Recrutements au Sénégal

Le PAM recrute 01 Associé(e) au Programme (Résilience & Développement rural)

Le PAM recrute 01 Associé(e) au Programme (Résilience & Développement rural)

Durée : Un (1) an renouvelable

A propos du PAM 

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Plus grand organisme humanitaire au monde, il sauve des vies en situations d’urgence et utilise l’assistance alimentaire pour ouvrir une voie vers la paix, la stabilité et la prospérité au profit de ceux qui se relèvent d’un conflit ou d’une catastrophe ou subissent les effets du changement climatique.

Quel est le contexte de ce besoin :

Au Sénégal, le PAM met en œuvre un Plan Stratégique Pays 2019-2023 aligné sur les priorités nationales et qui vise à appuyer les efforts du Gouvernement dans la lutte contre la faim et la malnutrition. En partenariat avec les agences du Système des Nations et les autres acteurs concernés, le PAM fourni une assistance alimentaire et nutritionnelle à travers un paquet de services comprenant à la fois des réponses aux chocs et l’appui à la résilience des communautés les plus vulnérables. Le programme d’alimentaire scolaire à base de produits locaux nutritifs contribue à structurer les interventions du PAM qui, pour l’essentiel, se font au travers des transferts monétaires.

Le PAM reste un acteur majeur dans le dispositif de lutte contre la malnutrition, notamment à travers la mise en place de différentes plateformes comprises dans l’initiative du Scaling Up Nutrition (SUN).

Le PAM intervient dans les 14 régions du pays, avec la présence effective de deux bureaux de terrain à Matam et Kolda, ainsi que d’une antenne à Kaolack.

Le Sénégal, à l’instar des autres pays du Sahel, connait une forte variabilité pluviométrique à toutes les échelles de temps. Cette forte variabilité impacte la production agricole, l’élevage, la santé, ainsi que la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables. Il ressort des projections de modèles climatiques que les effets du changement climatique (à travers la variabilité climatique) vont impacter négativement les moyens d’existence et les revenus de ces populations. C’est ainsi que le PAM, dans ses efforts de renforcement des capacités des communautés vulnérables, a mis en place une stratégie pour améliorer la capacité d’adaptation des petits exploitants agricoles et leur famille en situation d’insécurité alimentaire. Le but étant de renforcer leur résilience à travers la protection de leur environnement et la réduction des risques et impacts découlant du changement climatique.

L’Initiative en faveur de la Résilience Rurale, 4R, (l’« Initiative 4R») fait partie intégrante des efforts du PAM concernant le renforcement des capacités des communautés vulnérables pour faire face aux chocs climatiques et améliorer leur résilience, et s’aligne sur les objectifs définis dans le projet de Plan Stratégique de Pays (2019 – 2023). L’initiative 4R est une approche intégrée de gestion de risque qui comprend quatre composantes :

  • Réduction des Risques (La création d’actifs communautaires durables) ;
  • Transfert de Risques (qui comprend l’assurance contre la sécheresse);
  • Rétention des Risques (l’épargne) et
  • Prise de Risques Calculée (accès au crédit).

Lancé pour la saison 2014, 4R est depuis 2020 mis en œuvre, avec l’Etat du Sénégal, grâce à un financement du Fonds Vert Climat (Green Climate Fund – GCF) qui durera 4 ans (2020-2023). A partir de la saison agricole 2020 et dans le cadre de la mise à l’échelle de l’Initiative 4R, le PAM va continuer à soutenir les petits producteurs vulnérables des régions de Tambacounda, Kolda et progressivement s’étendre dans les régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack, à partir de 2021

L’Associé(e) au Programme (Résilience & Développement rural) sera chargé(e) de fournir un appui spécialisé et des analyses techniques dans le cadre d’activités relatives aux politiques et aux programmes qui répondent efficacement aux besoins d’assistance.

Pourquoi travaillez-vous avec nous ?

Ce poste vous offre une opportunité passionnante de travailler dans une équipe multiculturelle et interdisciplinaire au sein d’une organisation unique par sa mission et son impact. De plus, nous offrons au PAM :

  • Des carrières enrichissantes qui permettent de changer les choses
  • Notre action au quotidien améliore la vie des personnes que nous servons.
  • Formation et apprentissage continus
  • Nous fournissons des outils d’apprentissage à nos employés pour leur permettre de développer leur carrière en permanence.
  • ²Un environnement professionnel multiculturel et stimulant

Nous encourageons l’équilibre hommes/femmes et la diversité culturelle pour renforcer nos équipes.

Cliquez sur le lien ci-après pour regarder la vidéo et en apprendre plus sur nous !! :

Qu’est-ce qui est attendu de vous ?

Sous la supervision directe du Chef du Sous Bureau, l’Associé(e) au Programme sera chargé(e) des tâches suivantes :

  • S’assurer que la composante transfert des risques est correctement alignée et coordonnée avec les 3 autres composantes du R4 et assurer la synergie avec d’autres activités du PAM et des partenaires;
  • Organiser, coordonner et gérer les aspects techniques relatives au transfert des risques et à la composante assurance de 4R mais aussi des services climatiques dans le cadre de la réduction des risques ;
  • Appuyer la mise en œuvre des activités d’assurance agricole, y compris l’élaboration des polices d’assurance, l’accompagnement des canaux de distribution des produits, etc.
  • Appuyer et coordonner la conception et le déroulement du processus de distribution de la composante de transfert des risques avec les partenaires ainsi que la formation et la sensibilisation des bénéficiaires du projet ;
  • Appuyer et coordonner la conception et la mise en œuvre des activités de services climatiques
  • S’assurer que les délais critiques sont respectés par toutes les parties prenantes de l’assurance notamment en ce qui concerne la distribution, le recouvrement des primes, le règlement des sinistres, etc.
  • Élaborer un plan de suivi et d’évaluation des activités d’assurance agricole et de service climatiques sur le terrain en tenant compte des meilleures pratiques en matière d’évaluation de l’impact de l’assurance agricole et de l’utilisation des informations climatique sur la résilience
  • Contribuer à l’élaboration des termes de référence pour les consultants et les contrats de services pour R4, y compris pour les partenaires de mise en œuvre de l’assurance agricole et des services climatiques communications ;
  • Contribuer à la préparation des rapports mensuels sur les progrès de R4 et les questions clés de gestion et partager les données régulièrement avec l’unité résilience à Dakar ;
  • S’assurer que tous les intervenants ont accès aux informations utiles sur la composante transfert des risques ;
  • Appuyer et assurer la planification et le suivi sur le terrain des formations et des activités de sensibilisation sur les services climatiques et veiller à ce que toutes les parties prenantes aient accès à des renseignements utiles sur les services climatiques ;
  • Assurer l’évaluation des partenaires impliqués sur le terrain dans les activités d’assurance agricole et de services climatiques ;
  • Appuyer l’élaboration des FLAs, protocoles d’entente et contrats avec des partenaires et suivre la signature et la transmission aux partenaires et appuyer à la création de Vendor (profile) pour les nouveaux partenaires ;
  • Entrer les données de planification et de mise en œuvre du programme dans Comet (the Country Office Monitoring and Evaluation Tool) en coordination avec le point focal M&E ;
  • Collecter et analyser les rapports d’activités et les dossiers de paiement transmis par les partenaires ;
  • Assurer le suivi de la documentation des bonnes pratiques en matière d’assurance agricole et de services climatiques
  • Effectuer d’autres tâches administratives au besoin.

Pour cette mission, vous devrez avoir :

Formation

  • Au minimum un Bac + 3, complété par l’expérience ou l’éducation additionnelle dans les services sociaux et communautaires, l’agriculture, le développement communautaire, l’assurance agricole, la nutrition, la finance, ou tout autre domaine connexe.

Expérience

Un minimum de quatre ans d’une expérience de travail avec au moins deux ans en tant qu’employé(e) dans un projet humanitaire et de développement, ou autres domaines connexes.

Compétences techniques et interpersonnelles

  • Bonne connaissance des politiques et des processus du PAM.
  • Bonne capacité de leadership et de travail en équipe
  • Capacité à travailler à un rythme rapide et dans des délais serrés.
  • Capacité à penser de manière créative, proactive et stratégique, et à résoudre les problèmes avec souplesse et adaptabilité.
  • Capacité à gérer et à coordonner des projets impliquant un large éventail de parties prenantes.
  • Grande capacité d’organisation et de coordination
  • Capacité à travailler dans une équipe multiculturelle et à établir des relations de travail efficaces
  • Excellentes compétences rédactionnelles
  • Solides compétences interpersonnelles et de communication
  • Solides compétences en matière de négociation et de plaidoyer
  • Bonnes compétences informatiques en MS Outlook, Word, Excel et Powerpoint
  • Capacité à faire preuve d’un haut degré de jugement, de discrétion et de confidentialité.

Langues

  • Maîtrise du français et de l’anglais écrit et oral.
  • Une connaissance intermédiaire de toute autre langue officielle des Nations Unies est un atout.

Termes et Conditions

Le PAM s’est engagé à promouvoir un environnement de travail inclusif dans lequel la diversité est valorisée et où aucune forme de discrimination n’est tolérée. Nous promouvons le leadership des femmes au sein de notre organisation et visons à atteindre la parité dans nos équipes en Afrique de l’Ouest et du Centre. Les candidatures féminines qualifiées sont donc particulièrement encouragées.

Le PAM n’a aucune tolérance à l’égard de la discrimination et ne fait aucune discrimination fondée sur le statut VIH / SIDA.

Aucune nomination dans le cadre de tout type de contrat ne sera proposée aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité des finances de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection (CCI) et d’autres organes similaires au sein du système des Nations Unies ayant des responsabilités de supervision du PAM, tant pendant leur service que ainsi que dans les trois ans suivant la fin de leur contrat.

Date limite : 28 Novembre 2021.

Laisser un commentaire