Recrutements au Sénégal

GIABA/CDGC recrute 01 Chargé Des Entités Non Financières

GIABA/CDGC recrute 01 Chargé Des Entités Non Financières

GIABA/CDGC

Dakar, Sénégal
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Chargé Des Entités Non Financières
INTITULÉ DU POSTE Chargé Des Entités Non FinancièresINSTITUTION GIABA (CEDEAO)GRADE P3/P4ANNUAL SALARY UC43,414.62  USD68,449.59   /   UC50,354.45  USD79,449.26STATUS PERMANENTDÉPARTEMENT DIRECTION ÉVALUATION ET CONFORMITÉSUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE CHARGÉ DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET ENTITÉS NON FINANCIÈRESSUPERVISION
LIEU DE TRAVAIL DAKAR, SENEGALAPERÇU DES TÂCHES
Placé sous la supervision du Responsable des institutions financières et entités non financières, le titulaire du poste est chargé de remplir les fonctions suivantes :
RÔLE ET RESPONSABILITÉS
·         Participer aux exercices d’évaluation mutuelle du GIABA et rédiger des projets de rapports sur les sections des Rapports d’évaluation mutuelle (REM) portant sur les recommandations pertinentes du GAFI et résultats immédiats ;
·         Participer à : la formation des évaluateurs ; la formation préalable à l’évaluation ; la formation sur les Normes et la Méthodologie du GAFI organisée indépendamment par le GIABA ou par le GIABA en collaboration avec d’autres partenaires ;
·         Coordonner les exercices d’évaluation mutuelle qui pourraient lui être assignés ;
·         Analyser les rapports de suivi soumis par les États membres dans le cadre de l’évaluation mutuelle ;
·         Entreprendre l’identification, la conception et la mise en œuvre d’activités de renforcement des capacités liées à la LBC/FT à l’intention du secteur non-financier ;
·         Organiser des activités de renforcement des capacités à l’intention des entités professionnelles non financières désignées (EPNFD) des organisations à but non lucratif (OBNL), des  organisations confessionnelles, des organismes d’auto régulation(OAR), des entités d’auto régulation (EAR), autres acteurs non étatiques impliqués dans la conformité à la LBC/FT) dans les États membres
·         Aider à l’élaboration et/ou à la révision du cadre opérationnel de LBC/FT des États membres aux niveaux national, régional et international pour les institutions non financières ;
·         Servir d’interface pour l’échange entre le GIABA et le secteur non-financier sur les questions liées à la LBC/FT ;
·         Apporter sa contribution à la révision des Normes et Méthodologie du GAFI, des documents d’orientation et des meilleures pratiques, des procédures universelles d’Évaluation mutuelle (EM) ainsi que des processus et procédures d’évaluation mutuelle du GIABA et d’autres instruments dans le but d’améliorer la conformité aux exigences de la LBC/FT par les États membres ;
·         Apporter sa contribution à la production de projets de rapports pour les réunions statutaires du GIABA (Réunion plénière de la Commission technique ; Comité ministériel du GIABA (GMC) et autres fora) ;
·         Apporter sa contribution aux Rapports annuels du GIABA, aux Plans stratégiques, au Plan de travail annuel ou à toute autre publication pertinente du GIABA et/ou des membres du réseau mondial de la LBC/FT ;
·         Fournir un soutien technique aux autorités de régulation et de supervision compétentes, notamment en proposant des formations et d’autres programmes de renforcement des capacités visant à assurer le respect effectif des normes de la LBC/FT ;
·         Tenir une base de données complète/actualisée des parties prenantes du secteur non-financier des États membres ;
·         Fournir un soutien technique aux réseaux pertinents du secteur financier aux niveaux national et régional afin de renforcer la coordination entre les opérateurs et entre le Secrétariat et les opérateurs du secteur financier dans la mise en œuvre des mesures préventives de la LBC/FT ;
·         Apporter sa contribution à l’évaluation des besoins d’assistance technique des États membres dans le domaine des questions relatives au secteur non financier en matière de conformité à la LBC/FT ;
·         Assumer toute autre fonction qui pourrait lui être assignée.
DIPLÔMES UNIVERSITAIRES ET EXPÉRIENCE
·        Être titulaire d’au moins un diplôme de Licence en économie, droit, banque et finances ou toutes autres disciplines des sciences sociales pertinentes obtenu dans une université reconnue ;
·      Justifier d’au moins 5 années d’expérience pratique et à responsabilité assumée de manière progressive dans la mise en œuvre des mesures de conformité à la LBC/FT dans l’une des entités non financières ;
·      Avoir une connaissance approfondie des questions de LBC/FT (Normes et Méthodologies du GAFI, etc.) et des questions liées à la conformité ;
·      Avoir une excellente connaissance et compréhension de l’environnement régional de conformité dans le secteur non financier, et de l’environnement réglementaire régional, notamment la familiarité avec le cadre réglementaire national ou international de la LBC/FT relatif au secteur non financier ;
·      Avoir une connaissance et compréhension des instruments internationaux pertinents, notamment les traités de la CEDEAO, les Résolutions et Conventions de sécurité relatives au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme ;
·      Être en mesure de mener des évaluations des besoins d’assistance technique des États membres et d’élaborer des stratégies et des politiques sectorielles conformément aux normes du GAFI ;
·      Avoir une expérience en matière de renforcement des capacités au niveau national et/ou régional ;
·      L’expérience dans la conduite d’évaluations mutuelles de la LBC/FT constituerait un avantage supplémentaire.
LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes
COMPÉTENCES CLÉS RELATIVES À LA CEDEAO
·      Être capable de persuader/d’influencer les autres à prendre en compte un certain point de vue, à adopter une nouvelle idée ou à mettre en œuvre de nouvelles méthodes et pratiques ;
·      Être en mesure de diriger une équipe de stagiaires/débutants et d’inculquer un esprit d’équipe afin de mobiliser les employés et de réaliser un ensemble d’activités bien définies ;
·      Veiller au respect scrupuleux de la hiérarchie ;
·      Être en mesure de résoudre les problèmes qui surviennent avec un minimum d’orientation et/ou de recommander et d’expliquer des solutions ou des solutions de rechange pour approbation ;
·      Être en mesure de recourir au Code d’éthique pour son auto-gestion, la gestion des autres, des informations et ressources ;
·      Être en mesure d’encadrer les autres et de créer des boucles de rétroaction avec les superviseurs, les collègues et les collaborateurs afin de nouer de solides relations de travail et d’améliorer les performances.
·      Contribuer au maintien des objectifs et normes de performance de l’unité organisationnelle.
·      Posséder des compétences interpersonnelles assorties de la capacité de tenir un client informé des progrès ou écueils dans les projets ayant une pertinence pour le calendrier, la qualité et la quantité ;
·      Être en mesure d’interagir de façon proactive avec les clients et de nouer de solides relations de confiance fondées sur le respect mutuel et des discussions régulières ;
·      Être en mesure d’établir et de maintenir une crédibilité professionnelle auprès des clients/parties prenantes de manière à anticiper leurs besoins, à atténuer les problèmes et à trouver un juste équilibre entre les obligations professionnelles et la nécessité d’être sensible et réceptif à leurs besoins ;
·      Être en mesure de conseiller, d’aviser, de consulter et de guider d’autres personnes sur des questions relatives aux responsabilités assignées en matière de service à la clientèle et aux normes de service à la clientèle établies ;
·      Avoir la capacité de travailler sous pression.
·      Faire preuve de respect pour les différences culturelles, d’équité et avoir la capacité de bien se comporter avec des personnes d’origines, de nationalité, de sexe, d’ethnie, de race et de religion différentes ;
·      Faire preuve de compréhension en ce qui concerne les diverses opinions culturelles, en particulier en Afrique de l’Ouest, avec une sensibilité aux différences entre les groupes ; et avoir la capacité de remettre en question les préjugés et pratiquer la tolérance et l’empathie ;
·      Être en mesure d’écouter activement, de prendre en compte les préoccupations des personnes et de faire preuve de jugement, de tact et de diplomatie ;
·      Avoir la capacité de travailler dans un environnement interactif diversifié et inclusif qui bénéficie de diverses dynamiques ;
·      Avoir la capacité et la responsabilité d’intégrer les perspectives liées au genre et de garantir une participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail ;
·      Avoir la capacité d’encourager, d’autonomiser et de défendre les personnes de façon impartiale et transparente.
·      Avoir une bonne connaissance des institutions, secteurs, programmes et politiques de la CEDEAO ;
·      Avoir une parfaite connaissance des exigences opérationnelles internes de la CEDEAO en matière de programmes, projets, services et systèmes nécessaires pour réaliser les tâches et atteindre les objectifs de performance ;
·      Avoir une bonne connaissance des règles et procédures de la CEDEAO liées aux responsabilités assignées et pouvoir les expliquer clairement aux autres ;
·      Avoir une bonne connaissance de la culture, des structures et questions de performance et de priorités de la CEDEAO ayant un impact sur les responsabilités assignées ;
·      Avoir une parfaite connaissance des tendances, indicateurs, défis et opportunités de développement des États membres en ce qui concerne les projets/programmes assignés à son propre poste.
·      Avoir la capacité d’étudier des données/informations provenant de diverses sources, de déterminer les anomalies, tendances et problèmes, de présenter des conclusions et de formuler des recommandations;
·      Avoir la capacité de scinder les problèmes ou processus en parties clés afin d’identifier et de résoudre les lacunes dans les objectifs de service, d’assurance-qualité, de conformité et de performance ;
·      Avoir une bonne connaissance et la capacité à appliquer des techniques pour générer des idées créatives et de nouvelles approches pour atteindre les objectifs ;
·      Avoir la capacité d’utiliser les données probantes et la recherche pour éclairer les politiques et programmes et identifier les sources d’information pertinentes et appropriées, notamment les parties prenantes, les institutions régionales et/ou comités internes.
·      Démontrer une compétence informatique opérationnelle en recourant aux outils appropriés ;
·      Avoir la capacité d’utiliser judicieusement les graphiques et tableaux pour présenter efficacement les données numériques afin de rédiger des rapports/propositions techniques semi-complexes et de réviser/vérifier les modèles, lettres, etc. ;
·      Avoir la capacité de transmettre des informations de façon claire et concise, de manière succincte et organisée, tant par écrit que verbalement ;
·      Disposer de compétences interpersonnelles, faire des présentations, exprimer des opinions et débattre d’idées avec d’autres personnes de façon constructive ;
·      Avoir une parfaite maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
·      Avoir une bonne maîtrise de l’expression orale et écrite dans l’une des langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais). La connaissance d’une autre langue constituerait un atout supplémentaire.
·      Avoir la capacité d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action individuel pour atteindre des objectifs de travaux précis ;
·      Identifier, organiser des tâches et en assurer un suivi approfondi afin d’en faciliter l’exécution ;
·      Pouvoir apporter sa contribution à des projets et/ou les diriger conformément aux normes et techniques de gestion de projet acceptées, coordonner les contributions fournies par les autres pour fixer et tenir les délais ;
·      Savoir organiser les travaux, fixer des priorités et travailler dans les délais impartis, en prêtant attention aux détails, parties prenantes, indicateurs et risques ;
·      Être capable d’identifier, de recueillir et d’évaluer des indicateurs pour assurer le suivi de la performance et prendre des mesures correctives proactives le cas échéant.
Les candidatures devront être transmises à l’adresse : b17nonfinentoff@ecowas.int

Les candidats souhaitant proposer leur candidature pour un poste doivent télécharger le formulaire de demande d’emploi (JOB APPLICATION FORM) https://www.ecowas.int/current-careers/?lang=fr, le remplir et l’envoyer en pièce jointe en plus de leur CV à l’adresse électronique indiquée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :