Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé de l’Appui aux transactions en Chef

La BAD recrute 01 Chargé de l’Appui aux transactions en Chef, PINS1 « être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

 

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances
Chargé de l’Appui aux transactions en Chef, PINS1
Titre du poste: Chargé de l’Appui aux transactions en Chef, PINS1
Grade: PL3
Poste N°: 50069783
Référence: ADB/20/039
Date de clôture: 08-mai-2020
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir un appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation est essentielle à la mission de la Banque qui vise à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation.
Les principales fonctions du Complexe consistent à i) renforcer l’environnement favorable au développement du secteur privé [et du secteur financier] propice à la croissance inclusive et au développement durable ; ii) appuyer l’aménagement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; et iii) accorder une attention renouvelée à la performance industrielle et commerciale en appui à la transformation structurelle sur l’ensemble du continent africain.
Le Complexe s’appuie sur le savoir, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution du programme de développement de la Banque.
LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :
Le rôle du Département d’appui aux ONS et au secteur privé (PINS) de la Banque est de promouvoir le secteur privé dans les pays membres régionaux (PMR), en veillant à ce qu’il joue un rôle central dans la pose des bases du rôle de la Banque au service du développement conformément à sa Stratégie décennale et ses Cinq grandes priorités (High 5).
Au sein du Département de l’appui au secteur privé, la Division de la stratégie et de l’appui aux transactions est chargée d’élaborer des stratégies, des politiques, des directives et des outils d’analyse utiles au développement du secteur privé ; elle assure également la gestion globale des clients et effectue pour les bureaux régionaux des missions spécialisées, avec des avis ponctuels sur le caractère bancable des transactions, de structuration, de modélisation et de conception de projets, en plus de fournir un appui technique aux opérations du secteur privé.
LE POSTE :
Le Chargé de l’appui aux transactions en chef devra diriger l’équipe d’appui aux capitaux propres et à la structuration qui soutient et oriente les opérations non souveraines vers le rehaussement du crédit, la bancabilité des transactions et la viabilité financière.
Il devra également i) conseiller les équipes de montage sur le meilleur modèle économique et financier à adopter afin d’optimiser l’utilisation des instruments financiers et des structures juridiques disponibles dans les transactions des ONS et ii) élaborer des approches de structuration en réponse aux exigences commerciales et juridiques spécifiques de la Banque, y compris les exigences du marché en matière de cofinancement lorsque la Banque agit en tant qu’arrangeur mandaté de premier rang.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision du Chef de division, le Chargé de l’appui aux transactions en chef dirigera l’équipe d’appui aux prises de participation et à la structuration et exercera les fonctions suivantes :
Structuration :
Mener et examiner les projets d’avis de structuration, présenter les solutions proposées pour les investissements à l’étude, clarifier les avantages et les inconvénients des diverses options de structuration ;
Coordonner, au moyen d’avis écrits, la rédaction et la révision des documents financiers et de projets ;
Piloter l’examen des conditions juridiques et financières des investissements et transactions potentiels, en vue de réaliser la vente future sur le marché secondaire des risques assumés auprès des investisseurs commerciaux, des financiers et des assureurs ;
Coordonner les conseils en matière de structuration aux chargés des investissements en participant activement à la présentation des propositions de financement aux clients/promoteurs, à la négociation des mandats de financement, en mettant l’accent sur les avantages de la syndication des prêts et des services de cofinancement.
Mettre au point des outils d’examen pour la structuration des transactions dans les PFR et les États fragiles en particulier.
Jouer le rôle de point focal pour le département en ce qui concerne les activités institutionnelles liées aux PPP.
Prises de participation :
Piloter l’appui au montage des prises de participation au titre des projets du secteur privé, essentiellement au niveau de l’origination mais également tout au long du cycle du projet ;
Coordonner les activités liées à la sélectivité et à l’arbitrage de la réserve de prises de participation ;
Établir une base de connaissances et procéder à une analyse comparative des prises de participation et superviser la collecte de renseignements opérationnels sur les catégories d’actifs (tendances du marché, analyse comparative, etc.) ;
Contribuer à la préparation de lignes directrices et de normes relatives aux investissements en prises de participation ;
Examiner le processus et les procédures liés aux opérations de la Banque en matière de prises de participation ;
Prêter une assistance ponctuelle à l’équipe de gestion du portefeuille de prises de participation.
Critères de sélection
Être titulaire d’au moins un Master ou son équivalent en finance ou sciences économiques ;
Posséder un minimum de sept (7) ans d’expérience professionnelle pertinente en consultation stratégique, en développement des affaires, en fonds de capital-investissement en gestion des actifs, en modélisation de transactions et en structuration, au sein de la Banque ou d’une institution similaire ;
Avoir une grande connaissance des méthodes d’évaluation des prises de participation pour les investissements sectoriels ;
Démontrer une solide expérience en matière d’évaluation des investissements, de financement de projets ou de financement institutionnels ;
Posséder une expérience des prises de participation directes et de l’évaluation des prises de participations du secteur privé ;
Maîtriser les instruments et techniques financiers
Avoir une connaissance approfondie des instruments de rehaussement de crédit, des prises de participations du secteur privé ou du capital-risque (préférable) ;
Avoir une connaissance approfondie des produits spéciaux (tels que les garanties) pour les investissements sectoriels ;
Avoir de l’expérience dans les structures d’agrégation et de mise en commun des ressources pour les investisseurs ;
Être apte à réagir rapidement face à de nouvelles situations et à anticiper de nouveaux enjeux ;
Avoir une capacité avérée à acquérir de nouvelles compétences (notamment dans les domaines du droit, de l’investissement, du capital-risque, de l’investissement d’impact, de la technologie et de l’innovation) ;
Adopter une approche disciplinée tout en maintenant la créativité et la pensée latérale pour résoudre efficacement les problèmes ;
Faire preuve d’initiative et d’innovation dans la proposition de solutions aux besoins des clients ;
Être capable de traiter des questions sensibles dans un environnement multiculturel et d’établir des relations de travail efficaces avec ses collègues ;
Avoir de solides compétences en matière de relations interpersonnelles, de communication et de négociation ;
Être apte à s’adapter à l’évolution rapide des besoins de l’écosystème des ONS de la Banque ;
Avoir de solides compétences de négociation, de diplomatie et une crédibilité pour traiter avec les clients à tous les niveaux ;
Être en mesure de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue ;
Maîtriser les logiciels standards de la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint).
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire