Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé de la stratégie du secteur privé en chef

La BAD recrute 01 Chargé de la stratégie du secteur privé en chef

Chargé de la stratégie du secteur privé en chef
Titre du poste: Chargé de la stratégie du secteur privé en chef
Grade: PL3
Poste N°: 50065852
Référence: ADB/19/067
Date de clôture: 10/05/2019
Pays: Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :
Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir un appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.
LE COMPLEXE :
La Vice-présidence pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation est essentielle à la mission de la Banque qui vise à développer le secteur privé, améliorer l’infrastructure et accélérer l’industrialisation. Les principales fonctions du Complexe consistent à i) renforcer l’environnement favorable au développement du secteur privé [et du secteur financier] propice à la croissance inclusive et au développement durable ; ii) appuyer le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; et iii) accorder une attention renouvelée à la performance industrielle et commerciale en appui à la transformation structurelle sur l’ensemble du continent africain. Le Complexe s’appuie sur le savoir, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et travailler avec les gouvernements à l’exécution du programme de développement de la Banque.
LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :
Pour des opérations du secteur privé efficaces, cohérentes et harmonisées menées par les 5 départements sectoriels de la Banque (énergie, infrastructures, industrie et commerce, agriculture et services sociaux, services financiers), un Département central d’appui aux activités liées aux ONS (PINS) a été récemment mis en place. Le rôle principal de PINS est de : (i) aider les départements sectoriels à concevoir et à surveiller efficacement et de manière cohérente les ONS, conformément aux pratiques optimales du marché et aux stratégies, politiques et directives connexes de la Banque, notamment la stratégie et la politique de développement du secteur privé, (ii) gérer le portefeuille organisationnel et des services partagés fournis aux autres départements des ONS.
LE POSTE :
Le Chargé de stratégie du secteur privé en chef est responsable de la gestion de plusieurs activités sous la direction du Chef de division. Il s’agit notamment de travaux en amont et d’analyses sur le développement du secteur privé en Afrique, les politiques, stratégies et directives relatives aux ONS, les profils du secteur privé des pays et l’appui pour la formulation des initiatives en faveur des interventions de la Banque dans les pays FAD et en transition, le renforcement de capacités sur ses stratégies et objectifs dans le secteur privé.
Le titulaire exerce un leadership et supervise la mise en œuvre du mandat du Groupe de la Banque, confié au nouveau département central du secteur privé, en matière de promotion des initiatives visant à développer les activités du secteur privé.
Fonctions et responsabilités
Sous la supervision et la direction du Chef de division PINS.1, le titulaire assumera les fonctions suivantes :
A – Stratégies et politiques
Préparer un diagnostic et une analyse des profils du secteur privé afin d’identifier les niches et les secteurs associés aux initiatives de la Banque qui présentent un fort potentiel d’impact pour les ONS en collaborant avec les chargés de programme pays, les économistes pays et autres membres du personnel des bureaux régionaux et nationaux, et des institutions homologues travaillant sur les plateformes de diagnostic pays.
Formuler des propositions pour généraliser les conclusions et les solutions pertinentes en matière de développement du secteur privé dans les documents de stratégie pays (DSP) et les documents de stratégie d’intégration régionale (DSIR) de la Banque, évaluer les différents piliers et le programme potentiel d’intervention du secteur privé de la Banque.
Coordonner la participation active de la Division à la mission du DSP et fournir des contributions clés liées aux discussions sur les DSP au sein des organes pertinents de contrôle interne et de décision (Comité d’examen des opérations — OPSCOM, Comité des opérations et pour l’efficacité du développement — CODE).
Contribuer à l’élaboration et à l’actualisation des politiques et directives relatives aux opérations non souveraines et au développement du secteur privé dans les pays membres régionaux afin de refléter la politique révisée des ONS et l’orientation stratégique de la version révisée de la stratégie des DSP.
Superviser et aider à la révision de la nouvelle stratégie du secteur privé de la Banque en collaborant avec SNSP.
Faciliter les synergies et la collaboration entre les opérations non souveraines et souveraines de la Banque pour appuyer les interventions efficaces du secteur privé dans les PMR.
B – Augmentation générale du capital, reconstitutions et mobilisation des ressources
Diriger les missions liées à l’AGC, à l’examen à mi-parcours du FAD, aux réunions annuelles, aux groupes de travail techniques des BMD, à l’AIF et aux ONS dans les pays en transition.
Représenter le Département dans les efforts de mobilisation des ressources menés par les autres départements de la Banque.
Servir de point focal pour les initiatives de cofinancement et de financement mixte.
C – Services consultatifs, analytiques et appui aux opérations du secteur privé
Fournir des contributions analytiques clés à la conception et à l’examen des instruments de prêt des ONS et à leurs examens et actualisations régulières.
Diriger la révision des manuels et des processus d’entreprises du secteur privé.
Procéder périodiquement à des évaluations approfondies et identifier les domaines dans lesquels la Banque peut catalyser les investisseurs et les ressources de tiers afin de fournir un financement adéquat pour la mise en œuvre de son programme du secteur privé dans le cadre de la plateforme CRM de la Banque.
Formuler des recommandations visant à donner de la visibilité au programme de développement du secteur privé de la Banque dans les marchés, régions et secteurs cibles, notamment en organisant et en participant à des missions spéciales de développement des entreprises.
Diriger l’élaboration des programmes de formation et de renforcement des capacités du personnel de la Banque dans le domaine des stratégies, politiques, directives et manuels opérationnels du secteur privé.
D – Autres
Contribuer à l’élaboration des discours de la PRST.
Aider le Vice-président chargé du secteur privé à fournir des notes clés et d’autres tâches ponctuelles.
Critères de sélection
Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables
Avoir au minimum un Master ou son équivalent en gestion d’entreprise, finance ou sciences économiques.
Posséder un minimum de sept (7) ans d’expérience pertinente en analyse stratégique, en analyse financière et économétrique et en développement des entreprises du secteur privé.
Maîtriser les défis du développement du secteur privé en Afrique et maîtriser les stratégies, politiques, procédures et pratiques pertinentes des institutions de financement du développement ;
Connaître en détail les dernières tendances et évolutions en matière de financement du développement pour prendre des décisions opérationnelles efficaces, y compris une très bonne évaluation des besoins des divers clients et des facteurs à prendre en compte pour faire avancer la réflexion des collègues sur les enjeux opérationnels.
Avoir fait preuve de leadership dans l’élaboration d’initiatives et avoir démontré sa capacité à appuyer diverses initiatives de mobilisation de ressources et de cofinancement.
Avoir une bonne connaissance des institutions de financement du développement (en particulier les BMD), des entreprises du secteur privé ainsi que du risque souverain sera un atout supplémentaire.
Posséder des compétences avérées en leadership, en travail d’équipe et en communication dans un environnement très diversifié et avoir de l’expérience dans la gestion au cours des trois dernières années d’équipes multidisciplinaires d’au moins cinq (5) personnes.
Avoir une bonne capacité à planifier, diriger, organiser et administrer efficacement diverses activités pour assurer l’exécution efficace du programme de travail.
Avoir fait ses preuves dans la formation et le maintien de partenariats très solides et fructueux.
Aptitude à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue.
Savoir utiliser les logiciels standards de la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint).
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  

A propos de l'auteur

Bamba

Laisser un commentaire