Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé(e) du Renforcement Des Capacités

La BAD recrute 01 Chargé(e) du Renforcement Des Capacités, ECAD1 « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Cote D’ivoire
Banque et Assurances
Chargé(e) du Renforcement Des Capacités, ECAD1
Titre du poste: Chargé(e) du Renforcement Des Capacités, ECAD1
Grade: PL6
Poste N°: 50078304
Référence: ADB/19/231
Date de clôture: 10-déc-2019
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (High 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
Le Chef-économiste et Vice-président de la gouvernance économique et la gestion du savoir (ECVP) est le porte-parole de la Banque pour les questions à caractère économique et le Vice-président du Complexe responsable des questions relatives à la gouvernance économique et la gestion du savoir. Le Complexe a pour rôle : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque dans les domaines de l’économie, des finances, de la gouvernance financière et du développement socioéconomique ; de coordonner la production de travaux analytiques pour informer les politiques et interventions opérationnelles de la Banque ; et ii) de mettre systématiquement l’accent sur le rôle essentiel du savoir, de l’expérience et des enseignements tirés, et sur leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive des économies africaines.
 LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :
L’Institut africain de développement (ECAD) coordonne et exécute les programmes de renforcement des capacités dans les pays membres régionaux (PMR) de la Banque par : i) la prestation de services consultatifs en matière de renforcement des capacités ; ii) l’identification et la conception des programmes adaptés de renforcement des capacités et leur mise en œuvre ; et iii) en tirant parti des partenariats et en coordonnant la diffusion du savoir et les activités de sensibilisation, en vue de contribuer à améliorer la prise de décision, la gouvernance économique et le développement durable dans les pays membres régionaux.
L’Institut comprend deux divisions, notamment la Division de l’élaboration des programmes (ECAD.1) et la Division de la gestion des politiques (ECAD.2). L’objectif stratégique de la Division du développement des programmes (ECAD.1) est d’améliorer la base de connaissances et les programmes des pays africains en matière de promotion du développement. La Division entreprend donc la conception et la mise en œuvre des programmes et des activités visant à améliorer les connaissances générales et à renforcer les capacités institutionnelles pour diversifier les économies, stimuler la croissance et créer des emplois décents. Ceux-ci comprennent également des programmes destinés à soutenir les opérations de prêt de la Banque, à améliorer la qualité de son portefeuille et à assurer la réalisation de l’impact des projets et programmes financés par la Banque sur le développement.
LE POSTE :
Le/la Chargé (e) du renforcement des capacités, ECAD.1 jouera un rôle actif dans l’exécution quotidienne du mandat du Département. Il/elle veillera au respect de normes de qualité strictes et collaborera avec le personnel des autres départements de la Banque et les partenaires extérieurs à la promotion du renforcement des capacités en Afrique.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et l’orientation du Chef de division, Renforcement des capacités (ECAD.1), le/la titulaire du poste assumera les tâches suivantes :
 Élaborer des programmes, des stratégies et des notes conceptuelles pour le renforcement des capacités au profit des pays membres régionaux ;
Entreprendre des recherches sur les besoins de renforcement des capacités des institutions publiques, privées et non gouvernementales en Afrique concernant tout sujet pertinent pour la réalisation des Cinq grandes priorités de la Banque ;
Mettre au point des programmes innovants en vue d’améliorer la qualité du renforcement des capacités en Afrique ;
Gérer l’exécution des activités de renforcement des capacités telles que les ateliers, les séminaires, les conférences et les tables rondes au Siège de la Banque et dans les pays membres régionaux de la Banque ;
Participer activement à la mobilisation des ressources pour les activités de renforcement des capacités ;
Préparer des mémoires, des notes d’information et des articles de presse sur les activités de la Division ;
Évaluer l’efficacité des activités de renforcement des capacités et de perfectionnement de la Division ;
Effectuer toute autre tâche administrative confiée par le superviseur.
Critères de sélection
Être titulaire d’un Master en économie, politiques publiques, finances ou dans un domaine connexe ; la possession d’un Doctorat constituerait un atout ;
Avoir une solide expérience de l’enseignement, de la recherche ou des opérations assortie d’une compétence et d’une capacité avérées à élaborer des notes conceptuelles, à concevoir des programmes de formation et à donner des conférences dans l’un des domaines suivants : i) macroéconomie/gestion économique, ii) développement du secteur financier, iii) affaires fiscales (y compris la génération de recettes et la gestion de la dette), et iv) affaires fiduciaires d’une cellule d’exécution de projet (passation de marchés, décaissements ou gestion financière) ;
Justifier d’au moins quatre (4) années d’expérience professionnelle pertinente et progressive ; avoir l’expérience dans la prise de notes, la rédaction de rapports et de mémoires, et la capacité de gérer la diffusion des connaissances ;
Posséder de solides compétences analytiques et quantitatives, avoir une passion pour les chiffres et maîtriser l’utilisation des logiciels pertinents pour la création d’images, de tableaux et de graphiques ;
Avoir une bonne connaissance et compréhension des besoins de renforcement des capacités en Afrique tant au niveau national qu’au niveau des cellules d’exécution des projets ;
Être capable de rédiger des propositions pour la mobilisation des ressources ;
Être capable de conceptualiser de nouvelles approches et des innovations en matière de renforcement des capacités et de mettre au point du matériel de formation facile à utiliser ;
Avoir les compétences nécessaires pour interpréter les politiques, les directives et les procédures et y porter un jugement personnel ;
 Être apte à mener une réflexion stratégique et à établir le lien entre les objectifs de la Division et du Département d’une part, et les principaux objectifs stratégiques de la Banque d’autre part, et fixer les priorités en conséquence ;
Avoir un esprit d’équipe manifeste et de solides compétences en communication, en résolution de problèmes, en auto-organisation et en gestion du temps ;
Être orienté(e) vers les clients et les résultats et avoir une attitude proactive ;
Avoir d’excellentes aptitudes en communication écrite et orale (joindre un échantillon de documents que vous avez rédigés) en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Suite Microsoft Office.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :