Cote d'Ivoire

FAO recrute 01 Consultant national en atténuation du changement climatique

FAO recrute 01 Consultant national en atténuation du changement climatique

FAO

Abidjan, Cote D’ivoire
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Description de l’emploi:  2000386
Consultant national en atténuation du changement climatique
Date de dépublication: 20/févr./2020, 22:59:00
Organizational Unit: FRIVC
Type d’emploi: Travail temporaire
Type de réquisition: PSA (Accord de services personnels)
Grade: N/A
Lieu principal: Cote d’Ivoire-Abidjan
Durée: 105 jours
Numéro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
Les femmes et les ressortissants d’États Membres non représentés ou sous-représentés possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
Les personnes handicapées sont également encouragées à présenter leur candidature.
Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
 Cadre organisationnel
 En 2016, le Gouvernement de la Côte d’Ivoire a ratifié l’Accord de Paris qui vise à maintenir l’augmentation de la température moyenne mondiale à moins de 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels et à poursuivre les efforts pour limiter l’augmentation de la température à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels. En outre, la Côte d’Ivoire a soumis sa Contribution Déterminée au niveau National (CDN) à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2016. La CDN est considérée comme un document de politique nationale qui a pour objectif global de mettre le pays sur une voie de résilience climatique à faible émission de carbone et vise à aider le pays à contribuer à la réalisation de l’objectif de température mondiale sans compromettre ses besoins de développement. La CDN a estimé la réduction des émissions à 28 pour cent en dessous du niveau du Business As Usual, BAU (Cours Normal des Affaires) d’ici 2030, sous réserve d’un soutien international. Les secteurs de l’agriculture et de l’utilisation des terres, changement d’affectation des terres et foresterie (UTCATF) occupent une place éminente dans les composantes d’adaptation et d’atténuation de la CDN du pays.
Compte tenu de la place importante qu’occupent les secteurs de l’Agriculture, Foresterie et Autres Affectations des Terres (AFOLU) dans les pays en développement, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a un rôle essentiel à jouer pour appuyer ses pays membres dans leurs programmes de changement climatique afin, d’accélérer la mise en œuvre des CDN. La FAO, par le biais de son Programme de Coopération Technique (PCT), a lancé une initiative régionale visant à  » soutenir la Commission de l’Union africaine (CUA) et les pays, dans la formulation et le suivi du progrès des plans de mise en œuvre des CDN.  La Côte d’Ivoire fait partie des 4 pays qui bénéficieront de cet appui. Ce projet régional, mis en œuvre en collaboration avec la CUA et le Partenariat pour les CDN, appuiera l’élaboration d’un rapport régional sur les perspectives de mise en œuvre des CDN en Afrique. Le projet favorisera également un engagement plus large des parties prenantes, l’apprentissage, l’échange de connaissances et le partage de bonnes pratiques dans la région.
Afin d’accroître l’ambition mondiale, les pays qui ont ratifié l’Accord de Paris sont tenus de soumettre tous les cinq (05) ans leurs CDN révisées dans lequel les progrès réalisés en vue d’atteindre l’objectif de l’Accord doivent être indiqués. Les CDN révisées peuvent inclure, entre autres, un plus grand nombre de secteurs et d’actions, et des objectifs plus ambitieux.
La Côte d’Ivoire s’est engagée à renforcer sa CDN, grâce à l’appui financier de l’AFD, de la GIZ, de la FAO et du PNUD. Bien que des progrès importants aient été réalisés dans ce domaine, il existe encore des lacunes qui nécessitent une attention urgente.
A l’égard de ce qui précède, le bureau de la FAO en Côte d’Ivoire, en collaboration avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, souhaite recruter un consultant national (consultant en atténuation du changement climatique) pour renforcer la section atténuation de la CDN dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres (AFOLU).
L’objectif principal de la mission est de renforcer les actions prioritaires et les objectifs d’atténuation pour le secteur AFOLU en vue d’accroître l’ambition. La mission s’appuiera sur les efforts en cours du gouvernement et des autres partenaires au développement pour renforcer la CDN. Ce faisant, l’attention devrait être portée sur les niveaux de l’ambition, les budgets fournis par le gouvernement et les déficits de financement qui nécessitent un appui international afin de permettre à la Côte d’Ivoire d’être sur la bonne voie pour atteindre la cible de la CDN.
Le consultant doit travailler en étroite collaboration avec la Direction de la Lutte contre les Changements Climatiques (DLCC) du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, la FAO, le Partenariat CDN, la Commission de l’Union africaine et les autres parties prenantes concernées.
Position hiérarchique
 Le consultant national sera sous la supervision générale du Représentant de la FAO qui fournira des orientations stratégiques globales en coordination avec la Direction de la Lutte contre les Changements Climatiques du Ministère de l’environnement et du développement durable et l’Unité d’appui du Partenariat pour les CDN, la supervision directe de l’Assistant du Représentant en charge du Programme et la supervision directe du responsable technique du projet (LTO) basé au Bureau régional de la FAO pour l’Afrique et du point focal national du Partenariat pour les CDN, et en étroite collaboration avec les équipes techniques de la FAO au niveau pays, sous régional, régional et du Siege ainsi qu’au niveau de la Commission de l’Union Africaine.
Domaine de spécialisation
 Connaissances approfondies des dernières théories, outils et concepts en matière d’atténuation du changement climatique et de développement durable et de CDN
Familiarité avec les acteurs nationaux travaillant dans le secteur AFOLU en Côte d’Ivoire
Tâches et responsabilités
Le consultant national en atténuation au changement climatique réalisera les tâches suivantes :
 Analyser et évaluer les performances du secteur AFOLU dans la mise en œuvre de la CDN durant la phase antérieure à 2020 en vue de produire un rapport qui éclairera la prise de décision et l’amélioration de la CDN 2030 ;
Examiner les hypothèses et les paramètres utilisés dans les mesures d’atténuation de la CDN pour le secteur AFOLU en faveur de la réduction des émissions de 28 % par rapport au statu quo d’ici 2030. L’examen devra porter sur les calculs, les hypothèses et les méthodes utilisés dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur choisi ;
Évaluer les évolutions récentes dans le secteur de l’AFOLU, notamment les inventaires de GES actualisés, les tendances des indicateurs sectoriels, les changements dans les politiques et mesures nationales, les actions et plans des acteurs non étatiques et infranationaux et les tendances économiques et technologiques. Les projections d’émissions nationales devraient également être mises à jour ;
Analyser les liens pertinents, les synergies et compromis, les mesures d’atténuation, et les possibilités d’alignement avec d’autres processus nationaux tels que les plans nationaux d’adaptation (PAN), les programmes nationaux d’adaptation au changement climatique (PANA), les Objectifs de développement durable (ODD), et les plans d’action pour la mise en œuvre du Cadre de Sendai ;
Sur la base de tout ce qui précède, identifier les options de renforcement de la CDN liées à l’atténuation et réviser la CDN du pays en conséquence ;
En coordination avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, les partenaires au développement et d’autres organismes gouvernementaux compétents, organiser des ateliers de consultation des parties prenantes pour valider et finaliser les mesures d’atténuation ;
Rédiger un chapitre amélioré de la section sur l’atténuation de la CDN pour le secteur AFOLU, y compris les nouvelles mesures et cibles prioritaires d’atténuation recommandées ;
Diriger le processus d’élaboration d’un plan d’action pour la CDN (tant pour l’adaptation que pour l’atténuation). Le plan d’action doit identifier les obstacles à la mise en œuvre, et examiner et recommander des instruments politiques, financiers et technologiques pour mettre en œuvre les mesures d’atténuation ;
Accomplir toute autre tâche demandée par la Représentation de la FAO.
Le LTO et le point focal national du Partenariat pour les CDN seront les principaux contacts du consultant. Le consultant fournira une mise à jour bi-hebdomadaire sur l’état d’avancement du projet.
 LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
 Conditions minimales à remplir
Au moins une maîtrise en économie agricole/ foresterie, en économie de l’environnement, en science du changement climatique ou dans un domaine connexe.
Au moins 8 années d’expérience professionnelle pertinente dans dans l’atténuation des changements climatiques, l’inventaire des GES ou des projets connexes;
Connaissance courante du français et connaissance moyenne d’une autre de ces trois langues ou de l’anglais, espagnole ou arabe.
Excellentes aptitudes à communiquer en français, tant à l’écrit qu’à l’oral, et capacité à travailler en anglais.
Ressortissant de Côte d’Ivoire ou résident avec un permis de travail.
 Compétences de base exigées par la FAO
Attention portée aux résultats
Avoir l’esprit d’équipe
Sens de la communication
Établissement de relations constructives
Partage des connaissances et amélioration continue
Aptitudes techniques/fonctionnelles
Expérience du travail dans au moins deux lieux d’affectation ou domaines d’activité différents
Des références vérifiables de missions similaires de consultant en Côte d’Ivoire ou au niveau international;
Solides compétences en matière d’analyse et de recherche;
Fortes compétences en communication et capacité à communiquer avec diverses parties prenantes;
Compétences pour rédiger de manière autonome des rapports et des documents techniques
Excellente communication orale et écrite
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à Careers@fao.org  : .
Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
Seuls les diplômes d’aptitude linguistique délivrés par des prestataires externes reconnus par les Nations Unies et/ou les résultats des examens officiels de la FAO (examens d’aptitude linguistique de niveaux B et C et test de recrutement linguistique) seront acceptés comme attestation du niveau de connaissance des langues indiquées dans le formulaire de candidature en ligne.
Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/
COMMENT POSTULER
Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.

POSTULER

Formation accélérée en Communication & Marketing Digital à Dakar par Concoursn

Formation accélérée en Community Management à Dakar par Concoursn

Formation accélérée sur les obligations fiscales de l’entreprise

Formation accélérée en anglais parlé à Dakar

Formation accélérée en Gestion de la paie

Bourses d etudes au Sénégal par Concoursn

Bourses d etudes au Maroc par Concoursn

Terrains à Vendre à Thies à 1500000

Terrains à Vendre à Diass à 1000000

A propos de l'auteur

moussakayre_p082337i

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à ma chaine youtube '' Moussa Kayré '' https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :