Recrutements au Sénégal

Le Partenariat recrute 01 Appui au développement de projets à composantes environnementales

Le Partenariat recrute 01 Appui au développement de projets à composantes environnementales (Sénégal)


La mission consiste à venir en appui aux initiatives pour l’environnement et le développement durable pour la diffusion des énergies renouvelables et la préservation de l’environnement dans la région de Saint-Louis (Sénégal).

LE PARTENARIAT

Association Déclarée

Créé en 1981, le Partenariat est une organisation de solidarité internationale qui lutte contre les inégalités et agit pour un monde plus solidaire. L’organisme accompagne le développement économique local, durable et solidaire des territoires. Son expérience, ses relations de coopération et son engagement auprès des acteurs locaux lui permettent de favoriser la mise en oeuvre de politiques publiques régionales, de mobiliser et de créer du lien entre les collectivités, les populations et les services techniques de l’état. L’appropriation des projets par les partenaires locaux est une priorité. L’objectif de cette démarche de coopération est de renforcer les capacités des partenaires locaux pour assurer la pérennisation et la durabilité des actions engagées. Le Partenariat intervient historiquement au Sénégal dans les régions de Saint-Louis et de Matam, depuis 2007 au Maroc dans la région de Marrakech-Safi et depuis 2015 en Guinée dans la région de Labé. Elle dispose d’une antenne permanente dans chacun de ces pays. Les domaines d’intervention sont l’accès aux services sociaux de base, le développement durable et la lutte contre le changement climatique, la gouvernance locale, la formation et l’insertion socioprofessionnelle. La mobilisation des acteurs est au cœur de la démarche du Partenariat : dans le cadre de la décentralisation, les organisations communautaires (populations), les collectivités locales et les services déconcentrés de l’Etat sont impliqués dans toutes les étapes des projets menés. A l’international, nos activités sont mises en oeuvre dans quatre régions au Maroc, en Guinée et au Sénégal en faveur de 10 700 élèves et 400 enseignants (pour un programme eau, hygiène, assainissement), des petits opérateurs économiques, des associations locales partenaires, des communautés et habitants de ces régions. En parallèle des actions de coopération internationale, le Partenariat entreprend en France et en Europe des actions d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI) et au développement durable pour contribuer à la création d’un monde plus juste, plus solidaire et durable. Le Centre Gaïa, basé au siège de l’association à Lille, accueille le public scolaire depuis 2006 dans des ateliers d’immersion grandeur nature représentant le Sénégal. Le Centre Gaïa bénéficie de l’agrément académique en qualité d’association éducative complémentaire de l’enseignement public. Il propose également aux enseignants des formations sur l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (développement durable, interculturel…). Ainsi chaque année, plus de 8 000 personnes bénéficient des activités proposées par le Centre Gaïa.


Objectif citoyen

Cette mission variée permet de s’impliquer pleinement pour la protection de l’environnement, en venant en appui aux acteurs de la société civile locale tout en développant une meilleure compréhension des enjeux liés à la solidarité internationale.

Actions au quotidien

La région de Saint-Louis est confrontée à de nombreux défis environnementaux : érosion côtière, montée des eaux, sécheresse, raréfaction des ressources naturelles.

Activités:

  • Appui à l’organisation du forum pour les énergies renouvelables de la région de Saint-Louis
  • Soutien aux initiatives des acteurs locaux (associations locales)
  • Appui aux activités des projets environnementaux : biogaz, protection de la mangrove, tri et valorisation des déchets
  • Participation aux séances de sensibilisation auprès des habitants
  • Participation au suivi des activités sur ces thématiques

Tutorat et accompagnement

Le volontaire est également accompagné par un tuteur référent au sein de l’organisme d’accueil pour mener à bien sa mission. Le tuteur aide également le volontaire à rélféchir à son projet d’avenir à l’issue de son Service Civique et réalise son bilan nominatif.

Transports et couverture social pris en charge.

Capacité d’initiative

Le volontaire en Service Civique peut-être force de proposition et faire évoluer le contenu de sa mission.

Expériences / Formation

Pendant sa mission, le volontaire bénéficie de la formation certifiante PSC1 pour acquérir les gestes de premiers secours et d’une formation civique et citoyenne (contenu et format variables selon l’organisme d’accueil : conférence, débat…). Ces deux formations doivent obligatoirement être organisées par l’organisme d’accueil et réalisées pendant la période d’engagement en Service Civique.

Comment postuler

Candidatures à déposer sur le site du Service civique :

https://www.service-civique.gouv.fr/trouver-ma-mission/appui-au-developpement-de-projets-a-composantes-environnementales-senegal-7-622a397d0a15961b4013cc75

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :