Opportunités pour Africains

Appel à des « subventions de mobilité pour jeunes scientifiques » Avec les pays de la mena

Appel à des « subventions de mobilité pour jeunes scientifiques » Avec les pays de la mena

 

 Date limite :

31 déc. 2019

 Bailleur de fonds:

Swiss Government

 Spécialités:

Tous les spécialités

 Niveau d’études:

Troisième cycle

 Partagez avec plaisir

 Mots clés

2019 scholarships منح دراسية 2019 منح دراسية مجانية 2019 Turkey fully funded bourse d’étude 2019مسابقات 2019 fully funded scholarships 2019 منح دراسية مجانية بكالوريوس 2019-2020 منح دراسية مجانية بكالوريوس 2018-2019 منح دراسية مجانية بكالوريوس 2019

Le Secrétariat d’État à l’éducation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) a chargé le HES-SO de diriger le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA). Le mandat durera de 2017 à 2020 et son objectif général est de développer des collaborations scientifiques entre la Suisse et les pays de la région MENA.

Les pays suivants ont été identifiés comme pays prioritaires pour la première phase de la LHMENA: Égypte, Liban, Maroc, Palestine, Qatar, Tunisie et Émirats arabes unis.

Cet appel permet de financer environ 26 bourses de mobilité, en fonction du nombre de demandes reçues et du respect des critères d’évaluation et de sélection.

La mobilité représente un élément stratégique pour développer de nouveaux partenariats entre pays.

Grâce à l’échange d’étudiants et de chercheurs, les établissements d’enseignement supérieur peuvent établir de nouveaux partenariats, élargissant ainsi leur réseau international. Les bourses de mobilité permettent aux chercheurs et aux étudiants de nouer des contacts et des relations personnels, qui constituent le fondement de collaborations fructueuses et durables entre institutions. De plus, lorsque les bourses de mobilité ciblent les jeunes scientifiques, elles permettent d’inclure la prochaine génération de scientifiques dans les collaborations les rendant plus durables.

La «bourse de mobilité des jeunes scientifiques» ciblera:

– développer les capacités individuelles (capital humain),
– favoriser le progrès scientifique et l’innovation (perspectives scientifiques),
– établir ou renforcer des réseaux entre jeunes chercheurs (mise en réseau).

Des bourses de mobilité peuvent être accordées à de jeunes scientifiques titulaires d’un baccalauréat ou d’une maîtrise, mais n’ayant pas encore de doctorat et n’ayant pas plus de 6 ans d’expérience professionnelle dans la recherche.

L’appel est ouvert aux activités dans toutes les disciplines scientifiques et tous les domaines de la recherche. Les activités peuvent inclure du travail sur le terrain et / ou un stage en rapport avec le projet de recherche du candidat. Les chercheurs hôtes doivent être des chercheurs principaux employés en permanence dans une université ou un institut de recherche de leur pays respectif.

La visite de mobilité du demandeur doit durer au moins 4 semaines et ne pas dépasser 4430 EUR (5000 CHF) par subvention.

b) Informations complémentaires pour les scientifiques suisses se rendant à l’étranger Les candidats doivent être des scientifiques appartenant à une université fédérale ou cantonale, une université des sciences appliquées et des arts ou une université d’enseignement supérieur ou un établissement public de recherche. Ils doivent être de nationalité suisse, résider de manière permanente en Suisse ou posséder un permis de transport transfrontalier pour la Suisse, ou être mariés ou en partenariat enregistré avec un citoyen suisse.

Les candidats de plusieurs nationalités ayant indiqué la citoyenneté d’un pays de la région MENA et ayant fréquenté une école secondaire dans le même pays de la région MENA ne peuvent pas être pris en compte pour un séjour dans le pays de la région MENA dont ils sont citoyens. Par exemple, un candidat à double nationalité suisse et libanaise qui a fréquenté un lycée au Liban ne peut prétendre à un séjour au Liban.

c) Informations supplémentaires pour les scientifiques de la région MENA Les candidats doivent être des scientifiques ayant un institut de recherche public, accrédité ou nommé par le gouvernement ou public, dans leur pays respectif.

Ils doivent posséder la nationalité du pays où leur institut d’origine est ou de résidence permanente, ou d’un permis de transport transfrontalier dans ce pays, ou être mariés, ou dans un partenariat enregistré avec un citoyen du pays où se trouve leur institut d’origine.

Les candidats de plusieurs nationalités ayant indiqué la nationalité suisse et ayant fréquenté un lycée en Suisse ne peuvent prétendre à un séjour en Suisse. Par exemple, un candidat à double nationalité libanaise et suisse qui a fréquenté un lycée en Suisse ne peut prétendre à un séjour en Suisse.

Le montant maximal d’une bourse de mobilité est de 4430 EUR (5000 CHF).

a) Budget pour les scientifiques suisses partant à l’étranger

La Leading House financera les vols des candidats suisses (coût réel jusqu’à 886 EUR (1 000 CHF)) et versera une indemnité de séjour d’un montant maximal de 3 544 EUR (4 000 CHF) pour toute la durée du séjour. La subvention peut comprendre les frais de subsistance, un forfait pour les frais de voyage et, le cas échéant, une contribution aux frais de recherche et de conférence.

Le partenaire hôte à l’étranger doit financer le poste de travail des candidats suisses: il peut notamment inclure des bureaux suffisants, la mise à disposition d’installations de recherche appropriées, un accès à Internet et à d’autres services, etc.

b) Budget pour scientifique de l’étranger en Suisse

La Leading House financera les indemnités de subsistance des candidats étrangers (leur coût réel pouvant aller jusqu’à 2215 EUR (2 500 CHF) par mois), tandis que l’institut partenaire à l’étranger devrait financer leurs vols. Veuillez noter que la Leading House versera des fonds uniquement à l’institut d’envoi et / ou d’accueil suisse. Il n’enverra aucune remise à une autre organisation (institution hôte, autorités fiscales, sociétés d’assurances, etc.) ou à une personne. L’institut suisse sera responsable

être capable de dépenser l’argent de la subvention dans l’esprit de cette application.

Le formulaire de candidature doit être rempli par le demandeur principal suisse, qu’il s’agisse d’accueillir un jeune scientifique de la région MENA en Suisse ou d’envoyer un scientifique suisse dans des pays de la région MENA.

Le candidat principal suisse doit être employé de manière permanente dans une université fédérale ou cantonale, une université de sciences appliquées ou une université de formation des enseignants, ou un établissement public de recherche.

L’application devrait inclure:

1. Formulaire de demande rempli
2. Lettre d’appui / de nomination du superviseur de l’établissement d’origine,
expliquer également pourquoi un échange avec un scientifique spécifique du pays hôte est prévu
3. Lettre d’acceptation du superviseur de l’institut d’accueil.
Les candidatures doivent être soumises sous format électronique uniquement.

Pour plus d’informations, consultez l’appel officiel à candidatures.

 

 

 Découvrez des opportunités dans le pays Mondial

Si vous avez quelques points qui ne sont pas claires, vous pouvez poser votre question sur notre forum de discussion. Poser votre question

N’oubliez pas de mentionner mina7 lors de votre candidature.

 Région:

Europe de l’Ouest

 Opportunités:

Bourse d’étude , Bourse , Divers

 Pays hôte:

Mondial

 Région éligible:

Maghreb , Moyen-Orient , Europe de l’Ouest , Europe centrale et orientale , Asie-pacifique , Afrique , Amérique , En ligne , Australie

[subscribe]

A propos de l'auteur

Khady Khady

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :