Accueil / Communiqué / OHADA / SENEGAL : 4ème Edition du Week-end OHADA à Dakar, Mars 2017

OHADA / SENEGAL : 4ème Edition du Week-end OHADA à Dakar, Mars 2017

OHADA / SENEGAL : 4ème Edition du Week-end OHADA à Dakar

Communiqué du Club OHADA-UCAD.

affiche

Miroir du droit OHADA, le Club OHADA-UCAD est un creuset d’excellence estudiantine mis au service de la promotion du droit secrété par l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires.

Depuis sa création, le Club OHADA-UCAD a fait des activités scientifiques et pédagogiques un moyen efficace pour assurer sa mission de vulgarisation du droit OHADA. Sa pierre angulaire, le « Week-end OHADA » dont la 4ième édition se tiendra les 3 et 4 Mars 2017, est sans doute l’un des événements phares de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques (FSJP) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Le « Week-end OHADA » est un moment de partage sur l’intégration juridique promue par les dix-sept Etats-parties de l’OHADA. Il est un rendez-vous annuel pris pour analyser les enjeux de cette intégration, échanger sur l’actualité de ce droit en mettant à nu les obstacles liés à son efficience, aux fins de proposer des suggestions constructives allant dans le sens de rendre le droit OHADA plus attractif des investisseurs, pour le plus grand bonheur des pays membres.

Placée sous le thème « Le recouvrement des créances en droit OHADA », cette quatrième édition est une tribune offerte aux universitaires, étudiants et professionnels du droit pour analyser les difficultés de la pratique des procédures simplifiées de recouvrement des créances et des voies d’exécution dans l’espace OHADA, déchiffrer le contentieux de l’exécution et apporter des esquisses de solution aux problèmes posés par l’application de l’AUPSRVE.

Cette édition sera célébrée en hommage au Professeur Mamadou BADJI, Doyen en exercice de la FSJP. Le parcours de l’honoré sera revisité, sa contribution à la formation de beaucoup de juristes du Sénégal et de la sous-région, son apport à l’édifice du droit exposée.

Ainsi, le programme est établi comme suit :

Vendredi 3 mars 2017 à la FSJP de l’UCAD :

  • Amphithéâtre 4 à 9 heures : Cérémonie d’ouverture, passation de toges entre anciens et nouveaux acteurs du procès fictif ;
  • 10 heures : Procès fictif sur le meurtre et la séquestration, suivi d’un débat sur la recrudescence des meurtres et la peine de mort. Ce débat sera animé par Maître Waly Bacre NDIAYE, Avocat à la cour et Membre fondateur d’Amnesty International ;
  • 15 heures : Finale du Concours de Génie en droit OHADA ;
  • 16 heures 20 minutes : « Un succès, Une histoire » qui reçoit Madame Thiamel NDIADE, juriste fiscaliste. A travers cette activité, le Club invite une personnalité qui a réussi ses études juridiques à s’entretenir avec les étudiants sur son parcours universitaire, professionnel et ses expériences afin de les guider, les éclairer dans le choix et l’orientation de leurs études.

Samedi 4 mars 2017 à la FSPJ de l’UCAD :

  • Amphithéâtre de l’ISEG (FSJP) à 10 heures : Conférence sur le thème de la quatrième édition. Cette rencontre permettra de revenir sur les attentes des praticiens en matière de recouvrement des créances notamment la recherche et la réalisation du titre exécutoire, l’articulation du droit uniforme des voies d’exécution avec les législations des Etats parties, l’Etat et les entreprises publiques face à l’exécution forcée mais également de s’appesantir sur la perturbation de l’exécution forcée par l’ouverture d’une procédure collective. Cette conférence sera animée par Monsieur Yaya BODIAN, Agrégé des Facultés droit, Directeur du CREDILA, Monsieur Amadou SAMBA, Juge des criées et Monsieur Mouhamadou Lamine BA, Président du Tribunal d’Instance de Guédiawaye. Des représentants de l’ordre des avocats et de l’ordre national des Huissiers de Justice y sont également attendus.
  • Restaurant Rénovation de l’UCAD 2 à 20 heures : « La Nuit du Juriste », diner-débat autour du thème « La problématique de la corruption au Sénégal ». Il s’agit d’une tribune d’échanges sur l’actualité en joignant l’utile à l’agréable. Il sera animé par le Substitut Général près la Cour d’appel de DAKAR Monsieur Cheikh DIAKHOUMPA, Madame Yaye Ndiémé DIENG Coordonnatrice du CREDIJ, Monsieur Abel NDONG, enseignant à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’UCAD.

Les activités ainsi déclinées verront la participation effective d’universitaires, d’étudiants et de professionnels, notamment des avocats comme Maître Mbaye DIENG, chefs d’entreprises, notaires notamment Maître Patricia Lake DIOP et Maître Amadou Moustapha NDIAYE, huissiers de justice, greffiers, magistrats et autres praticiens du Droit.

Egalement, des structures comme la Commission Sénégalaise de l’OHADA, l’ONG Article 19, le Centre de Renforcement de l’Etat de Droit et des Institutions Judiciaires (CREDIJ), l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la Drogue et le Crime (ONUDC), l’ADEPME, Jurist Partners, l’Ordre des Avocats, l’Ordre national des Huissiers de Justice, les Douanes Sénégalaises, la Cour Suprême du Sénégal, le groupe Akadémia, la Fédération des Clubs OHADA du Sénégal (FECOS), la Fondation UCAD, la Fondation Kéba MBAYE et l’OFNAC, 2SP, M NDIAYE Consulting, Xelalma SAS y prendront part.

Rendez-vous est donc pris les 3 et 4 mars 2017 à la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar pour faire bruisser les notes de la belle mélodie qu’est le droit OHADA.

N.B :

  1. La cérémonie d’hommage au Doyen Mamadou BADJI se tiendra à une date qui sera communiquée ultérieurement.
  2. L’entrée au Diner-débat est payante.
  3. La participation à toutes les autres activités est gratuite.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Monsieur Alex BAMA
Chargé de la Communication du Club OHADA-UCAD
Téléphone : +221 77 137 62 92
E-mail : clubohadafsjpucad@gmail.com

Check Also

United Nations WFP Innovation Accelerator 2017

United Nations WFP Innovation Accelerator 2017 (Fully-funded to Germany + $100k) Deadline: August 21, 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.