Congo RDC

Médecins du Monde recrute 01 Coordinateur/trice MEAL

Médecins du Monde recrute 01 Coordinateur/trice MEAL, RDC, Bukavu

CONTEXTE

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d’un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde.
Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n’ont pas ou plus d’accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes (accompagnées dans leur combat pour l’égalité ou contre les violences sexuelles par exemple) ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Accompagner : plus qu’aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

L’ESSENTIEL

En République Démocratique du Congo (RDC), la santé des femmes est un enjeu de société. Outre le manque général d’accès aux soins de santé en raison du manque de structures, de qualifications et les distances à parcourir, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

C’est pourquoi Médecins du Monde est présente sur place depuis plusieurs années.

Au Sud-Kivu, à Bukavu, nous soutenons l’hôpital Panzi du Dr. Mukwege, qui vient en aide aux survivantes de violences sexuelles, et avons mis en place un projet de prévention des violences sexuelles (« Communes Sans viols »). Nous intervenons également à Lemera et Uvira sur des programme d’accès aux soins de santé primaire.

Dans la région de Moba, nous renforçons les soins destinés aux femmes, aux mères et aux enfants. Dans la ville de Kinshasa, nous venons en aide aux enfants en situation de rue.

De plus, nous sommes également intervenus lors de la riposte Ebola à Bukavu et participons actuellement à la riposte Covid-19 à Kinshasa et au Sud Kivu.

Sous la supervision directe de la Coordinatrice Générale et en étroite collaboration avec l’équipe MEAL de la mission RDC, le/la Coordinateur/rice MEAL s’assure à ce que les normes de Qualité, de Redevabilité et d’Apprentissage soient intégrées dans la planification des activités des projets de la mission et leur mise en œuvre.

Il/Elle met l’accent sur la participation et l’analyse contextuelle des données et aide les équipes des projets à adapter stratégiquement les activités et les approches afin d’assurer l’efficacité et l’efficience de la programmation et de maximiser l’impact positif de la mission.

Le/la Coordinateur/rice MEAL supervise et encadre l’équipe MEAL de la mission. Il/elle fournit un soutien technique dans la rédaction et l’analyse des données quantitatives et qualitatives des rapports du programme.

Il/elle appuie la mise en œuvre des activités de suivi et d’évaluation, l’analyse des données et l’application des résultats en coordination avec les équipes techniques et les autres membres de l’équipe de coordination de la mission.

Le/la Coordinateur/rice  MEAL veille à ce que la gestion axée sur les résultats soit intégrée dès la conception de la programmation. Il/elle assure la mesure de l’impact, la documentation et la diffusion des leçons apprises.

Le/la COORDINATEUR/RICE MEAL est sous la responsabilité hiérarchique directe de la Coordinatrice générale, et la supervision technique de la référente MEAL au siège.

Il/elle travaille en étroite collaboration avec l’équipe technique de coordination, l’équipe MEAL et les équipes des projets sur le terrain.

PRINCIPALES TACHES

Suivi et évaluation des impacts

  • Élaborer un plan clair et détaillé de suivi des rapports d’activités des projets de la mission, du suivi, de l’évaluation, de la redevabilité, de l’apprentissage et des méthodologies de suivi des impacts à présenter à la hiérarchie ;
  • Veiller à ce que les outils MEAL soient systématiquement mis en œuvre et utilisés par les équipes, en collaboration avec l’équipe technique de coordination, l’équipe MEAL, les coordinateurs des projets, et les équipes terrain ;
  • Contribuer à la présentation en temps opportun de rapports mensuels, trimestriels et annuels correctement rédigés et conformes aux exigences bailleurs ;
  • En consultation avec la coordination technique de la mission et les équipes des projets, concevoir et coordonner l’évaluation de base, l’évaluation à mi-parcours et l’évaluation finale dans les zones d’intervention;
  • Aider le Ministère de la Santé des provinces décentralisées à évaluer la performance des centres de santé et du système d’information de santé communautaire conformément aux indicateurs clés de performance des SSP ;
  • Coordonner l’élaboration et la mise en œuvre de plans d’amélioration visant à renforcer les Zones de santé ciblées, les centres de santé et le système d’information sur la santé communautaire en fonction des résultats des évaluations, conformément aux indicateurs clés de performance des SSP ;
  • En étroite collaboration avec le Ministère de la Santé, les centres de santé, les membres des CODESA et les relais communautaires, appuyer la vérification, la production de rapports, l’utilisation et l’analyse de la qualité des données pour la prise de décisions ;
  • Mettre en place et gérer une base de données électronique en conformité avec les indicateurs de performance clés ;
  • Veiller à ce que les données et les commentaires sur la programmation soient valides, vérifiables, opportuns et utilisés régulièrement pour éclairer les décisions en matière de programmation ;
  • Veiller à ce que tous les rapports de recherche et d’évaluation répondent aux critères de qualité de l’organisation et promouvoir l’intégration des recommandations et des leçons apprises dans la planification des projets et les programmes futurs ;
  • Travailler avec les coordinateurs des projets pour assurer l’harmonisation des outils de suivi des projets, la diffusion des leçons apprises et maximiser les opportunités de renforcement des capacités ;
  • Veiller à ce que les normes minimales de programmation en matière de santé et de nutrition soient maintenues conformément aux normes nationales et internationales ;
  • Veiller à ce que le plan de suivi du projet soit fondé sur une compréhension des relations entre les sexes et les âges ;
  • Assurer une coordination adéquate avec les principales parties prenantes pour faciliter l’échange d’informations et la triangulation des données, y compris la participation à des réunions et des ateliers clés organisés par des ONG locales/internationales, des Nations Unies et des autorités nationales.

Mise en  place des  outils, suivi des activités du  projet et de reporting

  • Évaluer, concevoir et suivre les méthodes afin d’assurer la participation à toutes les étapes du cycle du projet avec un accent particulier sur la dimension transversale du genre
  • Veiller à ce que les activités de participation soient bien documentées et que l’apprentissage soit partagé avec tous les projets plus et les membres de l’organisation ;
  • Veiller à ce que les activités de participation soient planifiées et budgétisées de manière appropriée dans la conception des programmes et les demandes de financement ;
  • Faciliter l’échange d’informations avec les principales parties prenantes, y compris les bénéficiaires, veiller à ce que les projets favorisent la transparence à toutes les étapes de la mise en œuvre ;
  • Veiller à ce que les activités du projet soient conçues de manière à promouvoir la mise en place de mécanismes de retour et de gestion efficace des plaintes ;
  • Veiller à l’intégration de la sensibilisation sur la prévention de l’exploitation et des abus sexuels ainsi que la vulgarisation de la charte, politique et procédures ;
  • Soutenir la revue régulière des activités des projets, en identifiant les domaines clés à réviser/améliorer.

Capitalisation, apprentissage et plaidoyer

  • Il s’assure de la bonne utilisation des outils de capitalisation de Médecins du Monde Belgique et de leur diffusion sur le terrain.
  • Il développe une méthodologie de capitalisation (leçons apprises, facteurs de succès, production de boîtes à outils).
  • En coordination avec le chargé du plaidoyer et des campagnes, s’assurer que le système MEAL appuie les actions de plaidoyer et de campagne ;
  • Travailler avec les équipes techniques et sur le terrain afin d’identifier des méthodologies clés permettant la mesure de l’impact de la défense des intérêts et des campagnes, de prendre des mesures pour documenter les leçons apprises et de diffuser les résultats ;
  • Faciliter les ateliers d’apprentissage, en collaboration avec l’équipe de Médecins du monde, afin de promouvoir le partage des leçons clés et de renforcer la collaboration avec les parties prenantes externes.

Renforcement de capacités

  • Cartographier et établir des plans d’apprentissage et de formation pour le personnel du programme et, en consultation avec l’équipe technique et les équipes de terrain, élaborer un plan de formation sur la Recherche, Suivi, Evaluation, Redevabilité et Apprentissage pour le personnel clé de la mission, y compris les postes MEAL des partenaires ;
  • S’assurer que les parties prenantes locales et les partenaires locaux sont inclus dans les opportunités de formation,
  • Rechercher des opportunités de partage d’informations et d’échanges d’apprentissage avec les acteurs locaux / Organisations Non Gouvernementales pour promouvoir la coordination au niveau local et national.

Expériences / Formation

profil expatrié/profil staff local

  • Être titulaire d’un master en santé publique, épidémiologie, statistiques, en sciences sociales, en démographie, ou domaines connexes
  • Minimum 5 années d’expériences professionnelles dans le domaine du Suivi-Evaluation, la redevabilité et l’apprentissage dans un projet de développement ou une ONG.
  • Très bonne connaissance des outils de gestion de projet (cycle de projet, cadre logique, indicateurs objectivement vérifiables SMART, proposition de projets, reporting, théorie du changement, etc…)
  • Excellente maîtrise des méthodologies de collecte de données quantitatives et qualitatives (méthode d’échantillonnage, réalisation d’entretien, enquête focus group, …) et des outils d’analyse;
  • Maitrise STATA et /ou SPSS, Epi info, R et le package Microsoft office
  • Capacité d’analyse et de mise en place de nouvelles activités dans son champ d’expertise
  • Excellente capacité en transfert de compétences (formations /accompagnement)
  • Maitrise du système d’information sanitaire (SIS) et Géographique (QGIS)
  • Expérience dans l’utilisation et la mise en place d’outils de collecte de données mobiles
  • Parfaite maîtrise du Français et connaissance pratique de l’anglais
  • Bonne capacité d’analyse
  • Capacité à travailler sous pression
  • Sens des priorités et des responsabilités, forte capacité organisationnelle
  • Force de proposition
  • Grande rigueur et exigence d’amélioration continue de la qualité

Salaire

NOUS OFFRONS

  • Contrat d’expatrié ou contrat national si nationalité congolaise ;
  • Contrat à durée déterminée (CDD) jusqu’au 31/07/2021 ;
  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Une mission de terrain au cœur des activités de Médecins du Monde ;
  • Lieu de mission : Bukavu (Sud Kivu/RDC), avec des déplacements réguliers sur toutes les bases de la Mission MdM BE en RDC
  • Un salaire brut de 2.589,32 € pour 0 années d’expérience ; un salaire brut de 2.984,58 € pour 10 années d’expérience ; un salaire brut de 3182,21 € pour 20 années d’expérience (per diem inclus). Expérience pertinente reconnue. Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Un package de divers avantages (assurance, etc.) lié au statut d’expatrié.

Comment postuler

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire de candidature approprié sur notre site via le lien ci-dessous, avant le 26/11/2020.

Médecins du Monde vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle.

Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois.

Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Cliquez ici pour postuler

candidate.cvwarehouse.com/ApplicationForm.aspx?jobid=195597&company=onlinesubscription2016&channel=own_website&lang=fr-FR

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :