France

Expertise France recrute 01 Expert en surveillance épidémiologique h/f

Expertise France recrute 01 Expert en surveillance épidémiologique

Intitulé du poste : EXPERT.E EN SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE

Pays de la mission : RDC / Bukavu avec des déplacements possibles à l’intérieur du pays

Point d’attention : poste réservé aux nationaux

Type de contrat : CDD

Durée : 12 mois renouvelables

Date limite de dépôt de candidature : 31 Mai 2022

Expertise France

Expertise France est l’agence publique de conception et de mise en œuvre de projets internationaux de coopération technique. L’agence intervient autour de quatre axes prioritaires :

  • gouvernance démocratique, économique et financière ;
  • paix, stabilité et sécurité ;
  • climat, agriculture et développement durable ;
  • santé et développement humain.

Dans ces domaines, Expertise France assure des missions d’ingénierie et de mise en œuvre de projets de renforcement des capacités, mobilise de l’expertise technique et joue un rôle d’ensemblier de projets faisant intervenir de l’expertise publique et des savoir-faire privés.

Contexte et justification

La République démocratique du Congo (RDC) est un des pays les plus pauvres du monde, avec un système public de santé très fragilisé. Sa situation sanitaire et sociale est très délétère, marquée par des récurrences épidémiques (dont les épidémies d’Ebola).

Dans ce contexte, la feuille de route franco-congolaise de lutte contre les épidémies, signée en novembre 2019, a identifié des actions prioritaires qui ciblent des interventions humanitaires, le renforcement de l’accès à la santé ainsi que la prévention et la gestion de risques épidémiques à travers le renforcement d’un réseau de laboratoires et un appui à la Recherche en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Biomédicale (INRB). La RDC dispose d’une stratégie sectorielle de renforcement des laboratoires cohérente, qui fédère les partenaires pour sa mise en œuvre (dont la Banque mondiale avec le propret REDISSE, le Fonds mondial, l’USAID, la JICA et la KOIKA). C’est dans ce contexte que s’inscrit ce projet qui cible la province du Sud-Kivu.

Nom et descriptif du projet

Dans le cadre d’un financement de l’Agence Française de Développement (AFD), Expertise France (EF) met en œuvre un « projet d’appui au Réseau de surveillance épidémiologique One Health et laboratoires RESOH-LAB » en République démocratique du Congo depuis le mois de mars 2022.

La finalité de ce projet est de contribuer à l’amélioration de la santé de la population et de réduire les inégalités de genre en santé en transformant certains rapports de pouvoir femmes-hommes. En effet, la surveillance, la prévention et la riposte contre les maladies infectieuses sont autant d’éléments marqués par les inégalités de genre non seulement en matière d’exposition face aux agents infectieux, mais aussi en termes « d’agentivité » (de l’anglais agency) face aux risques épidémiques.

L’intervention visera à :

  • (i) Structurer progressivement un Laboratoire Provincial de Santé Publique tel que prévu par les orientations nationales, cette stratégie passant par le renforcement des services de laboratoires de la province du Sud Kivu pour le suivi des maladies et la surveillance épidémiologique ;
  • (ii) Renforcer l’efficience des stratégies de gestion des risques et de riposte par une réelle prise en compte de la situation des femmes face aux risques infectieux et de leurs rôles dans la surveillance épidémiologique.

Le projet se décline selon 3 composantes avec une prise en compte spécifique des aspects liés au genre et droits humains de manière transversale :

1. Renforcer le système de laboratoire en biologie médicale (disponibilité, qualité et accessibilité notamment pour les femmes) et améliorer la place et le rôle des femmes dans la gestion et l’organisation de ces laboratoires :

Améliorer la prise en charge des malades

2. Renforcer l’organisation et la gestion de la surveillance épidémiologique et de la riposte, ainsi que la coordination entre les services de laboratoires (santé humaine, animale et de l’environnement) et inscrire la province dans un réseau national de surveillance, en développant une sensibilité au genre et en intégrant des organisations de femmes dans la conception et le pilotage des systèmes de surveillance :

Mettre en place une gestion plus réactive et pertinente des alertes épidémiques

3. Elaborer un corpus de connaissances, de pratiques et d’évaluation sur les enjeux de genre et surveillance épidémiologique / sécurité sanitaire ; les diffuser pour enrichir le débat de politique publique sur ces sujets, et les mettre en œuvre selon un Plan d’Action Genre

Rendre explicite les discriminations de genre et les prendre en compte dans les stratégies

Avec un budget de 8 millions d’euros et d’une durée de 4 ans, ce projet vise à diminuer les inégalités de genre en santé et à renforcer la sécurité sanitaire des populations.

Le projet est prévu sur 2 phases, avec une première phase de 4 mois qui a pour objectifs de :

  • Affiner et finaliser le plan d’activités du projet, le plan de passation des marchés et le budget détaillé ;
  • Finaliser les différents partenariats ;
  • Signer l’accord de projet entre le Maitre d’Ouvrage (Expertise France) et le Ministère de Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention (MSPHP) de la RDC, définissant le cadre d’intervention, les objectifs et résultats du projet, et garantissant la parfaite intégration des activités dans les stratégies nationales ;
  • Finaliser le recrutement et l’installation de l’équipe de pilotage ;
  • Conduire les études genre complémentaires ;
  • Organiser le COPIL inaugural du projet.

Suite à cette première phase, une deuxième phase de 3,5 ans permettra la mise en œuvre opérationnelle des activités du projet.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet qu’Expertise France recrute un.e Expert.e national.e en surveillance épidémiologique.

Descriptif de la mission

Les éléments présentés ci-après sont généraux et présentés à titre indicatif. Les missions seront précisées ultérieurement selon des besoins prioritaires pré identifiés et les types d’appui à fournir.

Sous l’autorité hiérarchique du Chef de projet d’Expertise France (EF) pendant la phase de démarrage, et en suite du/de la Chef.fe de projet national.e EF basé.e à Bukavu/RDC pendant la phase de mise en œuvre, le/la Expert.e national.e en surveillance épidémiologiste – en collaboration avec l’Expert international et en collaboration avec les parties prenantes – aura pour mission de :

  • Contribuer à la réalisation du dispositif de surveillance épidémiologique notamment sur :
  • la disponibilité d’un protocole de suivi et d’alerte ;
  • la gestion numérique des données (logiciel de traitement des données, outils de gestion d’alerte et de géolocalisation, de formation des acteurs, etc.) ;
  • le rapprochement des données entre santé humaine, animale et environnementale (l’approche One Health) ;
  • la formation des acteurs (épidémiologie, analyse des données, gestion de base de données, rétro information, enjeux de genre).
  • Contribuer à l’identification des besoins en renforcement de capacités des laboratoires dans leur mission de surveillance épidémiologique (recueil des données cliniques transmises, confirmation de cas, etc.) ;
  • Contribuer au recensement des données sanitaires disponibles, à l’appréciation de la qualité des informations recueillies et à l’analyse des données ;
  • Contribuer à la proposition d’une méthodologie pour appuyer dans le cadre du projet l’élaboration d’un protocole de surveillance des pathologies infectieuses et l’intégrer dans les activités du projet avec une approche One Health ;
  • Exploiter les résultats des études épidémiologiques et participer à l’élaborer d’un plan d’action et un budget afférent ;
  • En collaboration avec l’Expert.e en biologie et l’Expert.e en genre, identifier des indicateurs et des cibles pour chaque objectif, résultats et activités ;
  • Etablir les liens avec les autorités sanitaires locales et nationales ;
  • Suivre les activités liées à la composante 2 du projet et validées par le COPIL qui se tiendra chaque année ;
  • Accompagner le système de surveillance épidémiologique et de riposte des Hôpital général de référence (HGR) des 15 zones de santé retenues par le projet dans la réalisation des activités de renforcement (techniques et RH) ;
  • Faire des visites régulières de supervision et de suivi du système de surveillance épidémiologique et de riposte en particulier sur le management de la qualité et des normes des bonnes pratiques ;
  • Suivre le déploiement du système de surveillance épidémiologique et de riposte à travers de la formation, des appuis techniques, la mise en place de système de gestion, contrôle qualité ;
  • Evaluer à échéances trimestrielles la progression des 15 systèmes de surveillance épidémiologique et de riposte des hôpitaux généraux ;
  • Suivre la progression de la prise en compte des inégalités liées au genre dans l’accès aux soins et aux postes et instances décisionnelles pour les femmes.

Expériences / Formation

Qualifications et compétences

  • Diplôme de niveau Master en épidémiologie, en santé publique, en sciences médicales (biologie, biotechnologies, hygiène, nutrition, e.g.), ou en sciences sociales ;
  • Diplômes universitaires complémentaires souhaités : biostatistiques, méthodologie, ethnologie, environnement, management ;
  • Bonne connaissance des systèmes de gestion de données épidémiologiques ;
  • Capacité à concevoir des études de santé publique ;
  • Excellentes capacités à construire des relations de confiance avec les partenaires nationaux et internationaux ;
  • Très bonnes capacités de communication écrites et orales (rédaction de rapports techniques, stratégiques ou d’activités liés à l’exécution d’un projet, rédaction de note ou d’articles d’information), à formuler des positions et à les défendre devant des autorités ;
  • Très bonne maîtrise des outils bureautiques, notamment Excel et Word ;
  • Excellente maîtrise du français (écrit et oral).

Expériences professionnelles

  • Expérience confirmée en santé publique d’au moins cinq ans (5) de pratiques professionnelles) ;
  • Expérience confirmée en conception de projet de santé publique et rédaction de document stratégique ;
  • Expérience du milieu hospitalier ou de la santé en général ;
  • Expérience souhaitée sur la sécurité sanitaire internationale ;
  • Expertise scientifique (diagnostic et recherche) ;

Connaissances professionnelles

  • Santé Publique et/ou Epidémiologie ;
  • Biostatistiques ;
  • Bio-informatique ;

Aptitudes

  • Capacités d’adaptation ;
  • Qualités relationnelles, aisance dans la communication ;
  • Forte capacité de coordination et de travail en équipe ;
  • Sens de la diplomatie ;
  • Esprit d’initiative, autonomie et réactivité ;
  • Aptitude à la prise de décision et au management ;
  • Capacités rédactionnelles ;
  • Capacités d’analyse et de synthèse ;
  • Sens de l’organisation et de l’anticipation.

Salaire

Informations complémentaires :

  • Lieu de la mission : Bukavu / RDC
  • Durée de la mission : 12 mois renouvelables
  • Date de prise de fonction souhaitée : 1er juillet 2022. L’Expert.e devra être en mesure de présenter des garanties suffisantes de disponibilités pour la prise de fonction dès cette date.
  • Rémunération : selon profil/ expérience.
  • Attention : poste réservé aux nationaux

Comment postuler

Documents à fournir :

Les candidatures doivent inclure :

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Photocopie des diplômes et attestations de travail
  • Trois références professionnelles incluant contacts mails et téléphoniques
  • Attention: poste réservé aux nationaux

Sans réponse de notre part dans un délai de 3 semaines, veuillez considérer que votre profil ne correspond aux besoins de notre organisation pour le projet RESOH-LABO.

Les candidat(e)s intéressé(e)s par cette opportunité sont invité(e)s à soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, par courrier électronique au plus tard le 31 mai 2022 sous référence « EXPERT.E EN SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE – RESOH_LABO » à l’attention de : timan.silue@expertisefrance.fr en copiant michel.dubois@expertisefrance.fr et abou.soumah@expertisefrance.fr

Expertise France se réserve la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Le processus de sélection se fera en deux temps :

  • Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
  • Dans un deuxième temps, les candidate(e)s sélectionné(e)s seront convié(e)s à un test écrit et à un entretien avec Expertise France.

Le/la candidat(e) retenu(e) sera accompagné(e) par Expertise France, à travers une phase d’intégration/formation.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :