Recrutements au Sénégal

Le Gret recrute 01 Coordinateur

Le Gret recrute 01 Coordinateur

Coordinateur du volet socio économie et résilience des familles d’éleveurs (H/F)
 
 
 
Salaire / mois
Localisation Richard-Toll / Sénégal
Expiration 25 Avril 2018
   
 
Description de l’offre

Le Gret Sénégal recherche
Un coordinateur du volet socio économie et résilience des familles d’éleveurs (H/F), CDD pour son antenne à Richard-Toll.

Contexte

Depuis 20 ans, le Gret intervient au Sénégal sur des problématiques de filières agroalimentaires et d’agriculture familiale. A la suite de la première phase du projet d’Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans le département de Dagana (Asstel) le Gret et ses partenaires ont obtenu les financements pour une seconde phase de 3 années. Cette phase permet de consolider les acquis obtenus dans le cadre des innovations testées en première phase. Le Gret travaille dans ce cadre-là sur deux axes stratégiques : le renforcement des services aux éleveurs et de leurs capacités de gestion de ces services, et l’évolution des systèmes d’élevage notamment laitier.
Le Gret intervient depuisle 1er janvier 2016 auprès de familles d’éleveurs avec un objectif de toucher progressivement 1500 familles dans le projet Asstel 2. Il développe par ailleurs une approche spécifique pour l’accompagnement de 25 exploitations pilotes (EP) permettant de tester les voies d’amélioration de la production laitière dans le contexte du Nord Sénégal. Le Gret développe à cette fin ses capacités techniques d’accompagnement des éleveurs.
Le projet Asstel 2 est organisé autour de 5 volets :
Volet technique de production élevage & lait. Les activités concernent 25 élevages pilotes au travers d’un dispositif de conseil à l’exploitation familiale en gestion et techniques de production ;
Volet structuration des services collectifs. L’accès aux services de production (alimentation, soins, collecte, etc.) et aux services de base (eau, éducation, formation, etc.) est un problème pour les populations pastorales et agropastorales. Le projet mène des activités de mise en place, soutien et extension des services au travers d’un réseau de 16 centres de services de proximité (CSP) qui regroupe 1500 familles.
Volet socio économie et résilience des familles d’éleveurs. L’amélioration des moyens d’existence des familles d’éleveurs constitue également un enjeu fort de cette seconde phase afin de réduire la vulnérabilité et la pauvreté, notamment dans la zone du Jeeri. Pour cela, le projet a retenu de renforcer les capacités des familles à faire face aux périodes de soudure et mieux gérer les périodes de crise par la conduite d’actions de sensibilisation, d’animation de groupes d’échanges et de visites. Elle comprend également des actions autour de la diversification des revenus de l’exploitation (hors lait) par la création ou le développement d’activités économiques.
Volet concertation & développement territorial. La phase 1 a vu la mise en place d’une cadre de concertation multi acteurs qui sera renforcé en seconde phase pour servir de lieu de proposition et de négociation d’une politique d’élevage à l’échelle du territoire de Dagana ;
Volet suivi-évaluation et production connaissances dont les activités seront limitées début 2016 mais prendront de l’ampleur par la suite dans le cadre notamment de partenariat avec des institutions de recherche.
Missions/fonctions
Coordination des activités du volet socio éco résilience
– Coordonne et apporte un appui technique et méthodologique à une équipe de 02 personnes
– Définie et planifieavec l’équipe du volet socio éco les activités notamment dans le cadre de la mise en place du dispositif d’animation villageois relais (AVR),de la conduite d’animation de groupes villageois autour de la « gestion des risques et de la période de soudure », du déploiement du programme d’alphabétisation fonctionnelle à l’endroit des jeunes et femmes et de l’appui à la diversification des activités économiques des familles d’éleveurs ; conformément à la planification annuelle du volet
– Organise des réunions de coordination bihebdomadaires du volet

Animation / formation
– Participe à l’élaboration des modules et séquences d’animation et formation qui devront être déployés
– Elabore les TDR des activités d’animation et deformation ou autres activités phares du volet
– Participe aux animations et formations conduites dans le volet

Suivi-Evaluation

– Suit la mise en œuvre de toutes les activités inscrites dans le volet socio éco résilience tout en veillant à leur conformité avec le document de projet ;
– Met à jour chaque mois les bases de données de suivi des activités développées dans cadre du volet
– Rédige les notes d’avancement trimestrielles des activités du volet socio éco résilience ;
– Elabore la demande mensuelle de trésorerie du volet.

Contribution aux activités transversales du projet
– Participe aux réunions de coordination mensuelles ;
– Participe à la capitalisation d’expériences ;
– Participe à la réalisation d’enquêtes ponctuelles d’évaluation interne du projet et des partenaires.
– Travaille en parfaite synergie avec les autres membres de l’équipe projet pour une mise en cohérence des différentes interventions.
La liste des missions n’est pas exhaustive, il/ellepeut donc être amené (e) à réaliser d’autres activités du projet.

Compétences requises
– Etre capable de concevoir, organiser et conduire une animation-formation de groupe, selon les thèmes et besoins identifiés
– Etre capable d’analyser une situation, de définir/identifier des besoins d’accompagnement spécifiques aux groupes cibles (techniques, économiques et sociaux)
– Etre capable de manager une petite équipe de 02 personnes
– Bonnes aptitudes rédactionnelles et de synthèse
– Bonne connaissance du fonctionnement de la société peule
– Motivé(e), force de propositions, autonome et capable de prendre des initiatives, sens critique ;
– Rigueur, écoute active, travail sous pression et en équipe.

Profil

– Niveau d’études : Niveau minimum Bac+3/4en économie rurale, développement local ou équivalent
– Expérience professionnelle de 03 à 04 années en tant que responsable de composante ou volet au sein d’un projet de sécurité alimentaire, d’appui à la promotion de la femme, de développement local en milieu rural ;
– Maîtrise du Pulaar et du Wolof ;
– Maîtrise indispensable des bases d’utilisation des logiciels de bureautique : Word, Excel, Powerpoint ;

Conditions d’exercice
Positionnement hiérarchique et fonctionnel :
Le/la coordinateur (trice) agira sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle du Chef de projet. Il /elle bénéficiera de l’appui technique et méthodologique de l’Adjointe au Chef de projet ;

Localisation du poste :
Le/lacoordinateur (trice)sera basé(e) à Richard Toll. Un poste de travail sera aménagé dans les bureaux du Gret à Richard Toll.
Aménagement des horaires de travail :
Les horaires journaliers varient en fonction des besoins du terrain mais sont généralement limités à 8h par jour du lundi au vendredi.

Conditions, indemnités, durée
Poste de coordinateur technique (H/F) en CDD de 08 mois à temps plein, renouvelable, associé à une période d’essai de 1 mois.
La rémunération sera établie sur la base de la grille de salaires en vigueur au Gret

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le 25 Avril 2018, par e-mail à : , tout en indiquant dans l’objet du mail la référence suivante « Candidat poste coordinateur du volet socio éco résilience Asstel2 »

 
Coordonnées du recruteur pour cette offre

petitdan@gret.org et senegal@gret.org

A propos de l'auteur

Administrateur

Laisser un commentaire