Sur le fil
Accueil / Recrutement / La FAO recrute 01 Expert National Epidemiologiste

La FAO recrute 01 Expert National Epidemiologiste

TITRE DU POSTE : Expert National Epidemiologiste

  • GRADE : Contrat de projet
  • DATE DE DEBUT : Dès que possible
  • DUREE : 12 mois renouvelables
  • Date de publication : 01/09/2016
  • Date limite de dépôt des candidatures : 07/09/2016
  • UNITE ADMINISTRATIVE : FAO – ECTAD SENEGAL

TERMES DE MANDAT EXPERT NATIONAL EPIDEMIOLOGISTE

Rappel

Le consultant contribuera à la mise en œuvre des activités du programme ECTAD en Afrique de l’Ouest et centrale dont les composantes sont les suivantes :

Menace des pandémies émergentes – phase 2 (EPT-2): dans le cadre de son programme EPT-2, l’Agence des Etats-Unis pour le Développent international (USAID) a récemment accordé à la FAO un financement pour soutenir la lutte contre les maladies animales émergentes et ré-émergentes ayant un fort potentiel zoonotique. La composante FAO du pro­gramme EPT-2 comprend plusieurs projets qui seront mis en œuvre en Afrique, en Asie et dans le Proche-Orient. En ce qui concerne l’Afrique, il s’agit notamment des projets :

  • Surveillance du virus Ebola et des autres filovirus chez les animaux d’élevage dans 15 pays d’Afrique centrale, de l’Est et de l’Ouest;
  • Surveillance du syndrome respiratoire du Moyen-Orient à Coronavirus (MERS-CoV) dans la Come de l’Afrique et le Proche Orient ;
  • Prévention et contrôle de (‘Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest et centrale ;
  • Elevage Africain Durable à l’horizon 2050 pour identifier et promouvoir les politiques visant à diminuer les menaces et les impacts environnementaux potentiels relatifs à un développement insuffisamment régulé de l’élevage en Afrique sub­saharienne

Dans le cadre du projet surveillance Ebola et des autres filovirus chez les animaux d’élevage, la FAO concentrera ses ef­forts sur la définition des espèces hôtes ainsi que celles frontières des épizones. Elle contribuera au renforcement des ca­pacités des systèmes de surveillance, des connaissances en épidémiologie du diagnostic laboratoire et des mesures de réduction de risque. Ces efforts vont non seulement améliorer les capacités de prévention, de détection et de réponse à la maladie à virus Ebola et des autres filovirus, ils permettront également aux pays de mettre en place des systèmes de bio-surveillance en temps réel à l’interface homme-animal pour toutes les maladies animales. Le projet contribuera à la réduction des impacts négatifs de la maladie à virus Ebola et autres filovirus associés à l’élevage. Il mettra un accent par­ticulier sur la recherche des hôtes de ces virus au sein des animaux domestiques ainsi que les facteurs favorisant le fran­chissement de la barrière inter-espèce, la propagation voire la persistance de ces virus au sein de ces animaux afin d’en améliorer la détection et la mise en œuvre des mesures de contingence dans des délais appropriés. Le projet sera une source d’informations importantes et contribuera au renforcement des capacités nationales pour la réduction du risque lié aux maladies zoonotiques en Afrique de l’Ouest, centrale et de l’Est.

Descriptif des tâches

Dans le cadre des activités du Centre d’urgence pour les maladies animales transfrontières (ECTAD de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO), sous la supervision générale du Chef du Service de la santé animale (AGAH), Vétérinaire en Chef de la FAO, les orientations du Représentant de la FAO sur les aspects administratifs et opéra­tionnels et en fonction des priorités du pays, l’appui technique et la supervision technique du Chef d’équipe ECTAD au Sé­négal ou le Coordonnateur Régional ECTAD pour l’Afrique de l’Ouest et centrale en son absence, l’Expert National Epidémiologiste assumera les fonctions et les responsabilités suivantes ;

Contribuer à la préparation des stratégies nationales et des programmes de gestion des maladies émergentes et ré­émergentes, zoonotiques et non zoonotiques à fort impact en ligne avec les priorités nationales et les objectifs stratégiques de la FAO

Soutenir la conception et participer à la mise en œuvre des stratégies nationales et des programmes/projets suivant les stratégies élaborées par EMPRES/ECTAD et en ligne avec le Cadre mondial FAO/OIE pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontalières et les priorités régionales. Ceci inclus notamment :

Soutenir la conception, la coordination et la mise en oeuvre des activités de surveillance pour les maladies émergentes et ré-émergentes zoonotiques et non zoonotiques à l’interface population humaine-animaux domestiques – faune sauvage afin de mieux comprendre et d’atténuer l’impact élevé réel ou potentiel des maladies au Sénégal o Participera la préparation des ateliers impliquant les acteurs clés en santé animale et faciliter les discussions et le déve­loppement de programmes de surveillance appropriés aux maladies ciblées par le programme EPT-2 o Contribuer à la préparation et à la mise en œuvre d’un plan national de surveillance du virus Ebola et des autres fïlovirus chez le bétail y compris les protocoles de surveillance (d’échantillonnage épidémiologique) dans les systèmes d’élevage ciblés, les chaînes de valeur et les interfaces population humaine-animaux domestiques – faune sauvage o Planifier, organiser et mettre en œuvre les activités (i) de renforcement des capacités du système national de surveillance (Services vétérinaires y compris les vétérinaires privés, techniciens de santé animale, agents communautaires etc) et (ii) d’épidémiologie de terrain/épidémiologie participative) o Procéder à l’évaluation du système de surveillance de santé animale

Procéder à l’évaluation des risques à l’interface population humaine – animaux domestique – faune sauvage notamment dans les sites retenus pour la surveillance du virus Ebola et des autres fïlovirus o Organiser et faciliter les missions d’experts sur la surveillance épidémiologique dans le pays o Fournir des informations régulières sur la situation épidémiologique des maladies transfrontalières, les mesures de pré­vention et de contrôle prises et contribuer à la préparation d’articles ou de rapports sur les activités d’ECTAD au Sénégal o Participer à la préparation et la planification des missions d’urgence et des exercices de simulation

Soutenir rétablissement/renforcement des échanges avec les responsables des réseaux nationaux de surveillance des maladies animales y compris le partage d’informations sur la situation épidémiologique des maladies animales prioritaires.

Contribuer à la préparation et à la révision des rapports techniques à la demande du Représentant de la FAO et du Chef d’équipe ECTAD dans le pays.

Participer au développement des projets de santé animale «lans les domaines identifiés prioritaires par le Gouverne­ment.

Contribuer à la préparation de rapports dans les délais requis, suite aux demandes des Gouvernements, de la FAO et des donateurs.

Contribuer à la collecte et à la mise à jour régulière de la situation épidémiologique des maladies ainsi que la notification immédiate à GLEWS de tous les événements épidémiologiques importants.

Soumettre un rapport technique final à la fin de la mission au Représentant de la FAO et au Chef d’équipe ECTAD dans le pays.

Effectuer d’autres tâches connexes selon les besoins.

KEY PERFORMANCE INDICATORS
Expected Outputs :  
1. Draft de protocole de surveillance Ebola et filovirus chez les espèces domestiques cibles élaboré selon les lignes directrices de la FAO et soumis pour approbation  
2. Rapport d’évaluation du système de surveillance de santé animale.  
3. Rapport d’évaluation des risques à l’interface population humaine /animaux domestique/faune sauvage  
4. Contribution à l’élaboration des rapports mensuels dans son domaine de compétence  
5. Situation des maladies transfrontalières sur les événements épidémiologiques importants  
Rapports de mission

Report de contrat

 
REQUIRED COMPETENTCIES
Titres universitaires :  
Docteur vétérinaire avec une expérience confirmée dans les domaines de la

Surveillance épidémiologique,

Prévention contrôle des maladies animales

Un diplôme postuniversitaire en épidémiologie sera un atout

Expérience et compétences techniques requises :

Avoir au moins 5 années d’expérience dans les activités de surveillance épidémiologique des maladies animales trans­frontières,

Capacité à travailler sous pression, respecter des délais courts de mise en œuvre d’activités avec un  minimum de supervision

Faire preuve d’une bonne capacité de communication et de rédaction, d’un grand esprit d’initiative et d’une parfaite apti­tude à travailler en équipe et sous pression

Maîtriser parfaitement la langue française (parlée et écrite) et avoir une connaissance moyenne de l’anglais.

Maîtriser l’outil informatique notamment les logiciels courant Excel, Word, Power point etc…

 

 

Langue de travail : Français (la maîtrise de l’anglais est un atout)

Dossier de candidature :

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • Une lettre de motivation ;
  • Une notice personnelle à remplir, téléchargeable au niveau des adresses suivantes :

Comment remplir la notice personnelle http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/FAO-countries/Senegal/docs/COMMENT_REMPLIR_LA_NOTICE_PERSONNELLE.pdf

Le lien pour télécharger la notice en français http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/FAO-countries/Senegal/docs/NOTICE_PERSONNELLE_-_ADM11f.doc

  • Le dossier de candidature doit être déposé sous pli fermé à la Représentation de la FAO sis au 15, Rue Calmette x Amadou Assane Ndoye
  • Faire figurer clairement l’intitulé du poste en objet :

« EXPERT NATIONAL EPIDEMIOLOGISTE-ECTAD »

  • A déposer au plus tard le 07/09/2016 à 13H00.

Seuls (es) les candidats (es) sélectionnés (ées) seront contactés (ées) pour l’interview.

Ne Soyez pas avare, Partagez avec ces jolies boutons en dessous .... Share on Facebook76Tweet about this on Twitter0Share on Google+1Share on LinkedIn2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :