Gabon

OIF recrute 01 Analyste politique principal (E)

OIF recrute 01 Analyste politique principal (E)

Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

Libreville, Gabon
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

ANALYSTE POLITIQUE PRINCIPAL (E) – LIBREVILLE – L’ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE
RÉSUMÉ DE L’OFFREType de contrat : Personnel à recrutement internationalLieu : LibrevilleType d’offre : AutrePubliée le : 25/5/2021
DESCRIPTION DE L’OFFREAPPEL A CANDIDATURES
L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.
Titre du poste : Analyste politique principal (e)
Lieu d’affectation : Libreville
Statut et grade : Emploi à recrutement international / Niveau P4, grade P4-1 /P4-6
Durée de l’engagement : 3 ans renouvelables, assortie d’une période probatoire de 6 mois
Traitement annuel de base : Entre 50 548 euros et 58128 euros, en fonction du profil
Ajustement annuel de poste : Entre 12 137 euros et 13 957 euros, en fonction du profil
Autres avantages :
En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A /R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnité de première installation)
Allocations et indemnités prévues par le Statut du personnel
Participation au régime de prévoyance de l’Organisation
Date limite d’envoi des candidatures : 06/06/2021
Numéro de l’appel à candidatures : AC/SRH, N° 12/2021 du 25 mai 2021
FONCTIONS PRINCIPALES 
L’analyste politique principal(e) contribue, au sein de la Représentation à laquelle il / elle est rattaché(e), aux tâches d’analyse et de « reporting » politique, à la mise en œuvre des orientations politiques et diplomatiques tracées par la Secrétaire générale et au dialogue avec les partenaires de l’Organisation. Il / elle doit impérativement posséder un très haut niveau en termes de capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse. L’Analyste politique principal(e) contribue, en tant que de besoin, aux autres activités de la Représentation possédant un caractère politique.
Sous l’autorité du Représentant de l’OIF pour  l’Afrique centrale, l’analyste politique est chargé(e) d’assumer, conformément au cadre règlementaire de l’Organisation, les tâches suivantes :
contribuer aux tâches d’analyse et de « reporting » sur la situation politique des pays couverts par la Représentation, en recueillant toute l’information auprès des sources ouvertes et fermées disponibles localement ainsi qu’auprès des sources internationales et nationales ;contribuer à la rédaction de notes, éléments de langage et rapports politiques produits par la Représentation sur l’ensemble des questions politiques locales, régionales et internationales (fils d’actualité, rapports à la Commission politique, rapports thématiques, etc.) ;fournir des orientations et des conseils sur toutes les questions concernant les champs d’action couverts par la Représentation, en particulier dans les domaines de la démocratie et des droits de l’Homme, de la bonne gouvernance, de l’égalité femmes / hommes, des processus électoraux, de la coopération économique et numérique, des actions au service du développement durable, de l’éducation et de la formation ;contribuer à renforcer la collaboration entre (notamment, mais pas exclusivement) la Représentation, le Cabinet du Secrétaire général de la Francophonie et la Direction des Affaires politiques et de bonne gouvernance, en développant l’échange d’information réciproque, la rédaction d’analyses conjointes et la prise en compte des priorités politiques dans les actions de coopération menées par la Représentation ;contribuer à l’approfondissement et à l’élargissement du dialogue politique entre, d’une part, l’Organisation internationale de la Francophonie et, d’autre part, les pays et organisations internationales couverts par la Représentation, en constituant un large réseau de partenaires au sein des acteurs internationaux, des administrations, des acteurs politiques, de la société civile, du monde académique et du secteur privé ;fournir un appui fonctionnel au Représentant dans l’élaboration du programme de travail de la Représentation, de son cadre budgétaire, de ses plans opérationnels et de ses rapports d’exécution, notamment en participant activement ou en dirigeant des réunions ;Aider à la planification, à la coordination et au soutien des projets et des activités mis en place par la Représentation. CRITERES DE SELECTION
Le (la) candidat(e) au poste devra :
être ressortissant(e) d’un Etat ou gouvernement membre de l’OIF ;être titulaire d’un diplôme d’études supérieures de niveau master 2 dans le domaine des Relations internationales, du droit, sciences politiques, des sciences humaines et sociales ou toute autre discipline apparentée ;posséder une expérience pertinente d’au moins sept (7) années dans la conduite de projets notamment le domaine des politiques publiques, la diplomatie, l’analyse politique ;avoir une parfaite maitrise de la rédaction de documents notamment des analyses politiques, des discours et de notes conceptuelles ;avoir une bonne connaissance des mécanismes internationaux et de gestion de projets de coopération et développement impliquant notamment la levée de fonds auprès de bailleurs internationaux ;avoir une bonne connaissance d’un ou plusieurs domaines d’intervention de l’Organisation ;avoir de compétences solides en matière de gestion budgétaire dans le cadre de mise en œuvre de projets de coopération ;avoir acquis dans l’exercice de ses fonctions antérieures une expérience significative de coordination générale incluant une capacité d’animation et de motivation d’équipe dans un contexte multiculturel  ainsi qu’une aptitude à travailler de manière transversale ;avoir une parfaite maîtrise de la langue française, avec une bonne capacité de rédaction de notes, rapports et synthèses.la connaissance d’une autre langue, notamment l’anglais, est vivement souhaitée ;avoir un excellent sens des relations humaines et des capacités avérées d’écoute et d’analyse ;disposer d’un haut degré d’intégrité et de loyauté, être capable de gérer avec efficacité plusieurs projets et activités à la fois, tout en respectant des délais courts.
Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation seront examinées.
L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.
L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.
En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable. 
L’Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »POSTULER

Laisser un commentaire