Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé(e) Supérieur(e) de la Nutrition et de la Protection Sociale

La BAD recrute 01 Chargé(e) Supérieur(e) de la Nutrition et de la Protection Sociale, AHHD2 « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances
Chargé(e) Supérieur(e) de la Nutrition et de la Protection Sociale, AHHD2
Titre du poste: Chargé(e) Supérieur(e) de la Nutrition et de la Protection Sociale, AHHD2
Grade: PL5
Poste N°: 50054953
Référence: ADB/20/063
Date de clôture: 14-juin-2020
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE:
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ’ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence de l’agriculture, du développement humain et social est un complexe sectoriel axé sur les objectifs prioritaires « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » des High 5 au titre de la Stratégie décennale de la Banque. Les objectifs visés par le complexe sont les suivants : i) l’élaboration de politiques et de stratégies, ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue aux régions, grâce à un pool de spécialistes qui peuvent être consultés sur les transactions complexes, iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement, et iv) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».
LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :
Le Département du capital humain, de la jeunesse et du développement des compétences, qui fait partie de la Vice-présidence de l’agriculture et du développement humain et social assure la coordination des actions menées en vue de la réalisation de l’objectif « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » et contribue à la réalisation des autres objectifs des High 5. Il comporte deux divisions, à savoir i) la Division de l’éducation, du capital humain et de l’emploi (AHHD.1) qui met l’accent sur l’intensification de l’appui de la Banque en faveur de l’éducation supérieure, du développement des compétences et ii) la Division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition (AHHD.2) dont l’action porte essentiellement sur le renforcement des systèmes de santé, de protection sociale et de nutrition pour le bien-être des populations.
La Division de la santé, de la sécurité et de la nutrition est chargée de :
Piloter les efforts de développement et de promotion des travaux d’ordre politique et stratégique de la Banque afin que les opérations identifiées, élaborées et exécutées par les plateformes régionales mettent effectivement en œuvre les politiques et stratégies sectorielles pertinentes de l’institution ;
Proposer une assistance technique ou des services consultatifs et fournir une expertise aux régions en générant des connaissances pertinentes et en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées sur les questions techniques liées aux transactions complexes (communautés de pratique) ;
Promouvoir le développement de partenariats stratégiques avec des acteurs régionaux et mondiaux afin de mobiliser des ressources dans les secteurs du développement du capital humain ; contribuer directement aux activités des divers fonds fiduciaires et initiatives relevant du département AHHD ; fournir une expertise pour soutenir le Vice-président dans son rôle de porte-parole de la Banque auprès du public extérieur ; et
Assurer la cohérence de l’action de la Banque en matière de santé publique, de protection sociale et de nutrition dans toutes les régions.
LE POSTE :
Le/la Chargé(e) supérieur(e) de la nutrition et de la protection sociale relève du Chef de la division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition. Il/elle a pour responsabilité d’appuyer la réalisation du programme de la Banque en matière de nutrition et de protection sociale par l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, des stratégies et du plan d’action y afférents.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Chef de la division de la santé publique, de la sécurité et de la nutrition, et en étroite collaboration avec les parties prenantes internes et externes, le/la titulaire du poste exercera les fonctions suivantes :
Promouvoir et mettre en œuvre le programme multisectoriel de la Banque en matière de nutrition, en coordination avec les secteurs concernés, notamment, mais sans s’y limiter, la santé, l’éducation, la protection sociale, l’agriculture, l’eau et l’assainissement, le secteur privé et l’inclusion financière. Le/la titulaire du poste aura également pour mission de soutenir l’intégration de la protection / de l’inclusion sociale dans les opérations de la Banque ;
Appuyer la mise en place, la gestion et le suivi des interventions spécifiques de la Banque en matière de nutrition ;
Travailler en étroite collaboration avec les départements de la Banque chargés du secteur privé et de l’’inclusion financière pour établir ’ des partenariats avec les institutions financières et non financières compétentes en vue de l’élaboration et du financement d’opérations non souveraines et de la mise en place de partenariat public-privé en matière de protection sociale ;
Favoriser le développement de nouvelles activités et la mobilisation de ressources pour le financement des programmes de nutrition en collaboration avec les départements concernés de la Banque ainsi ’que les institutions financières multilatérales et bilatérales et les partenaires du secteur privé ;
Assurer l’intégration et la budgétisation appropriée du programme relatif à la nutrition dans les secteurs concernés au titre des ’opérations de prêt ;
Diriger des études appropriées sur l’efficacité des systèmes de protection sociale en ce qui concerne la transformation économique en Afrique ;
Assurer la coordination de la mise en œuvre des mesures de renforcement des capacités prises par la Banque en matière de nutrition et de protection sociale en Afrique ;
Préparer des demandes dans le domaine de la nutrition et de l’’inclusion sociale afin d’obtenir ’des financements bilatéraux et spéciaux ;
Soutenir les partenariats de la Banque en matière de nutrition et de protection sociale aux niveaux mondial, régional et national ;
Renforcer la collaboration entre la Banque et ses principaux partenaires en matière de nutrition et appuyer la mobilisation des ressources auprès des institutions de développement multilatérales/bilatérales, des donateurs et des institutions du secteur privé pour compléter les opérations du Groupe de la Banque dans le domaine de la nutrition ;
Représenter la Banque aux réunions techniques sur la nutrition et la protection sociale
Assurer le suivi de l’exécution des décisions et recommandations formulées au niveau international concernant la nutrition et la protection sociale pour tenir la Banque informée de l’évolution de ces enjeux.
Appuyer les travaux de recherche et les interventions de renforcement des capacités sur la nutrition.
Préparer des notes d’information, des points de discussion et des rapports de situation sur la nutrition et la protection sociale à l’intention de la Direction et du Conseil d’administration de la Banque ;
Exécuter toute autre tâche qui pourrait lui être assignée par la Direction.
Critères de sélection
Être titulaire d’au moins un Master (ou d’un diplôme universitaire équivalent) en économie du développement, études de développement, nutrition, protection sociale ou santé publique ;
Justifier d’un minimum de cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente en nutrition et en protection sociale au plan international et en Afrique et avoir une connaissance approfondie des questions et de la dynamique de développement en Afrique ainsi que des questions relatives à la vulnérabilité et à la réduction de la pauvreté ;
Maîtriser i les approches multisectorielles en matière de nutrition et de protection sociale, ainsi que les opérations de gestion des programmes et les partenariats relatifs à la nutrition et la protection sociale les en Afrique ; être capable de mettre en place des partenariats et d’offrir des services répondant aux besoins immédiats et aux intérêts à long terme des clients au sein et en dehors de l’institution ;
Faire preuve d’une capacité d’innovation pour intégrer la nutrition dans les autres secteurs ;
Avoir une bonne connaissance des projets de réduction de la vulnérabilité et de la pauvreté ;
Posséder une solide expérience en matière de gestion de projets et de travail d’analyse ;
Avoir les compétences nécessaires pour exécuter un travail de qualité dans des délais très serrés ;
Être capable de communiquer et de rédiger efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtriser les applications logicielles couramment utilisées par la Banque (Word, Excel, PowerPoint et SAP).
LE PRÉSENT POSTE DONNE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI AFFERENTES AU STATUT INTERNATIONAL. LE TITULAIRE DU POSTE SERA RECRUTE AU PLAN LOCAL ET NE BENEFICIERA DONC PAS DU STATUT DE FONCTIONNAIRE INTERNATIONAL.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
(le lien envoie un courriel)
Postuler
(le lien est externe)
Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploai en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :