Centrafrique

FAO recruits 01 International Coordonnateur du projet

FAO recruits 01 International Coordonnateur du projet

FAO

Bangui, RCA
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – International Coordonnateur du projet (2203181)

Description de l’emploi

CALL FOR EXPRESSIONS OF INTEREST – VACANCY ANNOUNCEMENT: 2203181

International Coordonnateur du projet

Date de dépublication: 13/déc./2022, 23:59:00

Organizational Unit: FRCAF

Type d’emploi: Travail temporaire

Type de réquisition: Consultant

Grade: N/A

Lieu principal: République centrafricaine-Bangui

Durée: 11 mois

Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les regions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. 

•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. 

•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. 

•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. 

•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. 

•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Cadre organisationnel

Le projet GCP/CAF/002/GEF « Restauration des Forêts et des Paysages en appui à la résilience des paysages et des moyens d’existence en République centrafricaine (RCA) » est la composante nationale du programme thématique du FEM intitulé Initiative pour le Restauration (TRI), mené par la FAO, l’UICN et le PNUE, dont bénéficient 10 pays, avec des opportunités accrues de partage des connaissances, de renforcement des capacités et de coopération sud-sud. Le projet de la RCA, financé par le Fonds de l’Environnement Mondial (FEM), est implémenté par l’Organisation des Nations Unis pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en partenariat avec les autorités nationales. Il a pour objectif principal la conservation de la biodiversité, la protection des services climatiques et écosystémiques à travers la restauration des paysages dégradées et la promotion de gestion durable des terres en RCA. Le projet a quatre composantes, à savoir : (i) l’amélioration du cadre politique et juridique, (ii) la mise en œuvre des initiatives de Restauration des Paysages Forestiers (RPF) et des activités complémentaires, (iii) le renforcement de capacité institutionnelle, la mobilisation des sources de financement supplémentaires et la mise à l’échelle, et (iv) la Connaissance, Partenariat et Suivi & Evaluation. 

Le projet FEM se focalise sur la réduction de la dégradation des forets, des paysages agro-pastorales afin d’éviter l’érosion du sol et la perte de fertilité de sols, de restaurer les services écosystémiques et augmenter durablement la productivité.  Des interventions de restauration seront proposées dans minimum 3,221 ha dans le Sud-Ouest de RCA et le projet épargnera directement 2,665 ha de la déforestation. La gestion durable des terres sera promue dans 22,232 ha et il y aura au minimum 3,000 ménages bénéficiaires directs du projet. Pendant la phase de préparation, le Sud-Ouest et les zones péri-urbaines de Bangui ont été proposés comme sites pilotes pour démontrer les avantages de l’approche FLR et en même temps de la promouvoir aux autres territoires du pays. La moitié de la superficie de restauration proposée (1,253 ha) aura lieu dans une zone de reforestation d’une concession forestière à travers un Partenariat innovant Public-Privé.

Position hiérarchique

Sous la supervision générale de la Représentation de la FAO en République Centrafricaine (BH), du service technique FLR de la FAO (LTO/FOA), du Comité de pilotage du projet et en étroite collaboration avec le Coordinateur National du projet (CNP) et le CTP, le Coordonnateur International du Projet (CIP) sera chargé d’appuyer le CNP dans son rôle de coordination de l’Unité de Gestion du Projet (UGP) qui sera le Secrétariat du Comité de pilotage du projet (CPP). 

Domaine de spécialisation

Foresterie

Tâches et responsabilités

Le CIP assumera spécifiquement les tâches suivantes :

•    Servir de point de contact de la FAO avec les partenaires du projet, et être responsable du fonctionnement et de la performance globale du projet ;

•    Gérer et superviser les ressources humaines affectées à l’UCP, y compris : assurer la supervision technique dans la mise en œuvre des activités du projet, la coordination au jour le jour et la communication avec les partenaires d’exécution du projet ;

•    Organiser les activités de renforcement des capacités des membres de l’UGP ; 

•    En coordination avec l’UCP, agir à titre de Secrétaire pour toutes les réunions et les activités CPP, y compris la préparation des documents et des rapports ;

•    Conformément aux PTA/B approuvées, développer les Termes de Références détaillées pour les consultants court-termes et les Lettres d’Accords, assister leur processus de recrutement en liaison avec les bureaux de la FAO et superviser ces consultants en s’assurant de l’atteinte des objectifs prévus dans leurs mandats respectifs ;   

•    Fournir son soutien au Responsable du budget pour classer les transactions relatives aux dépenses par résultat du projet en utilisant le système FPMIS de la FAO ;

•    Faciliter les différents ateliers prévus dans les PTA et assumer la responsabilité de préparer les rapports/comptes rendus de ces ateliers en liaison avec les partenaires provinciaux en étroite collaboration avec l’UGP et le CTP ; 

•    Préparer les Rapports d’Avancement semestriels du Projet (PPR) en étroite collaboration avec l’UGP, en rapportant le progrès d’exécution des activités, et le suivi de la réalisation des résultats et des indicateurs de résultats du projet

•    Soutenir le Chargé Technique d’Appui (LTO) en étroite collaboration avec le CNP dans la préparation du rapport annuel (PIR) d’exécution du projet ;

•    Appuyer le CNP dans l’organisation de réunions fréquentes afin de coordonner les activités du projet GCP/CAF/002/GFF avec les projets partenaires apportant des co-financements (WB, CAFI, AFD/FFEM etc…) et d’échanger régulièrement sur les bonnes pratiques ou les enseignements tirés afin d’harmoniser les approches ;  

•    Superviser la préparation des plans de travail du projet, l’organisation des programmes et des ateliers de formation et la liaison avec les services nationaux compétents pour une mise en œuvre coordonnée et effective des activités mises en œuvre par la FAO dans le cadre du programme TRI ; 

•    Effectuer en étroite collaboration avec le CNP la liaison avec les organisations  nationales  pertinentes ainsi que  les partenaires techniques pertinents et soutenir la communication régulière pour promouvoir la coordination et la collaboration entre les différentes partenaires ;

•    Coordonner la conception du système de suivi participatif du projet et exercer la responsabilité de la gestion globale du contrôle et l’évaluation de l’exécution des composantes et sous-composantes notamment: (i) mener des missions de terrain régulières de suivi sur les sites du projet du projet pour la collecte des informations qui seront incluses dans les rapports d’avancement semestriels du projet ; (ii) le suivi des progrès mensuels dans la réalisation des résultats et des indicateurs de résultats du projet; (iii) fournir des orientations teck niques et opérationnelles pour le personnel associé; et (iv) proposer des réorientations éventuelles dans les stratégies de mise en œuvre au cas où le projet n’atteint pas les résultats escomptés 

•    Assurer la liaison avec la FAO pour la mobilisation d’expertise internationale ;

•    Sur les conseils et le soutien du Représentant de la FAO en ce qui concerne la mobilisation des ressources, optimiser l’utilisation des financements existants, préparer des projets selon les besoins prioritaires du pays ; 

•    Réaliser des missions régulières dans le pays pour contrôler et garantir la bonne exécution des activités du projet dans le pays ; 

•    Préparer des rapports techniques dans les délais requis, suite à la demande des partenaires, de la FAO et des donateurs ;

•    Assurer l’intégration harmonieuse des activités du projet dans les activités de la FAO ;

•    Guider et appuyer les consultations des parties prenantes et planification de la prochaine génération du programme et financement d’une prochaine phase ; 

•    Diriger les efforts de mobilisation des ressources à travers l’identification et rencontre avec des bailleurs potentiels et la préparation et la soumission des documents de projets aux donateurs potentiels ;

•    Contribuer à la préparation des rapports tels que demandés par le donateur ; 

•    Préparer un rapport détaillé à la fin de la mission ; 

•    S’acquitter de toute autre tâche professionnelle dans son domaine de compétence à la demande du LTO ou du BH du projet au sein de la Représentation de la FAO en RCA selon les besoins.

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir

•    Diplôme universitaire superieur en Agroéconomie, Agronomie ou socio-économie, Foresterie ou diplôme universitaire (d’au moins Bac+5) en développement durable, foresterie, administration publique, développement international ou dans un domaine connexe ;

•    Au moins 10 ans d’expérience professionnelle en gestion de projet ainsi qu’en planification participative des activités de terrain ; un minimum de 7 ans d’expérience confirmée dans la gestion des projets financés à l’échelle internationale, en particulier les méthodes de gestion axées sur les résultats, cadre logique et connaissance en utilisation des indicateurs pour développement des rapports ;

•    Connaissance courante du français (niveau C) et connaissance moyenne (niveau B) de l’Anglais; pour les PSA, une seule langue de niveau C peut être exigée.

Compétences de base exigées par la FAO

•    Être axé sur les résultats

•    Avoir l’Esprit d’équipe

•    Savoir communiquer

•    Établir des relations constructives

•    Partage des connaissances et amélioration continue 

Compétences techniques/fonctionnelles

•    Une expérience de travail dans plus de deux pays en particulier dans des postes sur le terrain ; 

•    Connaissances et expériences sur l’approche de gestion axée sur les résultats ;

•    Capacité avérée à travailler et à établir des relations de travail à un haut niveau avec les médias, les organisations gouvernementales et non-gouvernementales ;

•    Connaissance de la gestion des ressources naturelles ;

•    Capacité éprouvée en tant que leader et bâtisseur d’équipe dans les pays en développement ;

•    Connaissance de la gestion des ressources naturelles ;

•    Capacité à rédiger des rapports analytiques clairs et concis pour la gestion de projet, la prise de décision stratégique et des conseils techniques sur les meilleures pratiques ;

•    Excellente capacité de communication orale et écrite en français et en anglais.

•    Capacité à rédiger des rapports analytiques clairs et concis pour la gestion de projet, la prise de décision stratégique et des conseils techniques sur les meilleures pratiques ;

•    Aptitude à travailler en équipe dans un environnement multidisciplinaire ; 

•    Expérience dans les projets du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM).

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).

• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’appel ne seront pas acceptées.

• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/

• D’autres offres peuvent être consultées sur la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULER

Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.

Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.

Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :