Congo RDC

ALIMA recrute 01 Responsable des Soins Infirmiers

ALIMA recrute 01 Responsable des Soins Infirmiers Projet Prise en charge de la Malnutrition Aiguë et Sévère (MAS)- M/F

ALIMA

Kindu/Maniema, RDC
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Responsable des Soins Infirmiers Projet Prise en charge de la Malnutrition Aiguë et Sévère (MAS) Kindu – Maniema RDC – H/F
ALIMA, l’ONG médicale internationale à visage humain, qui met au cœur de son modèle, la co-construction des projets et des parcours professionnels
CONTEXTE
L’historique des programmes ALIMA en RDCALIMA intervient en République Démocratique du Congo depuis août 2011 dans deux domaines relatifs à son expertise : la nutrition et la lutte contre les maladies épidémiques (choléra, rougeole et paludisme). Pour l’ensemble de ses programmes, ALIMA travaille en étroite collaboration avec les autorités sanitaires et administratives congolaises.

A partir de 2013, ALIMA a décidé de concentrer l’ensemble de ses activités sur la lutte contre les maladies épidémiques, en développant un projet de Réponse aux Urgences en Santé et WASH (RUSH) spécifique aux épidémies de rougeole, de paludisme et de choléra. Il s’agit d’équipes d’intervention rapide pluridisciplinaires permettant de renforcer le système de surveillance, augmenter les capacités d’évaluation rapide et assurer la réponse aux urgences en fournissant des soins de santé et des services WASH.
En 2015 ALIMA, toujours à travers ses projets RUSH, a répondu à l’importante flambée épidémique de rougeole fin 2015 dans l’ex-province du Katanga. ALIMA a participé, en coordination avec les autorités et les autres partenaires présents dans la zone, à la riposte vaccinale d’urgence. Ainsi, entre août 2015 et janvier 2016, plus de 285 000 enfants de 6 mois à 10 ans ont été vaccinés contre la rougeole.
En 2016, ALIMA poursuit ses mêmes activités à travers le volet du projet RUSH dans l’ex-Katanga. Quatre interventions ont été menées et ont ainsi permis de prendre en charge 1 400 cas de choléra, plus de 800 cas de rougeole, plus de 30 000 cas de paludisme et de vacciner contre la rougeole plus de 149 000 enfants.  L’année 2016 a été également marquée par une recrudescence des cas de choléra à l’échelle du pays. ALIMA a donc lancé une riposte choléra dans les provinces du Maniema, de la Tshopo et de la Mongala dès novembre 2016.
De janvier à juillet 2017, ALIMA a mené également un projet d’accès aux soins de santé primaire dans la Zone de Santé d’Opienge (province de la Tshopo) pour les populations hôtes et les personnes déplacées par les conflits plus à l’Est. ALIMA a par ailleurs répondu à l’épidémie d’Ebola qui s’est déclarée en mai 2017 dans la province du Bas-Uélé en RDC. Enfin ALIMA a apporté plusieurs réponses aux flambées de choléra à travers le pays dans le Lomami, le Haut Lomami, le Kasaï et la région de Kinshasa. La mission RDC a aussi la spécificité d’avoir un projet de prise en charge des VBG.
De mai à juillet 2018, ALIMA a apporté une réponse urgente à l’épidémie EBOLA dans la province de l’Equateur.
Situation récente :
Aujourd’hui, ALIMA a deux axes principaux d’intervention : 
●        Réponses aux épidémies et interventions d’urgence 
Depuis 2018, ALIMA mène également un projet de réponse médico-nutritionnelle d’urgence dans la zone de santé de Kamwesha, dans la Province du Kasaï, visant à réduire la morbidité et la mortalité liées à la malnutrition aigüe et aux maladies de l’enfance chez les enfants de moins de 5 ans. ALIMA ayant également un volet de Recherche, elle y a intégré un projet de recherche innovant (OptiMa) visant à simplifier le traitement de la malnutrition aiguë. Ce projet a pris fin au mois d’octobre 2020.

Depuis août 2018 et jusqu’au mois de juin 2020, les équipes ALIMA ont participé à la riposte contre l’épidémie d’Ebola, en prenant notamment en charge les malades dans les Centres de Transit et les Centres de Traitement Ebola de Beni, Katwa et Mambasa, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. ALIMA est également intervenue dans la 11ème épidémie de la maladie à Virus Ebola, déclarée le 01 juin 2020 dans la Province de l’Equateur et terminée le 18 novembre 2020. Depuis le 07 février 2021, la 12ème épidémie d’Ebola a été déclarée de nouveau dans le Nord-Kivu, où ALIMA a mis en place 2 CUBES et un Centre de Traitement Ebola. Elle va également appuyer les volets de surveillance à base communautaire et de sensibilisation.
Forte de cette expérience en gestion des épidémies sur le territoire, ALIMA a commencé, dès avril 2020, à appuyer le Ministère de la Santé dans la réponse à la COVID-19. Avec la fin de l’épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu et l’Ituri, les structures dédiées à la prise en charge d’Ebola sont devenues essentielles dans la lutte contre le nouveau virus. À Beni (Nord-Kivu), tout en continuant à soutenir des activités de santé primaire, nos équipes se sont mobilisées pour lutter contre la COVID-19. Entre fin avril et septembre 2020, ALIMA est aussi intervenue dans les Cliniques Universitaires de Kinshasa, la capitale du pays concentrant à elle seule 90 % des cas de COVID-19. 50 lits ont été ajoutés au dispositif existant pour apporter des soins aux patients suspects et confirmés dans un état sévère ou critique. Au mois de septembre 2020, au vu de l’évolution de la situation sanitaire, ALIMA a étendu son appui à 3 Centres de Santé.
Les activités en lien avec le COVID-19 ont pris fin en janvier 2021, malgré l’augmentation continue des cas dans le pays. 
●        Assistance sanitaire et nutritionnelleDepuis novembre 2019 et jusqu’à octobre 2020, ALIMA a mené un projet d’accès aux soins primaires, combinant une approche intégrée en santé, nutrition et protection, afin de réduire la morbidité et la mortalité au sein de la population. Il s’agissait notamment de fournir des soins de santé primaires aux populations et d’assurer la prise en charge médicale des victimes de violences sexuelles. Ce projet était en consortium avec l’ONGI COOPI qui apportait un appui en Protection. Enfin, depuis le début de l’année 2021, ALIMA a mis en place un nouveau projet dans la Zone de Santé de Kamina, dans la province du Haut-Lomami, visant à réduire la morbidité et la mortalité liées à la malnutrition aigüe, particulièrement chez les enfants de moins de 5 ans. Ce projet est en consortium avec 3 autres ONGI, à savoir ACF (en lead), PUI et MAGNA.

Dès début Avril 2021, ALIMA mettra en place un nouveau projet dans la zone de santé de Kailou dans la province du Manièma avec une coordination de projet basée à Kindu, chef-lieu de la Province du Manièma.
 Ce projet aura comme objectif de réduire la morbidité et la mortalité materno-infantile dans un contexte de crise nutritionnelle et sanitaire, d’une part en augmentant l’accès à la prise en charge de la malnutrition aiguë et sévère (MAS) des filles et garçons de moins de 5 ans et femmes enceintes et allaitantes (FEFA), en renforçant de manière accrue la connaissance des communautés sur la prévention et le dépistage ; et d’autre part en améliorant considérablement l’accès à l’eau potable et les conditions d’hygiène dans les Centres de Santé de manière sûre, digne et adaptée.
LIEU DU POSTE : Kindu (avec déplacements fréquents dans la province du Maniema)
LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES⮚       Il/elle rend compte au Coordinateur de Projet de sa base d’affectation qui est son responsable hiérarchique

⮚       Il rend compte également au Référent médical Projet qui est son référent technique
⮚       Il encadre l’équipe médicale et paramédicale sous sa supervision (Infirmiers superviseurs, l’ensemble des infirmiers, aides-soignants, assistants nutritionnels, hygiénistes, etc.)
MISSION PRINCIPALE
Définir, organiser, mettre en œuvre et suivre toutes les activités liées aux soins infirmiers du projet, assurer la gestion quotidienne des ressources humaines ainsi que la mise en place des protocoles de soins infirmiers d’ALIMA, afin de garantir l’efficacité, la qualité et la continuité des soins prescrits.

ACTIVITÉS PRINCIPALES✔       Planifier et organiser toutes les activités liées aux soins médicaux (IPD, OPD, nutrition, etc.), conception et dimensionnement de l’organisation et participer à la définition et mise à jour du budget associé afin de maintenir efficacement la continuité du programme de santé à des niveaux de qualité standard.

✔       Coordonner et superviser la mise en place des protocoles thérapeutiques légaux, des procédures et des normes, fournir un support technique lorsque cela est nécessaire, assurer la qualité des soins infirmiers, la confidentialité et la traçabilité des informations, gérer la surveillance des patients ainsi que les règles de stérilisations et thérapeutiques que le personnel infirmier doit utiliser.
✔       Veiller à ce que l’ensemble des procédures et des documents (fiche individuelle des patients, registre, papier pour les sorties, les transferts, etc) soit correctement suivi et que les outils de gestion de données existantes soient correctement utilisés.
✔       En collaboration avec le gestionnaire pharmacie et le médecin référent, superviser la gestion et l’utilisation du matériel médical et l’activité pharmaceutique, préparer les nouvelles commandes lorsque cela est nécessaire, superviser les dates d’expiration et les modes de prescription afin d’assurer un usage rationnel et veiller à ce que les niveaux des stocks de produits pharmaceutiques soient toujours actualisés et au-dessus du seuil de sécurité.
✔       En collaboration étroite avec le service des Ressources humaines, planifier et superviser les processus associés au personnel infirmier (recrutement, formation, évaluation, développement et communication) du projet afin de garantir le dimensionnement et la quantité de connaissances requises et d’améliorer les compétences du personnel.
✔       Peut avoir la responsabilité de gérer le tableau de service, programmer les équipes et les services de garde du personnel infirmier.
✔       Conformément aux prescriptions médicales et aux protocoles en vigueur, superviser la distribution des médicaments et du matériel ainsi que la formation associée du personnel infirmier afin de garantir un usage rationnel des produits.
✔       Prendre en charge la surveillance des patients en salle et la formation du personnel soignant en matière d’éducation thérapeutique du patient (PTE), c.-à-d., garder contact avec les patients, les tenir régulièrement informés de leur état de santé et répondre à leurs questions.
✔       En collaboration étroite avec le responsable de la logistique, superviser les résultats de laboratoire associés aux activités de soins (tests sanguins) afin de veiller à ce que les échantillons soient correctement collectés et les données fournies à temps.
✔       Superviser les activités nutritionnelles afin de veiller à ce que les aliments thérapeutiques soient régulièrement administrés et répondent aux normes de qualité et de quantité requises.
✔       Superviser la mise en place des protocoles associés aux objectifs du projet (Prévention de la transmission du VIH des parents à l’enfant (PPTCT), prophylaxie post-exposition (PEP)) et aux services sociaux (services de conseil et de test volontaires), Éducation et Communication (IEC), violence sexuelle et sexiste (SGBV), services de santé mentale, etc.
✔       Adresser au supérieur hiérarchique toutes les informations pertinentes associées aux activités de soins et prendre part aux rapports mensuels et à la définition du plan annuel et du budget annuel du projet.
✔       Participe à la veille épidémiologique en rapportant d’éventuels cas de maladie à potentielle épidémique
Prévention contre les abus✔       Participe aux formations et aux séances de sensibilisation

✔       Applique les standards relatifs à la prévention des abus
✔       Assure que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les standards relatifs à la prévention des abus
✔       Contribue à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur
PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ
Niveau 3 : La ou le titulaire du poste est responsable de l’application de processus RH et pourra être amené.e à faire des visites terrain. Elle. Il pourra donc être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d’un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.
EXPERIENCES ET COMPETENCES
Formation●        Diplôme d’infirmier/ère indispensable

●        Une spécialisation ou formation en médecine tropicale serait un atout. 
Expérience●        Expérience préalable de 2 ans dans le domaine des activités de soins médicaux /infirmiers à un poste équivalent avec ALIMA ou avec une autre ONG Internationale sur le terrain serait un atout.

Connaissances linguistiques    ●        La maîtrise orale et écrite du français est indispensable

Autres connaissances●        Maîtrise des outils bureautiques (Word, Excel et Internet).

●        Leadership
Compétences●        Gestion et développement du personnel

●        Planification et organisation
●        Travail d’équipe et coopération
●        Autonomie.
●        Sens des responsabilités.
●        Bonne gestion du stress.
●        Flexibilité.
●        Communication facile.
CONDITIONSDurée et type de contrat : CDD de 6 mois avec possibilité de renouvellement 

Prise de poste : ASAP
Salaire : Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem
ALIMA prend en charge :●        Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

●        Les frais d’hébergement
●        La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de
●        Mission pour l’employé et ses ayants droits
●        L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits
DOCUMENTS À ENVOYERPour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 18/05/2021

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée.
ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.
Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
POSTULER

Laisser un commentaire