Recrutements au Sénégal

L’OIT recrute 01 Spécialiste de la sécurité et de la santé au travail

L’OIT recrute 01 Spécialiste de la sécurité et de la santé au travail

Salaire/ mois
LocalisationDakar / Sénégal
Expiration30 Octobre 2018
Description de l’offre

Introduction

Le poste est à pourvoir au sein de l’équipe d’appui technique au travail décent de l’OIT pour l’Afrique de l’Ouest, à Dakar (ETD/BP-Dakar). L’ETD/BP-Dakar fournit aux bureaux de pays relevant de sa compétence géographique un appui technique de qualité, disponible en temps voulu et coordonné, pour la conception, la mise en œuvre et le suivi des programmes par pays de promotion du travail décent. Cet appui prend la forme de conseils techniques et stratégiques, d’informations et d’analyses. Le/La titulaire sera responsable de la définition de résultats par pays et de l’élaboration de stratégies et de programmes à l’intention des pays concernés; il/elle fournira des services consultatifs techniques, assurera la conception et l’encadrement technique des programmes et projets comportant un volet « sécurité et santé au travail (SST) ». Il/Elle sera également chargé(e) d’intégrer la SST dans les programmes par pays de promotion du travail décent mis en œuvre dans les pays relevant de l’ETD/BP-Dakar. Le/La titulaire relèvera du/de la Directeur/trice de l’ETD/BP-Dakar et recevra des orientations techniques du/de la chef(fe) du Service de l’administration du travail, de l’inspection du travail et de la sécurité et santé au travail (LABADMIN/OSH), qui fait partie du Département de la gouvernance et du tripartisme du siège.

Tâches spécifiques

Effectuer des missions consultatives dans les pays de la sous-région et conseiller les gouvernements et les organisations d’employeurs et de travailleurs sur la conception, l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et programmes relatifs à la SST, ainsi que sur l’application des principes énoncés dans les conventions et recommandations pertinentes de l’OIT, notamment la convention (n°187) sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail, 2006, la convention (n ° 155) sur la sécurité et la santé des travailleurs, 1981, la convention (nº 161) sur les services de santé au travail, 1985, et la Stratégie globale en matière de SST.
Conseiller sur demande les autorités nationales au sujet de la rédaction et de la révision de la législation relative à la SST ainsi que de l’amélioration, du renforcement et de la mise en place de systèmes nationaux de SST, notamment pour ce concerne la réglementation, les consultations techniques, les connaissances et la formation.
Promouvoir le partage de données d’expérience et la coopération entre les organismes, instituts et organisations dont les activités font appel aux connaissances et aux informations relatives à la SST.
Donner des conseils sur la conception et la mise en œuvre des programmes concrets en matière de SST ainsi que des programmes de formation et d’activités connexes; il s’agira notamment d’examiner et d’analyser les principaux problèmes que pose la SST dans la sous-région, ainsi que de recueillir, d’analyser et d’évaluer les informations disponibles.
Mettre au point et promouvoir des stratégies, des systèmes et des programmes novateurs qui permettent la mise en place de mesures de prévention efficaces pour l’ensemble des travailleurs de tous les secteurs, tant dans l’économie formelle que dans l’économie informelle, notamment en tenant compte des besoins des catégories de travailleurs qui interviennent traditionnellement dans le domaine de la SST et en étendant le champ des activités de formation et d’information relatives à la SST aux groupes vulnérables aux risques en matière de SST et aux industries dangereuses.
section facultative (si nécessaire)

Mettre au point et promouvoir des accords de mise en réseau entre les pays de la région dans le domaine de la SST.
Etablir et maintenir de bonnes relations de travail avec les partenaires clés tels que les autres organismes du système des Nations Unies afin d’assurer une bonne coordination des activités et d’éviter ainsi tout chevauchement, ainsi qu’avec la communauté des donateurs de manière à les intéresser aux programmes du BIT dans le domaine de la SST et mobiliser des ressources.
Fournir aux mandants des conseils et des orientations techniques pour les aider à recueillir, produire, traiter et diffuser des informations et des connaissances en matière de SST et leur permettre ainsi de définir des priorités, d’élaborer des stratégies cohérentes et pertinentes et d’assurer la mise en œuvre de programmes nationaux efficaces en matière de SST.
Représenter le Bureau à des réunions de haut niveau ou à d’autres réunions organisées dans la sous-région sur le thème de la SST ou concernant des domaines connexes, si nécessaire.
S’acquitter des autres tâches pertinentes demandées.
Ces tâches spécifiques complètent la description générique établie par le BIT pour ce poste, à savoir:

Tâches génériques

Concevoir et promouvoir un large éventail de programmes sur des sujets spécialisés. Ces tâches conduisent le titulaire à examiner, en seconde analyse, des données, statistiques, informations ou principes directeurs complexes ou contradictoires au moyen de l’application exhaustive des principes en vigueur dans un domaine de spécialisation technique.
Mettre au point et revoir un cadre institutionnel dans lequel les partenaires sociaux soient en mesure d’améliorer, mettre en œuvre et évaluer des programmes d’action de l’organisation efficaces et équitables.
Fournir des conseils pour l’élaboration de politiques aux mandants de l’organisation relatifs au renforcement institutionnel, à l’application des normes de l’organisation et à la promotion des activités de coopération technique.
Formuler et présenter des propositions de projets et rechercher les fonds nécessaires.
Évaluer l’efficacité des activités de projet.
Effectuer des missions consultatives techniques, de façon indépendante ou en collaboration avec les Équipes Multidisciplinaires.
Diriger des séminaires, des ateliers, des réunions techniques et des cours de formation.
Préparer des projets de recommandations et de lignes directrices qui feront l’objet de discussions et qui seront ensuite adoptées comme des Résolutions ou des Recommandations de l’organisation relatives aux domaines techniques pertinents.
Rédiger des manuels ou des guides de formation sur des sujets pertinents.
Diffuser des informations relatives aux programmes au moyen de publications et de communiqués de presse. Assurer la représentation dans les réunions avec les organismes donateurs, dans les forums internationaux, régionaux et nationaux et réaliser des campagnes de sensibilisation.
Suivre et coordonner les recherches effectuées par les responsables techniques de rang inférieur et les collaborateurs extérieurs.
Apporter une contribution technique aux documents du bureau (réunions sectorielles, commissions techniques, réunions régionales et rapports de conférences).
Participer aux révisions tripartites sur les activités de coopération technique de même qu’aux réunions et conférences internationales.
Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire supérieur en ingénierie, en sciences médicales ou dans des disciplines apparentées. Une formation post-universitaire dans le domaine de la sécurité et la santé au travail constituerait un atout.

Expérience

Le/La titulaire doit justifier de huit ans d’expérience au niveau national ou de cinq ans d’expérience au niveau international dans le traitement de questions touchant à la SST, et plus particulièrement dans l’élaboration de politiques et la fourniture de services consultatifs. La connaissance des bonnes pratiques en matière de prévention des accidents et des maladies professionnelles est également requise. Une expérience de la mise en œuvre de ces pratiques sur le terrain, tant dans des pays industrialisés que dans des pays en développement, serait un atout. Une expérience acquise dans le cadre d’une participation aux activités et aux projets du BIT dans le domaine de la coopération pour le développement serait également un avantage, de même que toute expérience dans un autre domaine de la protection sociale. Une expérience de la collaboration avec les partenaires sociaux serait également un avantage.

Compétences

En plus des compétences essentielles du BIT, ce poste requiert:

Le/la titulaire devra être capable de faire la synthèse de travaux de recherche et de formuler, à partir de données empiriques, des conclusions sur des sujets connexes; de fournir des conseils éclairés sur les bonnes pratiques et de traiter des sujets ne relevant pas directement de son domaine de spécialisation; d’organiser des formations, de mettre au point du matériel didactique, d’élaborer des propositions de projets, d’évaluer des activités et projets de coopération pour le développement et d’en assurer le suivi, et de lever des fonds. Il/elle devra également être capable de définir des stratégies pour l’élaboration de programmes dans les États Membres, d’en établir des versions résumées et de les présenter à des réunions de haut niveau; de s’exprimer avec aisance aussi bien à l’écrit qu’à l’oral; de rédiger des documents techniques ou autres; et de conduire des débats et des négociations sur des questions de sécurité et de santé avec des gouvernements, des organisations d’employeurs et de travailleurs, des organisations non gouvernementales et d’autres organismes, ainsi qu’avec des professionnels de haut niveau dans des domaines connexes. Le/La titulaire devra enfin être capable de maintenir une communication efficace entre les bureaux extérieurs et les programmes techniques du siège afin d’assurer l’actualisation continue des connaissances et de garantir la cohérence des activités; de travailler dans un environnement multiculturel et d’adopter un comportement non sexiste et non discriminatoire.

Conditions d’emploi
Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d’emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l’intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
Le contrat initial sera émis pour une période de vingt-quatre mois.
Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.
Pour plus d’informations sur les conditions d’emploi, veuillez consulter: http://ilo.plateau.com/icontent/CUSTOM/ilo/HRD_PMDOCS/Emp_Conds_FR.pdf.

Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Pour se faire, veuillez vous rendre sur le site ILO Jobs. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

L’évaluation (qui peut inclure une ou plusieurs épreuves écrites et d’un entretien préalable basé sur les compétences) et les entretiens auront lieu, en principe, pendant les 3 à 4 mois suivant la date de clôture. Les candidat(e)s sont prié(e)s d’assurer leur disponibilité en cas de pré-sélection.

En fonction de la localisation et de la disponibilité des candidats, des assesseurs et des membres des jurys d’entretien, le BIT se réserve le droit d’utiliser des technologies de communication comme Skype, la vidéo ou la téléconférence, l’email, etc afin de procéder à l’évaluation des candidats au cours des différentes étapes du processus de recrutement, y compris le centre d’évaluation, les tests techniques ou les entretiens.

Coordonnées du recruteur pour cette offre


https://jobs.ilo.org/job/Dakar-Sp%C3%A9cialiste-de-la-s%C3%A9curit%C3%A9-et-de-la-sant%C3%A9-au-travail-%28SST%29/494306801/#utm_source=unjobs&utm_medium=more_info 

Vous pouvez rejoindre la communauté Concoursn sur Facebook ou ICI ou visionner les Cours de préparation au Concours dentré à l ENA en cliquant ICI
0 Partages

A propos de l'auteur

Khady Khady

Laisser un commentaire