France

La Chaîne de l’Espoir recrute 01 Coordinateur adjoint

La Chaîne de l’Espoir recrute 01 Coordinateur adjoint , KABOUL/Afghanistan

Selon l’organisation, le salarié peut être amené à exercer tout ou partie des activités décrites. De même la liste des activités définies ci-dessous n’est pas limitative et peut évoluer en fonction de l’organisation du service

La Chaîne de l’Espoir intervient en Afghanistan depuis le début des années 2000. En 2005, elle a construit l’Institut Médical Français pour l’Enfant (IMFE) à Kaboul, un hôpital pédiatrique à but non lucratif, afin de fournir des soins chirurgicaux de haute qualité pour les jeunes patients. Depuis 2006, le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) est responsable de la gestion globale de l’IMFE, la Chaine de l’Espoir intervenant en appui médical et en faveur de l’accès aux populations les plus vulnérables.

En 2016, l’hôpital s’est agrandi avec l’ouverture du Pôle Mère-Enfant offrant des services de gynécologie, obstétrique et néonatologie, devenant ainsi l’Institut Médical Français pour la mère et l’Enfant (IMFE). Des services pour l’adulte ont également été développés ces dernières années.

En 2020, La Chaîne de l’Espoir continuera de défendre l’accès gratuit aux soins spécialisés de qualité pour les enfants et femmes afghanes les plus vulnérables. Un projet pilote, en partenariat avec d’autres ONG et visant la prise en charge médicale de femmes en situation de grande vulnérabilité, a démarré en septembre 2020 et pourrait se poursuivre au cours des prochaines années.

OBJECTIFS

En étroite collaboration avec le Coordinateur Pays, le/la Coordinateur.trice Adjoint.e assure les activités ci-dessous en lien avec le siège de La Chaîne de l’Espoir. Les contours précis de la mission dépendent de la complémentarité dans le binôme formé sur la base des connaissances, compétences et de l’expérience de chacun.

MISSIONS ET ACTIVITES

  • Proposer et développer une stratégie opérationnelle, en ligne avec la politique de l’association, les politiques publiques et les besoins locaux.
  • Mettre en œuvre et assurer le suivi des projets de la Chaine de l’Espoir en Afghanistan : le projet de formation et de soins à l’IMFE et le projet « Pavillon des Femmes et des Enfants »
  • Assurer de la mise en place et de la mise en œuvre des procédures support (comptabilité, budgets, trésorerie, achats, RH, stocks, etc.) et de contrôle interne ;
  • Travailler en étroite collaboration avec l’IMFE sur la collecte et circulation des données,
  • Être garant de la qualité de la gestion budgétaire et de l’information financière remontée au siège ;
  • Assurer la rédaction des rapports aux bailleurs de fonds en collaboration avec le siège et la responsable des financements institutionnels ;
  • Organiser et suivre les missions médicales, paramédicales et de coordination ;
  • Organiser les webinaires en lien avec le Pôle « Innovation » au siège de la Chaîne de l’Espoir ;
  • Assurer le suivi des activités de La Chaîne de l’Espoir dans le cadre du programme de formation Postdoctoral de l’IMFE ;
  • Assurer la visibilité de La Chaîne de l’Espoir et de ses programmes en Afghanistan (articles, newsletter, évènements etc.).

Et en l’absence du Coordinateur Pays, le/la Coordinateur.trice Adjoint.e assure les responsabilités du Coordinateur Pays relatives à la gestion de la sécurité et à la représentation, décrites ci-dessous :

  • Assurer le suivi de la situation sécuritaire et le respect des consignes de sécurité du personnel envoyé par la Chaine de l’Espoir en Afghanistan : en lien avec la direction de l’hôpital et les responsables sécurité de l’IMFE et de l’AKDN.
  • Assurer la représentation de La Chaîne de l’Espoir auprès des partenaires de l’IMFE, de l’ambassade de France, des partenaires techniques et financiers et ONG présents en Afghanistan, et collectifs locaux dont La Chaîne de l’Espoir est membre.

PROFIL ET COMPETENCES REQUISES

Profil

  • Diplôme universitaire (Science Po, gestion de projets administration et fiances)
  • Expérience d’au moins 3 ans à des postes à responsabilité dans une ONG.
  • Expérience de l’expatriation en contexte difficile ou post-conflit
  • Expérience de collaboration avec des partenaires, ambassades et bailleurs institutionnels.
  • Maitrise du français et de l’anglais

Compétences

  • Rigueur, esprit d’analyse et de synthèse.
  • Qualités rédactionnelles.
  • Excellente capacité d’expression et de compréhension, à l’oral et à l’écrit, en français et en anglais.
  • Autonomie, ouverture, esprit d’équipe, diplomatie.
  • Capacités de négociation, orienté solution.
  • Gestion du stress.
  • Adhésion aux principes humanitaires et au code éthique de La Chaîne de l’Espoir.

Conditions spécifiques  

Transport, logement et repas :

  • Prise en charge des déplacements vers et sur le lieu de travail.
  • Chambre individuelle dans logement collectif pris en charge.
  • Prise en charge des repas au bureau et à la guesthouse.

 Couverture médicale :

  • 100% de couverture des frais médicaux + assurance rapatriement.

Congés et RnR :

  • 2 jours de congés par mois travaillé + 6 jours de RNR toutes les 8 semaines (=15 jours tous les 2 mois incluant les jours de voyage).
  • Prise en charge du transport du lieu de travail vers le domicile.

Contexte sécurité et vie locale :

Le contexte sécuritaire reste relativement instable à Kaboul. Le Coordinateur travaille et vit sur le site de l’hôpital français situé dans le sud de la ville dans un grand site arboré et dans un quartier protégé de Kaboul.

Hébergement confortable, avec un accès à un terrain de sport extérieur et une salle de sport/musculation. Implique une vie en communauté (avec les autres expatriés permanents et les médecins venant régulièrement en missions) et le respect de règles de sécurité strictes.

Les déplacements en ville sont autorisés uniquement pour des motifs professionnels, sous réserve de l’accord de l’IMFE et/ou de LCDE.

Horaires de travail

Du dimanche au jeudi, de 9h à 18h-19h avec des heures supplémentaires à prévoir, notamment le samedi

Expériences / Formation

  • Diplôme universitaire (Science Po, gestion de projets administration et fiances)
  • Expérience d’au moins 3 ans à des postes à responsabilité dans une ONG.
  • Expérience de l’expatriation en contexte difficile ou post-conflit
  • Expérience de collaboration avec des partenaires, ambassades et bailleurs institutionnels.
  • Maitrise du français et de l’anglais

Salaire

selon expérience

durée : 1 an

Comment postuler

envoyez CV + LM à recrutement@chainedelespoir.org

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :