Mauritanie

Gret recrute 01 stagiaire (H/F)

Gret recrute 01 stagiaire (H/F) pour rédiger un guide de bonnes pratiques d’exploitation des services d’eau en milieu rural en Mauritanie basé.e à Nouakchott.

Présentation du Gret

Fondé en 1976, le Gret est une ONG internationale de développement regroupant des professionnels. Il agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités en apportant des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Actif dans 28 pays en 2019, le Gret compte 14 représentations permanentes en Asie, en Afrique, en Amérique Latine (www.gret.org ).

  • Présent en Mauritanie depuis 1991, le Gret y a développé des programmes d’accès aux services essentiels (eau potable, hygiène assainissement, déchets solides) mais également de lutte contre la sous-nutrition et de sécurité alimentaire, en appui à des institutions publiques, acteurs privés, et au bénéfice des communes rurales et urbaines.

Les projets du Gret en matière d’eau potable et d’assainissement

Le Gret mène de nombreux projets en matière d’eau potable et d’assainissement dans le Sud de la Mauritanie.  Ces projets partagent l’objectif d’appuyer les différentes parties dans leurs rôles : les pouvoirs publics (commune, direction nationale) dans l’exercice de la maîtrise d’ouvrage des équipements collectifs, les exploitants pour la fourniture des services et les usagers pour faire valoir leurs droits. Il mène actuellement plusieurs projets dans le sud de la Mauritanie dont le projet Aicha et le projet RipEauste.

Le projet RipEauste

La pandémie liée au Covid 19 a affecté lourdement les populations de la Mauritanie et a mis en exergue les insuffisances en terme d’accès des populations aux services d’eau potable, à l’assainissement et à des dispositifs liés à l’hygiène nécessaires au lavage des mains, services essentiels à la lutte contre la propagation du Coronavirus. En réponse à ces enjeux, le projet vise à contribuer à améliorer la santé des populations et à limiter la propagation du virus Covid-19 en milieu rural Mauritanien par un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement et par la sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiènes et aux gestes barrières.  Plus spécifiquement, il s’agit de (OS1) Renforcer la résilience des opérateurs d’eau potable en milieu rural mauritanien face à la crise du Covid-19 et (OS2) d’améliorer durablement l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et les conditions d’hygiène des populations des régions du Brakna, Trarza, Gorgol, Guidimakha, Assaba, Hodh El Chargui et Hodh et Gharbi.

Le projet Aicha (Appui aux initiatives communales pour l’hydraulique et l’assainissement)

Le programme Aicha a été initié en 2009 par le Gret afin d’appuyer les communes du Trarza et Brakna dans l’exercice de leurs compétences en matières d’eau et d’assainissement. Ce programme a permis de poursuivre le travail qui avait été engagé durant le projet Pir Brakna en matière de délégation de service public dans le domaine de l’eau potable (DSP), de développer des outils de planification communale pour l’eau et l’assainissement (PCHA), d’expérimenter diverses approches de marketing de l’assainissement, et enfin d’initier le suivi des services. Une nouvelle phase de ce programme est mise en œuvre en 2021-2022 dans les communes de Rosso et Dar El Barka. Un volet d’appui à l’Onser (Office national des services d’eau en milieu rural) est également mis en œuvre à Ndiago et Tiguent.

Le contexte de l’hydraulique rurale en Mauritanie

Ces dernières années, les réformes de l’hydraulique en milieu rural en Mauritanie s’orientent vers une expansion du modèle de délégation de services publics, nécessitant une plus grande professionnalisation des opérateurs privés chargés de l’exploitation. Le Gret est engagé depuis de nombreuses années dans des projets visant à mettre en place ou renforcer des services d’eau et d’assainissement. Il a développé des outils visant à accompagner ces opérateurs privés dans leur gestion technique et commerciale ainsi que des approches d’ingénierie sociale pour que les populations soient dans des dynamiques positives liées à ces modes d’exploitation.

Le Gret souhaite pouvoir mieux formaliser les approches qu’il a pu développer à travers la réalisation d’un guide de bonnes pratiques d’exploitation des services d’eau en milieu rural en Mauritanie.

Missions de la.du stagiaire

Au sein de l’équipe « Services essentiels locaux », (SEL) en Mauritanie, et en coopération avec les équipes d’autres pays, le.la stagiaire sera chargé.e de:

  • Conduire une revue de documentation et des outils existants du Gret dans les domaines de l’exploitation des services d’eau potable en milieu rural et des approches d’ingénierie sociale. Il s’agira de prendre connaissance ii) des textes réglementaires, guides, contrats de délégation, etc de la Mauritanie i) des outils du Gret en Mauritanie et dans d’autres géographies iii) de recherche bibliographique de sources externes.
  • Contribuer au suivi des services d’eau en cours par le Gret : participer au processus de collecte et analyse de données des services d’eau suivis dans le cadre des deux projets. Le stagiaire sera chargé de proposer une fiche de synthèse automatisée des indicateurs principaux ;
  • Mener des entretiens auprès du personnel du Gret et de ressources externes : sur la base de la documentation et des premiers échanges avec les équipes projets, il s’agira de s’entretenir avec différentes personnes ressources (direction de l’hydraulique, opérateurs, services municipaux, autorité de régulation) pour prendre en compte leurs recommandations pour la rédaction de ce type de documents ;
  • Proposer un plan pour le guide de bonnes pratiques pour exploiter un service. Ce plan sera une ébauche des livrables finaux et proposera une organisation claire avec des renvois sur des fiches type. Des modèles de fiches seront proposés à ce stade.
  • Rédiger le document.

Le.la stagiaire prendra en compte les travaux conduits dans les projets du Gret d’autres pays et bénéficiera de l’appui méthodologique des experts du Gret.

Le.la stagiaire sera aussi amené.e à contribuer répondre à des attentes des équipes en place ainsi qu’à participer aux réflexions en cours.

Profil recherché

  • Formation bac+4 minimum en sciences techniques ou environnementales ;
  • Intérêt ou expérience dans les pays du Sahel
  • Très bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse.
  • Très bonne utilisation des outils de type tableur (par exemple Excel) et traitement de texte
  • Connaissance du / intérêt pour le secteur du développement, du milieu associatif et de la solidarité
  • Connaissance / expérience dans le domaine de la gestion des services d’eau potable.
  • Une première expérience de terrain dans les pays du Sud serait appréciée
  • Curiosité, polyvalence, autonomie, sens des responsabilités
  • Organisation et rigueur, sens de l’initiative et esprit d’équipe

Le GRET s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte activement contre toutes les formes de discrimination. Cette offre d’emploi est ouverte à toutes les personnes présentant le profil recherché

Conditions, indemnités, durée

Stagiaire basé.e au siège du Gret à Nogent-sur-Marne

Stagiaire basé.e à la Représentation du Gret à Nouakchott. Zone d’intervention : Sud et Sud-Est de la Mauritanie. Le.la stagiaire sera amené.e à se déplacer dans le Trarza, Brakna et Gorgol.

Stage conventionné et indemnisé (600,60 €/mois).

Durée du stage : 6 mois, à partir de début mai 2022.

Dossier de candidature et contact

Le dossier de candidature comprend :

  • Un CV ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Une production écrite (mémoire, rapport de stage, article, etc) significative au regard de la thématique du stage.

Merci d’adresser le dossier de candidature par mail en précisant la référence suivante dans l’objet « Stage Guide Eau  Mauritanie  » avant le 20 avril 2021 à accueil@gret.org. Les candidatures seront étudiées au fur et mesure de leur arrivée.

Merci de ne pas téléphoner

Pour en savoir plus sur le Gret : www.gret.org

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :