Mali

World Food Programme recrute 01 Spécialiste en Economie de la Santé

World Food Programme recrute 01 Spécialiste en Economie de la Santé

World Food Programme

Bamako, Mali
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Opportunités de carrière : Spécialiste en Economie de la Santé (128341)
Titre du poste : Spécialiste en économie de la santé
Type de contract : SSA9
Unite/Division : Nutrition
Lieu d ’affectation : Bamako
Durée : 3 mois
Date de cloture de la vacance 05.11.2020
CONTEXTE ET OBJET DE LA MISSION
Le Mali est un pays sahélien, enclavé, qui est affecté de manière conjoncturelle et structurelle par l’insécurité alimentaire et la malnutrition. La crise sociopolitique de 2012 et les récurrents chocs pastoraux et agropastoraux ont davantage dégradé les conditions de vie des populations et leur accès aux services sociaux de base. Il en a notamment résulté la dégradation du système de santé et l’affaiblissement des capacités de production des populations avec une détérioration de la situation de sécurité alimentaire et nutritionnelle chez une large partie de la population.
Face à la persistance et à l’augmentation constante du nombre d’enfants affectés par l’émaciation surtout la forme sévère, le Gouvernement du Mali en collaboration avec ses partenaires ont mis en place des Unités de Récupérations et d’Education Nutritionnelle Intensive (URENI) au niveau des Centres de Santé et de Référence (CSRéf) pour assurer la prise en charge adéquate des Enfants Malnutris Aigus Sévères avec des Complications (MASC+) hospitalisés dans ces unités.
En vue de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité des enfants de moins de cinq ans, le PAM en collaboration avec la Direction Nationale de la Santé (DNS) et la Direction Nationale de la Protection Sociale et de l’Economie Solidaire (DNPSES) a initié un programme d’assistance alimentaire aux accompagnants des enfants malnutris sévères hospitalisés dans les URENIs et ceux hospitalisés dans les services de Pédiatrie avec le soutien financier de ECHO.
Cette assistance vise à maintenir les enfants en hospitalisation afin qu’ils bénéficient de soins appropriés et adéquats pendant leur durée de séjour ce qui pourrait fortement contribuer à la réduction des cas d’abandon et augmenter ainsi le taux de guérison dans les centres.
Le PAM a mis en place un dispositif opérationnel avec une implication des acteurs étatiques à différents niveaux et des collectivités locales en vue de jeter les bases de la pérennisation de l’appui aux accompagnants.
Le schéma de mise en œuvre repose sur le renforcement des capacités des équipes de la DNPSES et de la DNS au niveau National, Régional et District et avoir l’implication des collectivités locales pour garantir l’institutionnalisation de la stratégie et éventuellement son intégration dans le dispositif de protection sociale au Mali.
Au cours des deux dernières années (Octobre 2017- décembre 2019), des progrès importants ont été réalisés et le projet a couvert toutes les régions du pays à l’exception de celles de Bamako et  Kidal.
De défis sont notés dans la mise en œuvre et le suivi des activités du programme depuis le démarrage.
Après deux années d’exécution du projet, le PAM a pris l’initiative de conduire un exercice de capitalisation dont l’objectif sera de :
 • Documenter le processus de mise en œuvre du projet • Dresser le bilan des réalisations enregistrées durant ces deux dernières années • Evaluer l’efficacité et l’efficience du processus de transfert qui a été mis en place pour fournir les repas aux bénéficiaires et assurer le suivi du projet • Identifier les facteurs clefs de succès et les limites et formuler des recommandations pour un ajustement du dispositif opérationnel pour plus d’efficacité et d’efficience • Proposer un plan de reprise des activités du programme dans le cadre de la stratégie nationale de protection sociale RESPONSABILITÉSSous la supervision de la cheffe de la section nutrition et en coordination avec les bureaux de terrain, le consultant aura à effectuer les tâches suivantes :
 • Elaborer une feuille de route pour la conduite de l’exercice de capitalisation du programme d’appui aux accompagnants • Concevoir les différents supports pour la collecte des informations auprès des différentes parties prenantes du projet • Réaliser les différentes analyses en vue d’évaluer l’efficacité et l’efficience du programme durant ces deux dernières années • Conduire les revues après actions au niveau opérationnel et national en vue de dresser le bilan des deux années d’exécution du projet et de ressortir des facteurs clés de succès et ainsi que les principales contraintes notées durant la mise en œuvre • Rédiger un rapport de capitalisation du projet avec les principaux enseignements tirés du pilote et les recommandations pour l’amélioration du dispositif de mise en œuvre • Mener une consultation avec la partie nationale et proposer un plan d’institutionnalisation des activités du projet dans le dispositif national de protection sociale LIVRABLES À LA FIN DU CONTRAT
Les principaux livrables attendus sont :
A la fin des travaux, il est attendu les livrables ci-dessous :
 • Rapport de l’exercice de capitalisation du projet avec la documentation des processus et les principaux enseignements tirés du pilote • Base de données comportant les informations collectées durant la revue et les consultations avec les différentes parties prenantes • Base de données consolidée des analyses sur l’efficacité et l’efficience du projet • Plan d’institutionnalisation des activités du projet dans le dispositif de protection sociale au Mali
QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE REQUISES
Education • Etre titulaire d’un diplôme universitaire (Bac + 4 au moins) en économie de la santé ou santé publique Experience • Au moins 5 années d’expérience  dans le domaine de la mise en œuvre des programmes de protection sociale. Une expérience antérieure dans le domaine de l’évaluation des programmes de santé et de protection sociale est souhaitée. Connaissances et compétences • Avoir une bonne capacité de rédaction et de communication • Avoir une bonne connaissance de l’architecture globale du système de santé ainsi que des systèmes de protection sociale en lien avec le secteur de la santé • Avoir une bonne maitrise des outils informatiques et des logiciel d’analyse Langues • La maîtrise du français requisePOSTULER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :