Burkina Faso

Le Gret recrute 01 chef.fe de projet, chargé.e du volet gestion de l’eau

Le Gret recrute 01 chef.fe de projet, chargé.e du volet gestion de l’eau à Ouagadougou, Burkina Faso, CDD 24 mois

Le Gret, association de professionnels du développement solidaire créée en 1976 agit aujourd’hui dans une trentaine de pays. Il intervient sur les grands champs du développement économique et social, avec une approche fondée sur le partenariat et la recherche-action. Il combine des actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Contexte

Depuis le début de l’année 2019, le Burkina Faso fait face à une augmentation significative des besoins humanitaires en raison de l’augmentation de l’insécurité dans les régions du Sahel, du Nord, du Centre-Nord et de l’Est.

À ce jour, les principaux acteurs en charge du maintien des services de l’eau (ONEA, les municipalités et les opérateurs privés) n’ont reçu qu’une assistance limitée pour faire face à cette crise. La réponse humanitaire s’est concentrée presque exclusivement sur la réhabilitation de points d’eau, sans toujours bien associer les structures en place.

Considérant le besoin urgent de concevoir des réponses à la crise humanitaire sahélienne plus intégrées et durables, Solidarités International (SI), le GRET, le groupe URD et l’ONEA, se sont regroupés et concertés pour proposer une approche innovante, conciliant des modes opératoires « Humanitaire » et « Développement » visant le maintien & le renforcement des services publics d’eau potable en zone fragilisée, et plus spécifiquement des principaux territoires d’accueil des déplacés forcés au Burkina Faso.

Le projet P2RSP

La finalité du projet P2RSP est de renforcer la résilience des services publics d’eau potable, en contexte de crise, dans cinq agglomérations des régions Nord (Titao, Ouahigouya, Oula et Séguénéga) et Centre-Nord (Kongoussi). Le projet vise plus spécifiquement les trois objectifs spécifiques suivants :

  1. Objectif spécifique 1 : Renforcer l’ONEA et les communes dans leur capacité à planifier, financer et à maintenir le service de l’eau dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire.
  2. Objectif spécifique 2 : Maintenir et renforcer les performances des services publics d’approvisionnement en eau en termes de couverture, d’organisation, de gestion et suivi technique, financier et commercial.
  • Objectif spécifique 3 : Suivre, évaluer, capitaliser et diffuser les méthodologies développées et les leçons apprises en vue d’une potentielle réplication dans les principaux centre urbains d’accueil des déplacés forcés au Burkina Faso.

Il comprend quatre composantes : i) Etats des lieux, coordination et planification des investissements ; ii) Expertise technique, appui à la recherche de financements et à la réalisation des travaux d’urgence et de moyen-terme ; iii) Appui au pilotage opérationnel de l’exploitation des infrastructures et de la régulation du service en contexte de crise ; iv) Suivi-évaluation et capitalisation.

Le projet est piloté par Solidarité Internationale (chef de file) et le Gret, en lien avec les partenaires institutionnels et opérationnels, en particulier l’ONEA et les communes. Le Groupe URD assurera une mission de suivi-évaluation et capitalisation, en lien rapproché avec SI et le Gret.

Le projet comprend deux bailleurs de fonds sur des périmètres géographiques différents.

Enjeux et défis spécifiques

Il s’agit d’un projet innovant de définition et opérationnalisation du « Nexus » dans le secteur de l’eau potable, une première, qui, s’il atteint les résultats escomptés, pourrait induire à terme des changements de pratiques significatifs dans l’organisation du secteur au Burkina Faso. À noter que les bailleurs considèrent ce projet comme un pilote régional à fort impact potentiel.

À ce titre, le/la chef.fe de projet nécessite à la fois (i) une bonne compréhension et maîtrise des enjeux et limites des interventions humanitaires et d’aide au développement – afin d’en extraire le meilleur, et (ii) d’une capacité à induire le changement auprès d’institutions et d’acteurs intervenant dans le secteur de l’eau.

Missions/Fonctions du/de la chef.fe du projet P2RSP

Le/la chef.fe du projet P2RSP sera l’interlocuteur principal des partenaires opérationnels et sera responsable de l’exécution du projet pour le Gret. En lien avec le coordinateur de projet de Solidarité International, il/elle assurera la coordination des actions du projet et sera responsable de la mise en œuvre des actions pilotées par le Gret. Il/elle participera à toutes les phases de conception et de mise en œuvre de l’ensemble des activités, prendra les décisions entrant dans son domaine de compétence et les soumettra aux partenaires et la maîtrise d’ouvrage désignée. Il/elle veille au respect des procédures du projet et assure la gestion de l’équipe du projet.

Plus précisément, il/elle sera chargé.e de :

  • En appui au coordinateur du projet (SI) et en lien avec le responsable de projets du siège (RPS), contribuer de façon rapprochée et continue au pilotage du projet, au suivi des activités/résultats sur chaque volet d’intervention, et à l’articulation et la coordination des interventions entre les différents volets du projet.
  • Entretenir de bonnes relations et assurer une parfaite coordination et communication avec et entre l’ensemble des parties-prenantes du projet. À ce titre, il/elle participe à l‘organisation et au bon déroulement de l’ensemble des rencontres planifiées tout au long du projet (comités de pilotage, comités de suivi technique, comités scientifiques etc.) et prévoit des échanges réguliers avec les partenaires clés du projet.
  • Coordonner, superviser et assurer la gestion des équipes terrains du Gret (6 à 7 personnes). Il assurera le renforcement des compétences des équipes terrain dans la mise en œuvre de leurs activités.
  • Superviser et coordonner la mobilisation des partenaires et experts intervenant sur le projet (termes de références, contractualisation, suivi) ;
  • S’assurer de la qualité et de la pertinence des approches proposées (ingénierie sociale, organisationnelle, financière et institutionnelle) et de leur adéquation avec les méthodologies initialement proposées ;
  • Apporter son expertise dans les domaines de l’organisation et l’économie des services publics de l’eau en milieu urbain et semi-urbain (études, appui-conseil) ;
  • Assurer le contrôle qualité des documents produits par son équipe, en lien avec le responsable de projet du siège.
  • S’assurer du bon avancement des activités – dans le respect des délais impartis – et de leur qualité d’exécution, en veillant notamment à une mobilisation adéquate des ressources et expertises nécessaires à chaque activité ;
  • Assure la gestion des moyens et ressources du projet : suivi budgétaire, validation et transmission des rapports financiers, ordonnancement et suivi des dépenses de fonctionnement et de personnel, préparation des documents et exécution des paiements liés aux marchés et contrats de prestations de service, gestion des ressources humaines et de la logistique.
  • Responsable du reporting bailleurs pour le compte du Gret.
  • Contribuer au renforcement du positionnement institutionnel du Gret auprès des institutions nationales, locales et des bailleurs de fonds et d’alimenter la réflexion dans le domaine de la gestion de l’eau en situation de crise au Burkina Faso,
  • Contribuer activement à la démarche de capitalisation, de publication et dissémination des résultats et leçons apprises du projet.
  • Contribuer à la valorisation/communication des actions, en lien avec la cellule communication du Gret,

Le/la chef.fe de projet est sous la responsabilité hiérarchique du représentant du Gret au Burkina Faso et sous la responsabilité fonctionnelle du responsable projets basé au siège.

Il/elle travaille en coordination étroite avec le coordinateur de projet de SI et les autres cadres opérationnels. Il/elle rend compte de ses activités au responsable projets basé au siège et sollicite son appui en tant que de besoin.

 

Expériences / Formation

  • Diplôme d’ingénieur ou master relatif à l’économie, le développement de services environnementaux ou développement local.
  • Expérience professionnelle de 10 ans minimum, dont 3 ans minimum en tant que chef de projet dans les pays du Sud. Au moins deux expériences liés au renforcement de services de l’eau en milieu urbain. Expérience de travail en contexte de crise appréciée.
  • Une première expérience au Burkina Faso est fortement appréciée.
  • Expériences en gestion d’équipe avec sensibilité de se positionner en appui, coaching en vue d’accompagner le renforcement des compétences des cadres et membres de l’équipe.
  • Expériences en animation de réunions et de formations.
  • Expérience dans la gestion des relations avec les institutions publiques, les collectivités territoriales, les associations et les habitants-usagers.
  • Bonne maîtrise et expérience des outils de gestion de projet (planification, finances, suivi, archivage des documents…).
  • Fort intérêt pour les problématiques de développement de services urbains dans les PED, la connaissance des problématiques et du contexte au Burkina Faso serait un plus.
  • Expérience du travail en équipes pluridisciplinaires et interculturelles ; ouverture pour comprendre et s’insérer dans l’approche du Gret au Burkina Faso.
  • Expérience et/ou forte capacité d’adaptation à des contextes de pays en crise et à des périodes de travail en mode dégradé ; bonne capacité de décodage des signaux dans un contexte d’insécurité.
  • Autonomie, sens des responsabilités, capacité d’initiative.
  • Très bonnes capacités d’analyse, de rédaction et de synthèse.
  • Maîtrise de l’outil informatique de bureau, la maîtrise des outils d’enquêtes dématérialisés serait un plus (par exemple Kobotoolbox).
  • Maîtrise de l’anglais ; la maîtrise du mooré serait un plus.

Salaire

  • Date de démarrage prévisionnelle : Janvier 2021
  • CDD d’une durée de 24 mois
  • Rémunération en fonction de la grille du Gret
  • Poste ouvert à une candidature nationale et internationale
  • Poste basé à Ouagadougou, avec éventuellement des déplacements sur la région concernée par le projet en fonction de l’adéquation aux procédures de sécurité du Gret

Comment postuler

Merci de transmettre CV et lettre de motivation à l’adresse e-mail suivante : accueil@gret.org et insérer dans l’objet du mail la référence « Responsable projet P2RSP au Burkina Faso» avant le 10 décembre  2020.

Merci de ne pas téléphoner. Seuls les candidat.e.s sélectionné.e.s seront contacté.e.s.

Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :