Algérie

African Union recrute 01 Chef de la division chargée du Système d’information et des statistiques énergétiques

African Union recrute 01 Chef de la division chargée du Système d’information et des statistiques énergétiques

African Union

Alger, Algérie

Chef de la division chargée du Système d’information et des statistiques énergétiques

Lieu : Algiers – AFREC (Algeria)

Organisation : African Union

Valeurs de l’UA

• Respect de la diversité et du travail d’équipe             • L’Afrique en premier

• Transparence et responsabilité                                     • Intégrité et impartialité

• Efficacité et professionnalisme                                     • Information et partage des connaissances

Informations sur l’organisation

Rend compte à: Directeur exécutif 

Direction/Département : Commission africaine de l’énergie (AFREC)

Division : Système d’information et des statistiques énergétiques

Nombre de rapports directs: 1

Nombre de rapports indirects: 0

Grade du poste: P5

Nombre de postes : 01

Type de contract: Permanent

Lieu: Alger (Algérie)

Objectif du poste

Assurer la supervision et la gestion globales de la Division ainsi que de la conception des stratégies et des politiques pertinentes pour la Division et de l’engagement des parties prenantes concernées.

Principales fonctions

•    Superviser et gérer les employés de la Division en ce qui concerne l’organisation et l’évaluation de la performance ;

•    Élaborer des stratégies et des politiques conformes aux objectifs de la Commission afin d’attaquer les problèmes pertinents dans un cadre approprié ;

•    Contribuer au développement du plan de continuité des activités de la Commission et assurer la mise en œuvre au niveau de la Division ;

•    Concevoir et planifier des programmes de politiques pour mettre en œuvre des stratégies ;

•    Mettre en place de nouvelles activités et développer les activités existantes en tant que composantes de ces stratégies et politiques de la Commission ;

•    Traiter les problèmes liés aux approches actuelles dans les domaines concernés et veiller à ce que les plans de gestion et d’atténuation des risques soient respectés et appliqués, chaque fois que nécessaire ;

•    Faire participer les parties prenantes dans la conception et la mise en œuvre des politiques et des stratégies énergétiques au sein des États membres et des CER ;

•    Représenter la Commission aux réunions, ateliers et conférences, et promouvoir les positions de l’AFREC sur le secteur énergétique africain et son développement ;

•    S’engager auprès des parties prenantes, des partenaires au développement et des donateurs pour mobiliser un soutien technique et financier afin d’exécuter les politiques, stratégies et activités prévues ;

•    Contribuer à la préparation de rapports périodiques d’exécution financière et budgétaire et assurer le suivi de l’exécution budgétaire de la Division ;

Responsabilités spécifiques

•    Piloter l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de l’AFREC en matière de statistiques énergétiques, y compris l’analyse statistique et les travaux méthodologiques, en assurant la supervision technique et managériale de l’ensemble des activités et du personnel ;

•    Prendre des initiatives et superviser l’amélioration continue des programmes de l’AFREC sur les statistiques de l’énergie et sur le système d’information énergétique en étroite coordination avec les États membres africains, les CER et les institutions panafricaines ;

•    Coordonner les activités de collecte, de validation, de gestion et de diffusion des données énergétiques en coordination avec les États membres africains, les CER et les institutions panafricaines ;

•    Coordonner le travail technique et fournir des conseils sur les concepts, les méthodes, les classifications, les meilleures pratiques dans des domaines statistiques tels que, notamment, le bilan énergétique, les indicateurs d’efficacité énergétique pour les utilisations finales (résidentielle, industrielle, transport, services, etc.), les prix et les taxes sur l’énergie, les émissions de CO2, les objectifs de développement durable (ODD) et les contributions déterminées au niveau national (CDN) ;

•    Concevoir des stratégies visant à élaborer et à améliorer les statistiques énergétiques des États membres, y compris leur système d’information énergétique, conformément à la mission, aux buts et aux objectifs généraux de la Commission ;

•    Fournir un soutien technique et des services de conseil professionnel aux statisticiens nommés par les ministres africains de l’énergie au niveau national, en vue de diriger le système national d’information énergétique du pays, mettre en œuvre des initiatives de renforcement des capacités et encourager la disponibilité accrue des statistiques énergétiques officielles, tout en assurant l’identification rapide des lacunes et en aidant à les combler ;

•    Veiller à résoudre efficacement les problèmes découlant des approches actuelles du Système d’information énergétique et des pratiques de formulation des statistiques énergétiques sur le continent ;

•    Planifier et mettre en œuvre des activités exhaustives et continues de renforcement des capacités des experts africains en matière de statistiques énergétiques par le biais d’ateliers, de séminaires, d’encadrement et de mentorat, et mettre en œuvre des améliorations continues ;

•    Promouvoir la mise en œuvre de la stratégie pour l’harmonisation des statistiques en Afrique (SHASA), de la Charte africaine de la statistique et d’autres stratégies et principes régionaux, ainsi que des normes d’assurance qualité convenues pour les statistiques énergétiques en Afrique ;

Formations universitaires et expériences requises

•    Le candidat doit être titulaire d’un Master universitaire en statistiques, économie, énergie avec une excellente connaissance dans le domaine des statistiques énergétiques et de l’informatique, avec une expérience professionnelle pertinente et progressive de douze (12) ans, dont sept (7) ans à des postes de direction et quatre (4) ans à des postes de supervision.

OU

•    Le candidat doit être titulaire d’une Licence universitaire en statistiques, économie, énergie avec une excellente connaissance dans le domaine des statistiques énergétiques et de l’informatique, avec une expérience professionnelle pertinente et progressive de quatorze (14) ans, dont sept (7) ans à des postes de direction et quatre (4) ans à des postes de supervision.

Compétences requises

•    Aptitude avérée à initier et promouvoir des approches collaboratives entre des partenaires géographiquement et culturellement différents ;

•    Capacité à établir et à entretenir des partenariats et des relations de travail efficaces aussi bien en interne qu’en externe ;

•    Capacité à élaborer et à déléguer de manière claire des objectifs, des plans et des mesures, y compris des budgets, dans le respect des stratégies convenues ;

•    Capacité à diriger, superviser, encadrer, développer et évaluer le personnel de manière efficace ;

•    Maîtrise d’une des langues de travail officielles de l’Union africaine (anglais, arabe, français, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

Compétences en leadership

Vision stratégique

Valorisation des autres:

Gestion du changement

Gestion des Risques

Compétences de base

Établissement de relations

.Communiquer avec impact

Compétences fonctionnelles

Soucieux des résultats

Approche axée sur une amélioration continue

Réflexion analytique et résolution de problèmes

Connaissances du métier

ÉGALITÉ DE CHANCES :

La Commission de l’Union africaine est un employeur qui donne l’égalité de chances aux hommes et aux femmes, et les femmes qualifiées sont vivement encouragées à soumettre leurs candidatures.

DURÉE DU CONTRAT ET PRISE DE FONCTION :

L’engagement à ce poste se fait sur la base d’un contrat régulier pour une période de 3 ans, dont les 12 premiers mois seront considérés comme une période probatoire. Par la suite, le contrat est renouvelable pour une période de deux ans, sous réserve de résultats et de réalisations satisfaisants.

DES LANGUES:

Maîtrise d’une des langues de travail de l’Union africaine (anglais, arabe, espagnol, français, swahill, portugais). La connaissance d’une autre langue de l’UA serait un atout supplémentaire.

RÉMUNÉRATION :

À titre indicatif, le salaire de base pour ce poste est de  50,746.00  $ EU (P5 Échelon 1) par an. À ce salaire s’ajoutent d’autres émoluments, tels que l’indemnité de poste (48 % du salaire de base), l’indemnité de logement ( 23,544.00 $ EU par an), l’indemnité pour frais d’études (100 % des frais de scolarité et d’autres frais connexes jusqu’à un maximum de 10 000 $ EU par enfant et par an), pour les fonctionnaires internationaux et de 3 330 $ EU par enfant et par an, pour les fonctionnaires locaux.

Les candidatures doivent être déposées au plus tard le  Juin 27 2022.

Requisition ID: 1169POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :