Cote d'Ivoire

BAD recrute 01 Spécialiste Principal en Suivi et Evaluation, AHWS

BAD recrute 01 Spécialiste Principal en Suivi et Evaluation, AHWS “être ressortissants d’un des pays membres de la BAD”

La Banque Africaine de Développement (BAD)

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances

Spécialiste principal en suivi et évaluation, AHWS
Titre du poste: Spécialiste principal en suivi et évaluation, AHWS
Grade: PL4
Poste N°: 50062655
Référence: ADB/21/032
Date de clôture: 20-mar-2021
Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire
Objectifs
LA BANQUE :Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :  Le Complexe – Agriculture, développement humain et social (AHVP) supervise la mise en œuvre de deux des cinq objectifs visés, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Il est composé de cinq départements : i) Développement de l’agriculture et de l’agro-industrie ; ii) Finance agricole et développement rural ; iii) Genre, femmes et société civile ; iv) Eau et assainissement ; et v) Capital humain, jeunesse et développement des compétences.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :Le Département de l’eau et de l’assainissement (AHWS) est responsable de la coordination des activités de la Banque dans le secteur de l’eau et de l’assainissement en vue de renforcer les synergies et de contribuer à la réalisation de l’ensemble des High 5. Le Département se compose de deux divisions : AHWS.1 pour la coordination de l’eau et les partenariats, AHWS.2 pour la sécurité de l’eau et l’assainissement, ainsi que la Facilité africaine de l’eau (FAE). AHWS dirige la préparation et la mise en œuvre des opérations non souveraines (ONS) dans le secteur de l’eau. Il appuie également les centres régionaux dans leurs opérations et dans la mise au point et la promotion de nouvelles connaissances, approches et outils pour le développement et la gestion de ressources en eau écologiques et inclusives, et pour l’amélioration de l’assainissement. Ce faisant, le Département dirige l’intensification de la contribution de la Banque aux efforts de l’Afrique pour atteindre la sécurité de l’eau et l’assainissement en vue d’une transformation socioéconomique durable.

LE POSTE :Le spécialiste en suivi et évaluation (S&E) sera le point focal pour toutes les questions liées au suivi et évaluation au sein du département. Il donnera des orientations et des conseils techniques au secteur et aux pays membres régionaux (PMR). Il apportera également aux centres régionaux des appuis sur les interventions AEPHA pour les amener à adopter les approches appropriées en matière de S&E.

Les objectifs professionnels associés au poste de Spécialiste en suivi et évaluation sont les suivants :Jouer un rôle de premier plan dans la mesure, la gestion, l’analyse et le conditionnement des données des résultats et de l’impact en matière de développement du secteur AEPHA en vue de l’établissement de rapports et de la gestion du savoir. Collaborer, à ce poste, avec toutes les unités du département (AHWS.1, AHWS.2, AHWS.3 et FAE), les autres départements de la Banque et les plateformes externes sur les progrès de la Banque en matière de développement. Le poste est essentiel pour garantir que les protocoles, modèles, processus, politiques, systèmes et bases de données de suivi et évaluation sont en place, fonctionnent correctement et sont respectés au sein du département et par les centres régionaux.
Préserver les liens entre le Département, la Banque et les plateformes mondiales de développement et de S&E afin de montrer la contribution des données de résultats de la Banque à ces plateformes. L’objectif affiché est de suivre les progrès en matière du développement sur le continent dans la perspective de la réalisation des objectifs de développement durable ciblés en matière d’AEPHA.Fonctions et responsabilités
Le Spécialiste en suivi et évaluation assumera les tâches et responsabilités suivantes :
Coordination et collaboration en matière de suivi et évaluation :Coordonner les tâches et les fonctions de suivi et évaluation au sein du département et des centres régionaux, en veillant à ce que les rapports sur les résultats dans les différents secteurs du département suivent des procédures et des pratiques appropriées et établies pour la normalisation et la qualité des données.
Coordonner les efforts de la Banque à l’effet de fournir des données et des informations aux initiatives et plateformes régionales et mondiales de suivi et évaluation, notamment le GLAAS de l’ONU-Eau, le programme de suivi conjoint UNICEF/OMS, l’AMCOW, et autres ; et représenter la Banque sur ces plateformes.Coopérer avec les autres départements de la Banque sur les questions liées aux mesures, à l’évaluation et à la gestion du savoir – BDEV, SNDR, SNOQ, ECMR, ECST, entre autres.Collaborer avec des entités internes et externes pour planifier et réaliser des évaluations et d’autres études sectorielles au sein du département, en veillant à l’application de méthodologies appropriées, à la crédibilité de l’analyse et à l’utilisation des résultats pour une prise de décision efficace sur l’intensification, l’affectation des ressources et l’apprentissage organisationnel systématique.
Mise au point de systèmes, conformité, contrôle de la qualité et rapports :Coordonner la fourniture de données sectorielles dans les systèmes de compte-rendu des résultats de la Banque et le suivi avec les centres régionaux afin d’assurer la cohérence des données saisies. Cela permettra de mesurer les progrès, les résultats et l’impact en matière de développement des interventions de la Banque dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.
Superviser et gérer une base de données de rapports de suivi et évaluation à l’échelle du département sur les différents aspects des interventions du département en matière d’eau et d’assainissement, en procédant à des mises à jour régulières et à la production d’informations précises. Assurer la disponibilité dans l’espace de collaboration de la Banque.Élaborer les principales directives pour le suivi et évaluation tout en assurant un encadrement et un mentorat appropriés à l’effet de promouvoir la conformité et de susciter l’adhésion au sein du département ;Assurer le contrôle de la qualité de tous les aspects du S&E et de la mesure des résultats sur les indicateurs de résultats du département inclus dans le Cadre de mesure des résultats de la Banque.Analyser la structure et l’évolution du portefeuille de projets et en rendre compte à la direction de l’AHWS.Superviser l’assemblage, l’analyse, l’organisation et le partage des résultats du département avec les autres départements et participer à la préparation des produits du savoir pour mieux raconter l’histoire de la Banque.Participer à la rédaction des rapports annuels de la FAE et de l’AHWS ainsi que des autres rapports institutionnels.
Appui au S&E et renforcement des capacités :Apporter un appui aux plateformes régionales de S&E dans la production, la collecte et l’analyse des données de performance dans les opérations de la Banque et le cadre de gestion des résultats, en veillant à l’utilisation appropriée des protocoles de S&E et à la conformité aux procédures et mécanismes de S&E.
Assurer la liaison avec d’autres unités de la Banque pour fournir des programmes de renforcement des capacités de premier ordre au personnel du département, aux centres régionaux et aux autres parties prenantes afin d’améliorer les fonctions de S&E au sein du département.Piloter les processus visant à intégrer les résultats et les enseignements tirés des évaluations sectorielles dans les stratégies et les opérations afin d’accroître l’impact des opérations sectorielles.Assurer le suivi et rendre compte de l’état d’avancement de la mise en œuvre des actions découlant des recommandations de l’évaluation dans le système de notification des actions de la direction (MARS).Coopérer avec les PMR à la conception et à la mise en œuvre d’interventions visant à renforcer le S&E dans le secteur AEPHA des pays et à améliorer la coordination entre les parties prenantes.Assister les équipes de projet dans la conception et la gestion des interventions au titre des systèmes de S&E.
Critères de sélectionÊtre titulaire d’au moins un Master 2 en Statistiques, Évaluation du Développement, Suivi et Évaluation, Développement International, Économie du Développement ou dans des disciplines connexes.  Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience à un poste de suivi et évaluation dans une organisation de développement, notamment une ONG internationale, un organisme donateur ou une organisation/institution réputée, travaillant dans les domaines essentiels de l’eau et de l’assainissement.Faire preuve d’une bonne connaissance des méthodologies et approches de S&E dans le domaine du développement mondial, en ce qui concerne notamment les systèmes d’adduction d’eau et d’assainissement.Connaître les systèmes et procédures de S&E en général et plus particulièrement, les exigences des bailleurs de fonds et les rapports sur l’eau et l’assainissement. Posséder d’excellentes compétences en matière d’analyse, de résolution de problème et de réflexion stratégique.Avoir de bonnes compétences en communication écrite et orale, notamment dans la rédaction et l’édition des rapports techniques sur le développement. Être apte à communiquer pour influencer, motiver et changer les comportements, en constituant une source d’inspiration à même de susciter l’enthousiasme pour les bonnes approches de travail.Posséder de bonnes compétences interpersonnelles et pouvoir travailler dans une équipe pluridisciplinaire et dans un environnement multiculturel.Avoir d’excellentes aptitudes en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue.Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la suite Microsoft (Word, Excel, PowerPoint, Outlook) et de SAP ainsi que la gestion de bases de données.
CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG(le lien envoie un courriel)
Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des pays membres de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.POSTULER

Laisser un commentaire