Recrutements au Sénégal

Grdr recrute 01 Chargé de mission agriculture alimentation

Grdr recrute 01 Chargé de mission agriculture alimentation

Le GRDR est une association, établie dans le bassin du fleuve Sénégal et en France depuis cinquante ans.  Depuis sa création en 1969, le « Grdr – Migration-Citoyenneté Développement » (www.grdr.org ) association internationale de solidarité, de droit français, accompagne les initiatives portées par les migrants et leurs partenaires sur les territoires le long des parcours migratoires [Afrique de l’ouest (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée Bissau), Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) et Europe (France, Italie, Espagne)]. Le GRDR inscrit son action dans un monde où l’interdépendance entre continents, pays et régions se renforce, alors que les inégalités et la précarité augmentent. Il veut contribuer à la construction d’un monde plus juste et plus solidaire et fonde son action sur une vision positive de l’avenir de l’Afrique de l’Ouest et tout particulièrement du Sahel. Il considère que la mobilité des hommes et des femmes est une chance pour les sociétés, une nécessité pour la construction du monde de paix de demain dans lequel nos sociétés en Afrique et en Europe sont liées.

Les actions du Grdr Migration-Citoyenneté-Développement sont organisées autour de deux piliers –  « la gouvernance citoyenne des territoires » et « les mobilités humaines » – et trois axes d’intervention complémentaires et articulés : « l’ancrage locale et la proximité », « les interdépendances entre les territoires » et la « production de connaissance ».

Ces deux piliers et ces trois axes constituent la matrice de l’action de l’association. Chaque équipe se réfère à cette matrice qui décline de manière opérationnelle les valeurs de notre charte. Et chaque programme doit pouvoir s’inscrire dans cette matrice et colorer de manière plus ou moins forte chaque case au carrefour des piliers et des axes.

Le bureau de la coordination nationale se trouve à Dakar et 2 cellules sont ouvertes à  Bakel et Ziguinchor. Tous les projets et études menés par le Grdr au Sénégal ont en commun de s’appuyer sur la base associative du Grdr dans les territoires et sur des partenaires de la société civile locale et des collectivités territoriales.

Consulter ici la charte de nos valeurs et nos actions : www.grdr.org

Collaboration/Partenariat avec d’autres structures

  • Les autorités locales de la région  de Tambacounda
  • Les collectivités territoriales ;
  • Les associations et fédérations d’organisations de la société civile (jeunes, femmes, migrants) ;
  • Les organisation paysannes et leurs réseaux/ organisations féminines
  • Les ONG locales et internationales
  • Les Universités, centres de formation et de recherche (UBG)

Financement des projets

Différentes sources de financements : Union européenne, AFD, MEAE-SCAC, CCFD-Terres Solidaires, Action Aid, Ambassade de France.

Nature des activités : Consulter ici la charte de nos valeurs et nos actions : www.grdr.org

Les activités du Grdr  au Sénégal sont organisées autour deux secteurs structurants :

  • Système alimentaire et gestion des ressources naturelles :
    • Sécurité alimentaire / souveraineté alimentaire
    • Adaptation des pratiques culturales respectueuses de l’environnement (transition agroécologique) ;
    • Prévention des conflits face au changement climatique ;
    • Gestion intercommunale de l’environnement ;
    • Eau et assainissement.
  • Gouvernance citoyenne des territoires :
    • Appui à la décentralisation et aux initiatives de développement local ;
    • Accompagnement de la transition urbaine
    • Coopération territoriale transfrontalière ;
    • Insertion professionnelle des jeunes et des femmes, entrepreneuriat d’économie sociale et solidaire, renforcement des capacités de la société civile et dialogue politique.

Ces actions s’inscrivent dans la continuité de l’intervention du Grdr et de ses partenaires dans la moyenne vallée du Fleuve Sénégal (Sénégal, Mali, RIM). Elles sont centrées principalement sur le renforcement du pouvoir d’agir des acteurs locaux dans l’aménagement durable des territoires.

La cellule de Bakel met en œuvre 3 projets complémentaires :

Le programme MAVIL : Le Grdr s’appuie sur son expérience de 20 ans d’accompagnement territorial dans la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal pour mettre en œuvre un programme en milieu urbain et périurbain croisant les enjeux d’accompagnement de la décentralisation avec les enjeux sectoriels (éducation & formation professionnelle, habitat durable, eau & assainissement, systèmes alimentaires territorialisés, santé, eau…). Ainsi, il s’agit, d’une part, d’accompagner les acteurs du développement urbain (collectivités locales et services publics, habitants, OSC, diaspora…) à maîtriser les enjeux de leurs territoires, en particulier ceux liés à la croissance urbaine et à l’adaptation des villes aux changements climatiques. Il s’agit, d’autre part, d’améliorer les services essentiels (eau, assainissement, déchets…) et de renforcer les fonctions urbaines (économiques, résidentielles, culturelles…). Il s’agit enfin de promouvoir un réseau de villes structuré et porteur d’un message commun.

Le programme TAPSA : Il s’agit dans ce programme d’accompagner les collectivités territoriales à travers les organisations de producteurs de développer des systèmes productifs durables, résilients, qui permettent une meilleure gestion de l’environnement, en d’autres termes le maintien des équilibres de l’écosystème et tout en préservant la santé publique des communautés.

Le programme de développement communautaire : Promouvoir l’autonomisation économique des femmes par l’élimination des normes sociales qui limitent leurs droits à une gestion durable des ressources naturelles

PRINCIPALES ACTIVITES

Le/la chargé(e) de mission  aura comme mission principale la  mise en œuvre des activités agriculture et alimentation et   aura pour objectifs :

  • D’animer une réflexion multi- acteurs sur la dynamique de transition agro- écologique au sein du département de Bakel. ;
  • D’appuyer la co- construction de stratégie visant à la reterritorialisation (relocalisation) des systèmes alimentaires ;
  • D’appuyer à la structuration de l’écosystème féminin dans l’agriculture et les secteurs connexes ;
  • D’appuyer la mise en œuvre de stratégies visant le développement de  l’économie en zone transfrontalière autour de la production, de la transformation, du conditionnement, du stockage et de la commercialisation des produits agro- écologiques et locaux (fruitiers, maraichers et céréaliers)
  • D’assurer le suivi des activités, la remontée des données et de contribuer à la capitalisation des résultats de ces initiatives.

Il (elle) aura  en particulier, en  collaboration  avec  ces  collègues, pour mission de :

 Piloter et mettre en œuvre d’un point de vue opérationnel des activités liées aux thématiques agriculture et alimentation

  • Contribuer au  pilotage  stratégique,  la  planification, la  mise  au  point  des  outils  et  des méthodes.
  • Garantir la  mise en  œuvre  et  le  suivi  du  planning  des  activités  sur  le  terrain  et  les relations  entre  le  projet  et  ses  parties  prenantes
  • Assurer un suivi budgétaire de pour ce qui concerne la zone de travail ;
  • Contribuer au suivi-évaluation et la capitalisation des activités du projet ;
  • Contribuer à la communication autour du projet et de ces résultats ;
  • Assurer le reporting technique ;

NIVEAU DE RESPONSABILITES

Le/la chargé(e) de mission sera sous la responsabilité hiérarchique de la coordinatrice nationale basée à Dakar. Il/Elle travaillera sous la responsabilité fonctionnelle du coordinateur du projet TAPSA Grdr et en étroite collaboration avec les chargés de programme et chargés de mission de la cellule de Bakel.

Expériences / Formation

FORMATION – EXPERIENCES

Le poste conviendrait à un(e) professionnelle(e) de formation supérieure dans des domaines tels que le développement rural ou  le développement économique local disposant d’une expérience d’au moins 4  ans. Ce poste nécessite une grande polyvalence et de grandes capacités d’adaptation.

CONNAISSANCES ET APTITUDES

  • Connaissance du fonctionnement des organisations paysannes et des exploitations agricoles ;
  • Bonne connaissance de techniques d’animation communautaires, du développement local et économique ;
  • Bonne connaissance théorique et pratique de l’agroécologie ;
  • Capacités rédactionnelles en français avérées ;
  • Sens des priorités ;
  • Sens de l’organisation et rigueur ;
  • Grande autonomie dans le respect des tâches déléguées ;
  • Bonne capacité à l’oral et à l’écrit ;
  • Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle ;
  • Sens de la communication multi-acteurs ;
  • Maîtrise du haalpulaar/ Soninké

Salaire

  • Salarié en Contrat à Durée Déterminé
  • Date de prise de poste souhaitée : Mai 2022
  • Salaire : selon la grille Grdr

Comment postuler

PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Composition du dossier de candidature :

  • Une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae détaillé faisant ressortir les expériences du candidat ;
  • 3 références à contacter (adresses mails, contacts téléphoniques…).

Les candidats enverront leur dossier par courrier électronique avec pour objet « Recrutement chargé de mission agriculture et alimentation Bakel » avant le 22 MAI à : dakar@grdr.org

Les candidats ayant les qualifications et expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission seront retenus à l’issue de la comparaison des CV , d’un test écrit et d’un entretien oral.

L’entretien oral concernera les candidats dont les CV et les tests écrits  auront été jugés recevables et présélectionnés.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :