Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé en Chef des Opérations d’intégration Régionale

La BAD recrute 01 Chargé en Chef des Opérations d’intégration Régionale , RDRI « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances
Chargé en Chef des Opérations d’intégration Régionale , RDRI
Titre du poste: Chargé en Chef des Opérations d’intégration Régionale , RDRI
Grade: PL3
Poste N°: 50102233
Référence: ADB/20/041
Date de clôture: 08-mai-2020
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
LE COMPLEXE :
Le Complexe de développement régional, d’intégration et de prestation des services vise principalement à renforcer les capacités régionales et à rapprocher la Banque des régions pour une meilleure prise en charge des activités des clients. Cinq plateformes régionales de développement, d’intégration et de prestation de service dirigées chacune par un Directeur général ont été créées, à savoir : l’Afrique australe, l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique de l’Est et l’Afrique centrale.
LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :
Le Département de l’intégration régionale assure l’orientation stratégique des programmes de travail relatifs à la priorité « Intégrer l’Afrique » au niveau régional tout en mettant l’accent sur la mise en œuvre au niveau national à travers les Documents de stratégie pays, afin de permettre aux pays membres régionaux de réaliser de meilleurs résultats. Le département collabore étroitement avec les parties prenantes internes (la Banque) et les partenaires externes pour lever les contraintes stratégiques, juridiques, réglementaires et institutionnelles qui entravent l’intégration régionale, le commerce et l’investissement intra-africains.
Les résultats prévus sont, notamment, l’élimination des barrières tarifaires et non tarifaires, afin de faciliter la circulation des personnes, des biens, des services et des autres facteurs de production. L’approche de la fonction « Intégrer l’Afrique » favorise les programmes de travail analytiques et pratiques qui permettent de réduire les coûts et le temps (durée) des transactions commerciales, d’étendre l’accès au marché dans les pays membres régionaux, de consolider les marchés régionaux plus petits et fragmentés, de faciliter le développement des chaînes de valeur et de renforcer l’industrialisation, les flux d’investissement transfrontaliers et le développement des entreprises africaines.
Les impératifs stratégiques clés comme la facilitation du commerce, le commerce des services, l’investissement direct et l’investissement au niveau des portefeuilles et le partage des produits du savoir, demeurent importants pour lever les contraintes des infrastructures immatérielles, tout en atténuant simultanément les risques au niveau des investissements de la Banque dans l’infrastructure matérielle. Par le biais de partenariats stratégiques, le Groupe de la Banque assure le leadership dans les questions commerciales clés telles que la Zone continentale de libre-échange pour stimuler le commerce et l’investissement intra-africains dans le cadre de la Vision et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.
LE POSTE :
Le cadre stratégique d’intégration régionale (CSIR) 2018-2025 donne l’orientation stratégique qui sous-tend le programme de travail du Bureau de coordination de l’intégration régionale. Les aspirations du CSIR sont les suivantes : i) mettre à contribution les High 5 pour appuyer la Vision 2063 de l’UA ; ii) améliorer la connectivité des infrastructures ; iii) accroître les liens et la connectivité des marchés ; et iv) soutenir l’intégration et l’inclusion financières.
L’objectif du Bureau de coordination de l’intégration régionale est de mettre en œuvre des activités qui soutiennent les réformes réglementaires et stratégiques et le développement des capacités institutionnelles pour assurer la circulation des biens et des services à travers les frontières afin de faciliter l’intégration économique de l’Afrique et le commerce mondial.
La Banque compte recruter un chargé en chef des opérations d’intégration régionale. Le titulaire du poste devra animer et donner une orientation stratégique au programme d’intégration régionale de la Division, notamment dans les domaines de l’intégration économique et financière régionale et de la connectivité des infrastructures, y compris les services logistiques. Il devra également approfondir le travail d’analyse et de connaissance de l’intégration régionale de la Banque, collaborer avec les pays membres régionaux, les communautés économiques régionales (CER), d’autres organisations internationales et des institutions subsidiaires de l’UA et des CER. Au sein de la Banque, le titulaire du poste assurera un leadership et apportera un soutien technique aux opérations d’infrastructures régionales/transfrontalières et concevra également des outils et des produits du savoir pertinents sur le plan opérationnel.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Chef de division – Bureau des opérations, et en collaboration avec d’autres membres du personnel du Département, le titulaire du poste assumera les tâches et fonctions suivantes :
Assurer la direction stratégique et commerciale du Département en ce qui concerne les activités autour des infrastructures régionales et de l’intégration financière de la région ;
Élaborer des programmes/projets d’intégration régionale qui soient pertinents sur le plan opérationnel pour l’intervention de la Banque, notamment dans le secteur des infrastructures, des marchés financiers, du système de paiement, de la hiérarchisation des projets, de la préparation des projets et du renforcement des capacités ;
Former et renforcer des coalitions / partenariats à l’intérieur et à l’extérieur de la Banque, notamment avec le secteur privé, l’UA, les CER, les institutions locales et les ONG ;
Apporter un appui à l’UA, à l’AUDA, aux CER et aux PMR dans la mise en œuvre de leurs programmes d’intégration régionale, en particulier le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA), l’Initiative présidentielle des champions des infrastructures (PICI) et les principaux programmes infrastructurels du continent tels que soulignés dans l’Agenda 2063 à l’échelle de la Banque ;
Encadrer le personnel moins expérimenté et lui donner des conseils sur la préparation des programmes, le travail d’analyse, les outils et autres produits et services ;
Initier, en étroite collaboration avec les départements régionaux, des programmes pour la planification, la convocation, le cadrage, le courtage et la coordination en amont des projets d’infrastructures régionales (énergie, transport, eau, etc.) ainsi que pour la réduction des risques liés aux infrastructures régionales afin d’attirer des investissements de type PPP et du secteur privé ;
Lancer des programmes visant à transformer les corridors de transport régionaux en corridors de développement économique ;
Mettre en place un cadre d’harmonisation des marchés financiers et des systèmes de paiement ainsi que des mécanismes de mobilisation des ressources en utilisant les marchés financiers ;
Instaurer un dialogue sur les initiatives continentales et mondiales telles que l’intégration des systèmes de paiement et des bourses ;
Mettre au point, en étroite collaboration avec d’autres départements, des instruments financiers pour la mobilisation des ressources au titre des projets régionaux ;
Contribuer à l’exécution de toute autre tâche confiée par le Chef de la Division des opérations.
Critères de sélection
Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en économie, en finance du développement, en développement international ou dans des domaines connexes du développement international ;
Posséder de solides compétences d’analyse et être capable de produire des rapports de haute qualité ;
Justifier d’un minimum de sept (7) années d’expérience progressive à des postes de responsabilité dans le domaine du financement du développement ; posséder une expérience opérationnelle en Afrique serait un atout ;
Avoir une vaste expérience professionnelle des questions d’intégration régionale, en particulier dans les domaines d’intervention du département avec les CER ;
Être très soucieux du service à la clientèle et être constamment préoccupé par l’obtention de résultats sur le terrain ;
Avoir une solide expérience opérationnelle et être capable de contribuer à la réflexion stratégique et d’intégrer des stratégies et politiques dans les programmes/projets de la Banque ;
Avoir une aptitude avérée à mener des recherches, à analyser et à établir des rapports ; avoir fait des publications sur des sujets liés au financement du développement, à la préparation de projets et à l’intégration régionale constituerait un atout supplémentaire ;
Avoir d’excellentes compétences en relations interpersonnelles et en communication ainsi qu’une capacité avérée à communiquer efficacement ses idées ;
Posséder de solides compétences en leadership et pouvoir notamment servir de mentor et d’encadreur et de travailler efficacement dans un environnement de gestion matricielle, à la fois en tant que chef et membre d’équipe ;
Maîtriser les outils informatiques : Word, Excel, PowerPoint, etc. ;
Avoir de bonnes compétences linguistiques notamment, une parfaite maîtrise du français ou de l’anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire