regard sur le handicap… Depuis sa création, PLAY International a mis en œuvre des projets éducatifs et humanitaires en France et à l’international dans plus de 20 pays au bénéfice de près d’1 million d’enfants. Aujourd’hui, l’association s’appuie sur 4 missions au Burundi, en France, au Kosovo et au Sénégal.

PLAY International est membre du Groupe SOS.

Groupe SOS

Le Groupe SOS est un groupe associatif, leader de l’entrepreneuriat social en Europe.
Il regroupe 650 associations, établissements et services, qui combattent, agissent et innovent au profit des personnes en situation de vulnérabilité, des générations futures et des territoires.
Depuis sa création en 1984, lors des années sida, le Groupe SOS : combat toutes les formes d’exclusions ; mène des actions de terrain pour favoriser l’accès de toutes et tous à l’essentiel ; vient en aide à des associations pour sauvegarder leurs activités et leurs emplois, et innove face aux nouveaux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.
Acteur majeur de l’économie sociale et solidaire en Europe, sans actionnaire, non lucratif, le Groupe SOS agit en France et dans plus de 40 pays dans le monde.

Contexte

En 2019 l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie du Sénégal publiait conjointement avec ONU/ Femmes un rapport statistique et analytique faisant ressortir l’importance du phénomène que constituent les violences basées sur le genre (VBG) dans la société sénégalaise ; celles-ci sont définies par la Convention pour l’Elimination de toutes formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF) comme « tout acte de violence fondé sur l’appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des préjudices ou des souffrances physiques ou psychologiques et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou la vie privée. »

Cette étude se complète avec les différentes études ou consultances pour des ONG locales, ONGI ou organismes publics sur ce sujet, et permet de montrer l’ampleur par sexe, tranche d’âge, ethnies et régions de toutes les violences subies et regroupant donc la pédocriminalité, les viols, les violences conjugales, les coups et blessures, les mutilations génitales et autres exactions physiques, psychologiques et sociales d’une personne.

L’Etat sénégalais a fermement exprimé sa volonté de lutter contre ces pratiques en ratifiant notamment les conventions et instruments internationaux visant à protéger les filles et les femmes contre toutes les formes d’abus et de violences. Parallèlement un plan d’action national multisectoriel (2017–2021) pour l’éradication des VBG et la promotion des Droits Humains a été élaboré sans que l’on en sache néanmoins précisément aujourd’hui quelle a été son efficacité.

En outre, de nombreuses ONG locales ou internationales sont engagées sur cette thématique et ont développé des programmes avec des approches et des objectifs divers : sensibilisation et prévention, éducation, accompagnement des victimes, renforcements des acteurs locaux engagés dans la lutte contre ce fléau. A ce jour l’efficacité de ces programmes de prévention ou d’accompagnement n’a pas toujours été compilé ou publié tandis que trop souvent les études faites à instant T ne permettent pas d’observer de potentielles évolutions de comportement d’une période à l’autre. Ainsi, la difficulté d’accès à l’impact réel des programmes développés freine la société civile, les décideurs, les spécialistes ou encore les acteurs de ce combat de pouvoir disposer d’un panorama général permettant à la fois de voir ce qui est fait, ce qui fonctionne, où et comment ; logiquement d’un tel constat pourrait sortir des pistes de travail pour élaborer des projets novateurs et plus efficients.

En infligeant cette violence aux femmes de tout âge, ce type de violences a forcément de multiples conséquences tant sur les victimes que sur la société en empêchant de trop nombreuses personnes d’avoir des parcours de vie apaisés et donc de se réaliser pleinement socialement et professionnellement. Connaître ce fléau pour mieux lutter contre est donc primordial d’une part pour en comprendre les ressorts et ce sur quoi il s’appuie afin d’en déconstruire ses justifications, montrer sa réalité, mettre en perspective son ampleur et ses conséquences. D’autre part, c’est à partir de cette mise en lumière pour les jeunes générations que de nouveaux programmes, complémentaires à ceux qui existent déjà, pourrait permettre de mieux préparer l’avenir et attaquer ce problème à l’origine.

Acteur engagé dans l’éducation par le sport en Europe et en Afrique, Play International utilise le jeu sportif comme levier éducatif pour sensibiliser, apprendre, et aider aux changements d’état d’esprit des enfants. A travers des pédagogies innovantes sont ainsi développées des séances de jeu qui permettent aux enfants d’appréhender différemment leur environnement et de concevoir des solutions qui passent notamment par le respect d’autrui et des différences, la coopération, la mise en perspective par des temps de débat. La lutte contre les stéréotypes de genre ou les inégalités filles/garçons sont déjà abordées dans plusieurs programmes avec des succès qui ont pu être mesurées sur les lieux de déploiement.

Présent au Sénégal depuis 2019, Play international a su construire dans ce cadre ou sur d’autres programmes des relations partenariales solides avec des OSC en travaillant notamment sur l’égalité filles/garçons, la prévention des violences, le respect d’autrui, l’estime de soi.
Aujourd’hui Play international souhaite développer de nouveaux programmes en milieux scolaire et extra- scolaire à destination des enfants et adolescents pour sensibiliser aux violences basées sur le genre, montrer l’impact de ces pratiques et la possibilité par la prévention et la promotion d’autres comportements de changer les mentalités sur ce sujet afin de promouvoir le respect de l’intégrité du corps des femmes, l’égalité filles/garçons, les coopérations possibles pour lutter contre ces phénomènes. Pour appuyer ce développement, PLAY International souhaite avoir recours aux services d’un(e) consultant(e) pour réaliser différents travaux durant la période de mai à août 2022.

Objectifs

Le consultant (e) aura pour responsabilité de conduire les taches suivantes :
Objectif Général :
Mettre au point des outils d’enquête et une méthodologie de recensement afin de réaliser un état des lieux des programmes éducatifs déjà déployés au Sénégal portant sur la prévention et la sensibilisation des jeunes de 8 à 15 ans sur les Violences Basées sur le Genre ; identifier les sujets, pratiques ou comportements propres à la thématique des VBG et les plus à mêmes de faire l’objet de nouveauxprogrammes éducatifs pour ce public ; contribuer à la création d’un cycle de séances utilisant le jeu sportif pour éduquer et sensibiliser aux problématiques inhérentes sur les VBG.

Objectif spécifique :

Etape 1 : Analyse de la situation, méthodologie d’enquête

  • Mettre au point un modèle d’entretiens auprès des professionnels de santé, de la justice, et d’éducation, et de toute autre catégorie socio-professionnelle permettant de mieux saisir l’impact des VBG et MGF, chez les jeunes au Sénégal,
  • Effectuer un travail d’entretiens par une grille d’investigation avec les responsables et personnes ressources des institutions intervenant sur ce sujet : OSC partenaires, ONG concernées (niveau national et régional), ministères impliqués (Famille, Education Nationale, Santé, autre…).
  • Recenser l’ensemble des programmes éducatifs de prévention et de sensibilisation abordant la thématique des Violences Basées sur le Genre au Sénégal et développés dans le secteur formel (école élémentaire, collège) et secteur informel (communautés, associations, etc…) auprès des enfants de 8 à 15 ans ; si des programmes éducatifs vont sur une tranche au-delà de 15 ans, ils pourront être pris en compte,
  • Synthétiser après ces enquêtes les besoins en matière de sensibilisation des enfants et adolescents, filles et garçons, sur les VBG en général, les MGF, l’hygiène intime, le phénomène des grossesses précoces, la gestion des menstruations, et autres sujets se rapprochant de ceux- ci ;

Etape 2 : Animation d’un atelier de restitution

  • Rédiger un rapport et présenter les éléments de l’étude lors d’une auprès de PLAY et de ses partenaires

Etape 3 : Participation à la co-création de séances socio-Sportives

  • Identifier les messages clés à transmettre autour des questions de prévention VBG, MGF et autres auprès de collégiens (filles et de garçons).
  • Appuyer l’équipe de professionnels de PLAY International et ses partenaires dans la co-création des séances d’éducation par le jeu sportif sur la thématique VBG en général et les messages clés identifiés dans l’enquête s’y rapportant en particulier.
  • Garantir que les séances répondent bien aux enjeux identifiés et sont adaptées aux publics-cibles et au contexte

Méthodologie

L’analyse de la situation (étape 1) se fera par une recherche en ligne, et la sollicitation d’entretiens (à distance ou en présentiel) avec les principaux acteurs ayant déjà travaillé sur les questions des VBG au Sénégal. La liste des acteurs devra inclure le Ministère de l’Education Nationale (et ses services déconcentrés comme les bureaux Genre situés dans les IEF) et le Ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants.

Les données existantes sur les zones cibles devront être identifiées. Il faudra prévoir des missions sur la région de Dakar, Thiès, Saint-Louis et en Casamance (Kolda et Ziguinchor).

A mi-parcours, une trame de l’analyse devra être remise à PLAY International pour validation avant de poursuivre l’analyse.
Un rapport devra être restitué à la fin de l’étape 1 (fin juin).
Le consultant devra animer un atelier de restitution pour présenter ce rapport et les conclusions qui doivent en être faites pour la sensibilisation sur les VBG à réaliser au niveau de l’enseignement moyen. PLAY organisera à la suite de cela en Casamance un atelier de co-création de séances avec ses partenaires. Le consultant devra contribuer à l’animation de ces séances en apportant son savoir sur les thématiques du genre et des VBG et s’assurer que les séances correspondent bien aux enjeux identifiés.

Livrables

Les livrables attendus sont :

  • Une proposition de méthodologie d’enquête, d’entretiens avec les spécialistes, d’identification des thématiques couvertes par les VBG et pouvant être abordées dans des programmes éducatifs pour enfants et adolescents,
  • Un rapport « état des lieux » à la suite de l’analyse de la situation, mentionnant les programmes éducatifs d’ONG ou du gouvernement sénégalais déjà développés sur cette thématique avec si possible leur impact social et présentant en annexes l’ensemble des ressources bibliographiques pertinentes.
  • Un document de synthèse de ces deux premières étapes présentant aussi les messages-clé à transmettre autour des questions de sensibilisation des VBG pour un public collégien
  • Contribution à l’élaboration de 5 fiches de séances d’éducation à sport. L’écriture de ces séances se fera par la chargée de mission pédagogique de PLAY International Sénégal en concertation avec le consultant et des partenaires lors d’un atelier pédagogique collectif de 4 jours.

Durée

L’analyse de la situation devra être réalisée durant la période mai-juin pour une restitution en atelier fin juin. La phase de co-création des outils pédagogiques aura lieu en juillet (durant un atelier de 4 jours, puis en concertation avec la chargée de mission pédagogique de PLAY Sénégal). La relecture et validation des supports pédagogiques aura lieu durant juillet et août.

Profil recherché

Indispensable :

  • Maîtrise des questions du genre et des violences basées sur le genre, attestée par des diplômes ou certificats de formation
  • Expérience demandée en tant que consultant / salarié dans le secteur du développement /éducation au Sénégal
  • Connaissance des enjeux et problématiques liées au genre au Sénégal
  • Une capacité à être disponible pour réaliser la consultance sur la période de mai à août 2022
  • Capacité à animer et faciliter un atelier
  • Parfaite maîtrise du français, oral et écrit

Apprécié

  • Une expérience dans la production de supports pédagogiques ou de sensibilisation
  • Expérience préalable avec des ONG sur les problématiques du genre au Sénégal
  • Connaissance du wolof

Les offres proposant une équipe de consultants, répondant aux critères d’éligibilité ci-dessous, seront également étudiées.

Soumission du dossier

Les candidats sont invités à soumettre :

  • Une offre technique, comprenant un CV détaillé, une description de la compréhension des termes de références de la mission et des enjeux, et une proposition présentant les premiers axes stratégiques identifiés.
  • Une offre financière : l’offre financière devra indiquer le nombre de jours de travail prévus sur la consultance et les honoraires associés. Tous les frais éventuels notamment liés à des voyages ou transports, ou liés à la production d’outils et de supports spécifiques d’animation pour les ateliers devront être inclus dans l’offre. La prise en charge d’éventuelles personnes d’appui (consultant associé si cela est prévu dans la proposition technique) devra être incluse dans l’offre financière.
  • Les frais logistiques des ateliers (repas, transport des participants, salle, fournitures pour les participants, impressions) seront couverts indépendamment par PLAY International.
    L’offre devra être proposée en mentionnant le tarif HT et taxes comprises, en franc CFA.
    Le budget à disposition pour cette consultance ne sera communiqué qu’aux candidats retenus en entretien après première analyse des dossiers.

Modalités d’évaluation

La sélection du consultant se fera sur les offres reçues et à l’issue d’un entretien de sélection, suivant les 3 critères :

  • Adéquation du profil avec la mission (20%)
  • Evaluation qualitative de l’offre technique (40%) – selon le dossier et l’entretien
  • Proposition financière (40%)

Candidature 

Les propositions techniques et financières doivent être adressées par courrier électronique au plus tard le dimanche 24 avril par email à : recrutement.senegal@play-international.org avec en objet «Consultance VBG»

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :