Bourses

Deux postes postdoctoraux en “ Génétique moléculaire de la résistance durable aux maladies des céréales ”

Nous recherchons deux scientifiques très motivés, enthousiastes et talentueux pour rejoindre le groupe Cereal Genetics and Genomics chez KAUST ( https://cerealgenomics.kaust.edu.sa/ ). Nos recherches portent sur l’identification et la caractérisation moléculaire des gènes de résistance au stress biotique dans les cultures céréalières. En particulier, nous voulons comprendre les bases génétiques et moléculaires d’une résistance durable contre les pathogènes fongiques dévastateurs de la rouille du blé et de l’orge. Notre mission est de contribuer à la recherche de pointe à fort impact ainsi que de traduire la science fondamentale en de meilleures cultures.

Tâche

Les mécanismes durables de résistance aux maladies ne sont que mal compris au niveau moléculaire. La tâche du premier poste postdoctoral est le clonage de gènes de résistance quantitative à partir de cultivars de blé présentant des niveaux élevés de résistance durable à la rouille des rayures. Le clonage des gènes du blé et de l’orge est compliqué par leurs génomes volumineux et complexes. Notre groupe a développé et mis en œuvre des outils de clonage de gènes assistés par génomique pour accélérer le processus de clonage de gènes (voir par exemple https://www.nature.com/articles/nbt.3877 ). Le deuxième chercheur postdoctoral travaillera sur la caractérisation moléculaire d’une kinase de récepteur de lectine récemment découverte qui module la résistance de l’hôte et du non-hôte à la rouille des feuilles de l’orge ( https://www.nature.com/articles/s41477-019-0545-2). Les tâches comprennent la mise en place d’outils moléculaires (par ex. Échange de domaine), génétiques (par ex. Mutagenèse) et biochimiques pour comprendre la régulation quantitative de la résistance des hôtes et des non-hôtes.

Exigences

Nous recherchons deux scientifiques exceptionnels qui ont récemment obtenu un doctorat en génétique, biologie moléculaire, biologie végétale, biochimie ou similaire. Les candidats doivent avoir une expérience solide et démontrée dans l’un de ces domaines. Une expérience du clonage basé sur des cartes, de la pathologie et de la recherche sur les céréales est préférable.

Offre

Nous offrons un environnement scientifique convivial, international, dynamique et axé sur l’équipe dans un jeune groupe de recherche. En particulier, ce poste propose de travailler à l’interface de la biologie moléculaire moderne, de la génétique et de la sélection végétale. Nous offrons un salaire très compétitif, un logement gratuit et une assurance médicale subventionnée. Pour plus d’informations sur la vie et le travail chez KAUST , veuillez consulter le site Web de l’Université: https://www.kaust.edu.sa/en/live

Contact

Pour toute question relative au poste, veuillez contacter le Prof. Simon Krattinger, simon.krattinger@kaust.edu.sa . Veuillez envoyer votre candidature sous forme de fichier PDF unique par e-mail. Les candidatures doivent inclure: le CV complet et la liste des publications, un énoncé des intérêts de recherche ne dépassant pas une page et trois références académiques. Les candidatures sont acceptées à partir de juillet 2020 jusqu’à ce que le poste soit pourvu. La date de début du poste est le 1er octobre 2020.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :