France

Croix rouge recrute 01 Assistant technique

Croix rouge recrute 01 Assistant technique

Recrutement d’une Assistance Technique Internationale et Nationale pour évaluer la faisabilité d’une intervention expérimentale de communication pour le changement de comportement à base du “gaming “ sur téléphone ou smartphone dans le cadre de la prévention du VIH auprès des jeunes en RCA dans le cadre de la mise en œuvre de la subvention VIH/TB du Fonds Mondial en République Centrafricaine.

1. Contexte et justifications

La République Centrafricaine bénéficie d’un financement de la part du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme pour le passage à l’échelle nationale (NFM3 de 2021 à 2023). Cette subvention est destinée à renforcer la prévention et la prise en charge du VIH/sida et de la tuberculose afin de réduire de moitié la morbidité et la mortalité liées aux deux maladies.
Une attention particulière est accordée aux points suivants :
• Réduction de l’inégalité dans l’accès aux services des populations-clés et vulnérables ;
• Développement des stratégies innovantes pour éliminer les freins d’accès aux services liés aux droits humains et aux questions de genre ;
• Définition des approches différentiées pour améliorer la qualité des services offerts aux patients VIH/sida et tuberculeux ;
• Accroissement des engagements des communautés dans la mise en œuvre du programme pour un impact maximum.

Les cibles de la subvention sont les professionnels du sexe (PS), les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH), les femmes enceintes et leurs partenaires, les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), les malades tuberculeux, la population en général, les détenus et les adolescent(e)s et jeunes femmes de 15 à 24 ans.
Bien que la prévalence au sein de la population générale soit en baisse constante depuis 2010, elle est toutefois restée stable parmi les adolescents et jeunes de 15-24 ans depuis 2013, soit 1.9% chez les filles et 1.2% chez les garçons (Évaluation du Genre 2021).

Le démarrage des activités appuyées par les différents partenaires pour réduire les nouvelles infections chez ces populations n’a pas été facile. Des erreurs stratégiques sont aussi notées, à l’exemple de la non prise en compte de la faisabilité sociale, de la résistance des parents et des enseignants pour la distribution des préservatifs aux jeunes filles de la tranche de 10 à 19 ans ainsi que l’âge légal de dépistage fixé à 18 ans.

Sur la NFM3, une stratégie combinée de mise en œuvre a été initiée :
– Atteinte des adolescents et jeunes par les pairs (cas index) ;
– Sensibilisation en milieu scolaire et en milieu extra-scolaire, ;
– Dépistage par des cliniques mobiles avec le concours des pairs et des prestataires de soin, ;
– Référencement et accompagnement pour l’intégration dans les soins au niveau des FOSA.
La Croix Rouge Française et Cordaid RCA ont été désignés respectivement Récipiendaire Principal et Sous Récipiendaire de la subvention. A son tour, Cordaid a sélectionné et négocié des partenariats avec cinq (05) Sous-Sous Récipiendaires dont l’ONG CISJEU pour mettre en œuvre les activités de pair éducation au sein des adolescent(e)s et jeunes femmes dans la zone de mise en œuvre du projet. Parmi ces activités, une partie est consacrée à la mise en place d’outils de sensibilisation à travers les TIC auprès des jeunes et adolescents.

C’est dans ce cadre que la Croix Rouge française invite, par le présent avis, les cabinets de consultants, les personnes ou les organisations remplissant les conditions requises à manifester leur intérêt pour la conduite d’une mission pour évaluer la faisabilité d’une intervention expérimentale de communication pour le changement de comportement à base du “gaming “ sur téléphone ou smartphone dans le cadre de la prévention du VIH auprès des jeunes en RCA.

2. Objectifs de la consultation

2.1. Objectif général :
En étroite collaboration avec un expert national, le consultant/expert international mènera une évaluation de la faisabilité d’une mise en place d’un prototype d’une plateforme interactive « GAMING ».

2.2. Objectifs spécifiques :

Il aura à :
1- Rencontrer le commanditaire de la mission afin de mieux cerner et valider la problématique de la mission ;
2- Etablir un état des lieux de la compréhension de nos partenaires (CN/CNLS, MSP, CORDAID, CISJEU, OSC, ONUSIDA, UNFPA, UNICEF et autres acteurs), de leur participation et contribution dans le projet ;
3- Analyser les stratégies existantes en matière de communication pour le changement de comportement dans le cadre de la prévention du VIH auprès des jeunes en RCA ;
4- Estimer le coût de développement et mise en œuvre d’un « gaming », utilisé par d’autres organisations pour la prévention du VIH auprès des jeunes, qui rencontre les exigences ci-après :
– Basée sur une approche participative impliquant les acteurs clés et les bénéficiaires pour s’assurer d’avoir une meilleure compréhension des facteurs de risque du VIH et de rencontrer les attentes des uns et des autres
– Prenant en compte les directives nationales de lutte contre le VIH en RCA et les stratégies existante de CCCM auprès des jeunes
– Fondées sur les évidences et expériences existantes en matière de communication pour le changement de comportement dans le domaine de la santé
– Adapté au contexte épidémiologique, socio-culturel et matériel de la RCA
– Comprenant une composante de production d’évidence sur l’efficacité du prototype basé sur une évaluation des coûts opérationnels avec une appréciation du rapport qualité-prix.

3. Déroulement et durée de la consultance
Le consultant devra soumettre sa méthodologie de l’évaluation avec un chronogramme détaillé et précis de chaque étape.
La durée maximum d’exécution de l’étude est fixée à quinze jours calendaires (15) pour le consultant international et vingt (20) jours pour le consultant national à compter de la date de signature du contrat.

4. Produits livrables
Un rapport d’évaluation de la faisabilité et du coût de mise en œuvre d’un prototype de « gaming » (plateforme interactive) pour la prévention du VIH auprès des jeunes afin de contribuer à l’amélioration de leurs connaissances et à l’adoption des comportements responsables vis-à-vis du VIH.

5. Qualifications et compétences requises
Le prestataire peut être un consultant ou un groupe de consultants, une organisation de la société civile ou un bureau/cabinet d’étude dont chaque membre dispose des qualifications suivantes :
Impératif :
– Une formation (bac + 4/5) en communication ou en Sciences sociales ou tout autre domaine connexe en lien avec la communication pour le changement de comportement ;
– Avoir au moins cinq années d’expérience dans le domaine de la CCCM ;
– Expérience prouvée dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des stratégies de communication pour le changement de comportement dans le domaine de la santé à l’aide des TIC ;
– Bonne maitrise d’un prototype de « gaming » ;
– Posséder une bonne connaissance de l’environnement de la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose, les droits humains et questions de genre.

6. Composition du dossier de candidature

La soumission doit comporter une proposition technique et une proposition financière.
La proposition technique devra contenir les informations suivantes :
– Une présentation de l’équipe de Consultant(s) en faisant ressortir une description générale des services offerts et l’expertise de chacun d’eux dans les domaines concernés.
– Un résumé des commentaires et des suggestions sur les termes de référence.
– La présentation de la méthodologie détaillée à utiliser dans le cadre de chacun des objectifs de la consultation.
– Un curriculum vitae du consultant ou de chacun des membres de l’équipe (3 pages au maximum par consultant). Le contrat sera signé avec le consultant principal qui restera seul engagé vis-à-vis de la délégation de la Croix Rouge française quant à la qualité des produits.
– Un chronogramme détaillé de la réalisation de la mission

7. Durée et lieu de la mission
La durée est prévue pour une durée de 15 Jours calendaires à Bangui avec des possibles déplacements dans la zone périphérique de Bangui. Il sera signé un contrat de consultance de 15 jours.

8. Suivi et coordination
Durant sa mission, l’expert international travaillera en collaboration avec le consultant national sous la supervision du Responsable de l’Unité Opérationnelle du Programme FM (UOP), à qui il devra rendre compte. Un espace de travail sera mis à sa disposition à la délégation de la Croix-Rouge française à Bangui.
Au niveau de la délégation de la Croix-Rouge française à Bangui, il travaillera en étroite collaboration avec le responsable des activités communautaires, l’adjoint opérationnel de l’UOP, le responsable suivi évaluation et l’assistant technique VIH/TB.

9. Compte rendu de mission
Un compte rendu (maximum 10 pages) devra être remis par email après la mission dans un délai de 10 jours après le départ de la RCA. Ce compte-rendu, rédigé en français, devra pouvoir être diffusable auprès de l’ensemble des partenaires concernés par la mission.

10. Procédures de sélection du consultant international
Les documents envoyés par l’expert devront inclure :
i. Une proposition technique incluant la description détaillée et précise de la méthodologie utilisée en français et comportant les éléments énumérés ci-dessous :
• Un CV détaillé de l’expert
• Une lettre de motivation présentant les expériences pertinentes en lien avec la présente mission. Cette lettre devra inclure le numéro d’enregistrement de la structure et/ou de l’expert et au minimum 3 références professionnelles pertinentes. L’expert précisera également quelles sont ses dates de disponibilité. Cette lettre devra être datée et signée par celui-ci ;
• Les copies des diplômes, attestations et références ;
• Une note méthodologique explicitant, la méthodologie de travail envisagée, une proposition de chronogramme détaillé de la mission, les besoins en moyens de mise en œuvre (humains et logistiques), et les résultats attendus ;

ii. Une offre financière détaillée et libellée en euros et faisant apparaître,
• Honoraires ;
• Transports internationaux ;
• Hébergement ;
• Autres dépenses.

Les offres doivent être envoyées par email, aux personnes et adresses ci-dessous au plus tard le Jeudi 9 juin 2022, 20h00′ (Heure de Paris) :

• Laure Gigout : laure.gigout@croix-rouge.fr
• Dr Hachimou Aboubacar : respuop1-bgi.frc@croix-rouge.fr
• Monsieur Nazaire Dibi : apcouop-bgi.frc@croix-rouge.fr

11. Clauses administratives

Le prestataire doit seul fournir les moyens nécessaires à l’accomplissement de sa prestation qu’ils soient matériels ou humains : billets d’avion, ordinateur, crédits téléphone/internet, assurances en responsabilité civile professionnelle.
Lors de l’élaboration de la soumission, le prix indiqué de la prestation doit porter la mention “ferme, global, forfaitaire et définitif“.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :