Maroc

ADICE recrute 01 VSI-Developpement communautaire

ADICE recrute 01 VSI-Developpement communautaire

ASSOCIATION D’ENVOI : ADICE

STRUCTURE D’ACCUEIL: INITIATIVE URBAINE
Intitulé succinct du projet : DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE
Pays : MAROC
Lieu exact d’intervention : quartier de Hay Mohammedi à CASABLANCA.
Organisme(s) local (aux) partenaire(s) : le centre de langues à Hay Adil et le centre Initiative urbaine à Hay Mohammedi
Agrément des autorités locales : (préciser sous quelle forme) : Association loi du 15 novembre 1958
Durée du projet : douze mois renouvelables
Date de démarrage : Mars 2020
Date de clôture : Mars 2021
Nombre de postes de Volontaires : 1

 

CADRE DU PROJET :
Environnement physique et sociologique
Hay Mohammedi compte parmi les quartiers les plus peuplés de Casablanca, pôle économique du pays, avec une population de 138 760 habitants pour une superficie de 3,8 km2.
Le quartier était classé en 2009 parmi les quartiers populaires les plus insalubres et les moins développés du pays. Célèbre durant des années pour ses bidonvilles, le dernier habitant de ces baraquements informels a été évacué en décembre 2016 sans que pour autant cette mesure ne soit accompagnée de politiques sociales et économiques suffisantes pour aider les habitants du quartier à sortir de la misère.
La plupart des habitants ont un accès limité à une éducation de qualité avec la crise des écoles
publiques, et beaucoup enchaînent des contrats précaires dans les usines des quartiers
voisins, vulnérables face au phénomène d’exploitation et au non-respect au droit du travail
en vigueur.
A l’instar des autres zones urbaines défavorisées du pays, 26,5% des jeunes de moins de 25
ans non scolarisés et en âge de travailler sont touchés par le chômage. Les femmes sont
également plus touchées, et beaucoup survivent avec des emplois précaires ou informels.
Le quartier est pourtant chargé d’un important patrimoine historique et culturel. Né dans les
années 20 avec l’exode rural, la présence française et l’industrialisation, il a été le berceau de
la résistance syndicale et nationaliste dans les années 50.
Par la suite, il est devenu un quartier artistique, révolutionnaire et intellectuel et la proie de
nombreuses violations des droits de l’Homme dans les années 1980. C’est d’ailleurs dans ce
quartier que sont nés de grands acteurs, danseurs, footballeurs, boxeurs et musiciens dont les
plus connus sont les membres du groupe « Nass El Ghiwane », considérés les « Les Rolling
Stones» marocains.
Depuis les années 90, toutes les infrastructures sociales et culturelles du quartier de Hay
Mohammedi sont fermées ou sont sous-exploitées. Les deux cinémas du quartier ont mis la
clé sous la porte, les maisons de jeunes proposent peu d’activités, les projets de friches
culturelles ne voient jamais le jour, et les terrains vagues laissés par les derniers bidonvilles
n’ont pas été réinvestis à des fins sociales.
Les jeunes ont peu d’espaces de rencontre, de lieux d’échange et d’apprentissage en dehors
de l’école et de la rue. L’ancienne génération est très nostalgique d’une époque désormais
révolue, et les jeunes, fortement touchés par le chômage, ont peu ou pas d’opportunités
d’exprimer leur talents.
Hay Mohammedi L’Association Initiative Urbaine, créée en 2002 par des jeunes du quartier de
Hay Mohammedi, gère aujourd’hui un Centre Socioculturel, un Centre de Langues et de
Communication et un terrain multi-sports, rassemblant plus de 1500 adhérents.

L’association a pour axes prioritaires:

  • l’éducation et l’animation ;
  • la formation et l’insertion socio-économique
  • le renforcement des droits et de la citoyenneté des habitants de Hay
    Mohammedi, en particulier les jeunes.Initiative Urbaine est une association en plein
    développement. En mars 2012, un espace d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement des
    jeunes vers l’emploi a été créé, l’Espace Zettat. Cet espace est aujourd’hui en stand-by faute
    de financement. La volonté de l’association est de pouvoir trouver des fonds afin de pouvoir
    réhabiliter cet espace et de pouvoir le valoriser dans le quartier mais aussi à une plus grande
    échelle.
    Le/la volontaire sera chargé.e de l’appui au pilotage, du suivi et de l’évaluation des projets en cours de l’association, apportera son appui à la réponse aux appels d’offres pour développer les activités culturelles du centre et contribuera à l’évolution du centre de formation et d’accompagnement à l’emploi pour les jeunes, l’espace ZETTAT.

DESCRIPTION DU PROJET :

Objectifs:

– Appui à la réalisation et au développement des activités envisagées

– Viabilité et durabilité des actions menées

– Renforcement des capacités locales de participation et de reprise en charge

-Appui à l’organisation et fonctionnement

Réalisations envisagées:

Le.la volontaire aura comme mission d’appui :
– Suivi et évaluation du Projet Altermed « ENTREPRENDRE AUTREMENT PARTAGER
POUR REUSSIR, L’ENTREPREUNARIAT COLLECTIF EN MEDITERRANEE » en partenariat
avec ICOSI France et des partenaires marocains, Algériens et Tunisiens.
– Contribuer à l’évolution du « ZETTAT » espace pour l’emploi des jeunes en difficulté
– Soutenir les autres activités d’Initiative urbaine (appui à la recherche de financements, veille de bailleurs, rédaction de projets…)
– Coordonner les activités du projet Entreprendre Autrement sur les différents territoires d’implantation de l’action ;
– Réaliser le reporting interne et externe de l’action ;
– Superviser les volets logistiques, administratifs et financiers sur sa base pour la mise en oeuvre des activités,
– assurer le respect des procédures afférentes, avec l’appui de la trésorière et de la coordinatrice des programmes ;

– Procéder à des visites terrains ;
–  Assurer la communication entre les différents acteurs impliqués au niveau local.

– Renforcement des capacités locales de participation et de reprise en charge :
Une large équipe de bénévoles va travailler sur les différents projets du/de la volontaire et sera
formée sur des compétences spécifiques en gestion de projet (cadre logique, plan d’action,
suivi budgétaire, rédaction de réponses d’appel à projet) afin de piloter à son tour un ou
plusieurs projets en cours.

Organisation et fonctionnement :
Le ou la volontaire sera placée sous la responsabilité directe du secrétaire général d’Initiative
urbaine Abdeljalil BAKKAR et travaillera en collaboration directe avec la coordinatrice des
programmes Zahoua TAHOUNE et l’équipe de huit salariés et de trente bénévoles.

Niveaux de responsabilité et de participation dans le projet :
Sous la responsabilité du directeur Abdeljalil BAKKAR et en étroite collaboration avec la
coordinatrice des programmes Zahoua TAHOUNE, le ou la volontaire sera chargé(e) de la
coordination est la responsable de la bonne mise en oeuvre et la réalisation des différentes activités
ayant lieu au Maroc (Casablanca, El Jadida, Oujda) dans le cadre du projet « Entreprendre autrement,
partager pour réussir. L’entrepreneuriat collectif en Méditerranée ! » Qui a pour objectif de contribuer
à l’accès au travail décent pour tous à travers l’ESS dans le bassin méditerranéen.
Ce projet vise à la sensibilisation de 1600 acteurs locaux à la culture coopérative et aux initiatives
innovantes en matière entrepreneuriat collectif sur les différents territoires, l’accompagnement à la
création d’entreprises partagées et à renforcer entrepreneuriat partagé par des actions de plaidoyer.

Expériences / Formation

Spécialité(s) et expérience(s) requises pour ce poste :
– BAC +3 ou plus dans la gestion de projet ou équivalent

– expérience dans la gestion de projet

– expérience associative  et de travail en équipe souhaitées
– Capacité d’adaptation et flexibilité
– Connaissances et compétences dans la recherche de fonds

– expérience de terrain en lien avec les jeunes souhaitée
– aptitude à dialoguer et coopérer avec des acteurs publics et privés
– parfaite maîtrise de la langue française

–  maîtrise de l’anglais est un plus

– connaissances de la langue arabe littéraire et/ou du darija est un plus
– Maîtrise Pack Office
– Autonomie, sens de l’organisation, dynamisme et intérêt pour les domaines de la jeunesse et la question de l’insertion professionnelle

Les compétences dans la rédaction dans un français impeccable sont plus difficiles a obtenir au
Maroc et indispensables pour la recherche de financement. Le volontaire pourra également apporter de nouvelles connaissances et compétences en ingénierie de projets, ainsi qu’un regard nouveau pour l’équipe locale en place, dans un esprit de respect et d’interculturalité.

Salaire

Conditions de travail:

L’Association possède plusieurs ordinateurs et bureaux disponibles dans les deux centres de
la structure, qui sont équipés d’Internet. L’association a également à sa
disposition deux cuisines pour préparer les repas du midi et les goûters du soir. Enfin, les deux
centres sont très accessibles en transport en commun ou taxi puisque le quartier est desservi
par le tramway qui traverse la ville de Casablanca (15 minutes en tramway du centre-ville).

Prises en charge

ADICE – organisation d’envoi

  • Formation au départ
  • CFE
  • billets aller-retour pour le déploiement au Maroc
  • Assurance complémentaire Chapka

Initiatives Urbaines – organisation d’accueil

  • Indemnité – 4000 dirhams par mois – qui couvrira le transport local; nourriture et autres dépenses
  • Logement – 2000 dirhams par mois

Les frais de visa et de subsistance (transport, hébergement, nourriture) pour la formation au départ sont à la charge du/de la volontaire.

Personne contact

Envoyer CV et lettre de motivation en français à info@adice.asso.fr au plus tard le 15 février 2020

Entretiens prévus le 18 février

Formation pré départ du 26 au 28 février 2020: dates à confirmer.

[subscribe]

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :