Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Chargé de la gestion des connaissances supérieur, BDEV3

La BAD recrute 01 Chargé de la gestion des connaissances supérieur, BDEV3  » être ressortissants d’un des pays membres de la BAD »

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances

Chargé de la gestion des connaissances supérieur, BDEV3
Titre du poste: Chargé de la gestion des connaissances supérieur, BDEV3
Grade: PL5
Poste N°: 50102221
Référence: ADB/20/089
Date de clôture: 01-aoû-2020
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :Le Conseil d’administration (BDIR) assume une fonction de contrôle et fournit des orientations stratégiques au Groupe de la Banque africaine de développement. Il est composé d’administrateurs qui sont des représentants des pays membres de la BAD. De façon spécifique, le Conseil d’administration est chargé de la conduite des opérations générales de la Banque et assume les fonctions suivantes : 1) déterminer la structure générale des services de la Banque ; 2) approuver la politique de financement et prendre des décisions concernant les prêts, les garanties, les prises de participation et les prêts de fonds octroyés par la Banque ; 3) déterminer les taux d’intérêt des prêts et les commissions de garantie ; 4) approuver le programme d’activités et le budget administratif de la Banque ; 5) préparer le travail du Conseil des gouverneurs ; et 6) soumettre des comptes et des rapports annuels, ainsi que les budgets administratifs à l’approbation du Conseil des gouverneurs. Le Conseil s’acquitte de ses fonctions en s’appuyant sur une série de comités permanents qui examinent et discutent des documents de politiques et de programmes et font des recommandations appropriées à l’ensemble du Conseil d’administration. L’Évaluation indépendante du développement (BDEV), l’Unité de médiation et de vérification de la conformité (CRMU), le Secrétariat du Comité de sanctions et d’appels (BSAB) et le Tribunal administratif (BATR) rendent compte au Conseil d’administration.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :La mission fondamentale de l’Évaluation indépendante du développement (BDEV) de la BAD est de renforcer l’efficacité de la Banque en matière de développement dans ses pays membres régionaux à travers des évaluations indépendantes et influentes, la supervision des processus et des produits d’autoévaluation et la participation proactive dans des activités de partenariats et de partage de connaissances sur l’évaluation. La mission essentielle de BDEV consiste à effectuer une évaluation indépendante, à fournir des enseignements pertinents, à élaborer et à harmoniser les normes et pratiques, à soutenir le développement des capacités d’évaluation en collaboration avec les organismes partenaires et à attester de la validité des deux processus ainsi que des résultats découlant des activités d’autoévaluation de la Banque africaine de développement. Par ailleurs, BDEV collabore et échange des informations avec les départements d’évaluation des organismes bilatéraux et multilatéraux de développement et entreprend l’évaluation conjointe des projets et programmes cofinancés.

BDEV comprend trois divisions, à savoir : BDEV.1, BDEV.2 et BDEV.3. Les divisions BDEV.1 et BDEV.2 se concentrent sur la conduite d’évaluations. BDEV.3, la division de la gestion des connaissances, de la diffusion et du perfectionnement des capacités, est chargée des activités de gestion, de diffusion et de promotion des connaissances relatives aux évaluations d’IDEV, et de l’appui au renforcement des capacités d’évaluation dans la Banque et les pays membres régionaux.
LE POSTE :Le principal objectif du Chargé de la gestion des connaissances supérieur est d’apporter un soutien aux équipes d’évaluation en encourageant la participation des parties prenantes tout au long du processus d’évaluation et en récupérant, compilant et présentant les connaissances en matière d’évaluation de manière à répondre aux différents besoins liés aux connaissances. Le titulaire du poste oriente le personnel moins expérimenté, les consultants et l’assistant d’équipe de la division, si nécessaire.

Fonctions et responsabilités Sous la supervision et l’autorité du Chef de la division BDEV.3, le Chargé de la gestion des connaissances supérieur aura à :
Travailler en étroite collaboration avec les Chargés de la gestion des connaissances principaux et les équipes d’évaluation pour mettre en œuvre les stratégies visant la participation des parties prenantes d’IDEV.Réaliser et contribuer à l’évaluation des besoins en connaissances du personnel des opérations de la Banque, de la direction, des membres du Conseil d’administration et des autres parties prenantes à l’évaluation. Élaborer des stratégies pour répondre à ces besoins.Élaborer et mettre en œuvre des plans de participation des parties prenantes conformément à la stratégie globale relative aux parties prenantes.Préparer la cartographie des parties prenantes, coordonner et préparer les communications avec les parties prenantes et répondre à leurs demandes.Travailler en étroite collaboration avec les chefs et équipes de projets d’évaluation afin de compiler et de partager les connaissances en matière d’évaluation et de répondre aux besoins des clients tout au long du processus d’évaluation.Organiser et assister aux réunions des parties prenantes avec les équipes d’évaluation et veiller à ce que les réponses et les demandes des parties prenantes soient transmises aux équipes d’évaluation dans les délais convenus.Assister aux réunions avec les clients, aux ateliers de planification en collaboration et rendre compte aux clients des progrès réalisés.Appuyer la mise en œuvre des stratégies de gestion des connaissances d’IDEV en apportant un soutien aux équipes d’évaluation tout au long du processus d’évaluation (à titre de pair évaluateur et en formulant des commentaires constructifs sur les documents d’approche, les rapports initiaux, les rapports d’évaluation (provisoires) et autres produits d’évaluation, le cas échéant), en entreprenant des actions de sensibilisation, en diffusant largement les résultats et les connaissances des évaluations d’IDEV et en répondant aux questions sur les évaluations.Préparer une gamme de produits de connaissance résumant et présentant les résultats et les enseignements tirés des évaluations d’IDEV, y compris des rapports d’évaluation, des mémoires et des faits marquants, des fiches d’information, des infographies, des productions audiovisuelles, des présentations, des enseignements tirés, etc.Veiller à ce que les produits répondent à des normes de qualité élevées et que leur contenu réponde aux besoins de connaissances des différents publics : le personnel et la direction des opérations de la Banque, les autorités et les bénéficiaires des pays membres régionaux, les autres partenaires de développement, les chercheurs/universitaires, les médias, etc.Diffuser les produits de connaissance d’IDEV par divers canaux, y compris la publication et la distribution par voie imprimée et électronique, le publipostage direct, les événements virtuels et physiques, le site Web d’IDEV, les médias sociaux, etc. Veiller à ce que les résultats des évaluations soient communiqués à l’ensemble de la Banque, notamment en organisant des présentations aux parties prenantes et au personnel.Nouer des relations et collaborer avec les autres départements de la Banque, les parties prenantes externes et les clients afin d’assurer la diffusion la plus large possible des connaissances en matière d’évaluation.Établir des relations avec les départements d’évaluation d’autres organisations afin d’échanger les pratiques exemplaires.Coordonner et guider le travail des membres du personnel moins expérimentés et des consultants.Effectuer d’autres tâches selon les besoins.
Critères de sélectionTitulaire d’au moins un Master 2 / DEA/ DESS ou d’un diplôme équivalent en Communication, Relations Publiques, Marketing, Sciences Sociales ou dans un domaine connexe.Une certification en gestion des connaissances est souhaitable.Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle en développement international.Connaissance du mandat, des priorités stratégiques, des politiques et des opérations de la Banque et d’IDEV.Capacité à planifier et à gérer des projets, à piloter des équipes de projet et à fournir des conseils d’experts aux équipes de projet.Connaissance des méthodologies, de la mise en œuvre, des développements et des tendances en matière de gestion et de communication des connaissances.Expérience en matière de gestion des connaissances et de communication.Expérience en matière d’approches participatives et de participation des parties prenantes.Expérience acquise après avoir contribué à un changement institutionnel/culturel.Capacité à garder une vue d’ensemble des enjeux avec une grande attention aux détails.Capacité à communiquer efficacement, à l’oral comme à l’écrit.Capacité à saisir et à communiquer des messages clés de manière succincte.Capacité de regrouper et de présenter les informations en fonction des besoins du public.Excellentes compétences en matière de recherche, d’écriture et de rédaction de rapports.Expérience de l’utilisation de différents canaux de communication, y compris les médias sociaux.Compétences et expérience en matière de campagnes de sensibilisation.Capacité à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue. La maîtrise des deux langues est souhaitable.Forte orientation client.Capacité démontrée à travailler en collaboration en tant que professionnel, fort esprit d’équipe, dans le respect des autres et des exigences éthiques du poste.Souplesse et capacité à travailler sous pression.Maîtrise des applications standard de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Access et PowerPoint) ; l’expérience de divers canaux de communication en ligne et de diverses approches de diffusion constitue un avantage supplémentaire. CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG(le lien envoie un courriel)
Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.
Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.POSTULER

Laisser un commentaire